WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Sam 19 Jan 2013 - 1:46

Assis sur le sable fin, je regardais d’un air nostalgique l’océan s’étendre à l’infini sous mes yeux. La journée que je ne venais passer n’avait pas été très agréable, d’où mon petit moment de détente que je m’accordais en fumant une cigarette bien méritée. Sentir mes poumons se remplir de ce doux mélange de nicotine me faisait rêvasser et presque oublier la situation dans laquelle je me trouvais…c’est-à-dire perdu sur une île sans espoir de pouvoir retourner un jour à Séoul, ma ville natale. Je devais avouer qu’en ce moment, rien ne semblait allait comme nous l’avions prévu les scientifiques et moi, mais peut-être qu’il ne s’agissait lé qu’un énième coup de blues en plus…Après tout cela faisait maintenant passé six mois que j’avais mis les pieds pour la première fois sur cette île et je commençais gentiment à saturer. Bien que ma vie dans la capitale ne soit pas des plus passionnantes, je pouvais au moins passer des soirées à m’amuser et des journées à m’occuper, ce qui était difficilement le cas ici. Certes je pouvais me distraire avec certains occupants de l’île quand je le voulais, mais à la longue ça en devenait presque lassant. Je pouvais également jouer sur mon ordinateur et regarder des films lorsque j’étais dans les bunkers, mais ces moments se faisaient de plus en plus rare depuis que certains rescapés avaient commencé à avoir des soupçons. Je ne pouvais donc plus quitter le campement chaque nuit pour aller profiter d’un lit douillet car je savais que certaines personnes me suivaient à la trace. Si j’avais pu les tuer, je l’aurais fait mais je ne pouvais malheureusement pas agir comme je le désirais en permanence, de un parce que c’était purement inconscient et de deux parce que je savais que mes supérieurs feraient tout pour avoir ma peau si je désobéissais aux ordres…

« Na Hyun ! C’est à ton tour d’aller chasser… » me cria un jeune étudiant à quelques mètres de moi. Sans prendre la peine de me retourner pour le regarder, je me contentais de lui faire un signe de la main pour lui montrer que j’allais le faire avant de me lever pour aller m’enfoncer dans l’épaisse forêt qui recouvrait l’île. Sur le chemin séparant la plage de la forêt j’en avais profité pour attraper une des lances que nous avions créés sans l’aide de personne afin de pouvoir avoir une chance de leur ramener un diner ce soir. Même si j’étais persuadé que je ne trouverais aucun animal à cette heure –ci, je fis l’effort de traverser l’île pour regagner l’ouest de celle-ci où j’avais déjà croisé quelques animaux sauvages. D’un pas las j’essayais alors de me faire le plus discret possible pour essayer de repérer un possible futur diner sur pattes qui finit par apparaître à quelques mètres seulement de moi. A l’affut de ses moindres mouvements je suivais alors l’animal en me faisant le plus silencieux possible en me rapprochant de lui très lentement. Mon ventre criait famine depuis plusieurs jours et je savais qu’un peu de viande fraîche me remonterait le moral à moi ainsi qu’à quelques-uns des rescapés qui faisaient partie de mon cercle de fréquentations. Car malgré ce que je disais, je ne désirais pas voir certaines personnes mourir de faim et cela, quitte à partager le peu de nourriture que nous trouvions. Toujours très discret, je me rapprochais encore de l’animal avant de sursauter violemment en entendant du bruit derrière moi, ce qui fit bien entendu fuir la bête qui ne mit pas de temps à se frayer un chemin dans les hautes herbes, loin, très loin de moi. Agacé d’avoir perdu une proie si facile, je me retournais alors pour regarder les roches disposées à quelques mètres de moi où se trouvait un jeune homme que je connaissais plutôt bien depuis que je me trouvais sur l’île. Pour faire court, je savais pertinemment que je plaisais au brun depuis quelques temps déjà et le taquinais sans cesse à ce sujet, ne me gênant pas le moins du monde pour l’allumer purement et simplement en m’attardant plusieurs fois à le toucher ou à le frôler pour l’exciter. Si il me plaisait ? Bien sûr que oui…et il le savait lui aussi, ou du moins j’en étais persuadé. Tout de même frustré d’avoir loupé une occasion en or de manger de la viande, je me rapprochais pour aller appuyer un des couteaux que je gardais dans ma poche contre son cou que j’entaillais très superficiellement. J’avais envie de lui faire comprendre que j’étais un peu énervé sans pour autant lui donner l’impression que j’allais lui faire du mal, ce que je n’allais bien entendu pas faire…La lame toujours appuyée contre sa peau, j’affichais un petit sourire au coin de mes lèvres avant d’aller frôler les siennes sans le quitter du regard.

na hyun – « Qu’est-ce que tu fais là… ? Tu me suis ? A cause de toi nous n’aurons pas de viande pour le repas de ce soir…Idiot… »

Sans perdre mon sourire je retirais le couteau de sous sa gorge pour le glisser dans la poche arrière de mon pantalon encore mouillé. Je n’étais pas fâché contre lui-même si je le lui faisais croire, mais j’étais tout de même déçu de ne pas avoir pu tuer l’animal alors qu’il se trouvait à moins d’un mètre de moi…Je glissais alors mon index sur son torse avec douceur tout en lui souriant de plus belle.

na hyun – « J’espère que ta petite visite en vaut la chandelle tu sais. Si j’étais toi j’essayerais de me faire pardonner parce que tu viens de faire une grosse erreur en venant ici… »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Sam 19 Jan 2013 - 16:33

Error xD
alalallala, nahyun, pas doué(e). u.u -pan-


Dernière édition par Baek Ham Gil le Dim 3 Fév 2013 - 12:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Sam 19 Jan 2013 - 22:20

Dire que ma journée avait franchement été chiante à mourir était un doux euphémisme et pourtant les gens autour de moi semblaient continuer à se liguer pour la pourrir davantage. Avais-je une gueule de mec qui aimait se faire emmerder ? Non non et non…Ce qui n’empêchait pas certains rescapés de croire qu’ils pouvaient se permettre de gâcher ma journée encore plus qu’elle ne l’était déjà. Aux aguets, je traversais donc la forêt à pas de loup, alerté par le moindre petit mouvement suspect qui pourrait m’indiquer la présence d’un animal sauvage et donc, de nourriture sur pattes. Au bout d’une bonne heure de marche, je finis donc par apercevoir un lapin sauvage au milieu de la clairière qui se trouvait à l’ouest de l’île. Heureux et surtout fier d’avoir enfin pu trouver un animal, je me mis à le suivre discrètement tout en gardant la lame de la lance en direction du lapin en espérant réussir à le toucher lorsque je serais assez prêt de lui. De fait, je continuais mon chemin, traversant la clairière pour me rapprocher des roches disposées de sorte à créer un espèce d’abris que personne ne semblait utiliser si je ne me trompais pas. Sans le savoir, je me faisais suivre depuis que j’avais quitté le campement pour aller chasser et je n’allais pas tarder à découvrir qui marchait sur mes pas et surtout…pourquoi il me suivait. Alors que je me retrouvais à moins d’un mètre de l’animal que je traquais depuis déjà plus d’une heure, je sursautais tout comme le lapin en face de moi en entendant un bruit émaner de derrière les rochers. Plus qu’énervé d’avoir perdu ma proie je me dirigeais alors vers l’endroit d’où le bruit s’était produit avant de glisser ma lame contre le cou du plus jeune pour lui faire peur. Quel abruti de m’avoir suivis et surtout d’avoir fait du bruit ! Pour la peine, il dormirait à la belle étoile ce soir…Je le voyais alors se retourner pour me regarder et glisser une mûre entre mes lèvres que je crachais sans me gêner. Je ne faisais pas confiance au jeune homme et il le savait…De plus, je savais que bon nombre des baies sur cette île étaient empoisonnées alors je ne préférais pas prendre de risques stupides. Lorsque celui prit mon visage entre ses mains, je le regardais en silence, attendant ses paroles avec une certaine impatience qui pouvait aisément se lire sur mon visage.

« Dis…Je suis belle ? » me demanda-t-il en se rapprochant de mon visage. Arquant un sourcil à sa question, j’hésitais tout bonnement à le taper pour faire mieux passer le message. Pourquoi me demandait-il une chose pareille ? Triple idiot ! Soupirant doucement, je regardais alors le panier qu’il me montrait en m’annonçant presque fièrement qu’il avait de quoi nous nourrir. Se moquait-il de moi ? Le jeune homme voulait en plus que je lui donne un sceau contre ses fruits alors que par sa faute nous venions de perdre de la viande…Je commençais lentement mais certainement à m’énerver face à ses paroles que je jugeais tout à fait stupides et inutiles et sans me soucier de savoir si ce que je faisais n’était pas gentil, je donnais un coup dans le panier pour qu’il s’écrase au sol en répandant son contenu dans la boue qui se trouvait sous nos pieds.

na hyun - « T’en as d’autres des questions débiles ? Je vais finir par croire que t’es définitivement une gonzesse si tu continues à me parler comme ça…Et je te signale que tes fruits ne sont pas tous comestibles, espèce d’abruti fini…Les bananes je veux bien, mais les baies je me contenterais d’écraser ou de les lancer dans l’eau pour que personne ne s’intoxique bêtement comme tu as failli le faire. Et le lapin était comestible lui pour info ! J’ai passé une heure à chasser et je vais revenir les mains vides à cause de toi, alors ton sceau tu te le mets profonds où je pense. Ais-je été assez clair ou tu veux que je répète ? »

La fatigue liée à la faim ne m’aidait pas à être de bonne humeur mais en même temps à quoi s’attendait-il ? J’étais Na Hyun, le chef des scientifiques, celui qui dirigeait tous les petits soldats de l’île et qui tentait de tuer les nouveaux arrivants pour que ses supérieurs soient contents. Désirait-il mourir bêtement ? Il avait de la chance d’être plutôt baisable car je l’aurais tué de sang-froid si il ne m’avait pas été utile du tout…Enfin…Il n’était pas très utile mais je l’aimais bien alors je ne voulais pas le tuer…Soupirant de plus belle je déposais alors mes lèvres sur sa joue pour me faire pardonner d’avoir agit méchamment.

na hyun - « Désolé…Mais tu l’as cherché, tu le sais ça ? Evites de jouer au plus con avec moi la prochaine fois…et pourquoi tu veux un sceau au juste ? »





WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Lun 21 Jan 2013 - 19:58

Il ressemblait vraiment à une fille niaise, Ham Gil. Enfin, surtout avec Na Hyun, je pense. Je ne sais pas pourquoi je dis ça, mais vraiment ... il donne vraiment cette impression. Enfin, lui, il ne sait pas vraiment à quoi il ressemble, hormis quand il fait exprès d'avoir l'air d'une fille. En tout cas, il donnait vraiment un air étrange, lui. Je pense qu'on ne pouvait pas se sentir longtemps bien à ses côtés, ce qui causait sans doute son manque d'amis. Du moins, c'est ce que je pense, je n'affirme pas que c'est le cas. Bref. Je pense que ça devait aussi être pesant. Quoiqu'il en soit, Ham Gil essayait de se « moquer » de Na Hyun. Enfin, moquer, plutôt taquiner. Na Hyun l'allumait tout le temps, il essayait de faire de même mais bon, cela ne marchait : à croire qu'il n'avait aucunes manières érotiques. Impossible de faire en sorte que Na Hyun se sente mal, ou soit gêné par un geste d'Ham Gil. Quoiqu'il faisait, cela ne fonctionnait pas. Il commençait sérieusement à perdre espoir. Si ça continuait comme ça, il allait finir par craquer et tout lâcher. Enfin, je ne pense pas qu'il le fasse non plus ... comme ça. Il réfléchira, à deux trois voire quatre fois avant de lui dire ce qu'il a sur le coeur. Il ne saura sans doute pas mettre de mot sur ça, mais en tout cas il saura l'exprimer à sa manière.

Après avoir mit la mûre dans la bouche de Na Hyun, il senti, ou plutôt entendit, la mûre atterrir sur sa veste. Il se mordit la lèvre inférieur. Il venait de cracher sur sa veste. Sa veste qui était ENCORE dans un bon état. Oui, il est très propre, voire un peu trop par moment. Mais en tout cas, ça l'agaçait quelque peu. Mais il se retint de dire quoique ce soit, histoire de ne pas faire du tord à Na Hyun. Et oui, c'est Marie-Thérèse, Ham Gil. Ou surtout l'amoureux transcrit de Na Hyun.

Et quand il fit son numéro, qui se voulu gênant mais qui apparemment ne le fut pas, Na Hyun arqua un sourcil et se mit à soupirer. Il venait de dire quelque chose de stupide ? Sûrement. Au fond, peu lui importait pour le moment, de toute manière il ne l'avait tout simplement par remarqué. Il avait tout de suite montré fièrement les bananes et les mûres pour lesquelles il s'était presque battu (dans sa tête) pour les avoir. Mais ça ne semblait pas plaire à Na Hyun, qui du pied poussa le panier pour qu'il tombe à terre, et que les fruits se noient dans la boue. Et paf. C'était comme donner une gifle à Ham Gil, qui resta bouché bée, les yeux rivés sur le panier dont les fruits tombaient. Il s'était donné tant de mal. Il savait au fond qu'il n'aurait pas dût les proposer à Na Hyun. Il le savait. D'ailleurs, c'était décidé : il n'aiderait plus qui que ce soit. Même si il n'a jamais aidé personne. Mais il n'aidera personne. Il restait les yeux plantés sur son panier, ayant presque envie de mettre une gifle à Na Hyun. Ce qui, je pense, ne devrait plus tarder à arriver. Il mordit encore une fois sa lèvre inférieur. Elle va finir par s'ouvrir, si il continue ! Il se retourna doucement vers lui, montrant une tête agacée. Il lui lança un regard qui demandait des explications, et il n'était pas très patient sur le coup.

« T’en as d’autres des questions débiles ? Je vais finir par croire que t’es définitivement une gonzesse si tu continues à me parler comme ça…Et je te signale que tes fruits ne sont pas tous comestibles, espèce d’abruti fini…Les bananes je veux bien, mais les baies je me contenterais d’écraser ou de les lancer dans l’eau pour que personne ne s’intoxique bêtement comme tu as failli le faire. Et le lapin était comestible lui pour info ! J’ai passé une heure à chasser et je vais revenir les mains vides à cause de toi, alors ton sceau tu te le mets profonds où je pense. Ais-je été assez clair ou tu veux que je répète ? »

Il monta un peu sa lèvre supérieur, montrant ses dents. Comme un chien, oui. Il le regarda avec dégoût. Il se foutait de lui ? Il avait mangé des mûres, plus tôt ! Et en plus, il voulait se montrer gentil et voilà ce qu'il avait en remerciement : des méchancetés. C'est foutu. Il allait lui en vouloir pendant un moment. Les sentiments qu'il a pour lui, il va les oubliés et il va le baffer. Je le sens vraiment mal Na Hyun, là ! Il prit un peu d'air, puis il ferma les yeux, grinçant presque des dents. Il fallait qu'il se retienne encore un peu, encore un peu. Mais ça ne marchait pas, il avait définitivement envie de lui coller une rouste. Enfin, il savait que si il faisait ça, il s'en prendrait trois fois le double. Il lui lança un regard méchant, qui voulait dire quelque chose comme : « ferme-la » ou je ne sais quoi. En tout cas, il n'était pas content ! Il s'apprêtait à se retourner quand il sentit Na Hyun lui faire un baiser sur la joue. Il se foutait vraiment de lui ?

« Désolé…Mais tu l’as cherché, tu le sais ça ? Evites de jouer au plus con avec moi la prochaine fois…et pourquoi tu veux un sceau au juste ? »

Il le fixait avec un petit rire au bec. Il était partagé entre l'envie de ne pas faire le rancunier ou bien l'envie de se venger. Et bien, vu qu'il est très rancunier, il allait se venger. Il frotta sa joue, puis gifla Na Hyun, il se retourna par la suite et s'accroupi à côté des bananes et mûres tombées. Oui, il était encore persuadé que c'était des mûres. Il en ramassa quelques une, essayant d'en sauver, certaines avaient explosées dans sa mains, d'autres étaient mortes lors du choque. Il se leva. Il posa le panier derrière lui puis il se pencha vers Na Hyun, affichant encore une fois une tête agacée.

« Ferme-la. Si c'est pour me donner envie de te frapper, ferme-la. Peut-être que toi et tes amis vous ne voulaient pas manger de ça, mais moi. Tu penses à moi ? Je ne toucherai pas à votre bouffe, autant crever. Et puis, mon sceau, tu m'as pas dit de me le foutre là où tu penses ? Pourquoi je te dirai pourquoi j'en voulais un ? J'irai voir ailleurs. Et puis, tu m'allumes tout le temps, je suis censé ne rien faire ? Tu veux que je te saute dessus ou quoi ? Il attrapa Na Hyun au col, écoute, tu peux aller te faire voir. D'accord ? puis il le lâcha, prenant son sceau Je vais t'aider à chasser, mais ce n'est rien que pour nourrir ta bande d'idiot. Alors magne-toi, le lapin est peut-être derrière un rocher.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Lun 21 Jan 2013 - 21:28



Depuis quelques temps déjà, j’avais remarqué qu’Ham Gil semblait intéressé par ma personne sans que je n’aie rien fait pour que ça arrive. Il fallait dire qu’il n’était pas le seul homme sur cet homme où la concurrence commençait à se faire de plus en plus rude. Entre Jun Hei, Benjamin et tous les autres, je commençais tout bonnement à ne plus savoir où donner de la tête, hésitant à aller me blottir dans les bras d’un tel ou un tel pour faire passer le temps et m’amuser un peu. En plus de ça je savais pertinemment que mon jeune frère n’aimait pas particulièrement que je passe mon temps à draguer d’autres hommes que lui et en un sens je le comprenais car je détestais tout bonnement le savoir dans les bras d’un autre que moi. J’étais jaloux, beaucoup trop même avec les gens que j’appréciais…Et ça se voyait !

Toujours face à lui, je recrachais la mûre sur sa veste avant d’essuyer ma bouche, un air dégouté affiché sur mon visage. Voulait-il m’empoisonner ? En tant que scientifique, je savais que la plupart des baies n’étaient pas comestibles tout simplement car beaucoup d’entre elles étaient génétiquement modifiées pour tuer…Certaines étaient empoisonnées et il était rare qu’elles soient faciles d’accès. Ne voulant pas prendre le risque de mourir pour ses beaux yeux, je n’avais donc pas hésité à lui faire part de mon mécontentement en me montrant assez désagréable à son égard. Même si le but premier n’était pas de le blesser ou quoi ce soit d’autre, je devais avouer que parfois il m’arrivait de partir sur les chapeaux de roues un peu trop vite…Pour m’excuser d’avoir renversé ses fruits je déposais alors un doux baiser sur sa joue en sachant pertinemment que ça ne suffirait pas.

Lorsque ce dernier me gifla je ne pus m’empêcher de froncer les sourcils, sentant la colère refaire surface jusqu’à me faire trembler de rage. Tenait-il seulement à sa putain de vie en osant me gifler, moi, Na Hyun ?! Je me retenais de le pousser dans la boue avec difficulté, me mordant la lèvre inférieure pour retenir cette impulsivité qui me caractérisait tant. Attendant qu’il se relève, je lui lançais un regard noir tout en l’écoutant me débiter ses conneries qui ne m’intéressaient guère. Je l’allumais ? Et puis quoi encore ! Ham Gil était définitivement à côté de la plaque et il ne devait même pas s’en rendre compte…Quel idiot…Je ne l’allumais pas du tout, je ne faisais que m’amuser à le taquiner en sachant très bien que ça le gênait ! Pourquoi croyait-il que j’avais jeté ses baies ? Ne comprenait-il donc pas que je ne voulais pas qu’il s’empoisonne ? Pauvre idiot ! J’écarquillais alors les yeux en le voyant attraper le col de ma chemise pour me donner l’impression d’être menaçant...Intérieurement je fulminais…Et il ne s’en rendait même pas compte. Sans le quitter des yeux je prenais son sceau des mains et le reposais au sol avant de le plaquer face contre une des roches tout en attrapant ses mains pour les placer derrière son dos, l’empêchant ainsi de bouger ou même de s’échapper de son emprise. Un peu brusquement je le forçais à appuyer son front contre le pierre tout en rapprochant ma bouche de son oreille.


«Tu te crois tout permis Ham Gil ? Où tu as vu que tu pouvais me gifler, moi ? Tu sais tu es très mignon et je t’aime bien, vraiment mais…Ne refais plus jamais ça si tu tiens à ta vie. Personne, je dis bien personne n’a le droit de me frapper et je te promets que le peu de personnes qui ont essayé de le faire à nouveau ne sont plus de ce monde…Pour ce qui est de…ce petit jeu qu’il y a entre nous, il est temps de mettre les choses au clair, tu ne penses pas ? Je ne t’allume pas pour commencer…Je sais que je te plais et ça m’amuse, c’est mal ? Je ne veux pas que tu me sautes dessus, sauf si tu veux te prendre un poing dans la gueule dans les minutes à venir…J’aime séduire et tu es plutôt attirant je l’avoue, mais ce n’est en aucun cas en me giflant que tu arriveras à obtenir quelque chose de positif venant de moi…Tu as compris ? » murmurais-je avec douceur avant de reculer pour le tourner face à moi et pointer le sceau du doigt.

« Beaucoup de baies sur l’île sont empoisonnées et ce n’est pas parce que tu n’es pas mort que les autres ne le sont pas. Je sais de quoi je parle tu peux me croire alors ne joues pas à l’idiot suicidaire. Ne les manges pas, n’en manges aucune…Tu as eu de la chance pour l’instant mais un jour elle finira par tourner et tu mourras empoisonné…C’est ça que tu veux ? Non…Moi je ne veux pas que tu meures Ham Gil alors fais-moi confiance et ne manges plus ces merdes…Pour ce qui est des bananes, j’irais en cueillir demain et je te les amènerais au campement, d’accord ? Oublies le lapin, je n’ai pas envie de chasser, il est tard et je suis fatigué… »

Je marquais une courte pause pour me pencher vers le sceau et retirer les baies pour les jeter dans les herbes hautes avant de prendre les bananes pour les rincer dans une petite flaque non loin de nous. Une fois propre je les remettais dans le sceau et fis une petite moue.

« Désolé…Je m’emporte vite et tu le sais alors pourquoi tu me cherches encore ? Je vais te le donner ce sceau, tu n’as qu’à me suivre et je te donnerais un peu de nourriture aussi…Tu as un abris pour la nuit en fait ? Je peux…enfin tu peux venir dormir dans ma cabane si tu veux…Il y a assez de place pour mettre une personne de plus. »





WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Mar 22 Jan 2013 - 21:04

C'était logique, Na Hyun n'allait pas être heureux de recevoir une gifle en pleine gueule. Enfin, pour Ham Gil, il l'avait plus que mérité. Pour lui. Na Hyun s'était sans doute dit n'avoir rien fait de mal, Ham Gil n'en savait rien, mais pour lui il venait de commettre la pire erreur possible. Ham Gil est l'homme le moins partageur du monde, le peu qu'il a il le garde pour lui. Sauf quand il peut obtenir quelque chose en échange, comme de l'argent, ou quelque chose qui l'aidera à sortir de cette putain d'île. C'était bien sa vaine, il avait proposé son aide pour nourrir les troupes de Na Hyun, et lui ... bah non. Il voulait de la viande. Bah il n'avait qu'à faire du cannibalisme. Ou sinon aller se faire foutre. Ouais, voilà la façon de penser d'Ham Sun : « qu'il aille se faire foutre ». D'accord il ressentait quelque chose pour lui, mais il ne savait pas ce que c'était. Même si il regretterait d'avoir pensé ça, pour le moment il voulait lui crier dans les oreilles, et dans tous les trous pour que ça monte bien au cerveau. Et ouais, Ham Gil était fâché contre Na Hyun. Tel le rancunier de premier rang qu'il est. Quoiqu'il en soit, Na Hyun avait l'air plus que furieux, avant qu'il ne se retourne, il avait vu ses sourcils froncés. Bon, il ne s'attendait pas non plus à ce qu'il saute de joie en redemandant encore et encore, comme un masochiste quoi, mais il pensait plus qu'il comprendrait qu'il avait fait une connerie, ou encore qu'Ham Gil lui en voulait. Mais non. Ham Gil soupira avant de se retourner, laissant entrevoir une déception sur son visage. Ouais, il était vraiment fou celui-la. Il était déçu que Na Hyun ne baisse pas la tête comme un chien, et qu'il s'excuse en lui léchant les pieds. Brr, cette vision est horrible !

Après lui avoir balancé sa manière de pensée, du moins en se retenant légèrement. Na Hyun ne dit rien, il fit seulement des mimiques. Purée, c'est la mode en ce moment, faire des mimiques ? Il le prit par le col, essayant de montrer qu'il pouvait être lui aussi, très fort. Enfin, très. C'est un bien grand mot ! Il n'était pas aussi fort qu'une mouche, mais il n'égalisait même pas avec un tatou. Enfin, lui, son truc, c'était plutôt les insultes verbales, mais il n'y arrivait pas tellement avec Na Hyun. C'était aussi décevant, ça. Il semblait ne rien pouvoir lui dire de vraiment méchant, comme avec n'importe qui. Il l'intimidait peut-être ? Non. Non en fait je ne pense pas qu'il l'intimidait, vu qu'il se jetait carrément sur lui pour l'engueuler. L'engueuler, c'est aussi un bien grand mot ! Il n'a pas élevé la voix une seule fois, et pour moi, une engueulade sans montante de voix, ce n'est pas une vraie engueulade ! C'est plutôt un truc entre personnes civilisées. Pff. Passons, passons. Quand il le prit par le col, Na Hyun fit une autre mimique, cette fois-ci avec ses yeux. Ham Gil n'avait pas eut me temps de la voir réellement, mais cela ressemblait plutôt à de la surprise. Fier de lui, il lâcha encore une fois un petit rire, puis il le lâcha et lui proposa de chercher son foutu lapin. Na Hyun posa le sceau à terre. Il voulait faire quoi ? Ham Gil le fixa, un peu surpris.

« euh .. tu fa »

Et paf. A peine eut-il le temps de finir sa phrase, qu'il se retrouvait plaqué contre une roche, le front dessus, les bras croisés dans le dos tenus par Na Hyun, comme un bandit qu'on arrête. Il lâcha des gémissements de douleurs. Et oui, très sensible le monsieur ! Enfin, Na Hyun avait aussi une bonne force, apparemment. Il se mordit la lèvre plusieurs fois, essayant de se retenir de crier au viol ou quoique ce soit, attendant les explications de son agresseur. En plus, ce n'était pas la première fois qu'il l'agressait dans la journée, oh non ! Le couteau, le sceau (quoique) et maintenant ça ! Une fois rentré à Séoul, il porterait plainte ! Enfin, il faut qu'il le marque pour s'en souvenir. Il le regarda du coin de l'oeil, sentant son souffle dans son oreille. Il frémissait, essayant de bouger ses bras pour se libérer, mais rien à faire : il était piégé. Il allait devoir écouter ce que disait Na Hyun, avant de finir en compote de riche.

« Tu te crois tout permis Ham Gil ? Où tu as vu que tu pouvais me gifler, moi ? Tu sais tu es très mignon et je t’aime bien, vraiment mais…Ne refais plus jamais ça si tu tiens à ta vie. Personne, je dis bien personne n’a le droit de me frapper et je te promets que le peu de personnes qui ont essayé de le faire à nouveau ne sont plus de ce monde…Pour ce qui est de…ce petit jeu qu’il y a entre nous, il est temps de mettre les choses au clair, tu ne penses pas ? Je ne t’allume pas pour commencer…Je sais que je te plais et ça m’amuse, c’est mal ? Je ne veux pas que tu me sautes dessus, sauf si tu veux te prendre un poing dans la gueule dans les minutes à venir…J’aime séduire et tu es plutôt attirant je l’avoue, mais ce n’est en aucun cas en me giflant que tu arriveras à obtenir quelque chose de positif venant de moi…Tu as compris ? »

Ah. Première nouvelle. Maintenant on ne peut pas frapper quelqu'un comme lui ? Putain, pourquoi Ham Gil ne lui foutait pas simplement une seconde châtaigne et fuyait ? Il était idiot ou lâche ? Roh. Et puis il l'aime bien ? IL L'AIME BIEN ?! Il bousille la bouffe qu'il avait ramassé, et qu'il lui avait montré aussi fièrement qu'un enfant montrerait son château de sable à ses parents ! Et il disait qu'il l'aimait bien ?! Foutaises ! Pourtant, Ham Gil réagit à ce « je t'aime bien », dans sa tête, ça commençait à exploser. Sentant le bonheur l'envahir, mais tout ceci redescendait vite lorsqu'il parla encore de ne plus le frapper. Ne plus le frapper alors qu'il le cherche. Ham Gil devait faire quoi ? Se laisser faire par ce dictateur de la jungle ? Et puis quoi encore ! Il était encore plaqué contre la roche, faisant des grimaces montrant ses réactions à ce qu'il disait. Si il pouvait, seulement, si seulement il pouvait se libérer pour lui en refoutre une dans sa belle gueule ! Et puis il l'avait démasqué. Il l'avait démasqué, lui qui croyait cacher parfaitement ce qu'il ressentait à son égard. Mais bon, comme je le répète, il ne savait pas vraiment ce que c'était, mais il doutait bien que ça avait un rapport avec ses hormones. Il aurait dût s'en douter, se tenir prêt. Par pitié, qu'il ne fasse pas le con et qu'il ne se mette pas à lui rouler des pelles sans qu'il ne demande rien, par pitié ! Ham Gil, peut le frapper, mais pas l'embrasser ! Il sera vraiment plus bas que terre, finissant sous l'emprise de ce dictateur des bacs à sables ! Dès qu'il le lâcha, reculant un peu pour lui montrer son sceau, Ham Gil respira enfin convenablement, ne se retrouvant plus la tête collée contre cette roche qui commençait sérieusement à l'amocher.

« Beaucoup de baies sur l’île sont empoisonnées et ce n’est pas parce que tu n’es pas mort que les autres ne le sont pas. Je sais de quoi je parle tu peux me croire alors ne joues pas à l’idiot suicidaire. Ne les manges pas, n’en manges aucune…Tu as eu de la chance pour l’instant mais un jour elle finira par tourner et tu mourras empoisonné…C’est ça que tu veux ? Non…Moi je ne veux pas que tu meures Ham Gil alors fais-moi confiance et ne manges plus ces merdes…Pour ce qui est des bananes, j’irais en cueillir demain et je te les amènerais au campement, d’accord ? Oublies le lapin, je n’ai pas envie de chasser, il est tard et je suis fatigué… »

Oooh, comme c'est mignon ! Il ne voulait pas qu'il meurt. Mais alors pourquoi il le plaquait contre cette putain de roche qui l'avait marqué ?! Il avait une marque au visage, maintenant ! Bon, d'accord, ce n'est pas la mort, mais pour Ham Gil, ce n 'est pas loin ! Il le fixa marquer une petite pause, restant immobile, dans la position où Na Hyun l'avait laissé. Ce dernier se leva, rinça les bananes dans une flaque et les remit dans le sceau. Ham Gil soupira, le fixant faire ses allées-retours.

« Désolé…Je m’emporte vite et tu le sais alors pourquoi tu me cherches encore ? Je vais te le donner ce sceau, tu n’as qu’à me suivre et je te donnerais un peu de nourriture aussi…Tu as un abris pour la nuit en fait ? Je peux…enfin tu peux venir dormir dans ma cabane si tu veux…Il y a assez de place pour mettre une personne de plus. »

Encore un « désolé » ! Après avoir fait son caca boudin, il lui redemande de le pardonner ! Non mais ... roh, puis .. hum. Ham Gil soupira encore, levant les yeux au ciel. Il se leva avec difficulté, frottant ses poignets qui avaient subis le mécontentement de Na Hyun, il les frotta beaucoup de fois, avant de passer sa main sur sa joue, histoire de voir si il saignait ou non, car il avait quand même un peu mal. Rien, ou presque rien, hormis un fin filet de sang. Bon, maintenant, finis de jouer l'enfant sage qui écoute le serment de papa Hyun. Il le fixa, lançant un regard qu'il n'avait pas l'habitude de lancer : le mi-je-suis-en-colère-fuis et le mi-je-veux-te-sauter-dessus-fuis ! C'était un mélange étrange qui lui donnait un regard étrange, voire psychopathe !

« Bon. Écoute. Déjà, je ne me crois pas tout permis ! Tu balances ma bouffe, tu me fous un couteau sous la gorge et après, tu me plaques contre une roche qui me nique la joue, en serrant mes poignets. Je suis censé rester à ne rien dire, me laissant torturer. Toi, tu peux me frapper, mais moi je ne dois pas toucher à ta jolie gueule ? il baissa la tête et puis, qui t'autorises à me toucher ainsi ? Hein ? J'ai peut-être un faible pour toi, comme tu le dis, ou je ne sais quoi, mais sache que ce ne sont que mes putains d'hormones que tu fais réagir, âne ! il serra ses poings, s'agaçant de plus en plus, à chaque mots et puis, c'est quoi ce truc là ? Tu comptes me faire quoi déjà ? Me foutre un poing dans la gueule ? Et bien vas-y, amoche encore plus mon joli petit minois ! puis il grinça des dents Mignon, hein ? Et bien tu peux te le foutres dans le cul, le mignon ! Je ferai bien de tomber amoureux d'une banane la prochaine fois, ce sera encore plus utile que l'être de toi ! il marqua une petite pause, lâchant un rire (il faisait vraiment peur, là) ... pff, même une banane est meilleure que toi, haha ! puis il prit son sceau, balançant les bananes dans la boues, les écrasant avec ses chaussures pourquoi tu les as lavées ? Tu pensais que j'allai faire le gentil chien chien que l'on appâte avec un seul gentil petit geste ? Mes bananes aussi, tu peux te les mettre dans le cul ! il frotta ses chaussures sur le pantalon de Na Hyun, avant de lui donner un coup de pied pour le déstabiliser Et puis c'est quoi ton délire de supériorité ? Ouais, je sais que je ne suis pas mieux, mais putain. T'es plutôt bien foutu, ok, t'as une bonne gueule et une bonne voix ok. Mais ça ne suffit pas pour avoir un putain d'ego mec ! il frotta sa joue reprenant son souffle, puis frottant ensuite son oeil gauche roh et puis, le sceau, tu peux encore te le mettre dans le cul, aussi. J'ai dis que je me débrouillerai, je demanderai à une amie et puis voilà. Et j'irai pas à ton putain de campement, encore moins dans ta tente. il s'assit à terre, adossé à une roche et puis, pourquoi tu veux plus te ton foutu lapin ? T'as fait une crise et maintenant, tu le veux plus. Et aussi, arrête de t'excuser à va et vient, t'as fait une connerie assume mec. C'est bon, j'ai plus la foi. il soupira, puis il posa son front sur sa main, murmurant en brayant pourquoi foutues hormones, pourquoi ? il se leva ensuite, soupirant et reprenant son sceau et n'y touche plus non plus. »

Ok. Bon, si après ça Na Hyun ne le tue pas sur place, il est drôlement chanceux. Est-ce qu'il sait au moins ce qu'il risque ? Et le pire, c'est que ses hormones font encore effet sur lui, il a envie de s'excuser pour tout ce qu'il vient de lâcher. Mais non, il se mordit les deux lèvres et l'intérieur des joues pour éviter de se rabaisser autant : il avait cherché la merde auprès de son faible, il aura la merde.

Spoiler:
 

«
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Mer 23 Jan 2013 - 18:32

Depuis que j’avais attrapé Ham Gil en flagrant délit d’espionnage, rien ne semblait plus vouloir se dérouler comme j’en avais envie. J’avais du mal à comprendre pourquoi le jeune homme me suivait et surtout pourquoi il ne semblait pas assimiler que je ne voulais personne dans mes pattes lorsque je chassais. Etait-il stupide ? Je ne croyais pas et pourtant lorsqu’il me gifla, je ne pus m’empêcher de penser que j’avais peut-être raison...La façon dont j’avais craché la mûre et l’avais ensuite remis à sa place ne semblait pas vraiment lui avoir plus même si au fond je pouvais comprendre son comportement. Seulement voilà...Je détestais me faire frapper et encore plus lorsque mon interlocuteur me prenait pour un idiot, moi aussi. Me battre n’était en somme pas quelque chose qui me déplaisait car il fallait dire que je le faisais souvent lorsque je vivais encore à Séoul. Depuis que je m’étais retrouvé sur cette île je n’avais pas encore eu l’occasion de me servir de mes poings, ce qui n’allait pas tarder à être le cas si Ham Gil continuait à afficher ce petit air arrogant...

Après avoir attendu que ce dernier finisse de débiter son flot de paroles toutes plus stupides les unes que les autres, je profitais d’une seconde d’inattention de la part du plus jeune pour l’appuyer face contre un des rochers posés derrière lui tout en faisant bien attention à le tenir fermement. Je ne voulais pas que l’étudiant m’échappe avant de lui avoir expliqué le fond de ma pensée, et cela, que ça lui plaise ou non. Après tous qu’en avais-je à faire ? S’il s’agissait là de la seule manière pour lui parler sans qu’il ne me gifle je n’allais pas me gêner...

Après quelques courtes minutes je finis par le libérer pour aller nettoyer les bananes que j’avais laissé tomber dans la boue, quelques minutes auparavant. En agissant de la sorte j’avais bêtement imaginé que cette petite dispute prendrait fin, ce qui ne fut pourtant pas le cas. Lorsque le plus jeune se mit à critiquer sa façon ma façon d’agir, je ne dis rien, me contentant de me redresser pour le fixer en silence, intéressé par ses propos. Il n’y avait pas à dire, Ham Gil semblait très énervé...et frustré aussi. Pourquoi ? Je n’en savais rien jusqu’à ce qu’une réponse me tombe dessus comme un coup de massue : il était amoureux...de moi ? Ecarquillant les yeux sous le coup de la surprise, je restais de marbre en le voyant écraser les bananes, bien trop choqué par ses propos. Etait-il sérieux en disant ça ? S’était-il seulement rendu compte de ce qu’il venait de lui avouer en son âme et conscience ? J’avais du mal à croire que l’on puisse dire ce genre de chose sur un ton si détaché...et pourtant c’était bel et bien ce que l’étudiant avait fait. Sur le coup je devais avouer que je ne savais tout bonnement pas comment réagir à une telle...révélation. Devais-je lui répondre quelque chose ou était-il préférable que je prenne la fuite ? Perdu dans mes pensées je le laissais salir mon pantalon et me pousser sans me défendre, beaucoup trop pensif pour y faire réellement attention. Déstabilisé par son coup de pied, mon coude se cogna contre un des rochers, me faisant tirer une grimace avant de me réveiller comme par magie de mes pensées. Après m’être éloigné de la pierre en massant mon coude rougit par le choc, je l’écoutais terminer son petit monologue avant de le regarder s’asseoir sur le sol, à quelques mètres de moi tout au plus.

« Je...euh...Je ne sais pas quoi te dire Ham Gil...Vraiment, là je sèche... » me contentais-je de murmurer, encore sous le choc. « Quand tu dis que tu...es amoureux de moi...Tu le penses ? Ou tu te fous de ma gueule, c’est ça ? Sois sincère s’il te plait, parce que si c’est le cas il faut vraiment que tu comprennes que moi, je ne t’aime pas...Enfin...Je t’apprécie et tu es plutôt beau garçon mais tous ces trucs liés à l’amour c’est complètement abstrait pour moi. Ce n’est pas contre toi, que ce soit clair mais...Je ne peux pas...Je suis désolé Ham Gil, ça ne doit pas être agréable à entendre mais c’est pourtant le cas alors je préfère que tu le saches au lieu de tes faire des films pour rien à mon sujet. »

Très mal à l’aise à cause de cette discussion qui commençait à devenir un peu trop sérieuse à mon goût, je baissais les yeux tout en me mordant la lèvre pour me retenir de dire des choses que j’allais regretter, je le savais. Je me contentais alors de me rapprocher de lui pour attraper sa main et le tirer vers moi pour le fixer en silence pendant quelques minutes. Pourquoi fallait-il qu’il tombe amoureux d’un homme comme moi ? Sur cette île je ne pouvais décemment pas me permettre d’avoir des sentiments à l’égard de qui que ce soit à part à l’égard de mon frère, mais ce n’était pas la même chose...pas du tout même. Avec douceur, je le tirais alors contre moi pour le serrer dans mes bras, le tout en silence, bien évidemment. Je ne voyais pas l’utilité de parler pour l’instant et je comptais bien profiter de cette étreinte sans me prendre une paire de claques dans les secondes à venir. Après quelques courtes minutes, je reculais légèrement pour aller déposer un baiser sur ses lèvres avec une certaine retenue.

na hyun - « Soyons amis, tu veux bien ? Rien ne nous empêche de nous amuser si c’est ce que tu veux. On peut coucher ensemble et se faire des bisous, mais ça ne voudra absolument rien dire mis à part que je t’apprécie...D’accord ? »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Jeu 24 Jan 2013 - 18:11

Bon. Résumons les évènements, car ça en fait une sacrée tartine. Une bonne tartine, même. Pour commencer, Ham Gil a espionné Na Hyun, pour une raison qui m'échappe. Ah, si, il était curieux de voir ce qu'il allait faire avec son machin pointu. Après avoir fait un brouhaha digne d'un éléphant adulte, Na Hyun est arrivé derrière lui et lui a posé son couteau sur la gorge. Na Hyun s'est décollé, ils ont commencé à se disputer, Ham Gil ne digérant pas le fait que Na Hyun est renversé ses bananes. Résultat : Ham Gil qui pète un câble, ayant baffé Na Hyun, qui écrase les bananes pour lesquelles il s'était agacé contre Na Hyun, pour finir assit par terre, en s'agaçant mentalement. Cherchez la putain de logique dedans. Na Hyun voulait son lapin, dix minutes après il s'en foutait royalement. Ham Gil voulait ses bananes pour lui, dix minutes après il les écrase comme de vulgaires insectes. Ils changent d'avis comme de chemises, ces deux là ! Quoique, de chemises ... c'est vite dit. Dans tous les cas, ils ne semblaient pas savoir ce qu'ils voulaient, ou du moins ils n'en étaient pas sûrs ... je suppose.

Pendant qu'Ham Gil critiquait Na Hyun du mieux qu'il pût, ce dernier se releva, le fixant. C"était gênant. Enfin, ça l'aurait été si Ham Gil s'en était rendu compte, car il était trop occupé à parler. Et oui, il ne peut pas se concentrer sur deux choses en même temps ! Dès qu'Ham Gil lui donna un coup de pieds, à sa grande surprise, croyant que Na Hyun se défendrait, celui-ci tomba en se cognant contre une roche. Bien fait ! Il devait être dans ses pensées, réfléchissant sans doute à tout ce que venait de lui dire Ham Gil. Et il était bien fier, le petit, tirant une autre sourire de satisfaction, en le regardant dans le même état où il était. Quoique Ham Gil devait avoir un peu moins mal, enfin. Quand celui-ci eut fini son monologue, et qu'il s'assit, il fixa le sol puis Na Hyun, qui était assit en face de lui, maintenant. Il murmurait quelque chose, qu'Ham Gil ne comprenait point, il arqua un sourcil, essayant de se concentrer pour entendre sa phrase suivante, si il y'en aurait une.

« Quand tu dis que tu...es amoureux de moi...Tu le penses ? Ou tu te fous de ma gueule, c’est ça ? Sois sincère s’il te plait, parce que si c’est le cas il faut vraiment que tu comprennes que moi, je ne t’aime pas...Enfin...Je t’apprécie et tu es plutôt beau garçon mais tous ces trucs liés à l’amour c’est complètement abstrait pour moi. Ce n’est pas contre toi, que ce soit clair mais...Je ne peux pas...Je suis désolé Ham Gil, ça ne doit pas être agréable à entendre mais c’est pourtant le cas alors je préfère que tu le saches au lieu de tes faire des films pour rien à mon sujet. »

Ham Gil était bouché bée. C'était à ça ... c'était ça qui l'avait choqué ? Juste ça ? Quoique, lui aussi était choqué, maintenant. Il ne savait pas réellement comment le prendre, n'étant jamais tombé amoureux, mais il se sentait visiblement triste. Baissant ses yeux sur ses mains, il sentait quelque chose qui piquait le nez, d'ailleurs il se frotta le nez avec son avant bras, pour que cela parte : mais rien à faire, ça piquait toujours. Il renifla, toujours là. Il ouvrit la bouche, pour la refermée par la suite, ne sachant que dire, puis il lâcha un sourire et un rire, qui se voulut moqueur envers lui-même.

« ... Je suis pitoyable. J'sais pas si c'est ça. Je n'en sais rien même. Tu vois, si c'est ce qu'on appelle un premier

Le reste de sa phrase, il le murmura pour lui même, posant ses mains sur sa tête, rentrant sa tête pour former une semi-boule. Pourquoi était-il triste ? L'idiot, il n'en savait fichtre rien, il se contentait juste de se poser milles et unes questions, un psychologue serait bien, là. Il ne savait pas réellement comment réagir à ce que Na Hyun venait de lui dire, il ne savait pas comment réagir en rejeté. Et pourtant, il sentait quand même que ce n'était pas une chose plaisante. Était-ce ça que les filles qu'il rejetait souvent ressentait ? C'était horrible ! Il se mordit la lèvre, secouant sa tête. Soudain, il sentit une main de Na Hyun sur l'une des siennes, qui le tirer vers lui. Il leva la tête, le fixant avec de gros yeux qui devenaient rouges. Qu'est-ce qu'il voulait ? Se moquer de lui ? Ou avait-il pitié de lui ? Savait-il seulement que Ham Gil ne croit pas en ces choses, qu'il croit que le mariage et tout ce qui se rapporte à l'amour n'est juste qu'un moyen pour réunir deux entreprises ? Non, il ne devait pas le savoir, car Ham Gil n'en parlait jamais, ou presque. Na Hyun le fixait longtemps, en tout cas c'était l'impression d'Ham Gil, celui-ci baissa la tête, sentant son nez qui le piquait encore plus. Que son nez arrête de le piquer, sinon, il allait l'arracher ! Ou non. Il se pinça le nez, essayant de faire partir la douleur, tirant sur ses yeux aussi, devenant de plus en plus petits.

Et aussi peu de temps qu'il n'en faut pour le dire, il se retrouva dans les bras de Na Hyun, en câlin. C'était la première fois que le Coréen se montrait aussi gentil avec Ham Gil, celui-ci était vraiment très choqué. Il resta bouche bée. Qu'est-ce qu'il avait tout d'un coup à être gentil avec lui ? Est-ce les sentiments d'Ham Gil qui l'ont fait réagir ? Ham Gil huma son odeur, il sentait la sueur. Il fit une grimace. En fait, c'était plus un mélange de sueur et d'une odeur agréable, c'était ... étrange. Na Hyun se décolla à près de lui, puis .... l'embrassa ... quoi. QUOI ? Il l'embrassait. Oh, non, non, blasphème, grossière erreur ! Ham Gil le fixa avec les plus gros yeux qu'il pût, les plus gros yeux humides, rien n'était encore descendu de ses yeux, mais il sentait que ça viendrait.

« Soyons amis, tu veux bien ? Rien ne nous empêche de nous amuser si c’est ce que tu veux. On peut coucher ensemble et se faire des bisous, mais ça ne voudra absolument rien dire mis à part que je t’apprécie...D’accord ? »

Alors là, c'était outrance à magistrat. Ham Gil fit de plus belle ses gros yeux, puis il le fixa, se mordant la lèvre inférieur. Il prit beaucoup d'air, puis déposa lui aussi ses lèvres sur celles de Na Hyun, plus longtemps. Dix bonnes secondes en apnée, seulement lèvres contre lèvres. Ham Gil se retira rapidement après, frottant sa bouche, soupirant puis baissant la tête. Il venait de faire quoi, là ? Il racla sa gorge, avant de poser ses mains sur le torse de Na Hyun, pour le pousser un peu plus loin de lui. Attend. Il vient de l'embrasser ... et il le repousse. Sa logique m'échappe, là.

« Si tu veux un plan cul, va voir ailleurs ... d'accord ? J'ai compris, de toute manière je n'espérais rien. Je sais bien que ça ne sert à rien. Et puis, maintenant je sais ce que ces nanas ont subi quand je les ai rejetées. »

Il releva la tête, sentant une larme couler, qu'il essuya rapidement, il soupira, puis se releva. Les larmes coulaient de plus belle, il posa ses mains sur ses yeux. Si jamais Na Hyun le voyait pleurer, il le prendrait sûrement pour une fille. Mais pourquoi il pensait ça ? Il voulait maintenant faire bonne impression sur lui ? Roh, quel idiot ! Il frotta ses yeux, soupirant de plus belle, avant de se laisser tomber, dos à Na Hyun, sur les genoux par terre. Gémissant comme un enfant, il finit par s'essuyer avec sa veste : tant pis, il en prendrait soin après. Il sentait encore des goûtes tomber de ses yeux. Mais c'était quoi ce bordel ? Il gémissait de plus belle ! Il se mit en boule, avant de donner un coup de poing sur une roche en face de lui, se laissant tomber sur le dos.

« Putain ! il s'assit, en plus de ça sa main lui faisait vraiment mal. Il se relevait, doucement, restant figé, baissant la tête tu sais pourquoi mes yeux pleurent ? C'est quoi c'bins. Purée, et pourquoi je pleure pour toi ? C'est pour ça que je ne suis jamais tombé amoureux, c'est un truc de gueux triste. il frotta encore ses yeux, puis il se retourna rapidement vers Na Hyun, ses yeux légèrement gonflés bon écoute, oublie ce que je t'ai dis. Au pire, ça ne changera rien à notre situation. Au fait, pourquoi ce n'est pas pour toi, tout ça ? il frotta encore ses yeux, ça le démangeait si tu veux savoir, on m'a toujours apprit que l'amour et compagnie ça n'existait pas, si je devais me marier, avoir des enfants ou je ne sais quoi, ce serait pour rassembler la compagnie de mes vieux avec celle de gros babouins. Tu piges ? Je ne sais même pas si je suis amoureux de toi. il se mit sur les genoux, puis s'inclina légèrement. C'était la première fois qu'il s'excusait auprès de quelqu'un je suis désolé. et désolé de quoi ? Il soupira, puis se rassit normalement, comme à la base avant de clore le sujet ... tu crois que j'aime m'amuser avec ce genre de choses ? L'amour et compagnie ? Tu me prends pour un gros porc ? Désolé, mais j'pense pus ressembler à une de ces pisseuses de primaire amoureuse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Lun 28 Jan 2013 - 23:13

Savoir que quelqu’un m’aimait sur cette île ne me fit pas le plus grand bien et pour cause : je n’étais pas du tout le genre d’hommes à connaître ce sentiment. Oui, l’amour était une chose très abstraite pour moi si je ne savais pas réellement pourquoi. Je ne m’y intéressais pas, ou du moins je pensais ne pas m’y intéresser mais depuis qu’il m’avait avoué m’aimer…J’étais obligé d’avouer que j’étais à la fois curieux et effrayé par cette nouvelle pour le moins surprenante. Comment pouvait-on avoir des sentiments à mon égard sans que je n’aie rien fait pour mériter ça ? J’étais froid, distant, parfois méchant…Et pourtant il semblait être très attiré par ma personne. Je ne comprenais décidément rien…Sans même qu’il ne s’en rende compte, je ne l’écoutais plus, complétement perdu dans mes pensées, essayant désespérément de trouver une explication rationnelle à tout ça. Sauf que ce n’était pas possible, car je ne connaissais pas Ham Gil, du moins je ne le connaissais que très peu et cela ne pouvait pas m’aider à me faire une idée sur lui…Puis je posais mes yeux sur lui pour lui expliquer le fond de mes pensées sur un ton fatigué. Qu’attendait-il de moi après m’avoir avoué une telle chose ? S’imaginait-il réellement qu’un homme comme moi pouvait aimer un homme…comme lui ? Si il m’avait connu hors de lui j’étais persuadé qu’il n’aurait jamais, ô grand jamais ressenti de tels sentiments à mon égard…

« ... Je suis pitoyable. J'sais pas si c'est ça. Je n'en sais rien même. Tu vois, si c'est ce qu'on appelle un premier… »

Les yeux posés sur lui je fronçais les sourcils. Qui avait dit qu’il était pitoyable ? En tout cas pas moi…J’avais de plus en plus de mal à comprendre ses réactions mais le pire était à venir, je le pressentais. Pour le rassurer un peu, ou peut-être pour me sentir moins horrible, je le pris dans mes bras avant de l’embrasser. Sur le coup je n’avais tout bonnement pas réfléchi à mon geste que je regrettais à présent. Pourquoi ? Tout simplement car je savais que ça ne mènerait à rien…Ma proposition me fit regretter à nouveau d’avoir ouvert la bouche, sachant très bien que celle-ci allait être mal vue par mon cadet qui me regardait étrangement. Allait-il me gifler une seconde fois ? A vrai dire je n’en savais rien et pour le coup, je devais avouer que je l’avais peut-être bien mérité, à contrario de la précédente qui n’avait pas eu lieu d’exister. A ma plus grande surprise, ce dernier colla ses lèvres contre les miennes pendant une bonne dizaine de secondes avant de me repousser. Fronçant légèrement les sourcils, je l’écoutais alors en silence, ne voulant pas le couper dans son élan.

« Si tu veux un plan cul, va voir ailleurs ... d'accord ? J'ai compris, de toute manière je n'espérais rien. Je sais bien que ça ne sert à rien. Et puis, maintenant je sais ce que ces nanas ont subi quand je les ai rejetées. »

Toujours silencieux je me contentais de le fixer, totalement perdu face à ses gestes et ses mots qui n’avaient absolument rien à voir. Si il ne voulait pas être « mon plan cul » comme il le disait si bien, alors pourquoi me repousser et me répondre sur un ton aussi froid ? Puis j’écarquillais les yeux en voyant une, puis plusieurs larmes couler sur ses joues qu’il s’empressait d’essuyer du revers de sa main en espérant peut-être que je ne les aies pas vu. Malheureusement pour lui j’avais bel et bien vu des larmes s’échapper de ses yeux même si je ne comprenais pas réellement pourquoi. Était-ce de ma faute ? Lorsque ce dernier se tourna dos à moi pour tomber sur le sol, je me mordais la lèvre, fortement mal à l’aise d’assister à ça. Ham Gil pleurait sans que je ne puisse rien y faire et cette idée me déplaisait fortement. Et si quelqu’un nous entendait ? Je ne désirais pas vraiment avoir à faire aux moqueries des autres…Toujours aussi silencieux je le regardais donner un coup de poing contre la roche avant de se laisser tomber, dos contre terre. Puis il s’assit en jurant avant de se relever sans pour autant se relever. Ses questions se bousculèrent alors dans ma tête. Si je savais pourquoi il pleurait ? Pour être honnête je n’en savais rien…Je ne pleurais jamais, si bien que j’avais fini par me demander si c’était normal…Apparemment non, mais le médecin que j’avais été voir avait été d’une telle utilité que je n’étais pas près d’aller en revoir un de si tôt. Ecoutant la suite de ses paroles sans broncher, je soupirais doucement en le voyant s’incliner devant moi avant de se rasseoir. Pourquoi s’excusait-il donc ? Il n’avait à priori rien fait de mal, du moins pas que je sache…J’attrapais alors sa main pour le forcer à se redresser à nouveau avant d’observer son autre main, celle avec laquelle il avait frappé la roche.

« Bon…on va aller soigner ça rapidement, il doit me rester des pansements, enfin je crois…Et puis tu sais Ham Gil, je ne comprends pas pourquoi tu pleures, tout bonnement car je ne comprends pas comment quelqu’un comme toi peut être…amoureux de moi. Mais tu as l’air triste à cause de moi alors je m’excuse…Je te promets que je ne voulais pas que tu pleures, jamais je n’aurais pensé que ma présence te dérangeait à ce point. Si tu veux j’arrêterais de venir te voir et de te parler, si ça peut te permettre de ne plus pleurer… »

Je lâchais alors sa main avec douceur pour glisser les miennes dans les poches avant de mon pantalon salit par la boue. Que devais-je faire ? Le câlin n’était plus une option envisageable après l’avoir vu pleurer à cause de moi…Et je devais définitivement oublier les baisers, du moins si j’avais bien compris. Je commençais alors à me faire quelques pas dans l’autre direction avant de revenir en arrière pour attraper sa main qui n’était pas blessée, le tirant ensuite jusqu’au campement et plus précisément, jusque devant ma cabane perchée dans les arbres. Je le poussais alors vers l’échelle construite à la main avec douceur.

« Vas-y montes, et ne fais pas de chichis… » dis-je avant de le pousser sur l’échelle pour qu’il monte. Une fois dans les hauteurs je le rejoignis rapidement et le tirer dans la petite cabane où je le forçais à prendre place sur un des lits de fortune que nous avions. Je me dirigerais ensuite vers mon sac pour en sortir une petite bouteille de désinfectant ainsi qu’un pansement. Toujours dans un silence de mort, je m’agenouillais devant lui et attrapais sa main dans la mienne pour commencer à désinfecter sa plaie et la panser sans daigner poser mes yeux sur lui une seule seconde. J’avais peur de le regarder dans les yeux depuis qu’il avait craqué devant moi, mais après tout qu’y pouvais-je bien ?

« Voilà c’est fini…Dis Ham Gil…Pourquoi tu m’aimes ? Enfin…Comment est-ce que c’est arrivé alors que je n’ai rien fais ? Tu sais je ne trouve pas ça pathétique ni quoi que ce soit. Je suis…un peu choqué et aussi désemparé face à cette révélation plutôt surprenante…Que tu aies pleuré, je m’en fiche pour être honnête. Tu as le droit d’être triste, sur cette île tout le monde pleure en permanence et ce n’est pas quelques larmes qui vont me donner l’impression que tu es une fillette… »




WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Dim 3 Fév 2013 - 12:24

C'était tout bonnement agaçant. Ham Gil pleurait comme une fillette, et c'était agaçant. Non seulement pour lui, mais aussi pour ceux qui regardaient. C'était affreusement gênant, aussi. Et Ham Gil ne pouvait rien y faire, et il ne savait même pas pourquoi il pleurait ainsi. Enfin, il ne savait pas .... non. Non, mais la raison était quand même très voyante. Il avait eu un faible pour Na Hyun, sauf que lui ... ce n'était pas le cas. C'était donc décevant, mais surtout attristant pour lui. Sauf que Na Hyun n'y était pour rien, mais Ham Gil est .... comme une collégienne ? Oui, il est comme ça. Comme une collégienne qui se fait rejeter, il se blesse, il déprime, il s'agace pour finalement pleurer.

Et Na Hyun s'en voulait sûrement, car il prit la main d'Ham Gil, pour le relever quand il s'excusa, fixant sa main, blessée par la roche. Ham Gil le fixa, la vue encore brouillée à cause des larmes, et de l'eau qui se faisait aussi rare que celle de l'Océan Atlantique. Il le fixa, perplexe, ne distinguant plus qu'une forme brouillée.

« Bon…on va aller soigner ça rapidement, il doit me rester des pansements, enfin je crois…Et puis tu sais Ham Gil, je ne comprends pas pourquoi tu pleures, tout bonnement car je ne comprends pas comment quelqu’un comme toi peut être…amoureux de moi. Mais tu as l’air triste à cause de moi alors je m’excuse…Je te promets que je ne voulais pas que tu pleures, jamais je n’aurais pensé que ma présence te dérangeait à ce point. Si tu veux j’arrêterais de venir te voir et de te parler, si ça peut te permettre de ne plus pleurer… »

Ham Gil fixa sa main. C'est vrai qu'il fallait mieux soigner, sinon, il risquerait d'avoir très mal longtemps. Il fixa ensuite Na Hyun, sans dire un mot. Il ouvra sa bouche pour la refermer à la suite, mâchant presque l'air. Il ne savait pas quoi dire. Il regarda la sol, puis soupira. Il le regarda se lever, pour partir à direction opposée. Autant le dire .. ce n'était pas ce qu'il voulait. Ham Gil s'en voulait d'avoir pleuré en face de lui. Certes il venait de pleurait, mais cela ne signifiait pas qu'il ne voulait plus voir Na Hyun. C'était son « ami ». Il le reconnaissait comme cela, maintenant. C'était l'un des rares avec qui il s'entendait bien. Il soupira à nouveau, posant ses deux mains sur son visage, ou plutôt ses yeux. Idiot. Il se trouvait idiot à ce moment là. Très idiot, même. Et il n'avait pas tord, car il l'était. Il soupira encore une fois, avant de se lever doucement, puis senti sa main être prise par celle de Na Hyun. Il était revenu. Pourquoi ? Il le fixa, ses yeux égaux à ceux d'un poisson. Il se laissa traîner, avant d'arriver en face d'une cabane dans les arbres, se faisant pousser par Na Hyun. Il y monta, obéissant à ce que Na Hyun disait, ne râlant pas. C'était presque étrange que Ham Gil obéisse à quelqu'un ... mais bon.

Na Hyun le poussa ensuite vers le lit. Le dire tout simplement était difficile ? Ham Gil lâcha un petit soupire, puis s'y installa, s'allongeant dessus, posant sa main non blessée sur son ventre. Il fixait Na Hyun, avec un peu de mal, prendre quelque chose dans son sac. C'était du désinfectant et un pansement. Il se trimbalait avec ça, dans son sac ? Il avait prévu beaucoup de chose, quand il était parti en voyage. D'ailleurs, Ham Gil se demanda si c'était un étudiant, ou non. Il n'en avait pas vraiment l'allure, et il connaissait déjà bien cette île. C'était un peu louche, peut-être était-il là depuis longtemps ? Très longtemps ? Pourtant, il ne ressemblait pas à un Robason, ses affaires étaient encore en assez bon état. Ham Gil soupira, ne sachant décidément plus quoi penser de Na Hyun. Il le fixa prendre sa main, pour désinfecter la plaie et panser. Il soupira encore une fois, avant de tourner sa tête pour regarder de l'autre côté. C'était chiant. Usant, et fatiguant. Il finirait pas devenir fou, sur cette île. C'était clair.

« Voilà c’est fini…Dis Ham Gil…Pourquoi tu m’aimes ? Enfin…Comment est-ce que c’est arrivé alors que je n’ai rien fais ? Tu sais je ne trouve pas ça pathétique ni quoi que ce soit. Je suis…un peu choqué et aussi désemparé face à cette révélation plutôt surprenante…Que tu aies pleuré, je m’en fiche pour être honnête. Tu as le droit d’être triste, sur cette île tout le monde pleure en permanence et ce n’est pas quelques larmes qui vont me donner l’impression que tu es une fillette… »

Ham Gil soupira à nouveau, ne décollant pas son regard du mur. Il racla sa gorge, levant sa tête, pour regarder le plafond. Arquant un sourcil, le Ham Gil arrogant allait-il refaire surface ? Avait-il passé son chagrin d'amour, en si peu de temps ? Impressionnant. Il souriait narquoisement, avant de renifler.

« Merci. dit-il en serrant sa main pansée, pour la poser à côté de l'autre sur son ventre, Tu en as vraiment quelque chose à faire ? Sincèrement. Te fous pas de moi, compris ? Je ne te le dirai pas, de toute manière, ça ne changera rien à la situation. Oublions ce qu'il vient de se passer, d'accord ? Au fond, c'était complètement inutile, tout mon cinéma. Et j'ai des questions, à te poser, Na Hyun. »

Il lâcha un autre sourire, avant de tourner sa tête, pour le regarder. Arquant toujours un sourcil, souriant de plus belle.

« Tu es ici de puis combien de temps ? il jeta un regard sur ses affaires, puis son sac et sa cabane, À la vue de ta cabane, j'aurai affirmé plus d'un an, ou un peu moins. Mais quand je vois tes affaires, je m'interroge vraiment. Tu es ici de puis combien de temps, vraiment ? Tes affaires sont en meilleur état que les miennes. Et pourtant, je ne suis là que depuis quelques jours, semaines ou je ne sais pas. il regarda à nouveau le plafond, à croire qu'il était captivant, Aah, je m'interroge vraiment, et c'est agaçant. Tu connais cette île plutôt bien, non ? Comment sais-tu, ou plutôt affirmes-tu, que des baies sont empoisonnées ? Tu les as mangées ? Ou au contraire, tu as vu des personnes les manger, et mourir par la suite ? Et qui de normal se trimbalerait avec du désinfectant et des pansements ? Tu avais déjà prévu ton naufrage, ou quoi ? Na Hyun, je ne sais vraiment plus quoi penser de toi, je deviens fous, sans doute, à cause du soleil, du climat ou quelque chose comme ça ? »

Il renifla une dernière fois, avant de retourner un autre fois sa tête pour regarder Na Hyun, arrêtant de sourire, prenant un air sérieux.

« Tiens, est-ce d'ailleurs à cause de ça que je suis tombé « amoureux » de toi ? Aish, vraiment, c'est agaçant de ne pas savoir. Et encore merci pour le pansement.

Il agita sa main pansée, la regarda et la repose sur son ventre, soupira à nouveau pour lever sa tête. Regardant le plafond. C'était vraiment pesant, comme atmosphère, pour lui. Et en plus, il regrettait la moitié des choses qu'il venait de dire, oui. Il s'était lâché, aussi. Après la pluie, le beau temps, non ? Après la pluie, l'orage, plutôt.



∞ i'm so a sexy guy.
and rich, arrogant, proud and banana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kang Na Hyun ♥
ϟ ADMIN PERVERS

avatar
ϟ âge : 25 ans
ϟ localisation : Sur le campement
ϟ feat. : Choi Seung Hyun - TOP (BB)
ϟ DC : Lim Ezeckiel
ϟ messages : 430

MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   Sam 9 Fév 2013 - 16:44


Depuis que j’avais été dérangé par Ham Gil, beaucoup de choses s’étaient déroulées au fur et à mesure de la discussion et je devais avouer ne pas vraiment me réjouir de savoir que l’étudiant avait un faible pour moi. Froid comme je l’étais, je ne m’en étais même pas rendu compte alors qu’en y repensant, c’était assez flagrant. Quel idiot j’étais d’avoir joué avec lui en pensant que ce n’était qu’un moyen d’amusement comme un autre…Je n’avais pas été engagé pour faire dans le social sur cette île et c’était pourtant ce que je faisais. Le seul point positif dans tout ça était que pour l’instant, je semblais plutôt bien me fondre dans la masse, à l’exception de certains de mes collègues qui eux, étaient assez suspects. J’avais beau leur dire d’agir plus naturellement, aucun d’eux ne m’écoutaient, préférant n’en faire qu’à leur tête…Mon autorité n’était décidément pas aussi bonne que je l’avais espéré en arrivant sur cette île…Mon ancien boulot de directeur me plaisait beaucoup plus et mon ancienne vie ne rivaliserait jamais avec cet endroit maudit. Je maudissais bien souvent mon paternel de m’avoir « obligé » à participer au projet pour lui assurer un contrôle permanent sur ce dernier.

Obligeant le plus jeune à me suivre jusqu’au campement, je lui ordonnais gentiment de monter dans la petite cabane que je partageais avec Min Woo depuis plusieurs mois déjà. Le poussant sur mon lit de fortune que d’autres scientifiques m’avaient fait, j’allais fouiller dans mon sac pour en sortir ce qu’il me fallait avant de me rapprocher de lui pour soigner sa plaie et la panser. Curieux comme je l’étais, je ne pus m’empêcher de lui poser plusieurs questions qui semblèrent le fatiguer plus qu’autre chose. Je voulais décidément savoir pourquoi il m’aimait…Il était très rare qu’on me fasse ce genre de révélation et lorsque c’était le cas, j’avais souvent réagit de manière froide et désinvolte, envoyer balader les jeunes femmes qui espéraient que par magie j’accepterais de devenir leur « petit ami ». Avais-je une tête à me caser avec une seule personne ? Je préférais de loin profiter de ma jeunesse pour faire ce que je voulais. Hommes, femmes, à plusieurs ou à deux, je passais rarement mes nuits seul à Séoul…

En le voyant sourire, j’arquais un sourcil, ne comprenant décidément pas ses réactions. Un coup il pleurait, un coup il rigolait et quelques secondes après il pouvait entrer dans une colère noire. Ce type était définitivement bizarre…Pourquoi avait-il fallu que je sois assez idiot pour vouloir faire « ami/ami » avec lui ? Je l’écoutais alors en silence, soupirant faiblement en l’entendant me dire qu’il ne voulait pas que je me moque de lui. Avais-je l’air de me jouer de lui ? Il me connaissait très mal !

« Pour être honnête j’ai autre chose à faire que de me foutre de toi Ham Gil, même si tu ne sembles pas vouloir comprendre ça. Je ne pourrais pas oublier ce qu’il s’est passé mais si tu veux croire que je le ferais, alors je ferais semblant d’oublier…Tu as des questions, à quel sujet exactement ? »

Je me demandais bien à quel propos il allait me questionner, mais en un sens je savais que ses questions ne me plairaient pas, ou très peu en tout cas. Et effectivement je serrais les dents, très vite agacé par ses questions que je qualifiais de « gênantes » dans le sens où j’allais devoir inventer des mensonges pour qu’il arrête d’être aussi curieux à mon sujet. Ainsi donc il voulait savoir depuis combien de temps j’étais sur cette île ? J’étais arrivé quelques jours avant les premiers arrivants pour me familiariser avec l’île. Mais je ne pouvais décemment pas lui avouer cela. Mes affaires quant à elle étaient en bonne état tout bonnement car j’en changeais souvent…J’avais été idiot de ne pas garder le même sac sale et ces mêmes affaires abimées. Sur ce coup là je n’avais pas fait preuve de beaucoup d’intelligence et ça m’énervait. Pourquoi fallait-il qu’il me pose autant de questions ?!

« Ma cabane je l’ai construite avec Min Woo, on l’a commencée il y a six mois et on l’a terminée il n’y a pas longtemps…Enfin je crois. Je ne me souviens pas exactement du temps que ça nous a pris, beaucoup je suppose. Je suis là depuis 6 mois, je suis arrivé en même temps que les premiers arrivants. Si j’ai l’air plus vieux que vous, c’est uniquement parce que j’étais plutôt mauvais à l’université et que j’ai dû refaire plusieurs fois mon année. Et puis c’est quoi ce questionnaire au juste ? Si mes affaires sont en meilleure état c’est uniquement parce que j’en prends soin, moi…Arrêtes donc d’être si suspect, je suis aussi perdu que toi depuis que je suis là. »

J’étais un beau menteur et je le savais. Pour commencer j’étais là depuis plus longtemps et mon excuse pour être plus âgé que les autres étudiants était sûrement la plus absurde. J’avais toujours été le meilleur de ma classe et ceux dans toutes les branches. J’avais d’ailleurs décroché mon diplôme de l’université une année avant les autres…Mais là n’était pas la question.

« Pour ce qui est des baies, un étudiant en a cueillit il y a quelques mois et il en a donné à deux de ses amis. Les deux sont morts et l’étudiant en question a passé deux jours à vomir…Je pense qu’elles sont empoisonnées, sinon je ne vois pas pourquoi ils seraient morts. Je ne me suis pas amusé à les goûter pour confirmer ce que je pensais…Et le désinfectant ainsi que les pansements, je n’ai pas décidé de les prendre, ma mère les a mis dans mon sac en pensant que ça pourrait m’être utile si je me faisais mal…Elle est du genre à angoisser pour un rien, c’est limite si elle ne voulait pas m’empêcher de partir. »

Encore une fois je disais des mensonges mais je n’avais pas le choix. Il n’avait qu’à pas me poser des questions idiotes…Soupirant faiblement en entendant son autre question, je me contentais d’hausser les épaules pour lui faire comprendre que je n’en savais rien. Je ne voyais pas réellement comment on pouvait aimer une personne à cause de la chaleur sur l’île, mais pourquoi pas après tout…

« Tu veux te reposer un peu ici ou tu préfères partir maintenant ? Je ne te fous pas dehors, mais je dois discuter avec Min Woo si tu restes pour la nuit, il va se demander ce que je fais sinon. Tu as besoin de quelque chose, à boire, à manger ? Je dois avoir quelques fruits si l’autre ne les a pas mangé… »





WE ARE TOGETHER BUT I FEEL ALONE lov

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh baby it's just a game ~ ft. Baek Ham Gik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retour à l'auberge au lieu d'un game over
» Marion Game
» [Game Develop] - Texte, collision, sauvegarde et autre...
» Popup et message sur 111 - Baby TV
» Comprendre la logique Game Dev Tycoon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬west :: Roches
-