WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 /FLASHBACK/ week end en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: /FLASHBACK/ week end en famille    Sam 29 Juin 2013 - 22:04

J’avais dormi chez lui la veille, avec un sac à dos remplis de vêtements et de quoi me brosser les dents, me coiffer, bref, en gros, on partait pour aller chez sa tante d’après ce que j’avais compris. En fait, j’étais invité, ça ne dérangeait ni la tante, ni les parents de Loe, du coup, je profite. Heureusement qu’ils ne savent pas pour nous, je crois qu’ils auraient vite changé d’avis. Je souris quand même, je lui mords le coup pour le réveiller, j’ai mis le réveil assez tôt, le connaissant il va vouloir pioncer jusqu’à pas d’heure, même si d’habitude il ne se fait pas prier pour se lever, voire, il est toujours le premier. Mais là, je suis avec lui et il profite pour m’agacer, comme toujours. Du coup, je l’embête pour qu’il se lève. Pour une fois je peux profiter et taper son ventre plat. Il n’aime pas l’effet que ça produit, même s’il est plat et musclé, ça fait un petit bruit.

« Allé lève toi, faut qu’on soit prêt avant tout le monde pour pas que ce soit le bordel après. On va chez ta tante aujourd’hui »

Je baille puis je me lève après lui avoir mordu la hanche et lui avoir tapé sur la fesse. Je vais me doucher sans faire trop de bruit, en économisant l’eau en plus, en arrêtant quand je me savonne, puis une fois propre je m’étire et m’habille, rejoins Loe dans la chambre qui fait déjà ses affaires, c’est pas trop tôt ! Je le regarde faire, j’aime, parce que ses tiroirs sont bas, du coup je peux m’amuser à le laisser faire tout seul tout en matant, et comme monsieur aime être regardé de toute façon, ça ne le dérangera pas, sauf s’il veut un coup de main.

« ça fait combien déjà, en heure, le trajet ? »

Je m’en souviens plus, il me l’a répété, je ne sais pas combien de fois, en fait je crois que je redoute d’être en voiture avec sa famille. Sa tante et sa cousine viennent nous chercher je crois, parce qu’elles ont une méga voiture, genre, un van, un truc dans le genre. Ça me dit franchement rien, mais bon, tant pis je suis obligé si je veux passer ces deux semaines avec Loe ! Deux semaines sans lui, c’est vraiment long, en plus on passe plus de temps au téléphone qu’autre chose du coup, et c’est pas spécialement marrant quand il s’amuse à me parler des choses qu’il me fera en rentrant juste pour me faire languir ! Je souris, en fait, j’aime bien quand il fait ça... mais juste parce qu’après, même s’il refuse de faire tout ce qu’il m’a dit au téléphone, je lui force un peu la main et j’arrive à obtenir de lui ce qu’il voulait... enfin, lui aussi, ça l’amuse de m’énerver pour avoir un peu plus mal !

« On va bientôt rejoindre ta famille pour déjeuner »

Du coup, comme y’aura pas de bisou avant qu’on arrive là bas, j’en profite pour l’embrasser sans le laisser prendre son souffle, je prolonge même, histoire qu’il se souvienne bien de ça, je lui mords la lèvre, je le fais un peu tomber sur le lit aussi juste pour le faire rire en l’embrassant dans le cou, en lui faisant une marque en tirant son tee-shirt, comme ça, je suis sur qu’il se plaindra pas de devoir le cacher. Alors que moi, j’ai son tatou dans la nuque, assez visible mine de rien et personne ne m’a rien dit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Lun 1 Juil 2013 - 20:07

J’étais plus que surpris quand ma mère m’a parler de ces vacances chez ma tante mais plus encore quand elle m’a proposer d’invité Morgan. Je crois qu’elle a fini par bien l’apprécier et tout ça me ravis grandement , passer ces quinze jours en sa compagnie, c’est un rêve qui devient réalité .
On a fait les fous toute la nuit malgré le risque que nous encourions, j’aime ça plus il y en a et mieux c’est !Il est maintenant l’heure de se réveiller mais je ne suis pas du tout prés à émerger de ce délicieux rêve. Emmitouflé à moitié nu dans mes draps je geins plaintivement quand une masse vient se coucher sur mon corps. Je couine d’une voix plaintive ,remue, bougonne en me plaignant qu’il est lourd mais je ne le déloge pas pour autant .
Je frémis sous toutes ces petites attentions riant en me disant que Morgan à sans doute faim, il me mord trop pour désirai seulement que j’ouvre les yeux . Je me décide enfin, il faut que je fasse ma valise! Je déteste faire ça, voilà pourquoi j’ai attendu jusqu’au dernier moment ,ce n’est pas très sérieux mais après tout qui viendra me faire la morale ? Je vide mes placards pour tout fourrer dans mon sac de voyage, je suis tellement excité par ce premier séjour en amoureux-ou presque- que je ne me soucis pas des tenues que je porterais là bas je n’oublis tout de même pas mon maillot de bain, il y a un lac prés de chez ma tante  et rien que d’y penser j’ai envie d’y piquer une tête .

Je sens son regard pesant sur mes jolies petites fesses tout récemment couvertes. Je m’en amuse en les remuant ,avant de me redresser en gloussant .

« sale pervers, là bas-tu pourras pas faire ce genre de chose . Je te brifferai dans la voiture, prend ta DS avec toi . »

J’ai obliger Morgan à l’acheter il y a tout juste un mois .J’avais découvert qu’avec la connexion en ligne on pouvait se contacter, discuter et même jouer ensemble! Je n’ai pas de pc portable et je dois bien avouer que les touches de mon mobile, tout petit, me frustre parfois. Alors j’ai opter pour ma console , comme ça je peux me détendre dans mon lit et discuter avec mon chéri ~.
Bon je dois bien l’avouer, j’ai mit l’argent de son cadeau d’anniversaire dans sa console, je sais pertinemment qu’il n’avait pas cette somme à dépenser, mais il m’a jurer très fâché qu’il me rembourserai jusqu’au dernier centime ,que c’est chou  mon mec est un matcho très fier , hihihi !

« non, y’a un peu plus de deux heure de trajet. »

Ouais c’est ça qu’est fatiguant, j’aime pas la voiture parce qu’on a jamais rien à y faire et que ça pu. Mais là je ne serai pas seul à l’arrière du van à me morfondre, Morgan sera là aussi . Je rougis à cette idée, je vais le mettre dans tout ses états avec des œillades made by me! Aha . Même si j’ai l’air de m’en fiche je sais que nous allons devoir être encore plus vigilent ,deux garçons si proches ça n’éveillent pas de soupçon mais pour que ça dur nous ne devons pas nous coller, nous sourire ou fixer trop longtemps . Ça va être dur, j’ai tendance à le dévorer du regard .
On roule sur le lit ,j’échappe un léger gloussement très féminin alors qu’il me marque ,sous le t-shirt, ça aussi c’était à éviter ,personne ne croira qu’une fille m’a fait ça ,j’espère que l’histoire du bouton de moustique passera .
Je ferme les yeux agrippant ses cheveux noirs entre mes doigts, moi avant de partir je me suis fait une coloration, rien que pour lui plaire un peu plus . J’ai tout décoloré, je me trouve mignon en blond . Je le force à venir m’embrasser alors que mon corps si fin, prisonnier ,épouse à présent parfaitement la forme du sien, si masculin .

« Morgan … deux semaines sans pouvoir vraiment se retrouver …tu ..tu t’en sens capable? »

Parce qu’honnêtement moi pas du tout , je me connais trop sur le sujet « Morgan » , c’est perdu d’avance . Je ferme les yeux en le sentant quitter son poste , nous devons vraiment rejoindre le salon il ne nous reste que peu de temps avant que ma tante et ma prétentieuse de cousine se ramènent .
C’est ça le hic, j’adore ma tata, elle est douce très marrante et surtout jolie . Pour dire vrai on me fait remarquer très souvent que je lui ressemble beaucoup, peut être même plus qu’à ma propre mère . Mais voilà le souci c’est qu’elle a fait un gosse avec un homme de passage, et je pense qu’elle aurait dû s’abstenir . Elle nous à pondue une vrai bêcheuse, une sale morveuse aish rien que dit penser la nausée me monte à la bouche .
Je me redresse et détaille Morgan prêt à passer la porte. Il est beau ,si masculin…il fait tellement …hétéro…Sun Ji va vouloir me le prendre ! C’est certain ! Je boue sur place, ramasse mon sac et sors en premier ,poussant mon copain pour qu’il me laisse passer. Je vais devoir les surveiller de prés tout les deux si je ne veux pas qu’elle nous ponde à son tour un morveux au nez droit, à la mâchoire inférieur avancé …et à l’intelligence d’une huitre .-le dernier point étant un héritage de ma cousine , of course .-


Arrivé dans le hall d’entré je balance mon gros sac de gym et garde contre moi un plus petit , contenant toute mes affaires personnelles et précieuses. Je souris à ma grande sœur qui vient avec nous pour la première semaine uniquement . Elle salue Morgan qui nous à rejoins peu de temps après . Elle je lui fais confiance, je crois qu’elle se doute d’un truc entre mon amoureux et moi, huhu c’est pas ma sœur pour rien ,y’en à là dedans !
On déjeune, moi je reste un peu préoccupé, comme si j’avais oublier quelques choses  pourtant je récapitule toutes les choses prises avec moi et rien ne semble manquer …
L’heure du dépars arrive, ma tante et son morpion ne vont bientôt plus tarder, il faut absolument que ça me revienne en tête sinon c’est clair que je passerai un sale séjour .
Les mains dans levier je rince rapidement les bols du petit déjeuner alors que Morgan est au salon avec ma mère, elle lui explique les quelques règles à suivre dans le coin ou non allons, et elle lui donne sans doute les numéros d’urgence  .Chaque année elle me les donne mais elle sait que le papier et rapidement égaré, je crois qu’elle pense que Morgan est plus mature, pff! Foutaise!

Je lâche la dernière cuillère dans le bac d’eau sale quand la sonnette retenti … merde ma tante! Je me précipite dans l’entrée, glissant sur trente bon centimètre avant d’accrocher la poignet, fichue chaussettes! Je les laisse entrer, les saluant brièvement mais avec entrain, oui je fais même l’effort de sourire à ma cousine ,elle le fait aussi, tiens elle a reçu des ordres de sa mère?
J’attrape Morgan par le col avant qu’il ne les approchent à son tour et le fait entrer dans la cuisine ,je viens de repenser à quelque chose.

« idiot, cache moi ce tatouage ! »

Je sors le sparadrap que je m’étais préalablement découper dans une grosse bande dans la pharmacie familiale et le lui applique sur sa peau mate . Je dévisage mon travail, le jugeant acceptable puis relève les yeux vers lui.

« Tu diras que tu as un gros boutons bien purulent dessous ok? »

Histoire de dégouter la sorcière aux dents longues qui me sers de cousine.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Lun 1 Juil 2013 - 22:25

Il se moque de moi en tortillant son postérieur là, comme ça et moi ça me fait rire, il me traite de pervers et me dit de prendre ma DS, il me l’a acheté, mais je compte bien le rembourser, c’est trop cher ! Enfin bon, il vient quand même vers moi et je peux enfin l’embrasser comme il faut, en le laissant s’installer sur moi pour me maltraiter un peu, il adore me tirer les cheveux ! Je le mords un peu partout, je lui fais des marques, mais il m’arrête, il ne faut pas qu’il en ait trop. Il est blond maintenant, et ça m’éclate, je passe mes mains dans ses cheveux alors qu’il reste contre moi et me demande si je vais tenir deux semaines....

Quoi, il compte vraiment faire abstinence deux longues semaines ? Ça va se compter en heures cette histoire ! Je n’aime pas du tout ça ! Je me mords la lèvre, puis lui caresse le bas du dos. En fait, je croyais qu’il était plus pervers que moi à vrai dire, mais non, on l’est autant l’un que l’autre !

« Non... on trouvera bien un moyen, quand même... et puis, ça sera pas totalement sans rien, hm ? »

On va finalement descendre avec nos affaires, on déjeune et il fait la vaisselle. Quelqu’un sonne et je le vois glisser, ça me fait rire, il s’éclate vraiment ! Et j’ai pas le temps d’aller accueillir qu’il m’a déjà tiré par le col pour m’entrainer dans la cuisine et foutre du sparadrap sur ma nuque. Ça me fait sourire, parce que je sais qu’il fait ça pour nous, mais ses mots après, ça me tue, il croit vraiment que je vais dire ça ? Je lui donne un coup sur la hanche et lui chuchote à l’oreille.

« N’y compte pas, mais ça va, je suis un grand garçon, je vais pas faire de boulettes »

Je lui fais un clin d’oeil et je m’approche pour m’incliner poliment face à la tante et la cousine de mon petit ami. Il a l’air angoissé, ça me dit franchement rien ça ! J’attendrais d’être dans le van avec lui. En tous les cas, la cousine elle est pas réglo, elle me regarde d’une façon, ça me plait pas... il a dit quoi Loe dessus ? Ah, oui, c’est vrai, elle saute sur tout ce qui bouge, bah elle a pas intérêt à s’amuser avec moi, cousine ou pas cousine, je suis pas là pour elle... enfin bon, les présentations faites, je monte avec Loe, à côté de lui, je me suis senti bloqué d’un coup en fait, je suis contre la portière et lui à côté de moi, pour être certain que je sois pas au milieu je pense.

Il me montre avec la DS, mais j’apprends vite, donc ça va, et il s’amuse à m’envoyer des messages en me disant par exemple que je vais pas pouvoir le toucher, ou  que j’ai pas intérêt à approcher sa cousine... on aurait pu croire à un beau geste de sa part, mais non et ça me fait sourire ! Je lui envoie des messages pour répondre aux siens, pour lui montrer surtout que j’étais pas intéressé. Je lâche deux secondes la console, pour pas non plus avoir l’air d’un gros asocial, du genre, je réponds pas aux questions qu’on me pose et... bien sûr, fallait qu’elle l’ouvre celle-là... je vais répondre quoi à ça moi hm ?

« Ah... si, j’ai une copine, elle part chez sa famille deux semaines parce que je viens avec vous... et... elle est très jalouse d’ailleurs »

J’ai envie de rire, parce que c’est pas totalement faux ce que je dis, je les embrouille un peu. Mais bon. L’autre insiste, en disant qu’elle ne me croyait pas, parce que sinon j’aurais répondu plus lentement, bah... quand on répond du tac-o-tac, désolé, mais c’est très franc... moi, mentir ? Seulement pour la bonne cause. On a démarré y’a même pas quinze minutes, elle saute déjà sur l’occasion et je vois le regard de la soeur de Loe se poser sur moi, elle me soupçonne ou quoi ? Je sais pas ce qu’elle a dans la tête, mais je pense qu’il va falloir que Loe lui parle, j’aime pas passer pour un con alors que j’ai rien fait. Enfin, j’essaye toujours d’être de bonne humeur. La tante aussi cherche à en savoir un peu plus, mais c’est plus correct déjà, sur mes études, et ce que fait ma copine... j’ai même balancé que Loe la connait très bien vu qu’on s’est rencontré tous les trois cette année, qu’elle est nouvelle... bref, toute une histoire, qui était déjà préparée, c’est notre issue de secours à lui et moi, mais ça l’éclate parfois de nous mettre en danger et aussi de m’envoyer des messages via sa DS, vu qu’il peut y avoir accès grâce à une application, sur mon téléphone, j’ai enregistré d’ailleurs avec un prénom de fille, c’est parti de là le coup de la copine.

Je me mords la lèvre et me gratte la nuque. On me demande ce que j’ai fait d’ailleurs, et je ris légèrement, ça par contre, j’ai pas préparé...

« Eh bien... en me rasant ce matin... le rasoir m’a échappé et je me suis coupé, mais c’est rien de grave, c’est juste pour que ça ne s’infecte pas, Loe m’a bien soigné »

La mère de Loe s’inquiète énormément, mais je la rassure, je lui dis vraiment que c’est pas nécessaire qu’elle regarde, qu’on s’en est occupé et que c’était vraiment pas ça qui allait me tuer ou me faire du mal. Ça suffit à l’apaiser
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mar 2 Juil 2013 - 0:29

On monte dans le van ,je ne lui laisse pas le temps de choisir sa place, hop directe dans le fond , contre la vitre! Y’a je sais pas combien de place dans cette bagnole ,deux banquettes de trois places et les deux passagers avant . Ma sœur et ma cousine se mettent sur la première rangées et nous tout à l’arrière mais ce n’est pas tranquille pour autant parce que la voilà déjà entrain de se retourner ,nous jauger d’un regard inquisiteur puis se rassoir correctement . Je connais trop bien ma sœur ,je me doute qu’on aura une discussion avant que son unique semaine de vacances se termine , il faut que je m’y prépare .

Morgan et moi discutons un petit moment avec le chat de la DS,c’est marrant je peux même faire des dessins . Je lui lâche quelques remarques coquines mais pas trop osées ma sœur et ma tante son dans la voiture ,ça ne me branche pas de parler de cul en leur présence .
Le véhicule va bientôt démarrer ,ma mère m’embrasse une dernière fois, salut Morgan et dit un mot à ma sœur avant de faire coulisser la portière du van . Mon cœur se serre ,je suis assez fleur bleu comme garçon par moment seulement ! Et même si j’ai du mal à l’avouer ,ma mère va me manquer . Je lui fais plusieurs coucou tant dis que ma cousine harcèle déjà Morgan de questions. J’ai envie de l’étrangler, elle me sort par les yeux, cette fille est tellement …en manque, j’ai presque envie de dire que ce n’est qu’une nymphomane peut être même plus que moi !

Ça parle sans s’arrêter, j’écoute à peine ce qui se dit, avant ça m’amuser notre petit mensonge, cette fille inventée qu’on fait passer pour la copine de Morgan, mais plus elle apparait dans nos conversations pour nous justifier plus j’ai l’impression qu’elle existe vraiment et ça me rend dingue . Ma cousine ne semble pas rassasier elle veut en savoir plus ,que croit-elle? Que Morgan est mon copain? Ouais cette sorcière me traite de « sale homo » depuis bientôt dix ans ,on a le même âge et on à durant un temps, partagé la même salle de classe. Elle m’avait vu très proche des autres garçons, j’étais assez chétif ,très féminin presque trop androgyne, avec ma petite voix fluette j’en trompais plusieurs sur ma vraie identité, mais c’est un peu normal après tout ,je n’avais pas muet encore à neuf ans .

Je pense qu’elle était jalouse , c’est vrai quoi, déjà à cette âge là elle voulait attirer tout les regards. On venait tout juste d’aborder le terme de l’homosexualité à l’école, je vous dis pas qu’elle a rapidement sauter sur l’occasion et m’a associer à ce « bord là » .
Mais bon elle n’était pas suffisamment influente pour me faire douter, je ne me posais pas ce genre de question là moi, et mon attirance pour les hommes n’est apparue que bien plus tard, quand j’ai pris conscience de mes penchants, par moi-même .
Depuis, chaque garçon qu’elle surprend en ma compagnie est forcement gay pour elle ,cette petite idiote psychose beaucoup là-dessus et je pense que voir Morgan si proche de moi l’agace au plus au point ;elle n’aimerai pas qu’un mec aussi beau ne réagisse uniquement devant un torse plat et un service trois pièces ~ Dommage pour elle ,pour une fois c‘est bien le cas!

On roule très longtemps, les questions ont cessées et c’est tant mieux. Ma sœur c’est endormis, elle écoute de la musique je le perçois au travers de son casque, elle fait toujours ça car sinon elle est malade en voiture .
Sun Ji elle ne sait plus retourner pour s’adressait à Morgan mais je la soupçonne de nous espionner .C’est pour ça que j’agis avec méfiance les écrans de nos DS sont mit de sorte à ce qu’elle ne puisse rien lire ,et je me suis suffisamment éloigner pour ne pas éveiller de soupçon.
Ça me fend le cœur d’agir ainsi, mais nous y sommes obliger si nous voulons continuer à nous voir .
Avec les dépars en vacances notre parcourt est rallongé de plus d’une heure, je souffle à cette information ma tante rit et nous propose de nous arrêter à une air de repos, on accepte tous en cœur ,même Morgan qui parait tout de même gêner de s’imposer rolala petit chou.

On descend alors comme promis pour nous dégourdir les pattes et manger un bout . Ma mère m’a donner un peu d’argent pour Morgan et moi mais je sais qu’elle en à filer bien plus à ma sœur ,elle me sait dépensier et je ne peux que lui donner raison au moins je saurai qui aller voir si je gaspille tout ces billets.

« viens Morgan on va voir dans la station service plus loin , j’ai soif. »

Je le prend par le bras et le traine avec moi, le souci c’est qu’il n’est pas assez rapide et Sun Ji en profite pour nous rattraper .Elle nous demande si elle peut venir avec nous, je grimace , comme si nous avions vraiment le choix.
Finalement on fait le chemin à trois, ça me fatigue plus qu’autre chose moi qui avait envie qu’on se papouille derrière la bâtisse ,c’est loupé .
Je pousse la porte en verre et ne les attends même pas, je me dirige directement vers les rayons boissons, plus vite on aura acheter ce qu’on est venu chercher plus vite on regagnera le van . Je les surveille du coin de l’œil, ma cousine est devenue encore plus jolie qu’avant ,ça fait bien un an et demi que je ne l’avais pas vu et ça m’ennuie de l’avouer mais voilà quoi, elle est carrément belle ..pff je soupçonne la magie du bistouri pour le nez, ouais si je me souviens bien elle avait un sacré piffe avant ! Et puis ma tante ne s’en cache pas, elle aime la chirurgie peut être qu’elle a autorisé sa fille à en faire pour la récompenser de ses bons résultats?

Je les entends rire non j’hallucine crevez moi les tympans, arrachez moi les yeux mais surtout bâillonnez moi si vous ne voulez pas que je commette un meurtre! Je le foudroie du regard, il n’a pas le droit de l’apprécier, elle , elle c’est l’ennemi ! Qu’il le retienne! Alala si tu savais comment tu vas douiller mon pauvre Morgan, j’vais te chauffer mais jamais te finir, tu vas voir si je ne suis pas capable de me venger, tu retiendras bien la leçon avec ça !
Je claque le cul des bouteilles sur le comptoir et balance presque les billets dans la petite coupelle. La caissière bougonne mais ne bronche pas, mon aura doit parler pour moi . Je récupère ma monnaie et file devant ,je n’ai pris que deux bouteilles, si cette trainée à soif elle aura cas demander à sa mère !
Je remonte immédiatement dans le van sans m’arrêter à la petite table ou ma tata et ma sœur se sont installées. Non j’ai très envie d’arriver pour pouvoir remonter les bretelles de mon sois disant copain !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mar 2 Juil 2013 - 17:20

Loe est plus que tendu, je sais qu’il n’aime pas laisser sa mère comme ça, moi non plus d’ailleurs, mais on l’appellera régulièrement, autant que la mienne, parce que j’ai promis aux deux. Je me mords la lèvre quand je lis les messages de Loe sur la DS, il me fait rire avec ses remarques coquines, mais j’aime bien qu’il me taquine comme ça, puis de toute façon il a des limites et c’est ce qui est important. Je souris, puis réponds aux interrogations de sa cousine. Là je le sens beaucoup plus tendu, c’est elle le problème, mais quelque chose me dit que je vais devoir supporter sa mauvaise humeur moi aussi, parce que depuis tout ce temps moi qui n’aie jamais fait un seul travers dans notre relation, il n’a toujours pas confiance !

Je soupire, puis finalement, on arrive à une station-service et on descend tous, la cousine s’amuse à nous suivre et Loe ne dit rien, moi je laisse faire, mais je calcule pas trop, jusqu’à ce qu’elle manque de se viander en se prenant la porte, mais elle a ri aussi, ça m’a un peu surpris. Mon petit ami a décidé de prendre les devants et de ne pas m’attendre, quant au reste du groupe, disons qu’ils ont fait une petite pause pour pouvoir manger quelque chose, ou boire et ce n’est pas plus mal, en plus la tante appelle sa fille, ce qui me permet d’aller voir Loe qui s’est installé dans le van. Il le fait exprès ? C’est le genre de chose qui m’énerve vite, mais je vais feinter la patiente incarnée... qu’on ne s’échauffe pas trop vite.

Je m’installe à ma place, histoire qu’il puisse toujours avoir le privilège d’être seul à côté de moi et je lui souris mine de rien. Il ne décroche pas un mot et ça m’agace profondément. Je le tire un peu par le bras, je l’embête et je lui souffle à l’oreille.

« Arrête de me regarder comme ça, elle a failli se prendre la porte, mais elle a ri... ta cousine elle est bien gentille, mais tu devrais savoir que t’es le seul, depuis tout ce temps, et que j’irais pas voir ailleurs, me fait pas la tête pour quelque chose que je ferais pas ! Et puis... surtout, je peux pas non plus lui dire d’aller voir ailleurs trop franchement, sinon je vais me faire allumer par ta tante et ta soeur... allé quoi, me fait pas la tête ! »

J’aime pas quand il fait ça, s’il continue, je vais le laisser bouder, quitte à tenir le plus longtemps sans lui parler, mais bon, je me connais et ça sera pas une grande réussite, j’ai tendance à péter les plombs au bout d’un moment et le prendre par le poignet pour le forcer à me regarder, à me parler et surtout à m’embrasser, il dit non au début, puis il se laisse faire en me disant qu’il boudait pas... ouais Loe, je te crois !

Je me mords la lèvre, je regarde à gauche, à droite, puis je viens le mordre au cou, histoire de le faire craquer, en tenant sa jambe contre la mienne pour pouvoir la caresser.

« Allé, arrête de me faire la tête, j’ai rien fait... je te promets si tu continues je te fais une marque bien voyante... »

Et il sait que j’en suis capable, on a frôlé plusieurs fois la catastrophe à cause de ça, alors j’aimerais bien ne pas devoir en arriver là, même si c’est tentant parce qu’au moins... on aura plus à se cacher, mais bon, je préfère qu’on choisisse ensemble le moment pour l’annoncer... puis surtout qu’il risque de me faire pire en présence de mon père et là, on risque pas de rire comme on le fait là ! Sa cousine arrive, sa tante et sa soeur sont en train de payer je pense, et du coup elles ne vont pas tarder, je m’installe comme il faut. Si je pouvais mettre des écouteurs pour Loe et pour moi, ce serait parfait, mais bon, je suis pas vraiment de la famille, je peux pas me permettre ça et surtout d’ignorer la cousine, je vais être mal vu et pire... si la tante m’aime pas à cause de ça, Loe va être trop déçu... on pourra pas repartir à deux...

J’appuie ma tête contre la vitre, on est bientôt reparti, j’ai pas spécialement touché à ce qu’à acheté Loe, mais je l’ai remboursé quand même, en glissant le compte dans sa poche. Je sens qu’il va me faire payer assez longtemps, je le connais, il est vraiment pire qu’une fille quand il s’y met, je peux pas vraiment lui en vouloir, quand on tourne autour de lui, je deviens fou de rage et je l’écoute même plus, en fait on a la même technique pour calmer l’autre, ça marche très bien, mais ça se fait pas n’importe où en fait... donc voilà, c’est pas spécialement confortable comme situation actuellement, vu qu’on peut pas tout se permettre, vu qu’on sera pas, ni chez lui, ni chez moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mar 2 Juil 2013 - 20:03

Assit sur le siège du milieu j’attends, la DS sur les cuisses mais éteinte, les bras croisés les sourcils froncés. Je suis contrarié encore plus quand je les entends revenir ,ma cousine glousse comme une cruche en rejoignant ma sœur à la table de l’air de repos . Je suis soulager de sentir Morgan me retrouver, se coller tout contre moi pour enfin poser les fesses à sa place.
Je l’ignore royalement ,tournant la tête de l’autre coté. J’aurai pu glisser sur le troisième siège mais il se trouve bien trop prés de la portière du van, de là où elles sont ,ma sœur , ma cousine et ma tante pourraient nous voir . Je ferme les yeux au contacte de sa bouche contre mon cou, je frissonne violemment pas du tout prés à recevoir ce genre de traitement … sa main sur ma cuisse me fait frémir ,il la passe vigoureusement dessus, la maintenant écartée, collée tout contre la sienne . Quel idée d’avoir enfilé un bermuda . Je rougis, secouant la tête je tente de rester stoïque, mais c’est loin d’être évident quand un Dieu grec vous fait du rentre dedans !
Ses mots ne me rassurent qu’à moitié, je sais qu’il ne me trompera jamais mais je n’arrive pas à m’enlever cette idée de la tête, c’est tellement injuste de devoir nous cacher par peur du quand dira-t-on …Perdre sa famille parce qu’on aime un autre garçon, qu’est-ce que c’est idiot .
Je ne vais pas lui faire la tête bien longtemps, je le sens il se contient pour ne pas me sauter à la gorge, j’ai du l’énervé en agissant de la sorte, comme une gamine effarouché alors mieux vaut que je calme vite les choses, surtout qu’il m’a donné envie avec ses conneries.

« T’es qu’un idiot si tu me fais une marque trop visible on va se faire étriper, tu veux finir au fond du lac lesté par une grosse pierre , aussi large que ta tête? »

J’écarte alors mes mains pour illustrer mes propos, exagérant grandement l’écart entre elles. Je ris comme un gosse en constatant l’avoir vexer , c’est une vraie chochotte en réalité, Morgan prend soin de son apparence il n’apprécie pas quand je le critique et moi ça m’éclate!

« Mais non t’es parfait ,idiot » .

Ma cousine profite de se moment là pour ramener son gros pétard dans la voiture, je fulmine en me renfrognant dans le siège je ne peux vraiment pas la piffer. Le reste du trajet se fait dans le silence, ma tante se concentre pour conduire car le ciel c’est assombri , j’en ai profiter pour dégainer mon baladeur et caler un écouteur dans une de mes oreilles puis un dans celle de Morgan . On écoute un peu de pop mais j’aime surtout tout ce qui bouge bien ,du genre l’electro , je pense pas que ce soit vraiment sa came ,mais il remue avec moi sur le siège .

Au final j’ai prêté ma DS a ma sœur ,fort heureusement je ne garde aucune trace de nos conversations, même si j’aime parfois les dessins que m’envoie Morgan, il s’applique tout le temps ,c’est toujours beau .
On arrive en fin d’après midi ,il n’est même pas dix-huit heure pourtant il fait aussi sombre quand début de soirée. J’aime beaucoup ce temps, parce qu’il est propice au rapprochement et que c’est bien l’envie première qui me titille depuis ma pseudo réconciliation avec mon amoureux!
Je lui jette beaucoup de regard en coin, je traine derrière moi mon gros sac de sport et celui plus petit en bandoulière .Je suis déjà rassuré car à peine entré dans leur vastes demeures de vacances ma tante nous demande si cela ne nous dérange pas de partager notre chambre.
Je souris de toutes mes dents en affirmant que non, tant pis si je me fais cramer à cause de mon enthousiasme démesuré, je ne suis plus patient !
On monte à l’étage, j’aime cette maison car elle a été construite sur le style des maisons européenne, l’escalier et en pierre  couvert par un épais tapis bordeaux, tout les sols de la bâtisse son en parquet vernis ,il y a de grosse cheminée en marbre dans chaque pièces et des fenêtres qui partent du sol et qui montent jusqu’au plafond !
Je rejoins la chambre bleue, Morgan sur mes talons. C’est la seule avec deux lits jumeaux , je repère directement le meuble à bouger pour les réunir et ricane fier de ma trouvaille . Je finis par lâcher mes affaire et m’effondrer sur le premier lit, tête la première entre les oreillers, les jambes tendues à moitié sur le lit .

« han….. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mar 2 Juil 2013 - 23:00

Il boude, mais j’essaye de le convaincre et finalement, quand je parle de marque il me pousse un peu en me disant que je suis un idiot, que j’ai pas intérêt à le faire. Il parle d’une pierre aussi large que ma tête et il me montre avec ses mains, j’arque un sourcil... quoi ? J’ai vraiment une tête si large ? Il m’énerve quand il fait ça, il dit que je suis parfait, c’était juste pour m’embêter. En même temps, si je lui plais pas, ça me convient pas vraiment. J’enfuis mon nez dans ses cheveux pour lui mordre un peu l’oreille, mais sa cousine arrive et je feins de remettre son étiquette dans son haut. Je souris, puis finalement on reprend la route et ça se passe en silence, enfin si on veut. Loe m’a prêté un écouteur et on écoute sa musique, c’est pas trop mal, j’aime bien et du coup je bouge en même temps en commentant un peu parfois, y’en a que je connais, mais je savais pas qui c’était. Je souris, puis on arrive enfin et je soupire malgré moi.

J’aide sa soeur à porter son sac, même si c’est pas lourd, c’est toujours comme ça que je fais, quand elle part chez des copines et que je suis là, je l’aide à mettre ses sacs dans la voiture, j’ai une petite soeur et je fais la même chose, on m’a élevé comme ça. Après elle me dit de la laisser faire et je suis Loe jusque dans la chambre, il se jette sur le lit et moi, je pousse les lits pour qu’ils soient côte à côte. Je m’allonge à côté de lui, je le tire un peu contre moi en lui mordant l’épaule.

« Enfin tranquille ! »

Je me m’assois de façon à avoir son dos contre mon torse en m’appuyant sur le mur, pendant qu’il regarde sa DS encore, mais bon, je le force à la lâcher pour lui voler un baiser, je lui fais surement perdre sa partie, mais je suis bien plus intéressant quand même !

La maison, j’ai pas eu l’occasion de la découvrir comme il faut, mais franchement, c’est classe pour ce que j’ai vu, je me demande par qui a été fait cette maison ! Je souris, puis j’entends des pas, du coup je m’éloigne de Loe à contrecœur après lui avoir mordu la lèvre et je commence à ranger mon sac dans la commode à côté de mon lit.  C’est sa soeur, Loe était tendu, il a surement cru que c’était la cousine, elle veut juste lui parler, du coup, moi j’attends dans la chambre en m’allongeant en fermant les yeux, puis je regarde de hors. Je me lève juste à temps pour ne pas me faire sauter dessus « maladroitement » par sa cousine. Je sors, je vais voir la tante de mon petit ami, pour qu’il ne s’imagine pas des choses et je lui dise encore merci pour l’accueil. Elle, elle se propose pour me faire visiter, ça m’énerve déjà, je lui dis que ça ira, que je suis trop fatigué... et que Loe s’en chargera surement demain (ou dans la nuit, ça, on est jamais à l’abri de rien avec lui). Je souris, elle est déçue, mais bon, je peux pas trop non plus trainer avec elle... d’après ce que Loe m’a dit, elle saute sur tout ce qui bouge et elle a volé le copain de sa soeur, truc de fou...

Je reviens dans la chambre et il est là, il me regarde comme si j’étais un extra-terrestre, alors là, pas question qu’il me fasse la tête ! Il devrait être content, j’ai évité le pire ! Est-ce que sa soeur a dit quelque chose ? Je sais pas du tout à quoi m’attendre... ça me dit rien qui vaille.

« Je l’ai évité, alors me fait pas la tête, je l’ai repoussé hein ! »

Je m’assois à côté de lui et lui masse les épaules, j’aimerais faire bien plus, mais là, je veux d’abord qu’il me parle, qu’il me dise ce qui va pas et s’il le fait pas, je lui saute dessus qu’il le veuille ou non, mais bon, on va opter pour la patience, voir s’il veut bien parler ou non, de toute façon, on peut fermer la porte à clé maintenant, puis quand on devra nous appeler pour descendre manger on rouvrira... j’ai presque peur que l’autre vienne fouiller dans mes affaires, mais elle trouvera pas grand-chose !  J’embrasse Loe dans le cou, je lui mords l’oreille, puis je lui glisse :

« Le blond te va trop bien... mais t’aurais jamais du, j’ai encore plus envie de te manger tout cru maintenant ! »

Il a des traits assez féminins d’origine, mais alors là, avec le blond ça renforce encore plus, et puis... ça lui va tellement bien que ça m’étonne, c’est pas tout le monde qui peut porter ce blond-là. Bref, tout ça pour dire qu’il a bien fait, mais que dans un sens il aurait pas du, parce que je vais pas pouvoir détourner le regard à chaque fois ! En plus il m’envoyait plein de regards tout à l’heure, comme quoi, on avait eu la même idée ! Mais bon... on va devoir attendre un peu plus tard avant de faire des « folies ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mar 2 Juil 2013 - 23:53

On était bien là ,l’un contre l’autre à se faire des papouilles, enfin lui plus que moi mais c’est normal je me fais désiré ~. Ma sœur à tout briser en entrant dans la chambre après avoir attendu cinq secondes, vraiment elle a été très mal élever! Je comprends pourquoi maman ne m’a jamais rien laisser passer, elle à tout foiré avec Young Ri et n’avait pas envie que ce même schéma recommence avec moi . Je bougonne mais me lève quand même, j’ai peur de cette fille elle peut être vraiment horrible quand elle veut . Quand on était petit elle me tirait par les oreilles ou les cheveux pour que j’écoute quand elle me gardait seule à la maison .
Moi j’étais un vrai petit garnement qui n’en faisait qu’à ça tête , en y réfléchissant je ne crois pas avoir vraiment changé depuis le temps .

On s’éloigne pour regagner sa chambre, celle qu’elle partage avec notre cousine .Sachant qu’elle ne restait qu’une semaine ma tante n’a pas voulu faire préparer une chambre à l’étage ,c’est compréhensible mais tout de même Young Ri n’a pas tout à fait pardonner à Sun Ji de lui avoir piqué son mec il y a trois ans de cela . Et je peux parfaitement la comprendre .
On s’assoit sur son lit et ma sœur se relève pour vérifier que la porte est bien fermée, à l’expression qu’elle aborde j’ai peur de comprendre .
Elle tousse, mes mains se serrent l’une dans l’autre, elle tire une chaise de sous le bureau ,se met face à moi, je baisse les yeux, j’ai peur …

« écoute, je n’irai pas par quatre chemins .Loe j’ai bien remarqué votre petit manège ça ne me dérange pas mais si … « elle » l’apprend …ça craint trop alors soyez prudent et ne faite rien de déplacer entre ses murs, si ça vous démange trop…bah….aish ! Je veux pas savoir ,vous prétextez une envie de se promener et voilà ! Est-ce que je me suis bien fait comprendre? »

Elle soupire, je ne réagis pas je reste statufié comment a-t-elle fait ,j’ai été si vigilent tout ce temps même l’histoire du tatouage avait l’air d’être passé comme une lettre à la poste…visiblement non, le mensonge n’était pas assez crédible .Je ferme les yeux et me contente d’hocher la tête, ma sœur est une alliée même si je sais que tout ça la dérange un peu . On a jamais parler de ces choses là, quand elle a du quitter son copain volage j’ai été là pour la consolée, mais on e n a plus jamais reparler après, Young Ri est une fille très fière .

« Co-comment tu… as su? »

J’ose poser la question maintenant parce que je sais que tôt ou tard elle me reviendra en tête sans que je puisse rien n’y faire .Elle me regarde sourit puis fait glisser les roulettes de son fauteuil jusqu’au bord du lit, au plus prés de moi . 

« je te connais ,tu le dévores des yeux, tu nous bassine sans arrêts que Morgan sait ça ,qu’il sait faire ça … je ne sais pas si maman a capté mais sérieusement …faites attention, j’espère que ça ne nui pas à tes études …Enfin peu importe, si notre cousine l’apprend tu peux être sûr qu’elle dira tout à tata et là… vous allez être foutu à la porte sans ménagement . »

Elle se penche cette fois, je la regarde, louche presque le dos droit , figé sur place .Elle dépose un doux baiser sur mon front ,chose qui me trouble encore plus et souffle d’une voix que je juge amusée :

« tu es enfin devenu un homme , petit frère . »

Je n’arrive pas vraiment à répondre , je me contente de la regarder , la bouche entre ouverte le teint livide .J’ai réfléchis plusieurs fois à la manière de dire les choses, d’avouer à ma mère ,mes amis et ma sœur que je suis amoureux et en couple avec une personne du même sexe que moi. Young Ri vient de m’épargner une confrontation sur les trois je l’en remercie même si je sais que rien n’est gagné. Je me redresse et quitte la pièce ,je rejoins notre chambre et ne réagit même pas lorsque je vois Sun Ji sortir de là… je m’assois sur le lit ,laisse mon amoureux se presser contre mon corps , m’embrasser dans le cou, me complimenté sur ma nouvelle folie capillaire ..

Après un temps je tourne la tête vers lui et lui souris, je ne sais pas si je dois tout lui dire ou non …ça le concerne aussi, mais je ne suis pas certain qu’il soit très heureux d’apprendre que ma sœur l’a compris gay.

« merci, je sais pas pourquoi j’ai fais ça , au début j’ai cru que ça ne m’allait pas .. »

Oui le blond, je n’aime pas ça normalement sur les asiatiques mais j’ai finalement cédé et ça me plait assez. Je ferme les yeux et viens presser mes lèvres contre la commissure de sa bouche ,rougissant quand je sens son souffle chaud caresser ma joue . On s’écarte, mieux vaut ne pas trop s’échauffer les sens avant d’aller diner ,pas envie d’y aller en boitant parce que quelque chose se sera réveillé .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mer 3 Juil 2013 - 20:32

Quand il revient, il a l’air bizarre, moi je stresse un peu de savoir ce que sa soeur lui a dit. Je sais pas, elle fait pas ça d’habitude, donc bon. Et Loe n’a même rien dit quand il a vu sa cousine sortir de la chambre, c’est vraiment pas son genre ! Du coup, je le prends contre moi et je le complimente sur ses cheveux en même temps que je viens mordre son oreille et passer mon visage dans ses cheveux. Je lui souris, le laisse m’embrasser, je profite aussi, mais bon, on s’emballe trop vite à chaque fois et on va surement bientôt manger, alors vaut mieux éviter. Je le garde quand même contre moi et pose mon menton sur le haut de sa tête en me tendant un peu.

« Mais si ça te va bien, y’a qu’à toi que ça peut allé »

Il est plutôt content et ça me rassure, au moins sa bonne humeur n’est pas définitivement partie, c’est une bonne chose ! Je le chatouille un peu, comme je fais d’habitude et je le regarde dans les yeux, en m’approchant de façon à le déstabiliser et à ce qu’il tombe sur le lit, en m’entrainant dans sa chute, à ce à quoi je ris avant de passer mes mains sur ses hanches.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Je sais quand ça va pas, alors dis moi, hm ? »

On se connait tellement bien, et puis là ça passera pas inaperçu, il a une conversation avec sa soeur et il me dit pas, soit c’est hyper personnel, soit c’est vraiment pas bon, enfin, faut voir, je préfère ne pas m’avancer sur ces sujets, du coup, je me contente de l’embêter un peu en l’embrassant dans la nuque, sous l’oreille, en me posant juste à côté de lui pour pas être tenté, parce que Loe est une drogue, et je le regarde. Je passe mes mains sous son tee-shirt, sur son ventre plat, je le regarde dans la glace en face de nous. Je ne peux pas vraiment le forcer, mais bon, j’aimerais qu’il me le dise si vraiment ça peut lui faire du bien, je sais que de toute façon, il le fera si c’est le cas. Je vais lui laisser un peu de temps, j’aime juste pas quand il est comme ça.

On tape à la porte et je m’éloigne encore, on ne va surement pas tarder à manger, il va falloir descendre et bon, je me placerais directement à côté de Loe. En attendant, je l’éclabousse un peu en me lavant les mains, pour essayer de lui décrocher un sourire supplémentaire. Comme c’est une table à six places en content les quatre côtés, je risque de me retrouver en face ou à côté de la cousine, tout dépend où Loe va se placer, je me mettrais à côté de lui de toute façon. Je souris, remercie encore sa tante pour son hospitalité et m’assois.

Ce qu’à fait sa tante semble vraiment très bon, sa soeur me regarde bizarrement, mais je suis un peu habitué. Je frotte soi-disant par accident, ma jambe contre celle de Loe, m’excuse et commence à manger une fois tout le monde servi, puis un moment, je m’étouffe un peu, sa cousine le fait exprès, ça l’amuse. Elle me fait du pied où c’est Loe ? Je préfère ne pas vérifier, je continue de manger tranquillement, en riant aux blagues qui sont lancées, même si l’ambiance est un peu froide, je n’ai rien contre la femme qui m’a accueillie si gentiment, elle n’était pas obligée ! Loe ne parle pas beaucoup, mais je lui ferais décrocher quelques mots après. En attendant je savoure, comme je peux, en me débattant, parce que je sais vu le regarde qu’elle me lance, que c’est pas Loe et d’ailleurs je crois qu’il lui a foutu un méchant coup de pied sous la table, parce qu’elle a bougé... et moi je me mords la lèvre pour ne pas rire, c’est presque plus fort que moi, j’aime comment il est jaloux, mais j’aime aussi savoir qu’elle va me laisser tranquille avec ça. Je manque quoi... et puis j’en ai rien à foutre d’elle, donc bon, la prochaine fois je mâcherais pas mes mots... quitte à me faire détester, tant pis, je passerais pas un mauvais week-end avec Loe de cette façon !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mer 3 Juil 2013 - 22:15

On descend pour manger, je n’ai pas décrocher un mot, pourtant je sais que mon amoureux cherchait à bien faire ,mais voilà je ne suis pas encore décidé, je lui dis ou non?
Je ferme doucement les yeux quand il me lance de l’eau et souris en me contentant d’essuyer le bout de mon nez le chassant de là d’un geste de la main. On gagne le salon et je prend place à ses cotés soufflant un très léger « idiot » alors que ma tante nous rejoint enfin .
On discute un peu, ma grande sœur surtout pendant que l’entrée est servie, je suis pied nu alors j’ai le droit de m’’assoir en tailleur, j’aime bien faire ça, ça me replonge en enfance durant nos vacances d’été qu’on passait déjà ici .
Parfois je tourne la tête vers Morgan pour vérifiait qu’il n’est pas mis -à l’écart mais je crois m’inquiétais pour rien ,c’est un jeune homme très sociable même si il sait s’effacer lorsqu’il le faut . Tout se passait bien jusqu’à ce que je surprenne un regard de la part de ma cousine adresser à Morgan . Elle semble gesticuler sur sa chaise et je perçois le raidissement de mon petit-ami presque assit sur mes genoux . Je fronce les sourcils ,captant que sous cette table quelque chose de peux catholique à lieu, du harcèlement sexuel ! Ni une ni deux je donne un grand coup de pied au hasard et par chance ,semble toucher ma cible! Un gémissement de douleur lui échappe, elle se tord de douleur et moi j’échappe un ricanement je sais que je n’aurai pas dû qu’avec cette réaction Sun Ji va vraiment finir par croire que Morgan est moi sommes ensemble, mais j’en ai rien à faire ,c’est chasse gardée !

Plus aucun incident ne survient le reste du repas, le dessert et même servit par Morgan qui cherche à se faire bien voir et accepter par cette branche de la famille . Ma tante le remercie et ma cousine ne lui accorde même pas un sourire, aha elle l’a encore mauvaise, bien fait ça nous la calmera un temps !
Le diner prend enfin fin et nous gagnons le droit de retourner dans nos chambres, de regarder la télé dans le grand salon d’été ou encore de sortir dans le jardin en faisant attention . En effet ma tante a entamé des travaux de forage, elle veut faire un espèce d’espace aquatique en plein milieu du terrain elle me prévient que c’est assez profond et rocheux pour l’instant il y a encore quelques finitions à faire pour que l’eau soit mise . Je hoche la tête et enfile mes petites tennis grises attrapant au passage une grosse lampe de poche  .Même si nous sommes dans le sud, la nuit tombe comme partout ailleurs à la différence qu’ici il n’y a pas de lampadaire pour éclairer notre routes .

Morgan m’a bien évidement suivit, on marche cote-à-cote sur la petite allée pavée qui mène à l’arrière de la maison, là ou se trouve la parcelle en friche ,laissé sauvage du domaine . On y sera plus à l’abri en plus il y a le bois juste au bout ,si on veut discuter sans être vu c’est l’idéal .
Nos épaules se frôlent ,nos doigts aussi, l’air frai me fait frissonner alors doucement j’accélère pour ralentir quand j’arrive à passer tout contre lui, mon dos presser contre son torse musclé .

Il y a un gros saule pleureur au milieu du prés on va pouvoir se dissimuler derrière . Doucement je plaque Morgan contre, et prend rapidement ses lèvres, l’embrasse à pleine bouche alors que mes mains avides de sont corps sont déjà passé sous son haut . Il faut que je lui dise pourtant mes lèvres n’arrive qu’à articuler de petits gémissements, je suis tellement frustré, on est un jeune couple ! On devrait pouvoir se montrer physiquement qu’on s’aime au moins trois fois par jour ! Je reprend mon souffle alors que ses mains me maintiennent debout ,quoi ! Comme si ça le dérangerait que je lui fasse plein de truc douteux sous la ceinture !
Je fais une petite moue boudeuse en lapant sa bouche ,le pouce appuyé sur son menton pour la garder légèrement entre ouverte. Je ferme les yeux et souffle un bon coup.

« Young Ri, elle sait qu’on est ensemble ,elle voulait me parler pour ça … »

Voilà je suis refroidit! Qu’il est con à toujours vouloir connaitre le fin mot de l’histoire, j’espère qu’il bande bien ,ça le frustrera bien ! Je le dévisage puis finis par m’écarter, la boule au ventre les bras croisés je commence à avoir  froid, moi qui était si chaud pour qu’on se retrouve loin de tout ses yeux curieux ..c’est loupé .
Je me baisse pour ramasser un bâton au sol et le frappe sur les haute herbes, ricanant quand leurs tiges se plies, bien fait! Je relève la tête vers Morgan , il n’a pas l’air très bien ,je comprends que ça l’embarrasse après tout c’est ma sœur , je soupire lourdement ,moi c’est bon le repas m’a fait passer la pilule plus facilement :

« écoute ,aucun de nous n’étais suffisamment discret, toi avec ton tatouage et ton air protecteur et moi mon regard jaloux et ma langue bien pendue, j’fais constamment ton éloge beau gosse ,on devait se douter que œil de lynx s’en apercevrai ! »

Je hausse les épaules avant de rire ,ce n’est pas la mort, c’est juste ma sœur en plus elle s’en fiche elle veut juste pas être témoin de ce genre de chose alors on respectera ça .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mer 3 Juil 2013 - 22:47

Il a rien dit de tout le repas, il était un peu stressé je crois, enfin bon... du coup, le coup de pied l’a aidé à se détendre et moi, je cherche dans le regard de sa soeur si y’a quelque chose, mais bon, je lis pas dans ses pensées à elle, donc c’est bien difficile ! Je me mords la lèvre, et je suis Loe qui a décidé de sortir, et finalement, on s’arrête devant un saule pleureur, il est vraiment énorme et super beau, je suis sur qu’on nous verra pas de là ! Et Loe en profite pour m’appuyer contre et me dévorer, carrément ! Je le sens un peu mieux, j’hésite à lui demander ce qu’il avait. Je me mords la lèvre et je passe mes mains sur ses hanches en remontant un peu son tee-shirt quand il descend, je l’en empêche un peu et je le regarde, je veux savoir. Il boude, et finalement il me déballe tout !

Je suis assez choqué, pourtant on a fait attention quand même ! Enfin, je croyais ! Je ris quand il me dit qu’il me vantait trop, ça... il se garde même pas de me le dire, il hésite jamais ! Je me sens un peu mieux, j’avais quand même un noeud dans l’estomac rien qu’à l’idée qu’elle soit pas spécialement d’accord, mais Loe l’aurait mal pris si ça avait été le cas, donc on va juste faire attention. Je le prends dans mes bras et le mord un peu partout, ça soulage quand même, ça fait une personne sur toutes celles à qui on devrait le dire... y’a ses parents maintenant, sa tante et sa cousine... ça sera pas spécialement un problème, si ce n’est pour sa cousine... mais bon, pour sa tante... on attendra de pas y être et de laisser la mère de Loe régler, puis... y’a ma petite soeur, ma mère et mon père... youpi.

« Hey... c’est pas pour ça que ta soeur s’est mise à rire ? Elle a dû comprendre que Sun Ji avait des vues sur moi... et que tu lui as filé un bon coup de pied ! »

J’en ris encore, j’ai pas pu le faire comme il faut à table, en plus elle l’a déjà mal pris quand j’ai souri, alors bon, j’allais pas en rajouter en riant ! Mais là, je peux le faire tranquille ! Je passe mes mains sous son haut, puis directement dans son pantalon, il a un boxer, donc tout va bien je me contente juste de marquer ma propriété ! Je souris, l’embrasse, m’appuie à nouveau sur l’arbre pour le tirer contre moi et profiter de ce petit moment, en espérant qu’il soit vite reparti, parce que moi, même si j’étais un peu stressé, faut dire que l’effet qu’il me fait, il est assez constant. J’ai beau être avec lui depuis tout ce temps, je m’en lasse vraiment pas, j’en redemande même.

« Loe ~ on devrait réviser nos cours de langues »

C’est la blague la plus stupide que j’ai sortie, et pour éviter qu’il y réponde en me cassant parce que franchement, il aurait raison, bah je l’embrasse, je surenchérie, je le laisse à peine respirer. Il fait nuit, il fait froid, mais pas besoin d’allumer la lampe, en plus j’ai assez chaud en vérité à son contact... et donc, on aura moins de risques de se faire repérer, c’est fou ce que j’ai envie de le dévorer là ! J’inverse nos positions et il se retrouve contre la cime alors que je dépose sur son corps pas mal de baiser et morsures qui ne resteront pas, pour finalement, tirer une de ses jambes contre moi , je m’amuse en fait à le pousser à bout, mais bon, moi aussi je crains, autant que lui surement. J’espère qu’on va bouger si on va plus loin, parce qu’il va déguster pas mal d’écorce !

J’entends du bruit, si c’est sa cousine, là je pète les plombs, même pas encore bien installés, pas passé la première nuit qu’elle nous casse déjà les pieds ! Mais non, j’ai tiré la gueule pour rien, sans bouger de contre Loe en plus ! C’était juste un lapin... je savais même pas qu’il y en avait par là, c’est sympa ça ! Mais bon, c’est vicieux, savoir qu’on est en train de se chauffer au milieu des lapins... enfin, c’est pas spécialement dérangeant, vu que je me concentre sur lui.

« Comment j’ai flippé, j’ai cru que j’allais faire un meurtre si c’était ta cousine... »

Je lui mords la lèvre et viens masser son torse de mes mains chaudes avant de le soulever, de l’autre main pour qu’il s’accroche à moi. J’aime vraiment, rien que l’avoir contre moi comme ça, souvent il se plaint quand on dort chez lui ou chez moi, que je dorme sur lui, mais bon il se gêne pas non plus quand il dort sur moi je dis rien. Le truc c’est que quand je dors contre lui, quand il est sur le dos, j’ai tendance à lui écarter un peu les jambes et du coup il se réveille en ayant assez mal aux adducteurs, ce soir il pourra bien dormir au moins, il pourra pas dire le contraire !

Je dandine exprès, pour le faire languir et lui arrache quelques petits soupirs en attendant qu’on en vienne au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ feat. : Kim JaeJoong
ϟ DC : Shim ChoiKang (ChangMin TVXQ! )
ϟ messages : 48

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Mer 3 Juil 2013 - 23:31

Au vu des touchés qu’il porte à mon corps je comprend qu’il a finalement accepté cette nouvelle et même plutôt bien ! Je glousse , la tête inclinée sur le coté je le laisse faire, lui intimant même d’appuyé plus sans hésiter .

« Oui …elle a rit mais tu sais elle l’aime pas non plus donc . »

Sa proposition alléchante à le don de m’émoustiller plus que de me faire rire, je passe mes bras autour de son cou et me laisse volontiers plaquer contre l’arbre, une cuisse déjà remonté contre son flan. Quand on dort ensemble il aime bien toujours me coller mais moi ça me chauffe plus qu’autre chose et vu que ces rapprochements ne sont pas toujours synonymes de partie de jambe en l’air je préfère garder mes distances par peur d’espéré pour rien . Je suis trop jeune pour essuyer ces genres de faux espoirs !
Le plaisir monte doucement ,il se cale dans mon bas -ventre et tente à glisser au creux de mes mains alors que ses lèvres ne cessent de parcourir ma peau blanche .
Un rire clair m’échappe quand je me retrouve hisser entre son corps et le  large tronc d’arbre. On se fixe j’arrive encore à distinguer les fins traits de son visage mais bientôt les derniers rayons de soleil disparaitront derrière les hautes cimes des arbres voisins. J’imprime l’expression que j’y lis, souriant contre ses lèvres avant de les sceller au miennes dans un baiser langoureux, amoureux tendre et sauvage à la fois.
Ses petits coup de reins m’échauffent un peu plus ,il croit me torturer en agissant ainsi mais il se trompe, j’aime aussi quand ses lents, parce que j’aime la souffrance peu importe la forme qu’elle prend  du moment que j’y trouve une délivrance au final.

Il a dit mon nom sur un ton très excitant tout à l’heure et je dois dire que ça m’avais presque manqué. J’ai plus l’habitude de l’entendre souffler ces trois lettres d’une voix désabusée que chaude comme la braise, bourré d’envie  !
On prend peur tout les deux ,fichus lapins qui auraient pu nous faire perdre le gout du risque ,je souris tout de même, soulagé je reprend le baiser , commençant de très lents mouvements de balancer ,rien que pour éveillé un peu plus que ce que sens serré sous mes fesses.

« de….de quoi tu as envie Morgan …? »

Mes mains fines et fraiches glissent sur ses joues, remontent contre ses tempes et finissent leur courses dans ses cheveux couleur ébène. Je souris encore tellement heureux d’être encore avec lui après ces deux premières années. Je sens que notre voyage scolaire va nous rapprocher un peu plus, que notre relation deviendra bien plus sérieuse qu’elle ne l’est déjà . J’ai bien fait de le faire céder je suis certain qu’il ne le regrettera pas .
J’embrasse doucement ses lèvres, le bout de son nez, ses joues, le coin de ses lèvres je n’oublie aucune parcelle de son visage si particulier et unique ,sa peau mate va prendre des couleurs après ces deux semaines de vacances : je suis impatient de rentrer ,rien que pour pouvoir me pavaner à ses cotés au lycée.

Nos salives se mélangent à nouveau j’en perd la raison tant dis que ses mains ne tardent pas à m’ôter mon très léger haut . Je frissonne sous ce vent de fin de soirée mais soupire de plaisir quand sa bouche se pose sur ma peau gracile . Je l’invite à poursuivre, mon ventre plat se frottant même contre ses pectoraux pour le chauffer à son tour .

Je gémis de douleur lorsque mon dos fragile rencontre l’écorce rêche du saule pleureur ,je n’ai pas envie de finir dépecé.

« pose... pose moi à terre …sil te plait … »

Il écoute rien quand il est trop excité! Je gémis en pinçant les lèvres quand il veut m’embrasser encore, non j’ai dit que je veux toucher terre ! Il abdique enfin et je tend simplement les bras pour venir enlacé son cou et reprend le baiser, presque sur la pointe des pieds je caresse sa langue du bout de la mienne.

« j’aime…j’aime juste quand la douleur vient de toi … »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 19 ans
ϟ feat. : Jung Yunho
ϟ messages : 95

MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    Ven 12 Juil 2013 - 16:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: /FLASHBACK/ week end en famille    

Revenir en haut Aller en bas
 

/FLASHBACK/ week end en famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Album Photos de famille
» La famille élastique...
» Clubic Week 2.0 : Free s'en sort pas mal
» Votre week-end de surf gratuit et illimité chez Bouygues Telecom et B&YOU
» Les repas de famille...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
SEOUL & CIE ∞ NOW & BEFORE
 :: Other places :: Corée
-