WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 give me food, now ! ▬ PV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: give me food, now ! ▬ PV.    Mer 16 Jan 2013 - 17:56


« Aaaargh ! »

L'air de rien, ceci était un cri de douleur que l'on pouvait, à mon humble avis entendre à trois kilomètres du lieu d'où il venait. L'émetteur ? Voyons, vous êtes devenus débiles entre deux ? C'est bien sûre Ham Gil. Cet Ham Gil qui était allongé, comme une étoile de mer, sur le sentier de ce qui semblait être le côté Nord de la plage. Ses cheveux se mélangeaient avec la terre dégoûtante, ses mains se perdaient elles aussi dans cette terre sale, et ses pieds, eux, étaient entrain de mourir aussi. Tout chez lui mourrait. Il avait faim. Très faim. Il se tordit en deux, sentant et entendant son ventre faire un bruit énorme et répugnant. Il fit une grimace de douleur. Il était allongé là depuis combien de temps ? Une heure ? Deux heures ? Trois, peut-être ? Il ne pouvait plus bougé, du moins il ne le voulait plus. Il aurait bien aimé qu'une âme charitable l'aide, finalement, à ce moment là. Mais rien, même si il criait des mots, des onomatopées : personne ne venait, même pas un superman déguisé avec des feuilles de palmiers, entrain de danser une danse hawaienne et lui proposant des noix de cocos et des bananes. Rien. Il se remit sur le dos, soupira puis grimaça, encore une fois. Tant pis, il allait mourir de faim. Néanmoins, ce ne sera pas ici. Hors de question. Ici, ça pu. C'est la mouise. Si il mourrait ici, ce serait vraiment honteux, pour lui. Il se mit en position assise, émettant un cri de douleur. En plus il avait mal au ventre. Enfin, c'était sans doute à cause de la faim, donc bon. Il prit appuie sur sa main gauche pour se relever, il le fit doucement. Et il retomba. Plus d'équilibre. Alors que ça fait à peine un jour qu'il n'a pas mangé. Des gens survivent plus longtemps. Enfin, on n'y peut rien, je suppose. Il se mit à quatre pattes, puis il se leva en plusieurs étapes. Il y arriva, faisant sa fameuse position du funambule.

Il toussa, puis il regarda en face de lui. Il ne restait plus que quelques kilomètres, semble-t-il, à parcourir pour arriver à la clairière. Un lieu dont Joo Hee, sa seule amie, lui avait vaguement parler. C'était beau, alors autant mourir là bas. « Je mourrai dans mon élément, au moins » qu'il devait se dire. Il se mit à marcher, lentement et titubant. Il grogna à chaque pas. Il allait finir par brouter l'herbe, au lieu de mourir ! Quoique ... quoique non, mourir est mieux que de brouter cette herbe ou plusieurs personnes on dût soulager leurs besoins. Il frémit. Rien que l'idée le dégoûte. Ce monde est vraiment crasseux. Il continua donc de marcher, avec un peu de mal. Si seulement, oh dieu, si seulement il avait prit un arbre magique qui faisait pousser de la nourriture à la demande. Si seulement !


Une fois arrivé à la dite clairière, qui était immense, et dont l'herbe semblait faire la taille de ses avants-bras, il se mit à lâcher un sourire. Eureka, il était arrivé. Il pouvait mourir en paix, ou brouter l'herbe. Un choix à voir après. Il allait déjà se reposer un peu, puis songer comment il allait s'allonger. Il tâta le sol avec son pieds, comme un homme qui fait son premier pas sur un territoire inconnu. Il ricana un peu, rien. Que dalle. Pas de bestioles, pas de serpents, pas de poissons, aussi, pas de moustiques, pas de mouches, rien ! Comme si tous ces insectes avaient été chassés de ce lieu qui semblait être un paradis à lui tout seul. Il se mit accroupie, puis il fixa les fleures. Il se sentait en Corée, là. Dans un des parcs, sauf qu'il y'avait encore ce soleil immense qui finirait par le cuire comme un poulet ! Et puis, son ventre hurlait encore le fait qu'il avait faim. Il grogna, hurla, cria, supplia qu'on le remplisse. Ham Gil donna un coup dessus, poussant un petit cri, puis il se laissa tomber sur le ventre, disparaissant presque dans l'herbe. Il roula pour atterrir sur le dos. Finalement, il allait retourner à sa position d'étoile de mer, si confortable. Il soupira, bâillant presque. En plus, il était fatigué. Il voulait dormir, mais il n'avait pas non plus une énorme confiance en ce lieu, et il croyait qu'il pouvait encore tomber sur un sauvage assoiffé de chaire humaine, un cannibale, quoi. Il faut qu'il arrête de regarder des films étranges, lui. Il frotta son collier. Roh dieu, ce collier il allait finir par le brûler ! Il soupira, puis il ferma ses yeux de manière à s'endormir.

Quelques minutes, heures plus tard, il se réveilla. Essuyant le filet de bave que, semble-t-il, il avait lâché en dormant. Enfin, pour lui c'était encore une explication loufoque, tirée d'un film crée par un savant fou en manque de chose étranges. Bref. Il tourna sa tête, tout en restant allongé, de manière à ce qu'elle tombe sur son épaule droite, puis il fit de même pour la gauche. Il était encore vivant ? Il se releva vite. Il était en vie ! Ah. Faux espoir. Il sentait encore son ventre faire du bruit. Il pouvait pas se taire, celui-la ? Il fixa à gauche, puis à droite, apparemment il n'y avait personne. Il soupira, et il se redonna un coup de poings sur le ventre, là où devait se situer l'estomac. Il devient masochiste. Il chercha de vue un coin un peu plus élevé, histoire de voir quand quelqu'un approcherait. Il en trouva un, arqua un sourcil puis se dépêcha de s'asseoir dessus. Il croisa ses deux mains, jouant avec ses pouces. C'était ennuyant, en fait. Si seulement il y avait un semblable de réseau, ici. Et si seulement, aussi, il n'avait pas perdu son portable. Il commença à se poser différentes questions sur cette île. Est-ce que c'était une télé réalité ? Comme dans une émission qu'il avait regardé. Des gens sont envoyés sur quelque chose qui ressemble à une île, mais en fait, ce n'est pas une île. C'est un bout de plage qui semble être tropical ou quelque chose comme ça, d'une grande ville. Il aimerait bien que ce soit ça. D'ailleurs, nouveau objectif : explorer l'île pour découvrir un quelconque canular. Se casser avec Joo Hee et son petit ami, et laisser les autres radins crever. Il lâcha un petit rire intérieur, un rire qui se voulait méchant. Ils allaient voir, à ne pas l'entendre crier famine. Il sentit encore une fois son ventre faire du bruit. C'était la faim. Non, la fin. Son ventre faisait encore plus de bruit, il avait augmenté en octaves. Il se plia en deux, affichant une grimace de douleur. Dieu que c'est agaçant.

Il leva les yeux au ciel, il allait rejoindre les hommes en petite tenue blanche avec un anneau de mars sur la tête. Il regarda à côté de lui, à gauche puis à droite. Et ... et à droite, il vit quelqu'un. Il resta plié en deux, mais en regardant cette personne, d'un regard fixe. Il avait les yeux en pleure, il souffrait trop. Mais c'était finit. Que cette personne n'essaye pas de racheter l'humanité toute entière : elle sera maudite par le fantôme de Ham Gil. Il lui lança un regard méchant, agacé mais aussi souffrant. Qu'il vienne l'aider.


Spoiler:
 


Dernière édition par Baek Ham Gil le Mer 23 Jan 2013 - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : Dix-Neuf ans.
ϟ localisation : Au campement.
ϟ feat. : Lee Chi Hun { Ulzzang }
ϟ DC : Aucun pour le moment.
ϟ messages : 142

MessageSujet: Re: give me food, now ! ▬ PV.    Mer 23 Jan 2013 - 18:36

Sois-toi même ♪
(c) Never-Utopia



Les doigts fins et délicat du jeune homme ne pouvait s'empêcher de glisser sur ce collier en fer qui pendait à son cou depuis quelque jour. Ce collier dont il ne connaissait la provenance et le pourquoi du comment il était là. La froideur du bijou brûlait légèrement sa peau tiède quand il se frottait contre elle le faisant parfois frémir. Il lui était impossible de le retirer pour le déposer plus loin et se sentir ainsi un peu plus léger. Car c'est ce même bijou qui faisait qu'il sentait un nouveau poids posé sur ses frêles épaules. Un poids qui le rendait tout simplement mal à l'aise et des plus inquiets en ne connaissant la suite des évènements. Tant de questions s'était installé inconfortablement dans la tête de l'étudient depuis qu'il était sur cette mystérieuse île. Une île qui regorgeait tant de mystère qu'on ne pourrait la connaître sur le bout des doigts même en y vivant depuis un bon bout de temps surement. Tant de questions dont les réponses lui échappait tout simplement des questions qui resteraient sans doute sans réponse. Oui c'est ce qu'il fit les deux premiers jours sur l'île. Il ne cessait de se poser des questions sur le pourquoi du comment. Qu'est-ce qu'il faisait ici pourquoi lui pourquoi eux. Et toutes autres genres de phrases qui pouvaient nous sortir de la tête dans un moment et endroit pareils.

Un las soupire quelque peu fatigué s'échappa furtivement d'entre les lèvres du châtain. Dont les mains quittant la froideur du collier pour se poser sur son visage. Et c'est du bout des doigts qu'il frotta doucement ses paupières fermées par la fatigue des nuits passées dans cet étrange lieu, à ne pas réussir a fermé l'oeil de la nuit par crainte et incompréhension. Finalement il avait cessé de se torturer les méninges à cause de toutes ses questions restant - pour le moment - sans réponse. Car cela ne lui apportait strictement rien si ce n'est des questions en plus et des maux de tête. La seule chose qu'il savait par contre c'est qu'il avait peur. Oui peur de ce lieu de cette île et peur de ce qu'il pouvait y trouver. Peur de ce que lui réservait tout simplement l'avenir sur cette terre remplit de mystère. Oui il avait en quelque sorte peur de l'inconnue. Il savait aussi qu'il n'était pas seul ici ayant croisé quelques personnes simplement de loin n'osant point sans approcher. Cependant, dans le peu de monde qu'il avait vu il ne connaissait personne. Et une fois de plus il se sentait de nouveau seul tout simplement tout seul. Ça ne changera pas réellement d'habitude nous allons dire. M'enfin bon ça ne sert à rien de s'apitoyer sur son sort.

Finalement le jeune homme, Chul Hei qui - quelque instant plus tôt - errait à plusieurs pas des bâtiments quelque, méditant sur sa situation actuelle, retourna sans plus de questions au campement de l'île. Il se mit à fouiller discrètement, silencieusement ici et là pour remplir une petite sacoche - ou plutôt petit sac discret - de choses qui pouvaient lui être utile pour sa petite expédition, avant de le déposer sur ses épaules. A vrai dire il ne savait pas réellement pourquoi il allait faire cela, mais rester au campement sans rien faire et attendre que le temps passe le rendrait surement bientôt fou, quoiqu'il était du genre calme et posé. Prenant une bonne bouffé d'air frais, gonflant et bloquant quelque instant sa respiration dans ses poumons. Il quitta - pour une fois - sur un coup de tête le campement pour s'enfoncer un peu plus loin sur l'île. Il regrettera surement son geste, il en était presque persuadé, mais il ne pouvait pas rester là à ne rien faire, il ne pouvait pas stagner, il devait faire quelque chose, il devait avancer. Malgré la forte envie de rester là où il était surement le plus en sécurité, là où il savait à peu près où il était, là où il avait commencé à prendre quelque repère, dans la forêt, ce ne serait plus pareil. Alors, ni une ni deux il quitta le campement, s'aventurant sur un chemin qu'il ne connaissait tout simplement pas, sans se retourner pour ne pas avoir l'envie de faire marche arrière. Bon .. Un peu de nouveauté et de découverte ne pouvait faire de mal à personne, non ?

Je ne sais pendant combien de temps le jeune homme aux cheveux châtains s'était éloigné du campement pour s'aventurer dans la forêt. Il visitait - en quelque sorte - sans un mot et pour une fois sans aucun sourire - guidé tout simplement par son instinct. Il tentant tout de même de rester sur un chemin pour faciliter la marche arrière en cas de problème. Bien assez vite il quitta la forêt pour se retrouver face à une clairière. Ses paupières s'agrandirent légèrement alors qu'il détailla avec attention chaque petit détails qui se dessinaient devant ses yeux. Prenant intérieurement des photos dans son esprit à défaut de ne pas avoir d'appareil sur lui à ce moment-là. Et c'est en observant l'endroit où il avait atterrit qu'une silhouette bien plus loin attira son attention. Était-ce quelqu'un ? L'étudiant fronça légèrement des sourcils. C'était fort probable. Alors, c'est d'un pas un peu plus méfiant et moins assuré qu'il prit la décision de rejoindre cette forme. Et en effet plus il avançait plus la silhouette devenait plus net et des formes humaines se dessinaient. Il ne fallut que peu de temps au garçon pour rejoindre un autre étudiant qui ne semblait pas en bon état. Celui était plié en quatre et une vilaine grimace gâchait son visage.

Lentement Chul Hei s'agenouilla près de lui détaillant silencieusement son visage tout en retirant son sac de ses épaules. Le jeune homme qui se tenait face à lui semblant souffrant et on pouvait facilement le voir. Plissant légèrement des yeux le châtain se demandait ce qu'il lui arrivait. Et il était sur le point d'ouvrir la bouche pour poser une ultime question qu'un horrible bruit s'échappa de l'estomac de l'inconnue. Il crut comprendre. C'est sans un mot qu'il ouvrit le sac qu'il avait apporté, le poussant alors vers le garçon. Par la suite il vint déposer ses bras sur ses genoux y déposant sa tête. « - Prend ce que tu veux dans le sac. Il y a quelque petite choses à manger. » Finit-il par dire un léger sourire sur les lèvres tout en le fixant. « - Cela viens du campement. » Ne put-il s'empêcher de rajouter. On ne sait pas hein il aurait très bien pu ramasser des fruits ici et là sans savoir si c'était empoisonné ou non. « - Ce serait embêtant de mourir de faim ici tu ne trouve pas ? » Bon .. Il fallait dire que ce n'était pas très intelligent non plus de partir comme ça sans rien dans les mains, mais ça il se le garda de le dire. Ce genre de commentaire ne plait pas forcément à tout le monde.

    « Il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse, ni de sagesse sans générosité. » affirme Paul Eluard.


Spoiler:
 



Ahn Chul Hei ∆

« Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance. » Confucius.

« Oublie les injures, n'oublie jamais les bienfaits. » Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: Re: give me food, now ! ▬ PV.    Lun 28 Jan 2013 - 18:55

Comme si le prince charmant existait ! Le prince charmant .... mais de quoi je parle, moi. Le jeune garçon qui nourrirait et sauverait Ham Gil serait sans doute son prince charmant, oui. Ce serait sans doute la seule personne qu'il puisse vénérer. Et oui, c'est sa façon de penser. Quoiqu'il en soit, il était allongé, entrain de mourir. Il avait arrêté d'espérer, personne ne le nourrirait, un point c'est tout. Il agonisait sur le sol, quand il vit qu'une silhouette, celle à qui il avait jeté un regard qui se voulu méchant, s'approcha de lui. Elle n'avait pas vu qu'il ne voulait pas d'aide, qu'il avait décidé de mourir, planté ici, comme un rat ? C'était trop demander de mourir ici ? Il ne pouvait même pas mourir ? La silhouette s'approcha de plus en plus de lui, et vint s'accroupir à côté de lui. Il serra ses dents, montrant qu'il ne voulait pas de son aide. Et oui, monsieur qui avait hurlé à l'aide plutôt ne voulait finalement pas d'aide, il changeait d'avis comme de chemise !

Il le fixait, pour finalement détourner la tête, ne cherchant pas à comprendre ce que cette personne faisait ici. Il avait un sac avec lui, peut-être avait-il de la nourriture, de l'eau ? Peut-être qu'il ne mourrait pas ici, finalement ? Non, il ne voulait plus d'aide ! Il secoua sa tête, avant de soupirer, il s'assit et le fixa, puis il ouvrit son sac, le poussant vers Ham Gil. Il voulait quoi ? Il fixa le sac, arquant un sourcil. Il lui donnait de la nourriture ? Il poussa le sac plus loin de lui : pas d'aide. Son ventre refit du bruit, et il reprit le sac. Bon, finalement, il ne voulait pas mourir de faim. Il fixa l'homme, qui posa ses bras sur ses genoux puis il y déposa sa tête. ... Qu'est-ce qu'il avait ? Ham Gil le regarda avec un peu de dégoût : on ne touche pas comme ça Ham Gil. Il ne bougeait pas, attendant de pouvoir prendre la bouffe. Oui, il allait se soumettre pour pouvoir manger, déplorable.

« Prend ce que tu veux dans le sac. Il y a quelque petite choses à manger. Cela viens du campement. Ce serait embêtant de mourir de faim ici tu ne trouve pas ? »

Sur ces mots, il saisit le sac et s'éloigna du jeune homme, il y plongea sa mains et mangea la première chose qu'il y trouva, la dévorant littéralement. Il avait vraiment faim, trop faim, il n'avait plus aucune tenue pour manger. Il poussa son sac vers lui, puis lui lança un petit sourire.

« Merci. Grâce à toi j'pense pas mourir. Le campement, hein ? Tu es en binôme ? Je suis Ham Gil, et pour te remercier de ta gentillesse, petit homme, je t'offre mon expetionnelle présence, tu peux faire connaissance avec moi. »

Je suis sûre que le jeune inconnu devait être très honoré de faire connaissance avec Ham Gil, quel magnifique cadeau !

Spoiler:
 



∞ i'm so a sexy guy.
and rich, arrogant, proud and banana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : Dix-Neuf ans.
ϟ localisation : Au campement.
ϟ feat. : Lee Chi Hun { Ulzzang }
ϟ DC : Aucun pour le moment.
ϟ messages : 142

MessageSujet: Re: give me food, now ! ▬ PV.    Ven 8 Fév 2013 - 14:31

Sois-toi même ♪
(c) Never-Utopia




Son regard était posé sur le visage du jeune homme qui se tenait plus ou moins en face de lui. Détaillant silencieusement les traits fins et joliment dessiné du bout d'une plume. Toutes expressions qui venaient prendre place sur son visage reflétant dans ses yeux n'échappait en rien à Chul Hei. Cependant, rien ne le faisait se retirer de l'endroit où il était. Même le regard noir et désagréable qu'il lui lançait se contentait de le faire simplement frissonner sur place. Certes cet inconnu semblait ne pas vouloir de son aide - du moins pour le moment - pourtant cela ne l'empêchait pas de rester à sa place. Attendant quelques instants pour connaître la véritable réponse : S'il voulait réellement de son aide ou s'il était près à se laisser mourir de faim, comme un imbécile qui désirait garder un minimum de fierté mal placé en ce moment-même.

Pendant un court instant ces pupilles qui quittaient le visage du jeune homme, suivaient par la suite les gestes de celui-ci qui repoussa une première fois le sac loin de lui. Il comptait réellement mourir de faim ici lui ? N'est-ce pas une mort un petit peu .. Pathétique ? Oui. Pour ma part je trouverais cette mort un petit peu bête. Rien que le fait de s'éloigner du campement les mains vides et dans les poches n'étaient pas quelque chose de très intelligent en soit. Bon il y avait parfois des situations qui nous échappait et le fait de se retrouver là, comme ça, sans aucune raison apparente, sur cette île complètement inconnu, n'arrangeait certainement pas la chose. Je serai moi-même bien capable de faire trente-mètre en me disant à chaque pas : J'ai oublié quelque chose sans mettre le mot dessus et me le rappeler juste au moment où il est tout simplement trop tard.

Finalement un fin sourire ravie naquit sur les lèvres du petit Chul Hei quand il vint l'autre prendre le sac tout en s'éloignant de lui. Avait-il réussi à le convaincre ? Où le jeune homme avait tout simplement reprit un petit peu ses esprits en se disant qu'il serait préférable de ne pas se laisser mourir ? Son sourire s'agrandissait un peu plus quand il le vit manger à sa faim. Et bien dis donc ! On voyait très bien qu'il n'avait pas mangé depuis je-ne-sais-combien de temps. Pour reposer un petit peu ses genoux il s'assit sur la roche étendant les jambes devant lui. Il vint se masser légèrement les genoux en reportant son attention sur le jeune homme. « Merci. Grâce à toi j'pense pas mourir. Le campement, hein ? Tu es en binôme ? Je suis Ham Gil, et pour te remercier de ta gentillesse, petit homme, je t'offre mon expetionnelle présence, tu peux faire connaissance avec moi. »

Il ne put s'empêcher de sourire un peu plus sous le coup de cette remarque avant de prendre un air un peu plus sérieux. « - J'aimerais n'avoir aucune mort sur la conscience. » Commença-t-il en ramenant ses jambes contre lui. Il ne s'en remettrait certainement pas. Oh Non il qui était incapable de faire du mal à une mouche. Lui qui se sentait à chaque fois obliger d'aider les autres, ne pouvaient certainement pas laisser quelqu'un dans état comme l'avait été ce jeune homme. Il hocha lentement de la tête. « - Oui, mais je n'ai pas encore vue mon binôme. » Répondit-il sur quelque peu rêveur, penchant la tête sur le côté il ne put s'empêcher de lui retourner la question. « - Et toi ? » De là où il était. Il ne pouvait pas très bien dire s'il y avait des écriteaux sur le collier ou non.

Puis il reprit poliment « - Enchanté Ham Gil. Je suis Chul Hei. » D'un côté il le regardait d'une façon plus ou moins surprise par la dernière phrase du jeune homme. Exceptionnelle présence ? Ah ? Pourquoi ? Cette phrase l'intriguait quelque peu. Finalement il haussa des épaules comme pour lui-même avant d'afficher un ravissant sourire une pointe amusé. Se prenant quelque peu au jeu. « - Et bien je suis honoré de pouvoir passer un peu de temps en ta compagnie. » Il fit une petite mine avant de se balancer légèrement sur lui-même. « - Dis-moi .. » Osa ce dernier. « - Ça ne fait pas bien longtemps que tu est sur l'île non ? » Pourquoi il pensait cela ? Certainement à cause de la scène de l'agonie de ce monsieur sur le sol. Il ne l'aurait certainement pas retrouvé de cette façon là s'il avait l'habitude de cette île. Non ? Si ? Il sourit quelque peu. « - Reprend-moi si je me trompe. »

    « Il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse, ni de sagesse sans générosité. » affirme Paul Eluard.


Spoiler:
 



Ahn Chul Hei ∆

« Agis avec gentillesse, mais n’attends pas de la reconnaissance. » Confucius.

« Oublie les injures, n'oublie jamais les bienfaits. » Confucius.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: give me food, now ! ▬ PV.    

Revenir en haut Aller en bas
 

give me food, now ! ▬ PV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Food Wars
» Tasha R. ◆ I don't give a shit, no one else can have you
» [ft Freya] Un after pleine lune au fast food
» Le Food Art

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬North :: Clairière
-