WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 ∞ Tu sais que tu es plus jolie quand tu souris?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 19 yo !
ϟ localisation : Un peu partout, sa dépend mais souvent sur la plage.
ϟ feat. : Kim HimChan (B.A.P)
ϟ DC : None, i'm unique!
ϟ messages : 132

MessageSujet: ∞ Tu sais que tu es plus jolie quand tu souris?    Dim 24 Fév 2013 - 22:09

« tu sais que tu es plus jolie quand tu souris? »


Aujourd'hui, rien de prévu à l'horizon, peut-être une journée à glander sur la plage, à bronzer peut-être.. Bah je sais pas trop, franchement. Quand j'ai pas de plans pour la journée, c'est là que je me pose le plus de questions sur ce que je pourrais éventuellement faire de ma journée, à part glander, cogiter, à réfléchir sur milles et unes choses, et ça, c'est bien trop chiant pour moi. Je suis de bonne humeur en plus aujourd'hui, j'aimerais bien faire rire quelqu'un, m'amuser avec quelqu'un.. Mais là, aucun nom de me vient directement en tête. Je pourrais toujours aller faire un peu de chasse, ou aller chercher de quoi manger, genre des fruits ou des trucs du genre pour moi et mon binôme, mais je ne sais pas, nan franchement, j'ai pas trop trop envie de faire ça. Ca me tente pas des masses quoi, voire même pas du tout. Je préfère autant glander plutôt que d'aller chercher de quoi manger même si.. J'aime bien manger, mais aller chercher de quoi manger, et manger, c'est deux choses bien différentes, et là, l'idée ne me tentais absolument pas alors la question fatidique revint à nouveau dans ma tête : Que vais-je bien pouvoir faire de ma journée.. ? Puis, comme le premier rayon de soleil qui tombe sur l'île le matin, une idée me tomba dessus, comme ça, sans prévenir. SooMee. Ma petite puce, comme je l'aimais bien l'appeler. Ma confidente à vrai dire, qui a perdu son binôme et amant, l'amour de sa vie. Et j'étais là quand elle l'a trouvé, je l'avais vu pleurer et hurler de douleur, de mal, de tristesse, de haine.. Je l'avais juste pris dans mes bras, je ne savais pas quoi faire, mais je pensais que la prendre dans mes bras l'aiderait peut-être un peu, alors je l'avais fais, doucement, délicatement, et j'avais tenté de l'aider comme ça.

Elle me faisait beaucoup de peine, Soomie. Elle était un peu comme moi, avant qu'il ne décède, toujours le sourire, un peu d'humour. Elle était la fille parfaite en quelque sorte, toujours de bonne humeur.. Mais quand Drake est décédé.. Ce fut le choc, je ne l'ai pas reconnu quand je l'ai revue par la suite. Elle est devenue triste, sans vie, sans aucune envie de vivre, la tristesse se lisait dans ses yeux sombres, et la seule chose que j'avais envie de faire, c'était de la faire rire, d'essayer de la rendre plus heureuse. Mais c'était dur, c'était une mission impossible que je m'empêchais d'abandonner. Je ne voulais pas l'abandonner, j'avais commencer à beaucoup trop m'attacher à elle pour la laisser tomber, elle m'était très importante au jour d'aujourd'hui. Elle m'avait aidé à supporter la douleur d'être paumé ici, et m'avait aidé à voir la vie en rose par la suite, et maintenant, c'était à moi de faire la même chose que ce qu'elle avait fait. Cela s'avérait plus difficile, vrai. Mais.. J'étais prêt à tout pour que ça marche. J'étais buté, têtu et chiant au possible, et quitte à foncer dans un mur, à me prendre du sable ou un cocotier en pleine tronche, j'allais le faire. Je n'allais pas la laisser tomber, surtout pas maintenant, parce que j'avais l'impression que je comptais beaucoup pour elle, que j'étais une sorte de pilier. Alors la laisser tomber ? J.A.M.A.I.S. Oh ça non. Même plus tard, si on retourne chez nous, je reprendrais contact avec elle, quitte à secouer ciel et terre, je l'a retrouverais, et je l'aiderais. For ever, & ever, Soomie. Tu ne te débarrassera pas comme ça de moi, ma belle.

Quittant alors mon petit campement de fortune, je partis à la recherche de celui de SooMie, bien que je savais où il se situait. Une fois devant, je ne frappa même pas. Pas besoin, de toute façon ! Il n'y avait que moi qui faisait avec elle, en plus.. Rahlàlà ; j'étais incorrigible et exaspérant à souhait, voyons ! Hn. Bref. Et je l'a trouva, recroquevillée sur elle-même, elle semblait dormir légèrement, pas assez pour dormir profondément, mais assez pour ne pas m'avoir entendue. Je m'accroupis légèrement et posa doucement ma main sur son épaule pour la secouer tout doucement, très délicatement, pour ne pas qu'elle prenne peur. Souriant en l'a voyant se réveiller, je passa doucement ma main sur ses cheveux blonds avant de prendre sa main dans la mienne. .« Eh p'tite puce, viens avec moi, on va à la plage ! Et tu n'as pas le droit de dire non! ». Je lâcha doucement sa main, avant de me relever après avoir déposé un petit bisous sur sa joue avant de sortir de son abris de fortune pour l'attendre à l'extérieur. J'attendis un peu qu'elle se prépare, en attendant dehors, et surtout, j'attendais qu'elle se réveille correctement. Je ne voulais pas l'avoir mise de mauvaise humeur alors qu'elle était à peine réveillée, ce n'était pas la peine, et c'était totalement peine perdue d'essayer de la faire rire si son humeur n'était pas bonne du tout.


_

What can i do? What can i say?


On an endless road, I can’t turn back. Don’t be shaken, I can’t be trapped in chaos’ time. You only have one chance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 y.o bientôt 21 ...
ϟ localisation : Cherche un peu voyons ♥
ϟ feat. : Lee Chae Rin ▬ CL [2ne1]
ϟ messages : 53

MessageSujet: Re: ∞ Tu sais que tu es plus jolie quand tu souris?    Dim 3 Mar 2013 - 22:58

Je ne sais pas quel heure il est. Je sais plus, je ne veux même pas le savoir. Il doit être en tout cas très tard, tout est noir aussi bien dehors mais encore plus dans cet abris de fortune que nous avions… Que nous avions construit. Chaque nuit, chaque jour, je cherche ta main qui me permettrait de rester près de toi. Tu m’étais indispensable, mais en fait tu l’es encore. Je te cherche sans cesse, écoutant juste les autres parlers. Enfin, j’entends serait le terme plus exacte. Parce qu’au fond, de quoi il parle ? Je me contente de sourire, sourire mauvais et faux, je me mens. Je me contente de hocher la tête de droite à gauche ou de haut en bas, je me dissuade. Je fais tout pour me donner un semblant effet de sociale. Je suis sans broncher les autres, je ne fais que répéter mes gestes habituellement si habituels. Je n’arrive plus vraiment à m’occupée de moi. Comme j’ai l’impression de flotter. Cet avion écrasé, un bac d’alcool dans son cargo. Une bouteille avant de m’endormir, alors peut-être oublierais-je me mentirai-je encore un peu plus. J’oublierai cette vérité, cette réalité, oui tout cela n’est que pure invention. Je le retrouverai une fois sortie d’ici et nous pourrions nous reconstruire. Vaste blague. Ce n’était pas lui, non il n’était pas à cet endroit, je l’ai confondu, à cause de ma désorientation c’est cela. Et je continue de boire, jusqu’à ce que j’en vomisse. Une bouteille de rhum ou de cognac, je ne sais pas trop, mais cela viens des Etats-Unis. C’est assez bon, mais le liquide vous brule la gorge. Le mal détruit toutes blessures, la douleur empêche une autre au final. C’est ainsi, oui c’est ainsi que je le ressens. Je me sens plus légère, je ne tiens d’ailleurs plus sur mes jambes. Le sable me cache de toutes douleurs, je retourne sous mon abris, je ne sais même pas comment je me suis retrouvée sur cette plage, mais mon esprit étant trop lourd pour penser à cela, je l’oublie aussi vite. Une fois à l’intérieur, je me laisse tombée comme une masse dans ce qui me sert de lit. Avant on pouvait y être à deux … pourquoi ? Pour qui ? Je ne sais déjà plus, mes paupières sont lourde, ma tête me fait d’horrible battements. Je sombre alors.

Une voix déchirante dans la nuit, non il fait jour. Je sortis alors de mon abris parcourut alors la forêt, c’était lui, c’était sa voix, j’en suis plus que sûre. Je m’enfonce alors, entendant des bruits derrière moi, des rugissements, des glapissements, le bruissement sur les branches, des oiseaux. Des bruits nocturnes qui se passaient en plein jour, j’avais l’impression que tout dans cette île était inversé. Je ne sais plus vraiment combien de temps je suis ici, depuis combien de temps je ne l’avais vu, mais je l’entends, plus j’avance plus sa voix se rapproche, je le sens, je la suis. Alors que j’arrive à l’endroit où son corps me semblait être, j’entends alors mon nom derrière moi. Je le vois alors et il court, je le suis alors criant après lui, je lui demande de m’attendre, il doit m’attendre, puis plus rien. Je ne le vois plus, je tourne alors en rond puis je le revois, il me crie que je ne l’ai pas suivit, je pleure, j’ai essayée je te le jure, je t’ai cherchée. Je t’ai tant cherché mon amour, j’ai tout fait pour le rejoindre. Il se tourne vers moi, son corps est laminée, déchirée. Comme ce jour, mon dernier souvenir de lui, mais cela ne peut être vrai. Il est vivant et quand bien même, je le rejoindrais ! Oui je le suivrais. Il s’approche de moi, je n’en puis plus. Je lui dis de rester à sa place, il refuse, me disant que je devais le suivre, je dois le suivre. Je ne sais pas quoi faire, je reste immobile. J’ai peur, oh, cela fait longtemps que je n’avais plus ressentit ce sentiment si fort pourtant. Moi qui veux tant le rejoindre, je n’en ai même pas la force. Soudain un autre cri, j’ouvre alors les yeux, je suis un peu en sueur, je suis dans ma tente. J’avais donc encore fait ce cauchemar … C’était horrible, mais je suis dans ma petite cabane, enfin mon petit abris alors que j’avais le souvenir de la plage. J’ai du bouger pendant que je dormais. Je ne suis pourtant pas somnambule. Je ne sais pas, tant pis je me recouche. Je dors enfin, je me rendors. Du mieux que je peux, je sens alors une chaleur au niveau de mon épaule, l’on me secoue, légèrement. J’ouvre légèrement les yeux. Ils sont lourds. Je vois alors une silhouette, elle me parle tout bas, mais j’arrive à l’entendre.

« Eh p'tite puce, viens avec moi, on va à la plage ! Et tu n'as pas le droit de dire non! »

Cette voix, je la connais, oui je la reconnais. Je vois la silhouette sortir de mon abri. Je m’assois alors, la bouteille n’est plus à côté de moi. Enfin, je ne suis plus sur la plage non plus. La plage ? Je dois y aller avec « lui ». Cela ne me dérange pas. Tout passe et repasse sans que rien ne me dérange … ou presque. Je ne l’ai plus près de moi. Cela me ronge, m’obnubile. Je veux le rejoindre, mais je n’y arrive pas … Je me relève alors, difficilement. J’ai un petit miroir dans mon cabanon, je me regarde alors et passe mes mains dans mes cheveux puis tente d’arranger un minimum, mais l’envie n’y étant pas, cela ira comme cela … A qui voudrais-je plaire ? A lui … Mais il n’est plus prêt de moi. Il me manque horriblement, c’est pesant. Je sors alors de mon abri. Le faible soleil me fait mal aux yeux. Tant pis, cela passera. Je regarde alors la personne qui m’a réveillée. Oui, j’avais vu juste, cette voix c’était Mun Hee. Je lui souris faiblement. Enfin tout ce que de sociable je peux encore faire. Je me souviens alors d’avoir sentis de la chaleur dans ma main. Il m’a donc tenu la main … Et je ne m’en rends compte que maintenant. Pourquoi ? Je ne sais même pas. Il reste souvent avec moi. Comme s’il agissait tel un ami, un allié, une épaule qui me guide. Mais je ne sais pas lui rendre l’appareil, pourtant je commence à le sentir, vaguement difficilement. Je m’en veux de ne pas lui rendre ce pareil. Mon sourire s’était fané, comme d’habitude, je n’arrivais plus à faire bouger les muscles de cette partie. Je le suis alors sur la plage. Que dire, que faire … Je ne sais même pas. Je le suis, reste avec lui. Pourquoi au fond ? Je suis toujours les autres comme morte. Et ils ne m’en tiennent pas rigueur. Je ne sais toujours pas pourquoi …

HS:
 


Soo Mee の I just want to alone
There will be times, we'll try and give it up, bursting at the seams, no doubt. We'll almost fall apart and burn the pieces. And watch them turn to dust, but nothing will ever taint us. Adele ▬ He Won't go.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

∞ Tu sais que tu es plus jolie quand tu souris?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Réseau avec RRTC près de Paris ou de Mantes la Jolie
» Coupure gps quand on appuie sur Système
» quand on est en DT Alicebox faut-il repasser par FT pour BBox en DT ?
» avoir l'iPhone au prix idéo quand on a déjà la Bbox!
» Quand faire la portabilité de son n°

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬South :: Plage
-