WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Mer 16 Jan 2013 - 21:54

Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations.


    Il est parfois difficile de s’habituer à un nouveau milieu, le climat, le rythme de vie et surtout les dangers qui peuvent différer d’un lieu à un autre. Le plus impressionnant tout de même ce de voir combien l’instinct de survie peut reprendre ses droits sur l’être humain et le pousser à se battre pour sauver sa vie. Découvrant une partie de peur et d’égoïsme en lui, Benjamin comprit rapidement que se faire des amis sur cette île pouvait à la fois être chose simple, mais également se révéler être très astucieux pour assurer sa propre survie. Bien qu’ayant déjà rencontré Na Hyun, le jeune homme n’avait pu obtenir l’objet de ses désirs. Sa Ventoline réduisant à vue d’œil, l’anglais n’aurait bientôt plus d’autre choix d’accepter la proposition de son dealer. Comment être sûr après tout qu’il disait la vérité ? Ca … C’était dur à le concevoir, mais ce jeune homme semblait doué pour se procurer des choses. Il avait un air louche, mais il avait du pouvoir … Alors à quoi bon douter plus longtemps ?

    Après tout à bien y réfléchir Na Hyun pouvait également être un bon atout à se mettre dans la poche, s’il avait besoin d’aide, il pouvait parfaitement lui demander de l’aide. Certes, l’idée même de devoir passer à la casserole ne lui disait trop rien mais comment faire pour fuir ? Il ne le savait pas. Il restait cependant certain de pouvoir trouver une excuse avant l’heure de leur rendez-vous. Un peu plus tôt dans la journée, l’occidental lui avait dit qu’ils se retrouveraient au niveau de la clairière pour faire affaire. Le rendez vous avait été prévu pour quand le soleil commencera à redescendre. C’est fou ce que Benjamin aimerait avoir les horloges présentes dans l’université ou sa montre. Malheureusement, il n’avait pas jugé bon de l’emporter. Prenant lentement sa veste pour nouer les manches autour de sa taille, notre Robinson Crusoé des temps moderne s’apprêtait à se mettre en route vers la clairière. Cependant le fait même de bouger ses bras le fit grimacer un peu, cela faisait cinq jours qu’il était sur l’île et cinq jours que son corps brulait sous le soleil. Décidément, il aurait mieux fait d’emporter de la crème solaire et une montre plutôt que son baladeur et des revues.

    Regardant ses bras rouges, cela commençait à ne pas être agréable du tout de devoir supporter autant de coup de soleil. Ah ! Il faudrait qu’il rajoute crème d’hydratante à sa commande auprès de son cher Na Hyun, mais l’idée même que cela pourrait lui laisser l’occasion de lui faire une blague de mauvais goût ou encore pire de vouloir le toucher pour vérifier… Cela le fit frissonner et grimacer. Bon il ne connaissait pas bien le type d’homme que pouvait être son ainé, mais son esprit avait vite fait de se faire des films ! Il faut dire que cela n’était pas des plus agréable et souhaitable à penser. S’avançant alors en direction de la clairière, le jeune homme prit soin à veiller à ce que personne ne le suive. Cette sale petite tête de rat de Na Yong serait capable de le suivre pour le faire suer. Ah ! Si seulement il ne l’avait pas revu de suite, cette île aux allures paradisiaques aurait pu être intéressante.

    Parcourant les sentiers invisibles, le jeune homme du reconnaitre un petit détail. Il n’avait pas réellement idée de où il devait aller. Où est-ce qu’elle était déjà cette fichue clairière. A force de tourner plus au moins selon son instinct, que nous devons avouer pas très développé, le jeune homme se retrouva nez à nez avec la cascade. Pestant entre ses dents, Benjamin fit une pause quelques instants au bord de l’eau. « Je fais finir par devenir fou à tourner en rond de la sorte… » Tout cela lui tapait sur le système, finalement si retrouver dans les métros souterrains en Corée du Sud c’était du gâteau, là … Il semblait presque totalement désarmé et perdu. Il n’avait pas encore craqué, il ignorait d’ailleurs comment il tenait encore. Il faut dire qu’il avait toujours été partisan du paraitre. Donner l’impression de, était beaucoup plus important que quoique ce soit d’autres depuis toujours. Se mordant la lèvre inférieure soufflant doucement, l’anglais essaya de reprendre de la prestance. Il ne pouvait pas se permettre de craquer maintenant, il allait voir Na Hyun après, il ne voulait pas arriver avec les yeux gonflés devant lui, bien qu’avec de la chance, cela pourrait jouer en sa faveur ? Se penchant par-dessus l’eau, Benjamin plongea ses mains remontant de l’eau sur ses bras en grimaçant en sentant les coups de soleil lui bruler la peau.

    Après quelques minutes à méditer sur la direction dans laquelle il devait partir et après avoir passé de l’eau sur ses cheveux, il se releva pour reprendre son chemin vers le nord de l’île. S’il se souvenait de sa conversation avec un habitant de l’île qui était arrivé plusieurs mois avant, la clairière se trouvait au nord de l’île. Il avait apparemment fait un détour monstre… Mais qu’importe, par chance Benjamin avait pris un peu d’avance, ne voulant pas rater le rendez vous. Il savait trop bien combien sa ventoline lui était importante et surtout depuis ce début de séjours. Si Benjamin n’avait pas encore craqué mentalement, que ses nerfs n’avaient pas lâchés, sa respiration elle semblait de plus en plus difficile. Quelques peu sifflantes et saccadées. Il lui fallait absolument de quoi l’aider à respirer et cela coute que coute même si cela venait à payer un lourd prix.

    Se mettant soudainement à sourire, au bout de plusieurs longues minutes Benjamin arriva à destination. Affichant un franc sourire ravi il alla directement s’asseoir sur un gros rocher pour se reposer. Bon sang ! S’il avait été heureux d’être exempté de sport, il ne pouvait qu’admettre que cela lui aurait permis de ne pas se retrouvé KO en si peu de temps. Essayant de se faire du vent avec sa main, l’occidental ressemblait plus à un mollusque accroché sur son rocher essayant de survivre plutôt qu’à un être humain avec des atouts non négligeable. « Ah … Et puis merde ! Tant mieux s’il me trouve repoussant, je serais tranquille, il voudra autre chose en échange. » Et à moins que Na Hyun ait des penchants étranges pour les mollusques, Benjamin était persuadé qu’il pourrait se trouver une solution de la sorte. Ou alors il disparaitrait sans lui donner ce qu’il attend depuis longtemps ? Grognant nerveusement tout en se grattant le crane, le jeune homme se redressa au mieux pour défaire sa veste autour de sa taille et la poser sur le haut de son crâne. Il avait l’impression que le soleil tapait encore plus fort sur cette partie de l’île ou peut-être parce que dans la forêt il bénéficiait d’une atmosphère plus clémente. Sortant de sa poche son inhalateur de ventoline, Benjamin la secoua énergiquement avant d’en prendre une bouffée. Il n’en restait plus beaucoup et cela se faisait ressentir. Cependant cela eu l’effet de faire disparaitre petit à petit sa respiration sifflante.

    Levant les yeux au ciel, Benjamin remarqua que le soleil commençait à se décliner dans le ciel, avec un peu de chance Na Hyun n’allait plus tarder. Se laisser doucement glisser de sur le rocher pour finir les fesses par terre, Benjamin se calla contre ce dernier, il était bien ainsi. Gardant les yeux ouverts à l’affut du moindre mouvement suspect. Il ne pouvait pas éviter de se faire attaquer, alors autant rester vigilant. Néanmoins à fixer les hautes herbes non loin de lui, danser légèrement sous l’effet du vent, Benjamin sentit ses yeux se fermer lentement. Secouant et clignant plusieurs fois des yeux, l’anglais lutta contre son envie de sombrer au pays des rêves. Baillant à s’en décrocher la mâchoire, la lutte pour garder les yeux ouvert sembla soudainement bien trop difficile. S’endormant soudainement, la veste totalement sur le visage, Benjamin ne semblait plus réellement faire attention aux dangers qu’il pouvait y avoir sur cette île. Y croyait-il vraiment ? Cela était assez dur à dire, il restait assez étroit d’esprit sur certaines choses et la mort et toutes les choses pouvant l’entrainer ne semblaient pas être intégrés dans l’esprit de notre anglais. La chaleur et la fatigue de ses derniers jours avaient fini par avoir raison de Benjamin. Il fallait bien rattrapé son retard de sommeil à un moment donné, même si pour cela il risquait de ne pas voir passer Na Hyun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Ven 18 Jan 2013 - 20:31


Comme chaque jour, Na Hyun sortait à l’aube de sa petite maison pour regagner l’est de l’île où le repaire des scientifiques était implanté depuis déjà plus de six mois. Bien qu’il doive pour cela trouver diverses excuses toutes plus tordues les unes que les autres, il était obligé d’y faire un tour pour vérifier que tout allait bien et surtout pour aller kidnapper quelques cigarettes dans son appartement situé quelques mètres sous terre. Il ne fallait pas être claustrophobe dans ce genre d’endroit et heureusement pour lui Na Hyun n’était pas le genre de type à avoir des peurs totalement irrationnelles malgré ce que les autres pouvaient s’imaginer. Mais s’il y avait bien une chose avec laquelle il avait un peu de mal, il s’agissait bien de sa vie sur le campement s’avérait souvent être…ennuyeuse. Oui, c’était le mot qui décrivait le mieux ce que je pensais des étudiants présents sur l’île et de ces journées passées à les observer, assit sur son petit tronc d’arbre à l’écart du feu de camp central. De plus, Na Hyun n’était pas ce qu’on pouvait qualifier un aventurier hors pair et préférait sans égal la luxure à cette vie de rescapés très peu trépidante. Il fallait dire que le jeune homme avait toujours grandit dans le luxe depuis son enfance et que jamais, ô grand jamais son gentil papa et sa gentille maman ne lui avaient refusé quoi que ce soit. Le coréen faisait partie de ces enfants pourris gâtés totalement incapables de s’occuper d’eux-mêmes sans l’aide des autres et il s’en vantait. Après tout, pourquoi devait-il en avoir honte ? Il avait été éduqué comme cela et pas autrement alors il l’assumait pleinement. Ce que les autres avaient à y redire ? Il s’en foutait royalement car dans tous les cas, cela ne les regardait pas.

Debout face à l’océan qui semblait se perdre au loin, l’ancien directeur d’entreprise se mordillait la lèvre inférieure, trépignant d’impatience à l’idée de pouvoir fumer sa première et dernière cigarette de la semaine. Indépendant comme il l’était à la nicotine, il lui était plutôt difficile de tenir plusieurs jours sans fumer mais il ne pouvait pas vraiment faire autrement. Na Hyun avait d’ailleurs commencé à commander des patchs pour arrêter de fumer qu’il portait en permanence pour calmer son manque, mais sans qu’il ne sache pourquoi, cela ne semblait pas fonctionner comme il le voulait. Décidément cette île ne voulait pas de lui et il le lui rendait bien…Toujours pensif, il reculait alors pour s’enfoncer dans l’épaisse forêt qui recouvrait la plupart de l’île dans l’espoir de trouver un peu de réconfort auprès de son frère adoptif ou d’une autre demoiselle qui voulait bien de lui. Malheureusement personne ne semblait s’être perdu pour le moment, ce qui avait tendance à agacer un peu le jeune coréen qui commençait sérieusement à se demander pourquoi il était le seul à se balader dans la forêt à cette heure-ci. Oui, Na Hyun était quelqu’un qui avait tendance à être frustré pour rien et ce n’était pas vraiment un défaut qui le rendait intéressant, loin de là…Sans se soucier du soleil qui tapait sur sa peau, il continuait à traverser l’île pour se rendre à la cascade où il piquait une tête en caleçon, profitant ainsi de la fraicheur de l’eau pour se détendre seul. Ces temps, la chaleur avait grimpé de quelques degrés sur l’île et malgré sa bonne adaptation au climat tropical, il devait avouer transpirer un peu tout de même. Après tout il n’avait jamais connu des températures pareilles à Séoul…Heureusement pour lui, Na Hyun avait une peau qui ne brûlait pas au soleil, ce qui n’était pas le cas de tous les étudiants sur l’île !

Toujours aussi seul dans l’eau, le jeune homme s’amusait à plonger pour ensuite nager au-dessus du sable fin qui se trouvait sous l’eau. Le coin d’eau n’étant pas très grand, il abandonna rapidement l’idée de faire quelques longueurs pour se muscler un peu, préférant mettre fin à ce moment de détente en sortant de l’eau avant de se sécher en prenant son temps. Il avait fixé une heure de rendez-vous avec le seul occidental de l’île, aka Benjamin, un peu plus tard alors à quoi bon se presser. Après tout il n’avait à perdre en arrivant en retard s’il le désirait, car il savait pertinemment que le jeune étudiant avait besoin de ses médicaments. Qu’il se plaigne seulement et Na Hyun n’hésiterait pas à le laisser crever dans son coin. Après tout il s’en foutait, pas vrai ? Son travail sur l’île était de pousser les étudiants à s’entretuer pour voir comment ils se battaient pour survivre alors ce n’était peut-être pas plus mal de le laisser en plan…Heureusement pour l’anglophone, Na Hyun le trouvait plutôt attirant pour un « blanc », si bien qu’il se voyait mal le laisser mourir sans rien faire ou du moins, sans avoir rien obtenu avant ! Un sourire se dessina alors sur le visage du coréen qui prit la direction du nord de l’île où devait normalement se trouver son cadet. Alors qu’il s’approchait gentiment du lieu du rendez-vous, il ne put s’empêcher de rire doucement en le voyant assoupi, sa veste sur la tête. Était-il inconscient ou tout simplement stupide ? D’un pas assuré le brun se rapprochait de lui avant de s’accroupir pour se retrouver à son niveau. Devait-il le réveiller ou bien le laisser là, endormi, pour voir ce qui allait se passer ? Après tout peut-être qu’un autre rescapé allait arriver et vouloir le fouiller ou peut-être le tuer…Du genre emmerdeur, Na Hyun ne put s’empêcher de tirer sur la veste avec douceur pour ne pas le réveiller avant de fouiller ses poches afin de vérifier qu’il ne trimballait rien de dangereux pour sa santé. Après s’en être assuré, il donnait une petite tape sur l’arrière de la tête de Benjamin pour le réveiller.

na hyun - « Oh, debout toi…tu crois vraiment que c’est l’heure de dormir ? »

Na Hyun marqua une petite pause pour l’observer en silence avant de poser un doigt sur son bras en riant doucement. Quel idiot…Sa peau était rouge vive et pourtant il dormait au sommeil…Il n’avait pas tout compris mais le coréen trouvait ça plutôt amusant.

na hyun - « Je suppose que tu vas me demander de la crème solaire ou tu n’y avais même pas pensé ? Non parce que…tu es rouge… »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Dim 20 Jan 2013 - 17:53

    Endormi contre le rocher, l’anglais semblait se reposer enfin. Toute cette agitation depuis son arrivée sur cette île avait réussi à le mettre KO. Qui plus est … Retrouver Na Yong, n’avait pas été forcément la chose la plus fabuleuse. Ah ! Pourquoi fallait-il qu’il le retrouve de suite ? Il se sentait comme obligé à présent de veiller à la bonne santé du plus jeune et de le ramener en une seule pièce en Corée du Sud. Se tournant un peu sur le côté, Benjamin avait presque l’impression d’avoir retrouvé son lit, son magnifique lit en Angleterre. L’odeur des petits déjeuners de sa mère, lui manquaient horriblement et même les talons aiguilles de sa grande sœur. Dire que même si elle avait a présent sa vie Leina était souvent le nez fourré chez ses parents à croire qu’il lui manquait horriblement. Elle était toujours présente le samedi matin, pour venir réveiller son petit frère qui rentrait de peu de sortie. Il faut dire qu’avant de partir en Corée du Sud, l’anglais ne se faisait pas beaucoup prier pour sortir et faire la fête. Il avait durant cette période rassemblait un beau palmarès de demoiselles … Très belles à voir. Ah ! Les anglaises lui manquaient ! Nettement moins compliqué que ces coréennes ! Et elle avait un atout niveau poitrine tout de même. Mais ce n’était peut-être pas le moment de déprimer… Il faut dire qu’il allait bientôt se réveiller descendre à l’étage et pouvoir manger un bon petit plat maison. Ah ! Les croissants que sa mère avait appris à faire pour faire plaisir à son père sont un vrai délice ! Et cette confiture … Et tout ce pain. Ah le pain ! Ce qu’il pouvait lui manquer… Grognant en sentant la lumière du soleil venir lui bruler ses paupières closes, il avait l’impression que quelque chose manquait sur son visage. Lui qui en général dormait toujours la tête recouverte intégralement, il se sentait pas forcément bien. D’ailleurs, le fait de dormir la tête totalement sous la couette ou drap à tendance à toujours effrayé les personnes dormant avec lui. Ils ont tous peur qu’il s’étouffe dans son sommeil. Pourtant, Benjamin à toujours réussi à respirer sans aucun souci.

    Sentant quelque chose lui taper à l’arrière du crane, sa tête glissa sur le sol lui faisant lâcher un gémissement plaintif. « Leina ! Fuck ! » Montrant au combien sa langue natale pouvait être belle par ce mot. Le jeune homme rouvrit les yeux et en voyant ce qu’il avait autour de lui, il sentit une vague de panique prendre le dessus. Où est-ce qu’il était ? Et ses croissants ? Et son thé ? Arf ! Se redressant en entendant une voix masculine lui parler qui plus est en coréen, Benjamin rencontra le rocher avec sa tête. Retombant un peu au sol, en gémissant cette fois de douleur, il se massa le crane avant de s’asseoir par terre devant le rocher. Ses yeux étaient rouges et il ne semblait pas bien réveillé. Passant ses mains sur son visage, il trouvait le coréen très difficile à comprendre quand on dort encore à moitié. Qu’est-ce qu’il lui disait ? Il n’en savait trop rien, en tout cas Benjamin ne semblait pas réellement ravi de voir une tête de coréen devant lui. Ah … Poitrines revenaient lui à l’esprit. Baillant avant de se redresser pour s’asseoir sur le rocher. Benjamin sentit son corps se raidir et il sursauta en sentant le doigt de Na Hyun contre sa peau. Ce n’est pas possible ! Ces coréens avaient une manie de toucher ce qui ne leur appartenait pas !

    Lançant un regard noir à Na Hyun, l’anglophone ne semblait pas d’humeur à plaisanter. Il l’avait réveillé pendant un rêve si parfait. « Je vois pas pourquoi … » Mauvaise fois quand tu nous tiens. Frottant son bras ayant quand même un peu mal que l’autre appui sur son bras, Benjamin soupira doucement avant de se lever passant sa main dans ses cheveux. Récupérant sa veste il la posa sur ses épaules pour couvrir un peu ses bras de la pesanteur du soleil. « Toutefois … Si tu en as… Je ne serais pas contre. » Ben oui après tout, il pouvait pas mettre de côté le fait qu’il en avait besoin. Cela lui semblait indispensable. Surtout que bon cela commençait à être limite. La couleur rouge écrevisse n’était pas quelque chose qui lui allait forcément bien.

    Regardant de haut en bas, Benjamin semblait tiquer sur un petit détail, il avait pensé à lui amener sa ventoline ? Non pas qu’il en avait besoin de suite, mais il ne fallait tout de même pas oublier qu’à la base ils avaient passé un marché tous les deux. Se mordant la lèvre inférieure, l’anglais croisa doucement ses bras au niveau de son ventre penchant sa tête sur le côté, il finit par lâcher d’un air moqueur. « Dis moi … Tu es comme les gros dealer au Mexique ? Tu caches ta livraison dans tes fesses ? Parce qu’à première vue, tu ne remplis pas ta part du contrat… » Cela l’amusait … Mais au fond s’il l’avait vraiment caché, il n’était pas sûr d’avoir envie d’en profiter par la suite. Non mais qu’il était une chochotte mais quand même …

    Cherchant dans ses poches de jeans sa dernière bombe de ventoline, le jeune homme la regarda, il en avait pas besoin mais le fait de la savoir sur lui, le rassuré. Il faut dire que perdu sur une île déserte on a parfois besoin de se rattacher à quelque chose qui peut sembler futile. « Je pensais à quelque chose … A propos de notre petit marché. Tu n’aurais pas besoin d’un autre service ? Ah ! Je suis sûr qu’un bel homme comme toi peut avoir toutes les minettes et … Les minets qu’il veut. Donc, voyons ce marché comme un moyen t’offrir d’autres services. Tu as l’air malin comme type ! Je suis sûr que je peux t’aider en autre chose… Hum … Je suis plutôt musclé ! Je peux t’aider pour construire quelque chose ? » Oui, où comment sauver ses fesses ! Non pas qu’il était un lâche, mais s’il pouvait de préférence éviter de passer par la zone offrons nos fesses au premier inconnu qui passe… Il avait toujours eu un intérêt pour le mode de vie des singes, mais étrangement vivre comme les Bonobos qui règlent tout avec le sexe … Hum. Ce n’était pas pour lui. Surtout s’il avait un risque d’avoir quelque chose dans ses propres fesses. Asiatique ou pas, il risquait fortement de le sentir passer. Et puis, il n’avait jamais laissé personne toucher à ses fesses, cela n’allait pas commencer de suite tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Dim 20 Jan 2013 - 21:17

Depuis qu’il avait quitté le campement pour aller se balader dans la forêt, Na Hyun hésitait fortement à aller faire un tour dans son appartement qui se trouvait à l’est de l’île histoire de se fumer deux trois cigarettes à la suite pour combler ce manque qui le tiraillait un peu plus de jour en jour. Il fallait dire qu’avant de venir sur l’île, il s’envoyait facilement 2-3 paquets par jours sans difficulté…Depuis qu’il était ici, il n’avait pas le droit de fumer en dehors des rares fois où il pouvait faire un tour dans les bunkers car il ne voulait pas que les autres aient des soupçons à propos de ces cigarettes qui venaient de l’extérieur de l’île…Se faire chopper pour si peu était trop stupide pour que le coréen prenne le risque de le faire. Il fallait donc qu’il se retienne de fumer malgré sa dépendance et les quelques crises de manque qu’il faisait généralement sans que personne n’y fasse attention. Après tout lorsque c’était le cas il trouvait généralement une bonne excuse pour aller agoniser dans son coin et vomir le peu de nourriture qu’il avait dans l’estomac comme tous camés en manque. La chaleur, liée à la fatigue et la faim ne faisaient pas bon ménage à la base…et le manque de nicotine ne faisaient qu’empirer les choses au point de le rendre malade. Les rares personnes à être au courant de sa dépendance faisaient tous partie des scientifiques qui pour la plupart s’en moquaient éperdument, ce que Na Hyun comprenait aisément.

Marchant d’un pas las à travers la forêt, il décidait sur une envie soudaine de plonger dans le coin d’eau où une magnifique cascadait débouchait pour le plus grand plaisir de la plupart des robinsons de l’île. Le seul côté positif de l’île résidait dans la beauté de ses paysages à couper le souffle…Même Na Hyun qui n’était pourtant pas très friand de ce genre de chose devait avouer que l’île sur laquelle il avait été envoyé il y a plus de six mois avait du répondant. Il préférait ça à un désert ou encore à la banquise…Après plusieurs minutes passées à faire joujou dans l’eau il en sortit pour s’habiller avant de continuer sa route en direction du lieu de rendez-vous qu’il avait fixé plus tôt avec l’anglophone de l’île. N’ayant pas encore pu faire un tour dans ses appartements il n’avait pas pu prendre la ventoline du plus jeune mais il savait que de toute façon si il tenait sa part de marché il ferait de même, question de principe. Malgré ses grands airs, Na Hyun était du genre loyal et il espérait sincèrement que le londonien ne l’emmerderait pas avec ça si il tenait à sa précieuse ventoline. Après tout le seul qui risquait de perdre gros était Benjamin et non Na Hyun qui avait déjà tout ce dont il avait besoin à sa disposition, à part ses clopes. Quelle idée aussi d’être fumeur…

Après une bonne trentaine de minutes de marche, il finit par trouver le jeune homme en train de dormir au soleil alors que sa peau semblait déjà bien brûlée…Ayant un peu de pitié pour lui, il se contenta de le réveiller en lui donnant un petit coup avant de lui demander si par hasard il n’avait pas aussi besoin de crème solaire, ce à quoi il répondit que non avant de finalement lui dire que si par hasard il en avait il n’y dirait pas non. Affichant un sourire amusé sur ses lèvres, Na Hyun hocha la tête en silence, se contentant de l’observer en silence avant de rire doucement, amusé par sa question. S’il cachait sa ventoline dans ses fesses ? C’était une idée plutôt étrange mais pourquoi pas après tout. Ce n’était pas comme si Na Hyun n’avait jamais rien eu de plus…conséquent à cet endroit là, alors ce n’était pas un petit tube qui lui ferait mal…quoique ! Il n’était tout de même pas masochiste à ce point.

na hyun - « Je sais que cette idée t’aurait bien plu, malheureusement pour toi je n’ai rien sur moi pour l’instant. Je ne suis pas du genre à donner la marchandise avant d’avoir obtenu ce que je voulais, je ne suis pas assez con pour ça mon cher Benjamin. Par contre sois certain d’obtenir ce dont tu as besoin si tu remplis ta part du marché, je t’en fais la promesse. »

L’occidental n’était pas obligé de le croire mais le coréen savait pertinemment que Benjamin avait trop besoin de ses médicaments pour jouer à l’abruti en refusant d’obéir à ses envies. Envies qu’il remit d’ailleurs sur le tapis en tentant de négocier un peu, ce qui eu pour seul résultat de faire sourire Na Hyun qui était plutôt amusé par son comportement. Il n’avait pas besoin de gros muscles, quelle idée de lui proposer ça…Pensait-il sérieusement pouvoir changer les termes du contrat ? Il était bien naïf si tel était le cas…Se baissant pour s’asseoir sur le tronc d’arbre, Na Hyun se contentait de passer une main dans ses cheveux pour les ébouriffer légèrement, chose totalement inutile, il en était bien conscient.

na hyun – « Non mais…t’es sérieux là ? Que ce soit clair Benjamin, je n’ai besoin d’absolument rien en dehors d’un peu de distraction. Comme tu le sais j’ai les moyens d’obtenir ce que je veux, alors ta force je m’en fous un peu tu vois…Surtout que des hommes musclés qui font le boulot à ma place j’en ai déjà à mes pieds~ »

Ce qu’il ne savait pas, c’est que les autres scientifiques faisaient souvent le sale boulot à ma place et je devais remercier les gens qui m’avaient nommé chef car je n’en foutais pas une. J’aimais être supérieur aux autres même si cela ne semblait pas vraiment leur plaire, ce que je comprenais aisément ! Le regard posé sur lui, je soupirais doucement, un peu fatigué de devoir lui expliquer encore une fois ce que j’attendais de lui.

na hyun – « Et oui j’ai des minettes et des minets à ma disposition mais j’ai envie de changer un peu la donne. Les gens qui s’offrent trop facilement ce n’est pas divertissant, tu ne trouves pas ? Et puis si tu flippes à l’idée de te faire monter…c’est…comment dire ? Inutile ? Oui c’est le mot que je cherche. Parce que tu vois, je n’ai jamais précisé la nature des rapports que je t’ai proposé contre ce dont tu as besoin. Tu comprends où je veux en venir ou je dois te faire un dessin ? Maintenant que j’ai mis les choses aux claires, soit on se retrouve plus tard dans la clairière, soit tu rentres penaud sur le campement et tu peux rêver pour obtenir ce que tu désires pour le restant des jours que nous allons passer sur cette île. »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Lun 21 Jan 2013 - 11:48

    Il lui en faisait la promesse, mais oui, ben sa promesse il pouvait se la mettre où il pensait et en l’occurrence là où il pensait qu’il avait planqué sa Ventoline. Benjamin était méfiant par nature, ce Na Hyun avait quelque chose de bourgeois, qui ne plaisait pas forcément à notre cher anglais. Son grand-père lui avait toujours dit, il faut se méfier des riches. Bon Na Hyun n’était pas une femme, mais les riches étaient tous des pourris. Pourquoi en venir à cette conclusion, il aimait tout diriger que les autres soient à ses ordres et il ne supportait pas cela ! Ou alors il peut passer dans la catégorie racaille, mais non il avait un petit air supérieur, une certaine classe dirons-nous qui laissé plutôt penser à Benjamin que ce fameux Na Hyun ne sortait pas de n’importe quelle famille. Avec Na Yong, ils devraient former un club des joyeux petits prétentieux bourgeois. Pourtant, Benjamin n’avait pas perdu son idée de base, essayer de négocier sur les termes du contrat, on peut toujours espérer revenir et en sortir vainqueur. Pourtant à voir le sourire que le coréen affichait, cela ne semblait rien signaler de bon bien au contraire. Se mettant à pester entre ses dents, l’anglophone ne semblait pas réellement apprécier son négociateur. Il le savait pourtant en arrivant qu’il avait était celui qui était venu voir Na Hyun. Pourtant, s’il pouvait essayer d’arranger les choses à sa manière…

    Torturant ses fins cheveux avec sa main qui les mal menaient nerveusement, le jeune homme ne semblait pas du tout apprécier l’idée de devoir rendre ce genre de service à quelqu’un. Frappant nerveusement dans un brin d’herbe à l’aide de son pied, le jeune homme semblait en pleine réflexion interne. Ok, il n’avait pas à lui offrir son postérieur, mais tout de même… Ca l’énervait beaucoup trop de voir ce type en position de force à commander de la sorte. Se mettant à parler entre ses dents en anglais, tout cela commençait sérieusement à l’énerver et puis l’autre assis là sur son tronc d’arbre. Bon ok… Il aurait pu être débout, a quatre patte ou couché sur le sol qu’il aurait trouvé cela énervant. Finalement le jeune homme finit par soupirer et affichant un sourire qui d’un point de vue extérieur devait surement ressembler à une grimace. « Admettons que j’accepte. J’aurais besoin de revenir … Est-ce que ton prix à payer risque d’augmenter ? Je n’ai pas forcément envie de subir l’inflation juste pour … T’amuser. » Ce dernier mot lâchait semblait remplit de dégout envers le plus vieux. Cela ne lui plaisait pas et il voulait être sûr de ne pas se faire avoir. Bien qu’au fond, il aurait surement du commencer à négocier une condition qui se trouve ne pas le toucher s’il accepte. Il n’était pas du genre à apprécier qu’on le tripote de partout s’il n’est pas d’humeur câlin dirons nous.

    Regardant dans les yeux le plus vieux, Benjamin prit une grande inspiration en posant sa main sur sa ventoline toujours fourré dans sa poche. Toute façon il faut être réaliste, il ne semble pas en mesure pour le moment de refuser quoique ce soit. Peut-être plus tard, en s’adaptant à l’île, mais dans le cas présent, il devait faire face à la triste réalité. Se sentant comme impuissant le jeune homme grogna mentalement et finit par s’asseoir sur son rocher. Il était assez loin de Na Hyun pour se sentir plus libre de ses mouvements. Et puis il pouvait étendre ses longues jambes sans avoir l’impression d’avoir à toucher celle du coréen. « A quelle heure il faut se retrouver ici donc ? » Plus vite réglé, plus vite passé … Il restait plus qu’à espérer que le coréen soit un précoce, mais avec la chance qu’il a c’était loin d’être surement le cas. « Dis moi … Tu es un grand adepte des marchés ou pas ? Vu que ton marché risquerait d’être rentable enfin … Vu que tu négocies apparemment pour des services de bien être, pas tant que cela. »

    Se levant après avoir soupirait le jeune homme s’étira un peu laissant voire un bout de son ventre alors qu’il passait à nouveau sa main dans ses cheveux. Bon l’avantage c’est qu’il allait pouvoir dormir avant de revenir. Il n’était pas encore entièrement bien réveillé et il souhaitait avoir les idées claires pour tout à l’heure. On ne sait jamais ce qu’on peut faire guider par une affreuse fatigue. Et surtout quand on est fatigué et qu’on a bu … Ah ! Bon sang, les souvenirs saccadés des soirées en Angleterre … Ce qu’il aimait s’en souvenir parfois. Souriant un peu en coin à ses pensées, le jeune homme perdit cependant son sourire alors que son regard se posa sur le plus vieux. « Bon … A plus tard donc. Tâche d’être à l’heure, je supporte pas qu’on me fasse attendre. » Est-ce qu’il était réellement en mesure de donner des ordres ? Non pas du tout et il en était conscient néanmoins, se laisser marcher sur les pieds sans répartir et ne pas donner l’impression de tenir les choses en main. Il n’aimait pas l’idée de ne pas avoir les choses en ordre, qu’il agit parce qu’il le souhaite non pas parce qu’on l’oblige à le faire.

    Baillant un peu, l’occidental se mit à marcher tranquillement vers le campement, il avait dit qu’il fallait revenir plus tard, il reviendra. Quoiqu’il en soit il n’avait pas le choix, le seul petit élément négatif c’est qu’il fallait être sûr que Benjamin se réveille à temps. Ah ! Il aurait du amener son réveil aussi, bien que … Il n’était pas réellement sûr que cela pourrait l’aider, n’ayant aucune idée de l’heure qu’il était et l’heure à laquelle il devait se montrer de nouveau à la clairière. Enfilant sa veste, pour laisser ses bras se reposer de la chaleur du soleil, le jeune homme semblait soudainement de bonne humeur. L’idée même de dormir, mettait toujours l’anglophone en joie. Il aimait les plaisirs simple de la vie et surtout celui de dormir et de manger. Ah ! C’est tellement merveilleux. Oh ! Et s’il pouvait avoir des Cupcakes sur cette île, pourquoi avait-il déjà rompu avec la fille qui étudié la pâtisserie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Lun 21 Jan 2013 - 17:35

Alors qu’il aurait pu profiter de ce moment de calme pour se reposer un peu, Na Hyun avait préféré se rendre au rendez-vous prévu plus tôt dans la journée avec le dénommé Benjamin. Assit sur le tronc d’arbre où le jeune homme s’était appuyé quelques minutes plutôt pour s’assoupir, le coréen fixait l’occidental pendant quelques secondes avant de poser ses yeux sur les arbres en face de lui. Il se demandant vraiment pourquoi il était là et pour dire vrai, il n’en savait rien. Pourquoi ne lui donnait-il pas simplement ce qu’il voulait avant de rentrer pour dormir le reste de l’après-midi ? Na Hyun avait parfois du mal à comprendre pourquoi il agissait de la sorte mais après tout…Qu’est-ce que ça pouvait bien changer à sa vie et à celles des autres ?

Lorsque le plus jeune se mit à sourire tout en lui posant une énième question à laquelle il n’avait pas pensé en lui proposant ce marché, Na Hyun se mit à réfléchir pendant quelques secondes. Allait-il être salaud au point d’augmenter le prix de quelques ventolines qu’on lui envoyait gratuitement ? Na Hyun hésitait fortement à lui faire croire que oui avant de finalement se contenter de soupirer doucement.

« Tu crois que j’ai que ça à faire ? Otes toi donc cette idée de la tête, le prix restera le même et ce, peu importe ce que tu me demanderas. » glissa-t-il sur un ton plutôt fatigué par la situation. Il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment eu le temps de se reposer ces derniers jours à cause des scientifiques avec qui Na Hyun préparait de nouveaux plans depuis déjà plusieurs semaines. Ces derniers allaient bientôt frapper à nouveau mais pour cela il fallait que tout soit parfait jusqu’au moindre détail, même insignifiant…En tant que chef de ce groupe de scientifiques, le coréen devait s’assurer que tout se déroulait dans les règles de l’art et que rien ni personne ne vienne gâcher ce qu’ils préparaient. Na Hyun était d’ailleurs très clair à ce sujet : si quelqu’un tentait de les arrêter il mourrait aussitôt…Au point où ils en étaient, il leur était tout à fait impossible de tout gâcher à cause d’un fouineur…Après quelques secondes à rêvasser, le brun posa son regard sur le plus jeune qui venait de s’asseoir non loin de lui avant de masser son front en entendant sa nouvelle question. Ce type était une vraie pipelette…

na hyun - « Hm ? Ah oui l’heure…Viens quand les autres sont couchés, et essaies d’être discret… J’aimerais éviter de me faire emmerder par un étudiant curieux. »

Si Benjamin était intelligent, ce dont Na Hyun ne doutait pas vraiment, il tacherait d’être discret pour s’en aller du camp car si quelqu’un le suivait et les surprenait, le coréen ne lui donnerait pas son dû malgré ce qu’il lui avait promis. Il ne fallait tout de même pas qu’il se joue de lui alors il n’hésiterait pas à lui faire un peu de chantage pour obtenir ce qu’il voudrait…C’est-à-dire un peu d’amusement gratuit. Le chef des scientifiques ne put s’empêcher de sourire lorsque Benjamin lui demanda s’il avait l’habitude de ce genre de marchés car il était persuadé qu’il connaissait la réponse. Ignorant sa question il se levait tout en faisant attention à frotter son jeans pour enlever l’écorce du bois qui s’y était attachée avant de regarder le soleil pour essayer de se faire idée de l’heure qu’il était. Sans daigner lui répondre quoi que ce soit, Na Hyun le regardait par la suite s’éloigner de lui pour rejoindre, sans doutes, le campement.

« Enfin…c’est pas trop tôt », glissa le brun qui attendit encore quelques minutes avant de prendre la direction opposée pour se rendre à l’est de l’île. Cela avait paraître stupide, mais Na Hyun trépignait d’impatience à l’idée de retrouver son lit douillé pendant plusieurs heures. Il allait aussi pouvoir manger à sa faim et fumer autant de cigarettes qu’il désirait, ce qui suffisait amplement à le mettre de bonne humeur. Après tout ce genre de choses pourtant si banales lui manquaient depuis qu’il avait quitté sa vie de luxe en venant sur cette île…Sans cesser de vérifier que personne ne le suivait, il dégageait les mauvaises herbes et les branches qui recouvraient la trappe qui donnait accès sur les escaliers lui permettant de rejoindre les bunkers avant d’utiliser son collier pour l’ouvrir. Seul les colliers des scientifiques permettaient de l’ouvrir et si un étudiant un peu trop fouineur venait à découvrir la trappe il n’arriverait tout bonnement jamais à l’ouvrir…Après avoir jeté un dernier coup d’œil derrière lui il s’y glissait sans faire de bruit et refermait la trappe pour ensuite descendre jusqu’à atteindre le sol en béton armé. Il fallait à présent marcher plusieurs minutes pour atteindre la centrale dans laquelle il entrait à l’aide d’un nouveau code qui lui permit d’entrer avant de saluer les scientifiques en train de regarder les écrans de surveillance.

« Quelqu’un m’a suivi ? », demanda-t-il tout en attrapant une des pommes qui trainait sur la table. Comme il se l’était imaginé, un des hommes lui répondit négativement avant de se remettre au travail. Rien ne semblait avoir changé depuis la dernière fois et c’était une bonne chose pour Na Hyun qui ne voulait pas vraiment perdre de temps à leur donner de nouvelles directives alors qu’il était exténué. Sans rien rajouter il quittait alors la pièce pour aller rejoindre les caves où ils stockaient tout ce dont ils avaient besoin ainsi que tout ce qu’ils avaient commandés la semaine précédente. Chaque scientifique avait un casier qui lui appartenait et que les autres ne pouvaient ouvrir pour éviter les vols. S’approchant d’un pas pressé vers le sien, il attrapait le sac à dos vide derrière lui qu’il remplit avec tout ce dont il avait besoin en plus de ce qui lui faisait plaisir. Personne n’allait le blâmer pour ça, il en était certain ! Après s’être assuré de l’avoir bien fermé il se dépêchait de se rendre dans son appartement et se dirigeait directement vers son frigo pour sortir un repas qu’il mit au four avant de se déshabiller pour aller prendre une douche chaude plus que méritée. Il n’allait pas rester longtemps ici alors autant profiter du confort que lui offrait son appartement privé. Na Hyun prit le temps de se laver correctement, pas vraiment pressé de quitter la douche…Il fut cependant obligé d’en sortir lorsque la sonnerie de son four retentit à l’autre bout de l’appartement, lui indiquant que son repas était prêt. Comme il ne voulait que ce dernier brûle et soit indigeste il se dépêchait alors de se sécher pour aller le chercher et le manger à même le plat. Na Hyun avait droit à des repas préparés sur mesure par le cuisinier de l’équipe et il devait avouer que ce petit plus ne faisait que lui faire aimer davantage son rang de chef. Attelé à remplir son estomac comme il fallait, le coréen ne put cependant pas le terminer, beaucoup trop fatigué…De fait, il se dépêchait d’aller rejoindre son lit dans lequel il s’endormit en quelques minutes seulement à cause de la fatigue.

Lorsque son réveil se mit à sonner, Na Hyun se leva en ronchonnant, ne voulant pas quitter son lit pour aller regagner la clairière. Même si l’idée de devoir s’en aller l’attristait au plus haut point, le jeune homme se força à enfiler des habits propres mais froissés pour ne pas paraître suspect auprès des autres robinsons de l’île. Après s’être assuré d’avoir tout ce qu’il lui fallait dans son sac, il le mit sur son dos en l’attachant à sa taille pour ne pas le perdre s’il devait se mettre à courir à cause d’une possible menace ou tout simplement pour faire un peu de sport. Na Hyun quittait alors son appartement pour retourner auprès de la centrale de surveillance où il s’arrêtait quelques minutes pour observer les écrans avec attention.

« Zoom sur la caméra trois s’il te plait. » dit-il en croisant les bras sur sa poitrine, concentré sur le jeune homme qui semblait se cacher derrière des herbes hautes, non loin de l’endroit où il devait se rendre. Il ne s’agissait pas de Benjamin, il en était certain…Mais alors de qui s’agissait-il ? Il avait pourtant ordonné à son frère de surveiller la zone en son absence alors pourquoi ne le voyait-il pas lui aussi, sur les autres caméras ? Il valait mieux pour Jun Hei qu’il ait une bonne excuse à lui donner s’il tenait à sa vie…Jeune et stupide comme il l’était Na Hyun savait pertinemment qu’il préférait passer son temps à s’amuser qu’à suivre ses ordres, tout ça parce que le plus jeune pensait être privilégié de par son lien de sang avec le chef des scientifiques. Il se mettait le doigt dans l’œil en s’imaginant pouvoir agir comme bon lui semblait sous prétexte que Na Hyun n’oserait pas le tuer…

« Chef, vous voulez qu’on envoie un de nos hommes le descendre ? » demanda un des scientifiques qui s’était levé de sa chaise pour regarder Na Hyun avec un regard interrogateur. « Non, je vais m’en débarrasser seul, ne vous inquiétez pas pour ça. A 22 heures veillez à couper toutes les caméras de la zone 7, je n’ai pas envie de me faire épier. Est-ce que c’est clair ? Je saurais si vous ne m’obéissez pas, n’oubliez pas ce qu’il arrive qu’on me ment. » glissa Na Hyun en souriant comme le psychopathe qu’il était. Il adorait…ou plutôt jubilait à l’idée d’effrayer ces pauvres scientifiques qui passaient du bon temps dans les bunkers de l’île tandis que d’autres, comme Na Hyun, devait se taper le sale boulot. Le coréen était clairement jaloux de leur confort et pour oublier un peu qu’ils avaient la belle vie, il aimait tout particulièrement leur faire croire qu’il n’hésiterait pas à les tuer au moindre écart de conduite. Tout en gardant son sourire, il attrapait un révolver sur lequel il rajoutait un silencieux avant de prendre une poignée de balles qu’il glissait dans sa poche puis quelques autres qu’il enfilait dans l’arme sous le regard apeuré des hommes de la pièce. Il ne comptait pas les tuer mais les voir transpirer de peur le fit rire doucement avant de retourner à la surface en prenant bien soin de cacher la trappe. L’arme à la main, il se mit en courir en direction du nord de l’île avant de ralentir le pas pour traverser la clairière, à l’affut du moindre bruit suspect. Benjamin n’allait pas tarder à se pointer et Na Hyun ne tenait pas spécialement à ce qu’il le voit en compagnie d’un cadavre avec une balle dans la tête. Par conséquent, le coréen se concentra pour essayer de repérer le fouineur qui ne mit pas longtemps à sortir de sa cachette pour attaquer Na Hyun…de face. Le chef des scientifiques n’en revenait tout bonnement pas. Quel abruti ! Après avoir glissé son arme dans la poche arrière de son jeans, il répondit alors aux coups du jeune étudiant qui ne lui disait absolument rien. D’où sortait-il ? Il n’en savait foutrement rien ! Alors qu’il s’attendait à le voir fuir rapidement, Na Hyun gémit de douleur en sentant quelque chose entailler sa peau sans qu’il ne s’y attende. Sans plus attendre il lui arrachait le couteau des mains pour lui trancher la gorge et le pousser au sol en lui donnant un coup de pieds.

« Merde…merde et merde… » grogna le jeune coréen en regardant l’éraflure qu’il avait réussi à lui faire sur le torse. Cette blessure ne nécessitait pas vraiment de soin mais le simple fait d’avoir bousillé un de ses hauts préférés le mettait en rogne. Qu’allait-il pouvoir bien dire à Benjamin maintenant ? Soupirant fortement, le coréen se baissait pour attraper les bras du cadavre avant de le tirer un peu plus loin. Des scientifiques viendraient le chercher à l’aube et tout serait réglé, du moins c’était ce que Na Hyun espérait. Après avoir essuyé le sang sur ses mains dans une petite flaque d’eau qui se trouvait sur son chemin, le coréen regagnait la clairière où il allait s’asseoir avant de sortir une cigarette de son sac pour la glisser entre ses lèvres en silence. A présent il ne restait plus qu’à attendre le jeune anglophone…




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Mar 22 Jan 2013 - 19:59

    Il n’avait pas répondu … Pourquoi est-ce qu’il ne répondait pas ? Il se croit vraiment tout permis cet idiot ! Grognant entre ses dents, l’anglais n’insista pas, ne voulant pas paraitre trop lourd, bien que l’envie le prenne énormément. Il regarda l’autre partir et restant un petit moment encore il prit le chemin du campement ne s’occupant plus de ce que Na Hyun pouvait bien fabriquer dans son coin. Il allait le revoir bien assez tôt, il n’avait pas forcément envie de passer son temps à lui courir après désormais. Soupirant lentement, le jeune homme rentra doucement vers le campement, se perdant un peu au passage. « Rah ! Ils ne peuvent pas foutre des pancartes comme partout ? » Ce n’est pas possible d’avoir un si mauvais sens de l’orientation tout de même ? Il faut croire que si pourtant. Arrivant plusieurs minutes après au campement, le jeune homme afficha un sourire satisfait. Il retourna à son « chez lui » se posant par terre, le jeune homme se mit à soupirer longuement. Attrapant son visage entre ses mains, l’anglais ne semblait pas en très grande forme. Il aurait préféré ne pas à avoir à y retourner, mais pour maintenant il n’avait plus le choix, il devait aller de l’avant et assumer ses actes. Passant nerveusement sa main dans ses cheveux, Benjamin posa ses affaires sur ce qui lui faisait office de lit avant de ressortir pour s’approcher de l’océan. Scrutant de nouveau la vaste étendue d’eau, le jeune homme se mit à espérer de voir un bateau passé non loin d’eux. Juste un, juste une chance de pouvoir s’en fuir d’ici. Pourquoi sa passion pour la Corée du Sud c’était transformé en cauchemar ? S’il n’était jamais venu en Corée du Sud, il aurait pu rester auprès de ses proches et surtout de sa grande sœur. Leina. C’est fou, mais l’idée de ne jamais pouvoir aller au mariage de sa grande sœur, de ne jamais pouvoir profiter de ses neveux ou nièces, de ne jamais avoir l’occasion de mettre en garde son beau frère qu’il le tuerait s’il osait faire du mal à sa sœur. Il faut dire que sa grande sœur comptait beaucoup pour lui, elle avait toujours été là pour le soutenir dans ses moments de faiblesses et de mal être. Sentant ses yeux lui piquer légèrement, le jeune homme les ferma quelque instant espérant simplement que son envie de pleurer passe. S’avançant dans l’eau, jusqu’à avoir ses pieds dans l’eau, le jeune homme rouvrit ses yeux passant sa main sur ses derniers. Il n’avait pas le temps de pleurer. Regardant l’eau mouiller un peu plus à chaque moment son jeans, l’anglophone semblait totalement perdu dans ses pensées. Faisant demi-tour pour retourner dans son logement d’infortune, il attrapa son baladeur espérant pouvoir le mettre en route. Malheureusement, ce dernier ne semblait plus vouloir répondre de rien. Soupirant tristement en fixant le petit baladeur, Benjamin mis tout de même ses écouteurs dans ses oreilles. Pas besoin des paroles ou de la musique, après tout il connaissait parfaitement les titres de ses chansons. Optant pour une chanson plutôt dynamique, l’occidental se mit à chantonner les paroles en anglais. Sa langue natale lui manquait beaucoup apparemment. Sortant de nouveau, tout en chantonnant, le jeune homme attira un peu l’attention. Il faut dire qu’il donnait parfaitement l’impression d’avoir de la musique qui sortait de son ipod nano. Reprenant les paroles de l’extravagante mais fabuleuse Lady Gaga, Benjamin semblait retrouver son sourire, alors qu’il se mit à marcher le long de la mer tranquillement. La forme et la bonne humeur semblaient de nouveau pointer le bout de leur nez.

    Pourtant la fatigue finit par reprendre ses droits sur le corps et le mental du jeune homme, il n’avait pas été très loin. A croire que Benjamin adorait faire des aller retour, mais s’ennuyant et n’ayant rien d’autre à faire mis à part espérer la charité des gens pour manger quelque chose, il ne pouvait pas s’occuper grandement. Pourquoi ne pas chasser ? Disons que l’instinct de survie de Benjamin n’est pas encore assez développé et qu’il ne supporte pas l’idée de tuer un animal de ses propres mains et en ce qui concerne les fruits … Eh ! On parle d’un occidental qui vient d’une grosse ville et qui trainait principalement avec des américains, les fruits ca existe pas dans les fast food ! Donc c’est que ce n’est forcément pas consommable ! Frottant son ventre en grimaçant ce dernier semblait crier famine. Il avait qu’à se taire un peu, de toute façon n’avait pas la force de manger. Se laissant tomber sur ce qui était son lit, l’anglais retira ses écouteurs de ses oreilles et s’endormi rapidement. Ses rêves n’étaient pas réellement présents, il faut dire qu’il avait tellement accumulé de fatigue qu’il n’était pas facile de rêver à quelque chose.

    Les heures semblèrent défiler à un rythme fou et se fut alors un bruit qui réveilla en sursaut l’anglophone qui chercha ce que cela aurait pu être. Restant un moment allongé sur le ventre, totalement perdu, sortant sa tête de sous sa veste, car bien sûr, il avait pendant son sommeil réussi à arriver la tête sous quelque chose. Frottant son visage, le jeune homme sursauta en entendant deux hommes parler coréen en dehors de son chez lui. Fronçant les yeux il se leva pour sortir et regarder les deux hommes partir en courant, l’un apparemment se faisant courser par l’autre. Les regardant un moment sans comprendre, il semblait se disputer, pourquoi ? Il n’en savait rien. Baillant avant de regarder le soleil, le jeune homme semblait se réveiller pour de bon cette fois-ci. Rentrant un instant dans son chez lui il regarda son pantalon qui était couvert de sable ainsi que ses chaussures. « Rah ! Je peux pas y aller comme ca ! » Retirant ses chaussures rapidement et son pantalon, Benjamin attrapa un slim noir et l’enfila, regardant son haut, il soupira. Il n’allait pas le changer tout de même… Il n’allait pas à un rendez vous amoureux. Et puis, il ne voulait pas lui faire croire qu’il y allait pour ses beaux yeux. Remettant une autre paire de chaussures de Feiyue noire et bleu électrique. Cela l’embêter de les mettre, il faut l’avouer les abimer… Ca le déprimer ! Pourtant, il n’avait pas réellement le choix, il avait plongé ses pieds dans la mer. Dire qu’elles étaient neuves, il se les était payé avant de partir. « Fais chier ! » Et en plus, Benjamin commençait sérieusement à parler tout seul à croire que tous les signes visibles de la folie l’attaqué.

    Sortant de « chez lui », il reprit la route tranquillement de la clairière, cependant dans un souci de ne pas se faire suivre ou rendre trop curieux, enfin aussi parce qu’il connaissait que le chemin le plus long pour y aller, il fit un détour par la cascade. Ainsi, il allait passer pour un gentil Honja allant simplement boire à la cascade. Marchant le plus discrètement possible pour ne pas attirer l’attention sur lui, le jeune homme du se rendre à l’évidence qu’avec un ventre vide n’allait pas l’aider à rester discret très longtemps. Soupirant tout en se tenant le ventre, il arriva au bord de la cascade, en profitant pour boire un peu, il chercha du regard ce qu’il pouvait se mettre sous la dent. Apercevant simplement une … Ah ! Merde, c’est comme le nom de ce fruit étrange rond et tout pelucheux ? Mais soyons réaliste cette chose ne s’ouvre pas facilement et comme dit avant y’en a pas dans les fast food c’est forcément mauvais. Tant pis pour ce soir, il mangera mieux demain, avec un peu de chance il arrivera à faire assez chier Na Yong pour qu’il parte pendant qu’il se fait à manger ! Ah ! La vengeance, c’est vraiment quelque chose de fabuleux ! Se mettant en marche à présent pour rejoindre la clairière, le jeune homme semblait un peu dans ses pensées. En même temps servir de jouer à un type, n’était pas ce qu’il y a de plus réjouissant.

    Marchant de moins en moins vite, l’anglais ne se pressait pas. Ah … Bon sang, si dans d’autre condition il avait pu trouver cela excitant, il trouvait cela presque dégradant de devoir faire cela à un autre homme. Oh ! Bien sûr Benjamin avait déjà eu des aventures avec des hommes, mais c’était juste dans un but exploratoire et innovant dirons-nous. Il n’était pas non plus un grand expert, oh ! Et s’il devait avaler… Frissonnant sur place, se stoppant un instant, il semblait sur le point de pester de nouveau. Soufflant doucement, le jeune homme se massa les tempes pour se détendre. « Pense à autre chose … Pense à autre chose… Hum … Un frappé ! Arf … Non c’est bon cette connerie je vais être dégouté après… » Se remettant à marcher en cherchant ceux à quoi il pouvait bien penser pour se détendre, il marchait tête baissée. Parlant tout seul, le jeune homme fut contraint d’admettre qu’il ne trouvait rien qui pouvait lui faire oublier ce moment. Soulevant le nez, le calme aux abords de la clairière lui fit froid dans le dos, on dirait presque que quelqu’un venait de se faire tuer et que plus un animal osait bouger. Ah ! Cela lui fit froid dans le dos, mais il n’avait pas vraiment le choix. Non pas qu’il était de nature à avoir peur, bien qu’il agissait avant tout par fierté, mais s’il aurait pu il aurait fait un détour loin de cette clairière.

    Continuant son chemin, l’anglophone fut surpris de voir une flaque d’eau d’une couleur un peu étrange, néanmoins la nuit étant déjà bien tombé il n’était plus vraiment sur de lui. Osant doucement les épaules, Benjamin se remit en marche pour s’arrêter en voyant Na Hyun un peu plus loin. Et voilà … Il était au moment crucial. Il se sentait encore plus stressé que si, il allait passer un examen important pour l’université. Ce qui lui fit penser, qu’il ne devait réellement pas être finit mentalement. Se remettant à marcher, l’anglais se stoppa non plus de son ainé en soupirant ne remarquant pas de suite le fait qu’il était blessé. « Bonsoir. » Bon il l’avait déjà vu avant, mais comment dire … Il n’avait pas réellement su quoi dire à part cela. Soupirant doucement en passant la main au niveau de sa nuque, Benjamin fut alors choqué en voyant l’état du torse de Na Hyun. Ecarquillant les yeux, l’anglophone se rapprocha de lui pour mieux voir. « Qu’a-t-il eu ? Il faut arrêter de courir après les jolies filles dans les buissons … » Se mettant à sourire amusé en imaginant la scène, l’anglais se pencha un peu pour regarder, ca n’avait pas l’air trop grave, mais tout de même… Cela doit lui faire un peu mal, surtout que c’est tout frais. Aucun signe de cicatrice. « Gâcher un haut … Rah ! Ce n’est pas quelque chose de bien ! » Se redressant alors en attrapant la cigarette de Na Hyun, il prit une bouffe de cette dernière avant de glisser la cigarette entre les lèvres de l’asiatique. Il n’était pas du genre à fumer ou très peu, mais cela l’aidait à se relaxer. Et cela ne lui ferait pas de mal, il devait ressembler à une boule de nerf sur jambes. « Merci … » Lâchant la fumée lentement le jeune homme sentait l’effet de la nicotine agir sur lui, l’apaisant un peu. « Mais tu devrais pas fumer ! C’est mauvais pour la santé… Tu fumes pas mal je trouve. Et ca peut réduire le temps de cicatrisation, tu ferais mieux d’arrêter avant de te vider de ton sang… » Souriant en coin, le jeune homme aimait bien embêter son monde et étrangement, bien qu’il n’était pas pour l’idée d’offrir ses services à ce petit, il n’avait rien spécialement contre lui.

    S’asseyant à côté de lui, le jeune homme regarda fièrement ses chaussures, il avait travaillé entre les cours pour pouvoir se les payer. Bon cela va sembler ridicule, elles ne devaient pas sembler si cher pour certain, comme pour Na Yong, ce sale petit bourgeois serait capable de lui dire que le prix est pas si élevé, mais pour un gamin n’ayant pas toujours connu la belle vie, elle représentait une sacrée somme. Enfin ! Benjamin n’avait pas à se plaindre, il était partit en Corée du Sud pour ses études, il y avait pire comme situation. Soupirant doucement en étendant ses longues jambes, le jeune homme regarda Na Hyun en souriant un peu, alors que son regard se porta sur son sac à dos. Il lui avait ramené une tonne de Ventoline ou quoi ? En tout cas, cela en avait tout l’air. Assez curieux, le jeune homme détourna les yeux du sac, sachant que la curiosité et un vilain défaut, pourtant cela lui brulait les lèvres. « Tu as quoi dans ton sac ? Des cadeaux pour moi ? Tu as succombé à mon charme occidental et tu m’offres gratuitement le ventoline … Oh ! Quel amour es-tu … » Se mettant à rire, il cherchait à se détendre un peu. Il fallait penser à autre chose oui ! Cela était un peu sa devise dirons-nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Mar 22 Jan 2013 - 22:59

Depuis qu’il s’était retrouvé sur l’île Na Hyun n’avait pas vraiment eu le temps de faire connaissance avec tous les étudiants. Bien qu’il ait étudié leurs dossiers à la va vite avant de se rendre sur l’île, il ne s’était jamais imaginé être attiré par un occidental un jour. Et pourtant…Dès qu’il avait aperçu ce dénommé Benjamin de loin, il n’avait pas pu s’empêcher de se dire que ce dernier avait un physique à en faire tomber plus d’une…et plus d’un ! Seulement voilà…Na Hyun ne se sentait pas vraiment à l’aise en sa présence sans réellement savoir pourquoi, ce qui l’empêchait clairement d’aller lui expliquer le fond de sa pensée. Bien qu’il ne soit pas habitué à faire des marchés de la sorte, il n’avait pourtant pas hésité à le faire en espérant obtenir un peu d’intérêt de la part de l’anglophone qui ne semblait pas vraiment emballé par la proposition du coréen. A sa place Na Hyun aurait probablement refusé mais lui, à contrario de l’occidental, n’était pas asthmatique, ce qui changeait considérablement la donne. En le laissant retourner sur le campement, le jeune homme commençait à se demander si son idée était vraiment si brillante que ça. Il n’avait pas pour habitude de forcer les gens à coucher avec lui…Il fallait dire qu’avec sa notoriété et son physique loin d’être désagréable à regarder il avait tendance à appâter les personnes du sexe opposés ainsi que la plupart des hommes qui lui plaisaient sans la moindre difficulté. Personne ne lui résistait bien longtemps et il ne s’en était jamais plains…jusqu’à son arrivée sur l’île. Car oui, personne ici ne connaissait sa vie à part son frère et les quelques scientifiques avaient qui il en avait discuté autour d’un bon repas le premier jour où ils s’étaient rencontrés. Na Hyun se vantait souvent de son statut et il adorait ça…Après tout pourquoi devait-il le cacher à ceux avec qui il travaillait ? Lorsqu’il vivait à Séoul, il n’hésitait jamais à montrer toute l’étendue de sa richesse en se baladant en voiture de luxe et en arborant des fringues de créateurs renommés dès qu’il le pouvait. On pouvait le dire, Na Hyun était le genre d’homme à jeter son fric par les fenêtres, le tout pour épater la galerie. Il aimait être adulé, envié…et jalousé. Ayant grandis dans le luxe il n’avait aucune honte à assumer sa richesse et ça se voyait. Depuis qu’il était sur l’île, il ne pouvait cependant plus afficher sa richesse et il devait avouer être en moque de luxure…Mais qu’y pouvait-il ? Il avait décidé de venir ici et il ne pouvait à présent plus retourner en arrière.

Après avoir traversé la moitié de la forêt pour regagner le repaire des scientifiques, Na Hyun s’accorda un petit moment de détente mérité en prenant une douche chaude, chose qui pouvait paraître tout à fait banale alors dans la vie de tous jours mais qui pourtant était un privilège sur une île, avant de manger à sa fin. Na Hyun devait cependant avouer avoir du mal à manger de grandes quantités de nourriture depuis qu’il avait débarqué sur cette île et cela, tout bonnement car il s’était habitué à manger très peu et que son estomac ne pouvait plus supporter le genre de repas de rois qu’il mangeait en Corée. Depuis six mois il avait perdu beaucoup de poids mais ne se plaignait pas de son nouveau physique, bien que celui-ci ne soit pas aussi parfait qu’auparavant. Après s’être nourri correctement le coréen alla se glisser sous ses draps pour se reposer quelques heures qui suffirent à le remettre d’aplomb. Il fallait dire que sa cabane n’avait rien de très confortable…Il se leva alors pour se préparer et sortir de sa chambre après avoir glissé deux sandwichs dans son sac pour avoir de quoi manger plus tard. Il s’en alla ensuite d’un pas rapide vers la salle de contrôle où il eut une petite discussion avant de quitter les lieux pour rejoindre le nord de l’île où il avait rendez-vous avec le beau benjamin. Il savait que ce dernier serait surpris de le voir arriver avec un sac rempli et il se demandait bien quelle serait la réaction du plus jeune en découvrant ce qu’avait amené Na Hyun. Il espérait en un sens que cela lui permettrait de détendre l’atmosphère entre lui et Benjamin, au moins le temps d’une soirée…

Une fois à l’entrée de la clairière le brun attendit alors de trouver le fameux fouineur qui ne mit pas de temps à sortir de sa cachette pour l’attaquer de front, le blessant au passage, ce qui eut pour don d’énerver Na Hyun qui ne se gêna pas pour le tuer avant de le trainer un peu plus loin. Ce fut seulement après s’être lavé les mains qu’il regagna la clairière où il prit place dans les herbes hautes avant de s’allumer une cigarette bien méritée. En voyant apparaître Benjamin, il se contenta de le regarder en silence, ne daignant pas protester lorsque ce dernier lui prit la cigarette pour en aspirer une latte avant de la reglisser entre ses lèvres. Comme il l’avait prévu, l’anglais ne mit pas de temps à remarquer sa petite blessure et à le questionner à ce sujet sur le ton de la rigolade alors que Na Hyun ne trouvait pas ça spécialement drôle. Après tout il ne savait pas ce qu’il venait de faire…et c’était mieux ainsi. Lorsque Benjamin s’assit à côté de lui après avoir commenté sa dépendance à la nicotine sans que Na Hyun en ait véritablement quelque chose à faire, il ne put s’empêcher d’étirer un petit sourire sur ses lèvres en le voyant regarder son sac avec intérêt. En l’entendant rire doucement après lui avoir posé la question qui lui brûlait les lèvres depuis quelques secondes, Na Hyun tirait le sac entre ses jambes tout en souriant de plus belle. Il préférait l’entendre rire que lui faire des commentaires désagréables après tout…

« Hm ? Non je n’ai pas couru après des filles dans les buissons, disons plutôt que j’ai eu un petit accrochage avec un idiot…Mais enfin bref… Tu as faim ? Je me suis dit que je te devais bien…un petit plus, non ? »

Sans perdre son sourire, Na Hyun ouvrit le sac pour en sortir les deux sandwichs qu’il lui tend en s’attendant à le voir surpris. Après tout Benjamin ne devait pas avoir eu droit à ce genre de repas depuis…très longtemps et le coréen savait pertinemment qu’il ne refuserait pas un vrai repas, même s’il ne s’agissait que de sandwichs. C’était l’intention qui comptait après tout…pas vrai ? Après l’avoir regardé en silence pendant quelques secondes il sortit par la suite deux paquets de biscuits qu’il posa sur le sol.

« Je suis de bonne humeur aujourd’hui, tu as de la chance tu le sais ça ? C’est pour toi…Je te conseille de les planquer dans un endroit sûr, le campement n’est pas sûr, crois moi je sais ce que je dis. Encore une chose, ne me demandes pas comment je fais pour me procurer ça, je ne te répondrais pas alors ça ne sert à rien d’insister, d’accord ? Contentes toi de me remercier et de manger, nous ne sommes pas pressés et tu dois avoir faim…J’ai tord ? »

Le coréen savait pertinemment que Benjamin n’allait pas l’embêter avec ça mais en un sens, il s’en fichait un peu. Il avait été clair à ce sujet et dans tous les cas il ne lui révélerait pas son secret. Na Hyun espérait seulement que ces petites attentions allaient lui permettre de répartir d’un bon pied avec Benjamin…Tout en gardant son sourire, il sortit ensuite une bouteille de Dom Perignon qu’il avait commandée la semaine précédente en espérant pouvoir en profiter rapidement. Ne voyant pas l’utilité de la boire seul, il s’était dit que la prendre avec lui était une bonne idée qui impressionnerait sûrement Benjamin. Et puis il devait avouer avoir besoin d’un peu d’alcool pour se décoincer, car même si il donnait l’impression d’être sûr de lui, Na Hyun n’avait pas l’habitude de « payer » contre le genre de service que Benjamin allait effectuer un peu plus tard…Rien de mieux qu’un peu d’alcool pour détendre l’atmosphère, du moins c’est ce qu’il pensait. Le coréen ouvrit alors la bouteille avant de la tendre à l’occidental.

« Ne te méprends pas…Ca n’a rien d’un rendez-vous galant…Je me suis juste dit que la boire à deux serait plus amusant que de la boire tout seul…Par contre je n’ai pas de verres donc il faudra boire à la bouteille… »

Après la lui avoir donnée, Na Hyun laissa son dos s’appuyer contre le sol pour regarder le ciel étoilé en silence tout en s’allumant une autre cigarette. Il n’avait pas très faim pour l’instant alors il se contenterait de laisser manger Benjamin à sa faim avant de lui demander quoi que ce soit. Na Hyun attendait également que ce dernier boive un peu avec lui pour que la suite des événements se déroule d’une manière plus naturelle que ce à quoi Benjamin devait s’attendre. Na Hyun se demandait si tout cela était vraiment nécessaire mais en un sens, il essayait de se convaincre du contraire pour ne pas se mettre à culpabiliser de profiter de la maladie de Benjamin pour coucher avec lui…Toujours couché, le coréen tourna la tête pour regarder le jeune homme en silence pendant quelques secondes avant de pousser le sac dans sa direction.

« Je n’ai que deux ventolines pour l’instant, ça suffira ? Je ne peux pas en demander plus, il faudra attendre deux semaines pour en avoir d’autres… Et il y a un tube de crème solaire...»




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Jeu 24 Jan 2013 - 16:30

    Restant un moment sans savoir quoi dire, l’occidental se mordit lentement la lèvre inférieure avant de lâcher un long soupire remplit de tristesse. Finalement se n’était pas si simple que cela de s’adapter à une île et surtout de savoir jusqu’ou on était capable d’aller pour assurer sa survie. A croire que la solution cigarette ne l’avait pas aidé que cela par ailleurs, à part sur le coup. Il ne comptait pas revoler la cigarette de son ainé, après tout, il avait déjà assez de souci comme cela avec son souffle il n’allait pas en plus s’amputer volontairement sa respiration. Se mettant à fredonner un peu le jeune homme semblait avoir une nouvelle chanson en tête, ah ! Il se souvenait encore la tête de sa grande sœur le premier jour où il lui avait montré des coréennes danser et chanter. Elles étaient comment ? Hum… Ah oui ! ‘Des gourdes pas capable d’être sexy !’ Ah ! Leina … Elle avait toujours eu un regard très négatif vis-à-vis des demoiselles qui tournaient autour de son petit frère. Non, elle n’avait aucun complexe avec lui, mais elle ne pouvait s’empêcher de le défendre dès qu’elle le pouvait. Après tout, elle ne voulait que le meilleur pour lui. Heureusement qu’elle n’était pas sur l’île elle aussi, elle aurait certainement envoyé Na Hyun voler à l’autre bout de l’île en lui mettant un bon coup de pied dans ses parties intimes. Ah … Se mettant à sourire un peu, le jeune homme ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle lui manquait. Elle avait été souvent présente après tout pour prendre soin de lui et surtout réparer ses bêtises et il en avait une paire. Se mettant à rire presque bêtement tout seul, Benjamin passa sa main dans ses cheveux, la perdant un moment au niveau de sa nuque avant de se racler la gorge. Décidément il n’avait pas le don pour passer de quelqu’un de parfaitement équilibré auprès de Na Hyun. Enfin avec un peu de chance, l’asiatique mettra en compte le fait qu’il était occidental est donc pas bien fini …

    Reposant son regard sur son voisin alors qu’il lui répondit à propos de la femme qu’il aurait suivit dans les buissons. Oh ? Il avait eu un souci avec un type ? A croire que c’était la soirée… Ou bien c’était peut-être Na Hyun tout à l’heure qu’il avait vu pouvoir quelqu’un au niveau du campement. Enfin bon … Cela n’était pas réellement ses affaires, il n’avait pas à se préoccuper de lui. Il allait juste passer ce moment et il évitera le plus possible son dealer par la suite, pas question de passer plus de temps en sa compagnie. Après tout, cela n’était pas forcément intéressant d’avoir dans ses personnes proches la personne qui vous demande des services sexuels. Le jeune homme attira son attention en lui parlant de manger. Fronçant les sourcils le regardant étrangement, il ne savait pas vraiment quoi répondre. Il allait le narguer en mangeant devant lui c’est ca ? « J’ai connu mieux … Mais c’est supportable. » Regardant le sourire de Na Hyun, Benjamin se sentit un peu méfiant, il n’avait pas sincèrement confiance en lui. En voyant les sandwichs l’occidental entendit son ventre grogner de faim. Se mord rapidement la lèvre inférieure, il fixait avec intérêt la nourriture. Oh ! Bon sang… De la nourriture, de la vraie nourriture ! Ah ! Il existait alors un restaurant sur cette île ? En tout cas, cela ne semblait pas réellement le mieux, pourtant pour notre occidental cela ressemblait au plus beau repas qu’il n’avait jamais vu et mieux encore Na Hyun sortit deux paquets de gâteaux. Ah ! Il voulait le tuer de bonheur ? C’était super bon en plus ses gâteaux là ! Ecoutant le jeune homme en hochant simplement la tête incapable de faire autre chose, un peu plus et il lui sautait dessus pour lui faire un gros câlin. Du moins, s’il aurait été tactile et en présence d’un ami. On ne pouvait pas dire que ce soit l’un des deux cas. Attrapant un paquet de gâteau de Benjamin, il la secoua un peu et en entendant le bruit des petits gâteaux à l’intérieur son regard sembla s’illuminer de plaisir. Il allait avoir de quoi manger. Il avait du mal à saisir pourquoi il faisait autant pour lui, mais il en était ravi. Et en ce qui concerne de savoir où ca vient… Ok, il avait voulu le savoir, mais si c’était la condition pour pouvoir manger, il ne demanderait rien. « D’accord… Ah … Oui, j’ai l’impression que j’allais finir par mourir de faim. Il faut dire que je suis plutôt difficile pour manger. » Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait ajouté cela, mais qu’importe après tout. Attrapant un peu hésitant un sandwich, Benjamin affichait un sourire ravi et comblé, on ne pouvait lui faire plus beau cadeau, du moins sur cette île. Regardant le sandwich en souriant, il resta un petit moment à le fixer avant de croquer dedans. Lâchant un soupire de soulagement, il sentait son ventre heureux de recevoir quelque chose à digérer.

    Son intérêt quitta néanmoins ce merveilleux sandwich si délicieux alors que Na Hyun sortit de son sac une bouteille d’alcool. Se penchant un peu sur le côté il lu le nom « Dom Perignon », écarquillant les yeux, l’occidental, lançant un regard étrange vers Na Hyun. Non … Il se posait réellement beaucoup de question, en commençant à savoir s’il allait le tuer à la fin du « rendez-vous » ? Mais il n’en restait pas moins que l’envie de savoir où il avait eu cela ne pouvait que l’inciter à bouger ses lèvres sans pour autant laisser la question s’échapper, Na Hyun lui avait dit de ne pas lui demander, mais tout de même. Regardant la blessure de Na Hyun puis la bouteille qui lui tendait, il ne pouvait s’empêcher de se demander si les deux avaient un lien. Et surtout… Pourquoi l’autre type aurait abandonné si vite ? A moins de se faire tuer … Mais non ! Cela ne se pouvait pas ! Attrapant la bouteille pour la regarder un moment. Le jeune homme éclata de rire à sa remarque concernant le fait que cela n’était pas un rendez vous galant. « Je crois que si cela en aurait été un, tu aurais des drôles de demande à faire pour un rendez vous dit galant … Ne tant fais pas, je n’aurais jamais pu me mettre cela en tête ! » Non mais franchement, les imaginer tous les deux en rendez-vous amoureux, il ne faut pas exagérer. Buvant un coup à la bouteille il l’a posa à côté de soi avant de se remettre à manger, il avait surtout faim et l’estomac vide, il était du genre à être vite bourré. Essayant de manger le plus calmement possible malgré son envie de rapidement le finir sous l’emprise de la faim, le jeune homme regarda le sac que Na Hyun poussa vers lui. Souriant en l’entendant parler de sa ventoline, le jeune homme plongea sa main dans le sac pour la sortir et la regarder en souriant. C’est fou ce que cette petite chose pouvait avoir un effet réconfortant sur lui. Rougissant subitement quand il parla de crème solaire, Benjamin remit pour le moment la ventoline dans le sac, pas la peine de la sortir de suite, de peur de la perdre dans les hautes herbes. « Hum … Ca marche. Je pense que cela va me servir niveau crème qui plus est … La ventoline ca devrait le faire, il faut bien que j’arrive à contrôler ma respiration comme avant. Ca doit juste être, le choc. »

    Il ne savait pas pourquoi, mais à chaque fois, Benjamin ne pouvait s’empêcher de parler, il était du genre assez bavard, du moins un bavard qui s’ignorait. Il faut dire qu’ayant perdu ses repères et ses relations affectives, on peut voir comme ci, il cherchait à compenser ce vide. Finissant tranquillement son repas, le jeune homme se laissa tomber en arrière, mais étrangement trop proche de Na Hyun vu que sa tête se retrouva non loin de la sienne. Ah euh … Se décalant un peu, le jeune homme frottait son ventre avec satisfaction. « Je sais plus si je te l’ai dit mais … Merci pour le sandwich, je sais que tu étais pas obligé de le faire. » Restant quelques secondes encore allongé à côté de Na Hyun il se sentit soudainement mal à l’aise. Rah ! C’était flippant, il avait comme l’impression d’être, comment dire … En train d’attendre sagement qu’il lui dise d’agir. Attrapant finalement la bouteille, il ne restait plus qu’elle pour l’aider à se calmer. Est-ce qu’il avait toujours une bonne descente ? Se mettant alors à boire le liquide, l’anglais ne semblait plus vouloir s’arrêter, les yeux fermés, il espérait sincèrement qu’il allait se détendre avec cela. Reposant la bouteille, il soupira doucement, pas d’inquiétude à avoir il avait pas tout bu au contraire. Passant ses mains sur son visage, en grognant légèrement, ses cheveux subirent un léger malmenage, bien qu’il les remette rapidement en place par la suite.

    Regardant de nouveau Na Hyun, il savait parfaitement ce qui l’attendait et finalement l’idée d’attendre sagement que ce dernier lui dise de commencer et quoi faire ne lui plaisait pas. Autant prendre les choses en main non ? Boh, allez c’est pas comme ci Na Hyun était moche au contraire, certes, pas forcément le genre de type qu’il draguerait en soirée, il faut dire qu’il le préférait un poil moins virils. Mais ca ce n’était pas non plus maintenant qu’il devait jouer les difficiles au contraire. Sentant étrangement son cœur s’emballer surement sous l’appréhension. Est-ce que Na Hyun était du genre à prendre son temps ou aller à l’essentiel ? Parce que bon, il faut dire que Benjamin n’en savait trop rien. De plus, il y avait une situation différente pour commencer. Se rapprochant de Na Hyun en le fixant dans les yeux, Benjamin se mit soudainement à califourchon sur lui en lui adressant un léger sourire. Allez, Benji on prend les choses en main, autant lui faire comprendre qu’il n’était pas du genre à se laisser dominer facilement. Se penchant légèrement se stoppant à quelques millimètres du visage de Na Hyun, l’occidental joua quelque peu avec les cheveux de Na Hyun. Il n’était pas vraiment bourré, mais dirons nous qu’il sentait les effets de l’alcool sur lui agir un peu. « Alors, tu préfères prendre ton temps ou aller directement à la chose ? » Caressant doucement le torse de Na Hyun avec ses doigts, s’amusant à le toucher, bien qu’évitant sa blessure ne voulant pas lui faire de mal, benjamin attendait sagement la réponse du plus vieux. Attrapant doucement la bouteille à ses lèvres il but à nouveau une gorgée avant de la tendre légèrement à Na Hyun. Il était assis au niveau de son bassin, il ne pouvait donc pas le gêner pour se redresser boire un peu. Il fallait être un peu malin et ainsi, il pourra savoir si le coréen entre ses cuisses était plutôt sur le point d’aimer ou non…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Ven 25 Jan 2013 - 17:31

Depuis que le coréen avait réussi à tuer l’inconnu pour ensuite regagner la clairière, il se demandait si il avait bien agit en proposant ce marché un peu spécial à Benjamin. Il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment l’habitude de donner quelque chose contre du sexe, habitué à avoir qui il voulait à ses pieds et ce, en permanence. Na Hyun était le genre d’homme à collectionner les conquêtes et à ne jamais passer une nuit seul et pourtant, depuis qu’il était sur l’île les choses avaient bien changés. Si la capitale lui manquait ? Oui, bien qu’il n’ait aucun ami proche ou qui que ce soit à revoir, son cocon lui manquait terriblement et le faisait déprimer à chaque fois qu’il y repensait. Bien qu’il ne soit pas du genre à se plaindre, il avait de plus en plus de mal à ne pas repenser à sa vie d’avant, celle qui le faisait briller…

Assit sur le sol, le sac entre les jambes, l’asiatique attendait sagement que Benjamin se pointe, ce qui fut rapidement le cas pour son plus grand bonheur. Sans afficher pour autant sa satisfaction, il se contentait de répondre à ses questions en essayant de rester le plus « froid » possible sans vraiment y arriver. Il fallait dire que l’occidental le faisait rire alors pourquoi se priver d’un moment de détente comme celui-là ? Na Hyun avait tendance à être un peu coincé, peut-être à cause de son éducation stricte, il n’en savait rien. On lui avait souvent reproché de n’être pas assez relax et cela même dans des situations tout sauf sérieuses. Malheureusement le coréen avait bien du mal à s’amuser, à moins d’être totalement ivre, ce qui n’était pas souvent le cas depuis qu’il était sur l’île. Lorsque Na Hyun demanda au plus jeune s’il avait faim, il ne comprit pas pourquoi au premier abord il le regardait avec cet air-là. Avait-il dit quelque chose de mal ? Quoi qu’il en soit, il ne mit pas de temps à lui donner de quoi se nourrir en souriant, quelque peu amusé par son expression qui avait changé en une fraction de secondes. Il avait dit ne pas avoir faim mais son regard lui semblait impossible à détacher de la nourriture. Na Hyun ne savait pas depuis combien de temps son cadet n’avait rien mangé, mais il devinait aisément que des sandwichs ainsi que des biscuits pouvaient suffire à lui redonner le sourire même si il ne s’agissait pas là d’un repas digne d’un restaurait gastronomique du centre de Séoul. Allait pour autant s’en plaindre ? Le coréen était persuadé que non. Lorsque ce dernier se mit à manger, Na Hyun ne put s’empêcher de sourire intérieurement, content de pouvoir faire plaisir à quelqu’un sur cette île. Avec son rôle de chef il avait plus l’habitude de donner des directives et de « punir » ceux qui lui désobéissait à sa manière. Il lui était déjà arrivé de se battre avec son propre frère pour faire mieux « entrer » ses ordres dans la tête du plus jeune qui semblait décidément ne pas comprendre pas qu’en tant que scientifique, il devait obéir aux ordres et ne pas faire n’importe quoi sous prétexte que ce n’était pas « dangereux », du moins selon lui. Dans le cas présent Benjamin n’avait rien fait pour mériter une remise en place de la part de Na Hyun qui pour une fois, semblait se montrer sympathique à l’égard de quelqu’un qu’il ne connaissait pas vraiment. Après quelques minutes je sortis une bouteille de champagne que je lui tendis en précisant au passage qu’il ne s’agissait en aucun cas d’un rendez-vous galant, ce qui fit rire le jeune homme. L’écoutant attentivement, Na Hyun perdit son sourire en l’entendant lui parler de cette demande spéciale qu’il lui avait faite lorsque ce dernier lui avait demandé de la ventoline…S’il pouvait éviter d’en parler ça l’arrangeait…Sans pour autant en faire tout un plat, le brun fit glisser le sac en direction de son cadet tout en lui expliquant ce qu’il avait réussi à se procurer. La vue de la ventoline sembla rassurer Benjamin qui ne le croyait sûrement pas lorsqu’il lui avait dit qu’il lui en amènerait une fois la nuit tombée.

« Si ça ne suffit pas dis le moi…Je devrais pouvoir m’en procurer la semaine prochaine, les livraisons se font une fois tous les six à sept jours généralement…Et puis je sais que ça ne me regarde pas mais…Tu fais des crises souvent ? C’est…enfin c’est douloureux ? »

Na Hyun était quelqu’un de curieux et son asthme l’intéressait depuis plusieurs jours sans qu’il n’ait encore osé lui poser la question. Lui-même n’avait à priori aucun problème de santé et il ne s’en plaignait pas, ce qui ne l’empêchait pas d’être fasciné par les maladies des autres, même si cela pouvait paraître étrange à première vue. Toujours couché sur le dos, une cigarette entre les lèvres, le chef des scientifiques posa ses yeux sur lui lorsqu’il le remercia, se contentant d’étirer un petit sourire. A quoi bon parler inutilement ? Il lui était reconnaissant et c’était tout ce qui comptait, peu importe ce que Na Hyun avait à y redire…Se contentant de le fixer en silence, il arqua un sourcil en le voyant boire plusieurs gorgées d’affilées, un peu surpris sans pour autant commenter ce qu’il venait de faire. Tant qu’il ne lui vomissait pas son repas dessus, l’anglais pouvait boire autant de champagne qu’il voulait…Alors qu’il s’attendait à devoir mettre un terme à ce silence qui commençait à se faire pesant, Na Hyun eut un réflexe de recul en le voyant si proche de lui avant d’écarquiller les yeux lorsque le jeune homme s’assit à califourchon sur son propre corps. Que faisait-il ? Le coréen ne se souvenait pas lui avoir demandé de prendre les devants de la sorte…Pourtant l’avoir à sa disposition de cette manière lui plaisait, bien qu’il ne l’avoue pas, au contraire. Se contentant d’afficher une expression de désintérêt total, il aspira une nouvelle latte de sa cigarette en silence tout en le fixant dans les yeux lui aussi alors que le plus jeune jouait avec ses cheveux. Il n’avait pas encore bu et pourtant il se demandait si cela était nécessaire pour ce qui allait se passer. Le visage du brun était bien trop proche du sien pour qu’il continue à rester de marbre et pourtant il se força à ne démontrer aucun signe d’excitation malgré l’envie de l’embrasser qui le tiraillait. Non, il ne pouvait pas, pas encore tout du moins. Sa question le troubla davantage, pour la simple raison qu’il était tout bonnement incapable d’y répondre. Oui, que voulait-il au fond ? Lui-même n’en savait rien, ce qui allait considérablement compliquer les choses…Lorsque Benjamin lui tendit la bouteille, il se redressa légèrement en s’appuyant sur un de ses avant-bras avant de boire le plus possible d’alcool en une fois pour ensuite poser la bouteille à côté d’eux. Le faisant légèrement reculer pour avoir accès à une des poches avant de son jeans, il en sortit un petit sachet qu’il ouvrit pour attraper une petite pastille qu’il avala sans faire de chichis avant d’en mettre une deuxième entre ses lèvres. Sans plus attendre, il glissait sa main de libre sur la nuque du plus jeune pour l’attirer contre lui et l’embrasser avec douceur tout en en profitant pour lui mettre la petite pilule dans la bouche. Na Hyun ne savait pas ce que le brun allait y redire ni même si ce dernier allait la recracher, mais une chose était sûre : il s’en fichait éperdument. Le coréen avait envie de s’amuser un peu et la drogue l’aidait souvent à se détendre alors pourquoi s’en priver ? Il était un habitué de ces petites pilules depuis des années déjà et il ne se privait jamais pour en prendre, encore moins lorsqu’il était en compagnie d’un bel homme…ou plutôt d’un très bel homme, il fallait l’avouer. Se détachant de ses lèvres sans pour autant s’en éloigner, il étirait un petit sourire amusé tout en glissant ses mains sous le haut du plus jeune qu’il remonta avec douceur avant de le lui retirer pour le laisser tomber à côté d’eux.

« Je veux m’amuser… Peu m’importe comment, mais je veux que tu me divertisses… », murmura-t-il avec douceur tout en frôlant ses lèvres. Préférant ne pas lui laisser le temps de trop réfléchir à ses propos, il le fit basculer sur le côté pour reprendre le dessus sans perdre ce sourire qu’il affichait depuis plus minutes déjà. Il n’allait pas rester longtemps à cette place de dominant qu’il préférait donner au plus jeune, mais si il désirait l’exciter un minimum il fallait bien qu’il puisse avoir accès à ce qui l’intéressait. La drogue semblait commencer à agir sur le cerveau de Na Hyun plus rapidement que prévu, ce qui n’était pas une mauvaise chose, au contraire…Se penchant pour embrasser son torse avec douceur, il s’amusait à goûter chaque parcelle de sa peau avec un certain plaisir dissimulé. Sans la drogue il aurait probablement zappé la partie « on se fait des câlins », préférant passer à l’acte directement. Dans le cas présent il avait soudainement envie de profiter de ce corps qui s’offrait à lui avec autant de facilité. S’attardant quelques minutes à embrasser sa peau, il descendit petit à petit jusqu’à s’arrêter au niveau de sa ceinture qu’il défit lentement, l’ouvrant pour avoir accès au bouton de son pantalon qu’il déboutonna lui aussi avant de faire glisser la fermeture éclair de ce dernier avec tout autant de douceur. Pressé ? Il ne l’était pas, après tout ils avaient plusieurs heures devant eux alors à quoi bon gâcher ce temps en se faisant impatient ?

« Je crois finalement…qu’on va prendre notre temps…d’accord ? Et ne stresses pas, tu vas repasser au-dessus d’ici quelques minutes, je ne vais pas te violer… », dit-il en lui souriant avant d’attraper le haut de son pantalon pour le faire glisser le long des jambes fines et musclées de l’occidental. Il n’y avait pas à dire, ce type avait un corps parfait et Na Hyun était persuadé qu’il n’était pas le seul à le penser. Mais ce qui l’intéressait réellement se trouvait encore caché sous un vêtement qui n’allait pas tarder à rejoindre les autres…Souriant de plus belle, il remontait au niveau de son visage pour l’embrasser à nouveau et mordiller sa lèvre inférieure tandis que sa main, elle, se glissait avec douceur sous son caleçon pour aller caresser l’entre-jambes de l’anglais. Ce dernier ne savait vraiment pas si Benjamin allait le laisser faire mais il essayait de ne pas y penser, préférant aller poser ses lèvres sur son cou tout en empoignant son membre pour lui offrir des caresses plus agréables, du moins c’est ce qu’il pensait…Na Hyun accélérait alors petit à petit ses caresses, se contentant d'attendre que l'anglais le repousse ou au contraire, lui demande de continuer...




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Dim 27 Jan 2013 - 21:37

    Soulagé d’avoir sa ventoline, l’occidental resta un moment à la fixer un léger sourire aux lèvres, si seulement il avait pu en garde d’avantage avant d’arriver ici. Bon le plus important c’est que Benjamin était persuadé qu’il n’allait pas rester éternellement sur cette île, dans quelques jours, il aura trouvé le moyen de s’échapper et s’enfuir loin d’ici. Pourtant il laissa les ventolines dans le sac, ne voulant prendre le risque de les prendre, de les perdre, il ne manquerait plus que cela pour compléter le tableau d’horreur. Un peu perdu dans ses esprits il fut un peu surpris de la question de Na Hyun. Pourquoi voulait-il savoir une telle chose ? Etait-il humain ? Il n’en était pas persuadé en tout cas, cela l’étonnait réellement que le plus vieux s’intéresse de la sorte à lui. Ou peut-être voulait-il simplement savoir s’il était aussi faiblard qu’on pouvait l’imaginer ? Se mordant l’intérieure de la joue, ne souhaitant pas répondre, il ne savait pas quoi faire. Il se devait d’être un minimum courtois non ? « Eh bien … En général c’est assez fréquent, je suis suivis depuis que j’ai deux ans. Mes crises sont plus ou moins fortes, et la douleur dépend de leur intensité, en temps normal j’arrive à les supporter, mais si elle est vraiment forte, cela me brule atrocement dans la gorge, dans les poumons, j’ai l’impression d’avoir des fourmis dans tout le corps… Enfin, ce n’est pas le plus agréable. »

    Finissant son repas, l’occidental avait pris les choses en main, il n’avait pas spécialement envie de passer son temps ici à attendre nerveusement que le moment crucial arrive. C’est ainsi que prenant son courage à deux mains, où plutôt la bouteille contenant l’alcool, que l’occidental sentit des ailes lui pousser dans le dos et l’aider à venir s’installer de la sorte sur l’asiatique. Mine de rien, il était plutôt confortable ! Un peu plus de graisse, il ne sera pas contre, mais on ne va pas se plaindre. En tout cas, toutes ses attentions semblaient ne pas émoustiller le moins du monde le plus vieux, pour le plus grand énervement de l’anglais. Comment osait-il restai insensible ? Certes, il n’y avait rien de spécial, mais s’il n’y mettait pas du sien, ils étaient mal partit tous les deux. Se redressant un peu, pour laisser l’asiatique se soulever pour boire, Benjamin lâcha un léger soupire sentant que ce moment aller lui paraitre un vrai enfer finalement. Fermant un moment les yeux pour essayer d’oublier le fait que l’asiatique pouvait se montrer aussi froid vis-à-vis de lui, il se mordit la lèvre inférieure. Rouvrant les yeux quand Na Hyun le fit un peu reculer, l’occidental le regarda d’un air curieux. Qu’est-ce qu’il avait dans ce sachet ? Il comprit rapidement en voyant cette petite chose. Alors il voulait jouer à ce jeu ? Benjamin n’était pas forcément friand de ce genre de chose, ah ! Que la reine d’Angleterre lui pardonne d’agir de la sorte avec un coréen. Regardant le deuxième comprimé entre les lèvres de Na Hyun, il fronça les sourcils ; conscient de ce qu’il avait en tête. Pourquoi voulait-il l’embrasser alors que depuis tout à l’heure il ne montrait aucun signe d’un minimum d’envie ou d’attirance ? De toute façon, Benjamin n’était pas du genre à aimer embrasser sans qu’il existe le moindre sentiment. Rah ! Il était énervant ce type, et dire que finalement il avait presque oublié cette petite pilule entre les lèvres du plus vieux. Se raidissant quand il l’attirait ers lui, Benjamin ferma presque aussitôt les yeux, n’ayant pas envie de voir cela. Son corps entier semblait ne pas apprécier cette idée, répondant difficilement au baiser du plus vieux, il essaya du mieux qu’il le pouvait de détourner le visage sans grande réussite. Avalant calmement la pilule, il rouvrit les yeux quand ses lèvres furent libérées de l’emprise de l’asiatique. Son sourire l’énervait un peu, il se fichait de lui c’est ca ? Si lui n’avait rien ressenti avant, cela était pareil dans le sens inverse à présent. Un comportement enfantin ? Je vous l’accorde, Benjamin n’aimait simplement pas l’idée de laisser une personne avec qui il compte passer des moments intimes de froid.

    Frissonnant soudainement en sentant les mains de Na Hyun sous son haut, l’anglais le regarda se laissant faire sans broncher. L’avantage sur cette île, c’est qu’il ne manquait pas d’avoir trop froid, surtout à l’intérieur de terre. Et puis, soyons honnête, un temps pareil en Angleterre c’est impossible ! Alors pour Benjamin, il faisait drôlement chaud encore. Regardant son haut finir sur le sol, le jeune homme se dit qu’il aurait mieux fait de rester sans se changer. Ses vêtements allaient finir en vrac un peu partout. Ah ! Ses chaussures ! Regardant en direction de ses pieds, l’anglais essaya de les retirer sans l’aide de ses mains. Pourtant la voix de Na Hyun le fit revenir au sujet principal de la soirée. Ce n’était pas de savoir si ses chaussures allaient souffrir de la situation, mais plutôt se préoccuper du jeune homme qu’il avait entre ses cuisses. Il voulait qu’il l’amuse ? Ah ! Il voudrait bien, mais ca semblait une tâche difficile. Réussissant à retirer une chaussure, le jeune homme allait se mettre à répartir pourtant il sentit les lèvres de Na Hyun effleurer les siennes à nouveau. Voulant grogner légèrement contre le fait qu’il essai de nouveau de l’embrasser, l’anglophone du mettre ce détail de côté alors qu’il se sentit prendre sa place assise. Oh ! C’était dommage, il était bien perché là-haut. Et cela ne lui plaisait franchement pas ! Comment est-ce qu’il allait pouvoir enlever sa deuxième chaussure tranquillement à présent ? Cela serait une chose plus difficile à faire. Laissant alors Na Hyun lui embrasser le torse, il se concentra de nouveau sur son deuxième pied retenu prisonnier de sa chaussure. Dire que les baisers de l’autre le laissait insensible serait mentir, il semblait frissonner et fondre à chaque baiser, surement l’effet alcool et drogue qui rendait son corps plus réactif. Ce fut au bout d’une petite lutte, que le jeune homme réussi à enlever sa chaussure, lâchant un long soupire de soulagement et de plaisir. Il était enfin détendu et son attention pouvait se rapporter sur une chose qui s’attaquait à sa ceinture. Oh ! Il avait surement raté un épisode… Avait-il été si long pour enlever cette fichue chaussure ? Il faut croire, mais Benjamin était parfaitement remis dans la chaine porno asiatique dans la clairière en peu de temps. Voir Na Hyun déboutonner son jeans puis baisser sa fermeture éclaire, eu pour effet d’élever grandement la libido et l’envie de plus jeune.

    Caressant légèrement les cheveux de Na Hyun, Benjamin lui accorda un beau sourire en l’entendant parler. Il n’allait pas le violer ? Oh… Il en serait presque déçu, un peu dans les nuages, n’ayant pas l’habitude de prendre de la drogue, le jeune homme semblait étonnamment calme, presque docile. Sentant son pantalon glisser le long de ses jambes, il sentait en contre coup son excitation monter d’un cran. Il ne voulait pas qu’ils se pressent, mais il semblait tout de même bien pressait notre anglais qu’il agissait un peu plus. Enfin, il se sentit moins à l’étroit, non pas que cela devait crucial, mais tout de même, c’est fou ce qu’un boxer peut être inconfortable par moment. Embrassant Na Hyun, il avait sentit la main de l’asiatique lui offrir plus de place à l’intérieur. Bien qu’il fut un surpris, du moins agréablement surpris, l’anglais posa sa main au niveau du bras du plus vieux. Serrant un peu sur son emprise, il semblait ne pas réellement quoi faire. Un peu de lucidité encore ? Frissonnant en sentant ses baisers et gémissant sous ses gestes attentionnés, l’anglais commençait à en prendre la raison. Et pourquoi ne pas en profiter un peu ? Cela lui semblait une bonne occasion de se « ressourcer ». Il fallait être réaliste, Benjamin n’avait pas eu de contact physique aussi proche avec quelqu’un depuis un petit moment et cela ne pouvait qu’être bénéfique non ? Du moins, il l’espérait.

    Lâchant un long râle de plaisir, l’anglais regarda dans les yeux Na Hyun avant de venir prendre possession de ses lèvres, l’embrassant presque sauvagement. Sa main sur son bras, finit par accompagner les mouvements du plus vieux, alors qu’il sentait son entre jambe se gonfler sous les délicatesses du dealer. C’est fou, fricoter et jouer à tripoter son dealer était bien plus excitant qu’il aurait pu l’imaginer. Mordant Na Hyun dans le cou, ne se méfiant pas des marques que cela pourrait laisser, l’anglophone, semblait bien trop ailleurs pour faire attention à quoique ce soit. Caressant doucement le dos de Na Hyun de sa main libre. D’ailleurs cette même main, finit par glisser vers la poche arrière du jeans de Na Hyun. Fronçant soudainement les sourcils, il sentit quelque chose d’étrange. Alors petit a, il a en une vraiment très longue et dure ou petit b il s’agit de quelque chose d’autre. Gémissant légèrement sous les caresses de Na Hyun, il prit cette étrange chose en main, pour la soulever à ses yeux. Pourtant quelque peu dans les vapes, le jeune homme lâcha un long gémissement à la fois remplit de plaisir et de panique. Bon sang ! « Putain ! Sale con ! Qu’est-ce que tu fous avec ca ! » Repoussant brutalement Na Hyun, Benjamin garda l’arme fermement dans sa main avant de se dégager et de s’asseoir maladroitement sur le sol. Pointant l’arme vers Na Hyun, il sentait son cœur battre à la chamade. « Tu es un de ces connards avec des penchants étranges ? Tu donnes à manger, à boire et après avoir baisé avec les gens tu les buttent c’est ca ? » Sous l’effet de la panique, Benjamin sentit sa respiration se couper légèrement. Merde ! Pas maintenant, il ne pouvait pas faire une crise de suite surtout qu’il était plutôt dans une situation critique. Essayant tant bien que mal de se rapprocher du sac sans jamais un seul instant lâcher du regard le plus vieux, mais aussi du viseur, Benjamin plongea sa main gauche dans le sac pour fouiller. Pourtant ne semblant pas les trouver, la panique semblait prendre le dessus et il se sentait de plus en plus, sa respiration devenant sifflante et saccadée. « T’es un grand taré hein ? Et ce coup sur le torse ca a voir quelque chose à voir avec l’arme ? Répond ! » Reposant sa main gauche sur l’arme, il allait faire sans ventoline et essayer de se calmer mentalement tout seul, pourtant rien que le fait d’avoir parler, ne l’aidait franchement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Mar 29 Jan 2013 - 23:39

Couché sur l’herbe, la tête reposant sur son avant-bras, Na Hyun fixait le ciel sans vraiment s’y intéresser, préférant profiter de ces quelques minutes de détente sans se soucier de son invité. Curieux comme il l’était, il n’avait cependant pas pu se retenir de poser des questions à Benjamin à propos de sa maladie auxquelles ce dernier répondit après l’avoir regardé pendant plusieurs secondes. Cela le surprenait-il donc qu’il puisse lui poser ce genre de questions ? Na Hyun sourit intérieurement à cette idée et se contenta d’hocher faiblement la tête tout en le regardant. Ainsi donc il lui arrivait de faire des crises plus fortes que d’autres…Intéressant. Bien que cela puisse paraître totalement stupide, le coréen s’imaginait pouvoir se préparer à de telles crises si un jour elles prenaient le jeune homme par surprise. Il ne tenait pas tant que ça à ce que son jouet meure, faute de ne pas avoir de ventoline sous la main. Pourquoi semblait-il se soucier de lui alors qu’auparavant Na Hyun ne lui portait aucun intérêt ? A dire vrai il n’en savait rien.

« D’accord…Tu penses pouvoir tenir une semaine avec deux ventolines ? »

Même si cela l’intéressait, il ne put s’empêcher d’être surpris en le voyant se montrer si entreprenant. Que faisait-il ? Son comportement avait changé tellement soudainement que Na Hyun ne savait pas quoi en penser et ça ne le rassurait pas. Pour ne pas lui faire croire qu’il appréciait qu’il le domine de la sorte, le coréen se contenta de rester froid avant de boire un peu de champagne le plus lentement possible pour profiter de son goût divin. Le scientifique appréciait les produits de luxe et le champagne faisait partie intégrante de son ancienne vie, raison pour laquelle il aimait en boire sur l’île…peut-être pour se rappeler cette vie qui lui manquait tant, justement. Après avoir posé la bouteille sur le sol il sortit un petit sachet rempli de pilules de couleurs sans se soucier de ce que pouvait bien penser le plus jeune. Il en avala alors une avant d’en glisser une seconde entre ses lèvres qu’il donna à l’occidental en l’embrassant doucement. Toujours avec douceur, il glissait ensuite ses mains sous son haut qui finit rapidement sur le sol lui aussi avant de faire basculer le plus jeune pour prendre le dessus. Sans attendre que ce dernier ait le ton de broncher, l’asiatique se mit à embrasser sa peau, la goutant avec un certain plaisir contenu, la mordillant par moment pour la marquer très légèrement. Il s’attaquait alors à sa ceinture qu’il ouvrit et à sa fermeture éclair qu’il fit glisser avant de lui retirer son pantalon lentement, remontant par la suite au niveau de son visage pour embrasser son cou tout en glissant sa main dans son boxer pour empoigner son membre qu’il commença à caresser avec douceur, augmentant petit à petit la vitesse de ses mouvements. Bien qu’il veuille prendre son temps, Na Hyun devait avouer que l’entendre prendre du plaisir grâce à ses caresses l’excitait grandement, le poussant ainsi à se faire pressé. Lorsque ce dernier prit possession de ses lèvres pour l’embrasser avec une fougue, le brun ne put s’empêcher d’être agréablement surpris par sa façon de faire, sans pour autant mettre fin au baiser tout de suite. Puis Benjamin se mit à mordre le cou du plus vieux tout en baladant sa main dans son dos tandis que Na Hyun continuait à enchainer les va-et-vient en exerçant une pression sur son membre déjà tendu pour lui procurer plus de plaisir. Malheureusement pour lui, Na Hyun semblait à des kilomètres de penser que ce moment parfait aller être gâché dans les secondes à venir…Et pourtant, lorsque Benjamin le poussa brusquement en braquant son arme sur lui, le plus vieux écarquilla les yeux, complétement dépassé par les événements. Comment avait-il pu oublier son arme ?! Comment avait-il pu être assez stupide pour ne pas la cacher ? Se maudissant de l’avoir laissé dans la poche arrière de son pantalon, Na Hyun se mordit fortement la lèvre en l’entendant l’insulter à plusieurs reprises et lui demander s’il comptait le tuer. A vrai dire il n’avait jamais pensé que le tuer serait une chose utile et si cette arme était restée dans sa poche c’était uniquement car il l’avait oublié là…Choqué par ses propos, il ne put cependant pas s’empêcher de remarquer que quelque chose n’allait pas lorsqu’il se mit à fouiller dans son sac sans arrêter de braquer son arme sur Na Hyun. Sa respiration commençait à se faire sifflante et le brun savait pertinemment que ce n’était pas bon signe…Inquiet et angoissé à l’idée qu’il tienne une arme dans sa direction, il prit une grande respiration pour se calmer avant de s’avancer jusqu’à ce que l’extrémité de l’arme s’appuie contre sa propre peau.

« Calmes toi Benjamin…Je ne comptais pas te tuer, ne dis pas n’importe quoi voyons…Tu veux que je t’explique ce qu’il s’est passé ? La semaine dernière quand je suis allé chercher ce dont j’avais besoin je me suis fait attaquer par un étudiant qui a du remarquer que je pouvais me procurer tout ce que je voulais..Du coup j’ai pris une arme au cas où je tombais sur lui à nouveau et je l’ai croisé tout à l’heure, juste avant que tu arrives. Il m’a de nouveau attaqué, sauf que cette fois ci il avait un couteau sur lui, raison pour laquelle j’ai cette éraflure…Je n’ai pas eu besoin de me servir de l’arme parce qu’il a fuis quand il l’a vu…Mon explication te suffit-elle ? Je n’ai aucune raison de te tuer Benjamin, fais-moi confiance sur ce coup là… »

Profitant de quelques secondes d’inattention de sa part, Na Hyun lui pris l’arme des mains avant de la démonter en silence pour ensuite lancer les pièces le plus loin possible, et à des endroits différents. Après lui avoir montré que ses mains étaient bel et bien vides, il le força à se coucher sur le dos avant de l’embrasser avec le plus de douceur possible.

« Respires calmement, tout va bien…Tu n’as pas besoin de ventoline, je sais que tu peux réussir à te calmer sans ça…Fermes les yeux et concentres toi sur ta respiration… » murmura-t-il à son égard sur un ton se voulant le plus rassurant possible. Na Hyun voulait lui montrer qu’il n’avait pas besoin de ventoline pour se calmer et il savait que rester calme lui aussi permettrait sûrement de l’aider dans une situation pareille. Après tout il lui devait bien ça…Il l’embrassa à nouveau avec douceur pour le calmer avant de lui sourire. Il espérait sincèrement l’avoir aidé et rassuré par la même occasion. Toujours au-dessus de lui, Na Hyun glissa ses lèvres dans son cou pour l’embrasser à nouveau avec douceur tout en caressant son torse. Baissant les yeux pour regarder son bas ventre, il ne put s’empêcher de ressentir l’excitation augmenter à nouveau à la vue de son entre-jambes encore bien gonflée. Après tout depuis qu’il l’avait repoussé, quelques minutes seulement étaient passées, ne laissant pas le temps à sa libido de se calmer…Se mordant la lèvre à cette vue, Na Hyun ne put s’empêcher de se baisser pour se retrouver au niveau de son entre-jambes en lui souriant faiblement. Sans lui demander son avis, il baissa alors son caleçon avec douceur avant de poser ses lèvres sur l’extrémité de son sexe. Que faisait-il ? Il n’en savait franchement rien et la drogue y était pour beaucoup. Défoncé, il avait bien du mal à s’arrêter de faire ce qu’il avait envie de faire et dans le cas présent il ne désirait qu’une chose : coucher avec Benjamin.

« Tu peux à nouveau te laisser aller, profites en pour te détendre… »

Sans perdre son sourire, Na Hyun s’amusait à déposer plusieurs baisers sur son membre tendu avant d’y faire glisser sa langue avec douceur, prenant un malin plaisir à le faire attendre. Il ne savait pas si la drogue le rendait de bonne humeur, mais en l’occurrence il ne semblait plus vraiment « là »…Oui, Na Hyun était totalement ailleurs, perdu dans ses pensées et très occupé par ce sexe qui lui faisait de l’œil. Tout en glissant une main sur son torse pour le caresser, il prit alors sa virilité entre ses lèvres pour entamer quelques va-et-vient d’abord lents, accélérant petit à petit la cadence en s’arrêtant à plusieurs reprises pour s’amuser à titiller son extrémité à l’aide de sa langue. Si le plus jeune aimait ça ? Na Hyun en était persuadé…Après plusieurs minutes à faire monter l’excitation de quelques crans, il lâcha son membre pour aller poser ses lèvres sur son torse pour l’embrasser jusqu’à arriver au niveau de son cou qu’il embrassa lui aussi avant d’aller prendre possession de ses lèvres avec une certaine fougue.

« Fais-moi l’amour Benjamin…J’en peux plus d’attendre… » chuchota-il en frôlant ses lèvres, sans le quitter une seule seconde des yeux.




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Ven 15 Fév 2013 - 22:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Sam 2 Mar 2013 - 0:26





WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Ven 8 Mar 2013 - 14:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Sam 9 Mar 2013 - 2:47





WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Jeu 14 Mar 2013 - 19:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   Ven 19 Avr 2013 - 22:26

Le voir réagir de la sorte à la vue de sa ventoline fit sourire Na Hyun qui ne comprenait pas réellement pourquoi le jeune occidental refusait de prendre ses médicaments. Après deux crises d’asthmes en l’espace de plusieurs minutes, ce produit n’était peut-être pas une si mauvaise idée, du moins c’était ce que pensait le chef des scientifiques qui préférait l’avoir à proximité au cas où l’anglophone venait à faire une nouvelle crise dans les minutes à venir. Pour ne pas le faire patienter davantage, Na Hyun finit cependant par « s’empaler » sur le sexe de l’impatient en dessous de lui qui semblait apprécier cette nouvelle position. Contrairement à Benjamin, l’asiatique semblait souffrir un peu à nouveau mais la douleur ne perdura pas très longtemps à son plus grand plaisir. Pour se rapprocher de lui, il le forçait alors à s’asseoir afin de pouvoir l’embrasser avec fougue avant d’aller perdre ses lèvres dans son cou qu’il s’amusait à mordre sans se gêner le moins du monde. Entendre son prénom prêt de son oreille l’excitait grandement et il ne fallait pas être devin pour le deviner…Dans cette position, Na Hyun avait le loisir de pouvoir se sentir plus proche de lui et surtout de pouvoir caresser sa peau avec envie tandis que l’autre jeune homme mordillait la sienne en lui disait des bêtises qui eurent le don de le faire rire doucement. Mais Na Hyun commençait à fatiguer gentiment et pour être honnête, le coréen en voulait plus…Raison pour laquelle il prit la ventoline pour forcer Benjamin a en prendre un peu, ce qu’il fit avec peu de volonté, sans réellement qu’il ne comprenne pourquoi cela semblait le dégouter. Ce n’était que de la ventoline après tout…Il l’embrassait alors pour se faire « pardonner » avant de finir le dos collé contre le sol assez rapidement, ce qui lui arracha un petit sourire.

« Han…Benjamin… c’est bon » murmura doucement Na Hyun qui pouvait le sentir bouger en lui à nouveau sans cacher son plaisir. Cette sensation lui était tellement agréable qu’il se demandait vraiment pourquoi il n’avait jamais tenté l’expérience par le passé. Il s’en voulait un peu d’avoir été trop peureux pour essayer…Mais là n’était pas la question. Pour le moment, Na Hyun devait pleinement profiter de ses coups de reins qui se faisaient de plus en plus rapides et profonds. Le plaisir qu’il prenait en ce moment était bien trop fort pour réussir à masquer son plaisir, ce qu’il ne fit pas, se contentant de gémir à son aise tout en plantant ses ongles dans le dos du jeune homme au dessus de lui. Na Hyun sentait très bien qu’ils n’allaient plus tenir bien longtemps et gémit un peu plus fortement en le sentant jouir à l’intérieur de son corps tout en le caressant. A bout de souffle et de force, le coréen cru pendant plusieurs secondes qu’il le laisserait en plan avant de finalement sourire en le voyant prendre son sexe en bouche pour finir le travail pour le plus grand plaisir de Na Hyun qui ne mit pas de temps à jouir à son tour.

Les mains posées sur la tête de Benjamin, il les retira ensuite et tenta de reprendre son souffle tout en le regardant se coucher à côté de lui. Puis il lui rendit son baiser sans se faire prier et le regarda toujours en souriant. Na Hyun n’avait pas la force de bouger pour le moment, surtout parce que ses reins risqueraient fortement de le faire souffrir ce soir. Il fut néanmoins étonné par la question de Benjamin qui le perturba un peu. Était-il sérieux ou rigolait-il seulement… ? Na Hyun n’en savait rien pour le moment, mais la réponse ne tarderait pas à venir, il en était persuadé. « Euh...Oui… » se contenta-t-il de dire alors qu’il le suivait du regard en restant silencieux. Que lui arrivait-il à la fin ? Il n’en savait rien et cela le frustrait beaucoup. Le scientifique resta alors de marbre lorsqu’il se recoucha à nouveau et se contenta d’écarquiller les yeux lorsque Benjamin se colla contre lui et étouffa un sanglot. Il était triste… ? Comment devait-il prendre cela ? Peut-être qu’il avait fait quelque chose de mal…mais quoi ? Na Hyun était véritablement perdu. Toujours surpris, Na Hyun mit quelques secondes à réagir au baiser fougueux de l’occidental qui agissait d’une manière très étrange. Il comprit alors la raison de son comportement en entendant son commentaire. La drogue commençait à ne plus faire d’effet sur lui…Malheureusement Na Hyun n’en avait pas d’autres sur lui et il allait falloir que Benjamin comprenne que ce sentiment de mal-être était dû à la drogue. Par réflexe, le coréen referma ses bras autour de la taille du jeune homme lorsque ce dernier le serra contre lui et enfouit son visage dans son cou. « On est à Séoul…dans ta chambre » se contenta-t-il alors de lui dire sur un ton doux bien que cela ne soit pas vrai. Si Benjamin voulait entendre cela, alors Na Hyun ne voyait pas pourquoi il ne le ferait pas. Après tout si cela lui permettait de ne pas pleurer en sa présence, cela arrangerait plutôt le coréen qui ne savait jamais comment réagir dans ce genre de situations. Il jeta un bref coup d’œil à sa montre avant de soupirer doucement et de repousser l’anglais à contre cœur pour se rhabiller doucement et surtout, en silence. Na Hyun ne ressentait pas le besoin de fuir mais il savait que rester au milieu de la clairière à cette heure de la nuit n’était pas une idée très brillante pour quelqu’un qui tenait à sa vie. Réconforter les autres n’avait jamais été son délire non plus, raison pour laquelle il préférait fuir le sujet pour l’instant.

« On ferait mieux de rentrer sur le campement Benjamin…Tu dois te reposer, la drogue ne fait plus d’effet donc tu déprimes, ce qui est tout à fait normal…Rassures toi »

S’il était rassurant ? Pour être honnête Na Hyun n’en savait rien. Pour le moment il ne pensait qu’à rentrer pour se coucher et oublier cette douleur qui le poussait à marcher étrangement. Il jeta bien rapidement un coup d’œil désespéré au plus jeune et fit une petite moue.

« J’ai mal…Tu veux pas me porter dis ? »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaptire II ▬ Quand on doit faire face aux négociations. |Pv Na Hyun|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lien facebook
» Alexis + Dites-nous où c'est caché, ça doit faire au moins mille fois qu'on a, bouffé nos doigts. Où est ton papa? Dis-moi où est ton papa ?
» Alexis + Dites-nous où c'est caché, ça doit faire au moins mille fois qu'on a, bouffé nos doigts. Où est ton papa? Dis-moi où est ton papa ?
» Quand faire la portabilité de son n°
» Comment faire pour que l'header face toute la largeur du forum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬North :: Clairière
-