WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mar 15 Jan 2013 - 23:22

Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées.



    Tout le monde sur cette planète à déjà essayé de se mettre en condition. A savoir ce que nous ferions ou comment nous comporterions nous si nous étions un jour dans telle ou telle situation. Le plus souvent cela ressemble à de belles paroles, cependant en mettant cela en pratique nous nous rendons vite compte que nous n’allons surement pas agir de la manière dont nous l’espérions. C’est d’ailleurs dans la situation dans laquelle Benjamin s’est retrouvé. Bien souvent il c’était imaginé être plus que courageux, n’avoir peur de rien et tout mettre en œuvre pour rentrer chez lui en vie en s’acclamant gloire et félicitation de tous. Il se voyait comme un combattant sur lequel nous pourrions compter et qui serait prêt à aider son prochain pour un rien. Acceptant même de recevoir de l’aide de la part des autres pour avancer. Néanmoins, le jeune homme comprit rapidement, au bout de trois jours sur cette île que rien ne semblait aussi parfait que dans ses plans et grandes paroles. S’il avait bien une chose de sûre c’est que notre anglais c’était mis à l’écart des autres. Bien sûr, il tentera de vous l’expliquer simplement en prétextant qu’il n’avait pas de binôme et que donc il se sentait comme exclu.

    Sentant son rythme cardiaque s’intensifier, se sentant un peu fébrile, Benjamin rouvrit lentement les yeux pour scruter l’horizon décidément rien à l’horizon mis à part cette masse d’eau qui lui semblait presque inerte à force de rester assis sans bouger. Depuis combien de temps il était là ? Il ne le savait plus vraiment, c’était comme ci le temps lui avait filé entre les doigts depuis un certain moment. Il attendait espérant sincèrement voir un bateau passer au loin pour lui faire signe de venir le sauver… Oh ! Pardon les sauver. C’est souvent à ce moment qu’on l’on rend compte que l’instinct de survie peut rendre rapidement ses droits et vous pousser à agir de façon très égoïste. Attrapant lentement sa bombonne de Ventoline la secouant énergiquement, Benjamin du se rendre à l’évidence, il commençait à être à court. Bien qu’il avait fait des réserves avant de partir, ces trois jours avait été riche en émotion forte pour notre jeune homme qui avait sentit la nécessité alors de prendre plus souvent de cette dernière. Les crises semblaient redoubler, surement à cause du climat pas facilement adaptable pour un asthmatique.

    Plongeant l’inhalateur dans la poche de son jeans, l’occidental regarda une dernière fois en direction de la mer avant de se lever, à quoi bon rester plus longtemps ici ? Personne ne viendra les chercher, du moins pas aujourd’hui. Soupirant en se levant, Benjamin épousseta son pantalon avant de se mettre à marcher à la recherche d’eau fraiche. C’était bien beau de passer son temps à fixer l’horizon mais en plein soleil comme ca, notre cher anglais n’allait pas faire long feu. Posant sa main sur le haut de son crane brulant, une légère grimace prit place sur son visage alors qu’il la retira presque aussitôt. Bon sang, il avait du rester sacrément longtemps pour avoir les cheveux aussi chaud. S’il n’avait pas d’insolation, il aura de la chance.

    Pénétrant dans la forêt le Honja fut comme ravi de retrouver facilement la cascade. Il l’avait trouvé lors de son deuxième jour et n’était pas très sur de se souvenir du chemin, il avait essayé de se faire des repères. Pas facile à travers cette masse d’arbre, mais il avait eu quelque regard bien placé pour faire des analyses des lieux. Ou peut-être avait-il retrouvé cet endroit uniquement par chance qui sait. Le plus important à l’heure actuelle c’est que Benjamin pouvait se rafraichir, humidifiant son visage à grande eau, le jeune homme se redressa regardant autour de lui comme pour se méfier qu’aucun danger n’était présent avant de boire. C’est fou ce qu’on pouvait aimer l’eau quand on venait de passer plusieurs heures au soleil. Bien qu’un verre de Coca Cola ne soit pas de refus, il faudra s’imaginer le goût en prenant une gorgée de plus d’eau fraiche.

    Rafraichis au maximum, le Honja retira son haut mouillé pour le nouer sur sa tête, il aurait surement du agir de la sorte avant de s’exposer aussi longtemps, d’ailleurs, les marques rouges sur ses bras contrasté beaucoup avec la blancheur de son torse. « Voyons le côté positif, j’aurais le temps d’avoir un bronzage parfait en restant sur cette île… » Mieux fallait-il garder le sourire et la bonne humeur, a quoi bon déprimer plus longtemps ? Passant sa main sur ses bras brulant, l’anglais remarqua rapidement qu’il ne semblait plus seul… Il ne savait pas depuis combien de temps, mais un bruit venait de trahir l’autre personne, enfin l’autre personne ou chose. Même en trois jours vous avez le temps d’être au courant des choses qui peuvent se produire sur cette île. « Qui est là ? » Fronçant les yeux en essayant d’y voir quelque chose, Benjamin devait se rendre à l’évidence, il n’était pas réellement bien armé et en mesure de se défendre correctement sur cette île.


Dernière édition par Abbott Benjamin le Mar 22 Jan 2013 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Ven 18 Jan 2013 - 22:43

« La lâcheté, cette condition que personne ne reconnaît ou n'accepte, pourtant indispensable à la survie. »
de Francis Bossus

    Premièrement, Na Yong n’est pas fou. Peut-être juste un peu « mentalement troublé ». En détails, on peut ajouter paranoïaque avec un syndrome de survivant. Mais c’est juste un détail, ce n’était pas comme si cela dirigeait sa vie toute entière, n’est-ce pas ? Quoi que… c’était malheureusement le cas. Désormais. Cette île lui tournait la tête dans le mauvais sens. C’était de plus en plus urgent de trouver une solution à tout cela. Une sortie.

    Perché au sommet de son arbre, comme toujours, il regarda ses affaires. C’était bien plus que ce que la plupart possédait. Mais il s’était battu pour conserver cette illusion de confort. Seul. Oui, cette petite cabane dans les arbres, il l’avait montée de toute pièce, jour après jour en suant. Il a appris sur le tas comme on dit. Ses erreurs lui ont permis de faire mieux le jour suivant. Et le résultat le rendait fier. Mais personne ne devait le voir, non, personne. C’était sa cachette, son secret. Il n’était pas prêt à partager ! Loin de là ! On ne survit pas en ayant pitié des autres, il en est convaincu jusqu’au plus profond de lui.

    Merde. Il n’avait plus vraiment d’habits propres. Il devrait retourner à la cascade tenter de sauver un peu ses habits. Il fallait qu’ils durent le plus longtemps possible. Une fois en lambeaux, il faudra qu’il trouve un autre moyen de se vêtir… Pour lui, rester nu n’était pas une option possible. Il gardait tout de même un minimum son caractère de bourge. Et là, ces origines de bourge lui criait que c’était une honte de pas avoir d’habits propres pour se changer demain ! Il fallait impérativement qu’il y remédie. Il attrapa un filet fait de cordes chipées ici et là pour il mettre son petit tas d’habits. Il l’accrocha à son épaule pour pouvoir descendre prudemment le long de l’arbre. Il avait bien vérifier qu’il n’y avait personne aux alentours. Personne ne devait découvrir ce petit havre de paix. Enfin, de toute façon, c’était perdu au milieu de la forêt. Personne ne venait jamais ici… Pourquoi viendrait-il après tout ? Il n’y avait rien. Rien à part le nid douillet de Na Yong.

    Il se mit en route. Direction la cascade. C’était déjà plus proche que la plage et surtout… moins fréquenter en cette période de la journée. Oui, il était désormais incapable de se rendre compte exactement quelle heure il vivait. Il savait que quelques autres avaient réussis à sauver leurs montres à pile… mais pour combien de temps ? Et surtout, est-ce bien utile de savoir l’heure qui est au milieu d’une île déserte ? Non. Évidemment. C’est fou ce que l’on pense à des choses futiles lorsqu’on s’ennuie ! Mais bientôt il put entendre le bruit de l’eau qui s’écraser contre les rochers, puis apercevoir la fin de la forêt. C’était un bel endroit, il ne pouvait que l’admettre. Cela ferait très joli sur une carte postale, s’il pouvait en envoyer une à ses parents… et à Benjamin. Il tiqua.

    Oh… bordel. Il aurait parié qu’il n’y aurait personne ! Pari perdu. Il pouvait nettement voir une silhouette qui se dessinait devant lui. Il soupira. Il n’avait pas vraiment envie de voir du monde aujourd’hui. Néanmoins son sourire reprit vite possession de ses lèvres. Cela pourrait lui changer les idées, non ? Tant que la personne n’essayait pas de le pousser dans l’eau comme un certain Na Hyun… Il s’approcha de l’homme… Tss. Question stupide, non ? Il répondit tout de même. « Na Yong. »

    Oh… putain de bordel de merde. « BENJAMIN ?! » Bon, déjà en Corée, il écorchait le nom de l’autre une fois sur deux, mais là, sur le coup de la surprise et le manque d’habitude, il l’avait complètement massacré. Pas de sa faute, non ?! L’autre n’avait qu’à pas avoir un nom si compliquer à prononcer ! « Qu’est-ce que tu fous là ?! Oh merde… ça doit être un mirage ? J’ai réussi à manger un champignon bizarre ? Vive les hallucinations ! J’aurais quand même préféré de belles demoiselles et de beaux monsieurs sexys… ça aurait été beaucoup plus cool que le Parasite… » Dire que sous le coup de la surprise, il en avait même lâcher son baluchon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Lun 21 Jan 2013 - 10:00

    Qui peut bien venir se balader à cette heure là au niveau de la cascade ? Surement beaucoup de monde … Rescapé ou non d’ailleurs. Plus vraiment sur de lui, l’anglais sentit une certaine peur l’envahir et il se mordit machinalement la lèvre inférieure pour garder son calme, il n’avait rien à craindre, il pouvait se défendre. Un grand jeune homme comme lui d’un mètre quarante vingt dix pouvait aisément s’en sortir non ? En tout cas, les histoires racontaient par les autres sur l’île avaient réussi à lui monter à la tête et son inquiétude semblait présente sur son visage. Pourquoi fallait-il qu’il soit dans ce genre de situation… Pourtant le silence fut rapidement rompu. Misère ! Non… Tout sauf lui… Gwak Na Yong, que fichait-il ici ? Enfin … Non il savait ce qu’il faisait ici vu qu’il était venu à la base pour le retrouver et le faire revenir chez lui comme lui avait demandé les parents du jeune homme. Mais il ne s’attendait pas à le retrouver aussi rapidement. Ses jours de bonheur après plus de six mois venaient de prendre littéralement fin en le voyant débarquer. Restant sur place à afficher un visage décomposé, il ne semblait pas heureux de voir son ancien compagnon de maison débarquer. Non mais Na Yong était un prénom courant n’est-ce pas ? Il en était sûr ! Il devait bien en avoir au moins deux sur cette île.

    Malheureusement pour l’anglophone, en voyant la personne arriver et surtout sa réaction, il fut comme scotché sur place, fixant Na Yong avec un air plutôt surpris. Eh ben, s’il aurait cru voir un jour son hébergeur affuté de la sorte ; il y avait eu quoi ? Ah oui … Six mois sur une île. Le regardant de haut en bas réellement surpris, cela le choqué, eh ben ! Monsieur le petit bourge n’avait plus vraiment de quoi frimer, bien qu’il s’en sorte encore mieux que d’autres… La vie est parfois injuste n’est-ce pas ? Même les gosses de riches arrivaient à mieux s’en sortir encore une fois, c’est quelque chose de génétique c’est ca ? Gonflant un peu les joues en l’entendant délirer tout seul, Benjamin s’assit sur un gros rocher attendant qu’il termine. Il en avait peut-être pas pris mais son esprit laissé penser tout le contraire. Ce pauvre Na Yong était en plein délire mental ! Il arriverait presque à le plaindre…

    « Crois-moi j’aurais pu j’aurais souhaité ne pas te revoir… Et a ton avis qu’est-ce que je fiche ici ? C’est sûr, cet île à cramer ton cerveau, déjà qu’il n’y avait pas grand-chose… Et tu t’es vu ? Le grand Na Yong n’a plus vraiment de quoi frimer… » Finalement cette île était plutôt sympa voir Na Yong de la sorte, c’était jubilatoire. Regardant le baluchon de Na Yong tomber, le jeune anglais ne mit pas longtemps avant de l’attirer vers lui avec ses pieds pour le prendre entre ses mains. Affichant un léger sourire en coin, il releva son regard vers son cadet l’air doux. « Oh … Tu as fait des réserves dis moi ! Je me doutais que rester avec quelques vêtements ce n’était pas pour toi ! Dis moi tu as eu le temps d’apprendre à nager depuis ton arrivé ici ? Vu qu’imagine … Je les lance par mégarde dans l’eau… Ca serait dommage non ? » Benjamin était une vraie ordure, il en avait conscience, mais c’était tellement bon de pouvoir s’en prendre un peu à Na Yong.

    Cela serait dommage si Na Yong venait à prendre tous ses vêtements si bêtement … Relevant les yeux vers les cheveux de Na Yong, Benjamin se mit à soupirer lentement, ils étaient plus long qu’à son départ ! Il en était sûr et certain ! En même temps pour prendre soin de ses cheveux ici … « Encore un peu et tes cheveux vont t’arriver au niveau des fesses mon grand… » Lançait sur un ton amical, on pouvait bien sentir qu’au fond, l’anglais n’aimait pas cette idée. Il ne pouvait s’empêcher de toujours attaquer Na Yong sur ce point. Et ceux depuis qu’il a remarqué combien l’asiatiques pouvait l’apprécier. Il ne faisait que lui rendre tendrement l’appareil dirons nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ localisation : Everywhere
ϟ messages : 67

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mar 22 Jan 2013 - 17:26



Oh god...The forest is on fire !


LA SITUATION

Un petit malin dont nous ne citerons pas le nom s'est amusé à allumer un feu dans l'est de l'île sans penser une seule seconde aux conséquences de son acte. Résultat ? La forêt prend feu et ravage tout ce qu'il y a à plusieurs kilomètres à la ronde. Tandis que Benjamin et Na Yong discute près de la cascade l'incendie se rapproche à grand pas...Le remarqueront-il avant qu'il ne soit trop tard ?


Conséquences de l'incendie à noter : La maison de Na Yong brûle, ses affaires avec, bien évidemment...




© code de night sky & joxtop. gif de tumblr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whereami.forumactif.com
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mar 22 Jan 2013 - 19:12

    Benjamin ne l’avait absolument pas manquer. Pas une seconde. Tout ce qu’il pouvait faire pour répliquer aux piques de l’autre, c’étai serrer les dents. La surprise de retrouver son « charmant compagnon » lui avait enlever toutes ses répliques de la bouche. Si… s’il lançait bel et bien ses affaires dans l’eau, Na Yong ne pourrait strictement rien faire. « A quoi ça te servirait d’avoir mes affaires ? Tu passes pas dedans, occidental de mes deux ! » Bon, comme il venait lui-même de se traiter de maigrichon, ce n’était pas vraiment à son avantage. Mais il y réfléchirait une autre fois. Il ne pouvait tout de même pas fuir devant cet imbécile ?! Non, même s’ils étaient au beau milieu d’une île perdue, il ne pouvait renoncer à son reste de fierté… qui avait déjà sacrément pris un coup en six mois.

    Sauf… que les règles du jeu changèrent brusquement. Il faut dire que depuis qu’il était arrivé… il avait développé grandement ses cinq ans et son instinct. Quelque chose était louche. Il pouvait voir quelques animaux bondirent de leur cachette pour fuir… Ce n’était pas bon. Pas bon du tout… Pui il sentit. La fumée… Oh merde ! A peine quelques secondes plus tard, il pouvait cette fameuse fumée s’élevée dans les airs… et venir dans leur direction. Le feu. Paniqué, il regarda dans tous les sens. Courir ? Non, c’était du suicide, il ne courrait jamais assez vite. C’était perdu d’avance ! S’il y avait bien un talent qu’il n’arrivait pas à développer malgré ses efforts, c’était la vitesse. Six mois n’avait pas suffit pour gonfler ses muscles aux jambes. Puis… son regard s’immobilisa sur Benjamin… Merde. Il n’arrivait même pas à savoir si sa présence était un bonus ou au contraire, un malus. Il le saurait certainement très vite…

    Mais soudain il réalisa… là où venait le feu… La forêt était dévorée par les flammes… dans la direction de sa cabane. BORDEL ?! Plus de la moitié de ses affaires si trouvaient ! Evidemment, son esprit de survie l’avait poussé à faire des cachettes à plusieurs endroits sur l’île avec quelques objets utiles… mais cela n’était rien comparé à ce qu’il se trouvait dans son « chez lui » ! Il en était certain, il ne trouverait plus aucune trace de ses affaires, si ce n’est des cendres. Néanmoins, là tout de suite, sa survie était directement en jeu et c’était plus pressé que de faire l’inventaire de ses ressources matérielles…

    Il jeta un regard apeuré à l’eau du bassin en dessous de la cascade… c’était son unique chance. Il le savait… Mais il savait également à quel point l’eau était profonde de ce côté et il n’aurait pas l’occasion de faire le tour de l’étendue d’eau pour l’arranger. Ce serait trop beau. Sauf que sa peur de l’eau était tenace malgré tout… presque plus forte que son instinct. S’il n’y plongeait pas, ses chances de survivre étaient ridicules. Il regarda une nouvelle fois Benjamin. Il savait que ce dernier nageait, contrairement à lui… Mais faire confiance à ce gars ?!! Plutôt crever ! Non, impossible, Na Yong tenait beaucoup trop à sa vie pour il ne savait quelle raison.

    Le temps pressait et plus il réfléchissait, plus les chances s’amenuisaient. Il n’avait plus le choix. Il attrapa son baluchon, histoire de sauver le peu de biens qu’il lui restait et le jeta à l’eau… comme Benjamin l’avait menacé tout à l’heure… Puis il attrapa brusquement le bras de ce dernier et le traîna derrière lui. Pas besoin de lui demander son avis. C’était trop tard de toute façon. Il se lança glisser dans l’eau qui lui parut glacer. Certainement parce qu’elle l’effrayait jusqu’au plus profond de ses entrailles. Il ne laissa pas le choix à l’Occidental de le suivre. D’une main, il s’accrochait au rebord rocheux – il savait bien que s’il lâchait prise, il coulerait comme une ancre, avec son bras enroulé à la ficelle de son baluchon qui flottait par miracle et de l’autre main, il serrait le poignet de Benjamin avec l’énergie du désespoir. « Quand le feu arrivera… plonge. » Il était sympa quand même, il aidait l’autre à survivre gratuitement ?! Bon… pas vraiment gratuitement vu qu’il comptait se servir de lui comme d’une bouée…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mer 23 Jan 2013 - 21:16

    A quoi cela pouvait-il lui servir ses vêtements ? Pas grand-chose c’est sûr, mis à part avoir le plaisir intense de lui faire comprendre qui ne l’aime pas. Pour commencer, il pourrait surement les revendre ou alors juste les détruire. Après tout, il était persuadé que Na Yong avait de quoi faire niveau vêtement, il n’est pas bête malheureusement pour le plus vieux, cela aurait été tellement plus simple de s’en prendre à lui. Mais un peu de défi n’était pas mal non plus après tout. Affichant un petit sourire en coin, il haussa lentement les épaules avant de narguer l’asiatique en jouant avec sa boule de vêtement. « Certes… Mais je suis sûr que bon nombre de personnes seraient ravis de les recevoir, ou encore … Cela peut faire de magnifique garrot pour un blessé … Enfin, tu vois je ne suis pas en manque d’idée, maigrichon ! » L’insultant de maigrichon en posant parfaitement chaque syllabe. Benjamin dois avouer qu’il avait appris ce mot rien que pour Na Yong. Il aimait tellement l’idée de pouvoir lui lancer en plein figure dès que l’occasion se présente comme … Aujourd’hui. Son petit plaisir personnel comblé et sa jubilation au plus haut point, Benjamin n’aurait jamais cru redescendre aussi vite de son nuage. Du moins jusqu’à ce qu’il vit des animaux passer non loin d’eux en courant et beaucoup même. Ils ont quoi ? Tiens d’ailleurs cette scène, lui rappelait un peu le dessin animé Bambi qu’il regardait avec Leina, ils courraient tous ainsi quand il avait le … Devenant surement blanc d’un seul coup, le jeune homme laissa tomber les affaires de Na Yong et resta à fixer le ciel.

    Non ! Il ne pouvait pas avoir si peu de chance ceux dès le début de son arrivé. Ils allaient manger quoi ? Déjà qu’il n’avait pas de fast-food sur l’île si en plus, le feu s’y mettait également ! Totalement immobile, l’occidental semblait comme pétrifié par la peur, il ne semblait plus vraiment réaliser ce qui était en train de se passer sous ses yeux, la forêt prenait feu, mais le jeune homme restait stoïque. « Na Yong … Y’a… » Le feu. Mais il n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’il sentit ce dernier justement l’entrainer avec lui. D’un sens cela n’était surement pas plus mal, cela le réveilla mentalement et il réagit par la suite plutôt rapidement.

    L’eau lui semblait horriblement froide, frémissant en la sentant contre lui, le jeune homme ferma brusquement les yeux pour éviter d’y penser. Il n’avait pas que cela à faire surtout que Na Yong ne semblait pas disposer à le lâcher. Bon sang ! Il manquerait plus qu’il l’embrasse sous la peur de mourir. Ah ! Mourir en sa compagnie n’était pas franchement le pied total. Pourtant, ce n’était absolument pas le moment de faire de commentaire à ce sujet. Ecoutant sagement, Na Yong, il sentit son ventre se nouer quelque peu. C’était bien beau de plonger, mais le feu n’allait pas passer rapidement. Certes, il savait nager mais pas retenir sa respiration une éternité. Nous parlons de Benjamin, ce cher asthmatique. « Na Yong, je pourrais pas rester longtemps sous l’eau… » Entre un qui ne sait pas nager et l’autre qui n’a pas une respiration dès meilleur, ils étaient assez mal partit. Ah ! S’ils survivent il serait même capable de serrer le plus jeune dans ses bras, enfin … Presque. On y croit…

    Voyant le feu se rapprocher d’eux, le jeune homme se mit à soupirer doucement essayant de garder son calmer, paniquer n’allait pas l’aider à garder sa respiration. Attrapant Na Yong par la taille mettant de côté le fait qu’il n’était pas tactile de côté, l’occidental lui adressa un léger sourire qu’il voulait rassurant. « Je vais t’aider, ne panique pas, je te laisserais pas couler. » Le serrant bien contre lui, pour essayer de le rassurer au maximum il savait combien vaincre une phobie pouvait être difficile. Voyant le feu se rapprocher à grand pas. Il regarda Na Yong et hocha la tête pour le prévenir de prendre une grande bouffée d’air, qu’il comptait plonger avec lui. Prenant une bonne bouffée d’air, l’anglais finit par plonger avec Na Yong le gardant contre lui. Essayant d’aller le plus au fond possible pour être sûr de ne rien risquer, le jeune homme se calla contre un rocher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Dim 27 Jan 2013 - 13:10

    Il ne se rappelait pas avoir déjà baigner dans une eau aussi froide. Enfin, ce n’était pas non plus comme si c’était un grand amoureux de la baignade, tout son entourage le savait bien. Peut-être était-ce juste la situation qu’il rendait cela ainsi. Ou la chaleur extérieure. La chaleur étouffante du feu qui arrivait sans qu’il ne puisse rien faire. Ses poumons lui brûlaient. Il détestait cette sensation, entre le gel et le feu… C’était de la torture. Et puis… toute cette eau qui l’entourait ! Non, il devait penser à autre chose. Et vite. Paniquer n’était pas solution. Il fallait qu’il reprenne ses esprits… et qu’il survive. Même avec Benjamin. Il s’accrochait à ce dernier comme si sa vie en dépendait… Oh attendez, pour le coup-là, c’était bien le cas. L’expression marchait pas du coup. Ou plutôt elle marchait trop bien au sens littéral. Sauf que là, le feu passait en priorité 1, avant toute leçon de pseudo français.

    Heureusement, Benjamin semblait s’être réveillé… et avoir saisi la situation. Ce n’était donc plus un poids mort que Na Yong devait se trimballer partout. Il servait à quelque chose… et serait peut-être enfin un atout pour lui. Et sa survie. Mais pour l’instant, il ne pouvait pas trop espérer. Il y avait déjà plus de chance que Benji puisse les sortir de l’eau… et ça, s’était déjà un bon début. Car lui n’avait vraiment aucune envie de s’éterniser dans ce liquide… immonde et effrayant. Plus vite il le fuyait, mieux ce serait. Il ferait trempette un autre jour… et à un endroit où il aurait pied et qu’il n’y aurait pas le feu tout autour. Ouais, c’était plus classique comme baignade mais aussi plus à son goût. Peut-être même qu’il réussirait à convaincre Ham Gil de lui fournir la recette de son shampoing pour qu’il puisse se refaire une beauté ! Bin quoi, on peut rêver, nan ?

    Ah… merde… pour corser un peu le tout, Benjamin était asthmatique… Il l’avait presque oublié avec la précipitation. Et là, ça lui revenait en pleine gueule au moment où cela était le moins pratique. Il sentit le plus âgé raffermir sa prise sur sa taille. Au moins… il semblait conscient de ce qu’ils s’apprêtaient à faire… c’était déjà une bonne nouvelle, non ? C’était mieux que rien en tout cas.

    Benji… allait l’aider ? Vraiment ? Il ne savait pas s’il pouvait lui faire confiance. Mais il n’avait pas vraiment le choix à cet instant. Il se contenta d’hocher faiblement la tête, montrant à l’Occidental qu’il avait compris… et qu’il était le plus prêt qu’il pouvait être dans de telles conditions. Son corps tout entier tremblait et tout ce qu’il pouvait faire, c’est s’accrocher et s’approcher le plus possible du plus vieux. Il prit une grande respiration… mais l’air était déjà empli de fumée. Puis ils plongèrent.

    L’eau l’englobait. Entièrement. Ce n’était pas normal, ce n’était pas une bonne idée ! Pas du tout ! Une gorgée d’air s’échappa brusquement de ses poumons mais il se dépêcha de refermer sa bouche. Non, il devait se calmer. Benji le tenait fermement… Et ils allaient remonter, bientôt. Juste fermer les yeux et attendre. Mais… ça n’allait pas. Il avait l’impression que l’eau était en train de s’infiltrer partout en lui, l’étouffant plus sûrement que des cordes. C’était une sensation atroce. Insupportable. Il ne pouvait pas rester comme ça, même si Benji était là et qu’il le tenait. Pour Na Yong, c’était tout simplement impossible. Alors il commença à paniquer. Il se mit à se débattre, sans trop savoir contre quoi. Il donnait juste des coups dans tous les sens, y compris dans le sens de Benjamin… malheureusement pour ce dernier. L’air commençait à lui manquer. Tout comme le sang froid et le sens de la réalité. Il était en pleine crise d’angoisse. Il y avait de quoi, non, il venait de se jeter dans la gueule du loup de son propre gré. Tout ce qu’il faisait, c’était les précipiter vers la mort certaine avec ses âneries. Il leur fallait remonter, vite. L’eau commençait à s’engouffrer dans sa gorge… ses poumons… Oui, remonter… et espérer que le feu avait passé son chemin. Sinon… s’en était terminé pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Dim 3 Fév 2013 - 17:32

    Un feu de forêt ne lui semblait pas vraiment étrange, surtout vu la température de cette île. Mais il avait du mal à cerner qui avait pu faire une telle erreur. Enfin, une personne avait surement essayé de faire un feu pour se nourrir. Il n’avait pas réellement le temps de réaliser qu’il avait l’eau tout autour de lui, l’empêchant de respirer. Voyant le feu au dessus de l’eau, cela ressemblait à un spectacle impressionnant, enfin … Cela aurait pu l’être encore plus si ce n’était pas mortel.

    La peur était bien présente, il avait du mal à ne pas stressé à l’idée de mourir. Pourtant, le jeune homme avait du se détendre au maximum pour ne pas faire de crise en plongeant. Il serrait le plus jeune contre lui avec bien du mal, Na Yong semblait énormément paniquer. Il n’avait apparemment pas assez de force pour résister plus longtemps. Des bulles sortaient de la bouche de l’asiatique. Ne pouvant plus résister, Benjamin le lâcha sous un coup qu’il reçu dans le nez. Manquant d’air à cause du coup, l’occidental se mit à nager en direction de la surface. Cet idiot de Na Yong allait lui payer. Retenant un peu le pied du coréen, il craignait qu’il allait trop vite cela faisait que quelques instants qu’ils avaient plongés et pourtant il ne pouvait prendre le risque de le laisser se noyer. Son cerveau fusa et il regarda autour d’eux paniqué. C’est alors que le jeune homme eut une idée. Rattrapant le plus jeune, il le serra de nouveau contre lui, et nagea du moins qu’il pouvait faire la paroi de la cascade. Il avait souvent un écart entre l’eau et la roche ! Ben ouais … On apprend souvent des bonnes choses avec les films d’action occidentaux. Remontant à la surface une fois le torrent d’eau dégringolant passé. Le jeune homme prit une grande bouffé d’air, bien que celle-ci était encore remplit de fumé à cause du feu. Toussant un bon moment, Benjamin regarda autour de lui, cherchant du regard Na Yong. « Na Yong ca va ? » Il n’avait pas lâchait le jeune homme asiatique et il l’aida à se hisser sur les rochers proche de la paroi.

    Toussant un peu, le jeune homme passa sa main dans ses cheveux, pour souffler doucement, se hissant à son tour sur les rochers quelque peu chaud. Respirant difficilement, il ferma les yeux, pour essayer de se calmer, sa ventoline était restée au campement, il n’avait pas d’autre choix que se calmer tout seul. Il ne savait pas si le feu était passé mais il ne comptait pas regarder pour le moment. L’eau en tout cas était très chaude, sans parler des rochers sous lui.

    Passant de l’eau sur son visage, le jeune homme réussi à se calmer un peu, soufflant lentement il semblait se calma, il passa sa main dans ses cheveux. Regardant Na Yong, le jeune homme remonta ses pieds sur le rocher pour poser sa tête sur ses genoux. « On devrait attendre un petit moment avant de partir… C’est assez … Dangereux pour le moment. » Enfin … Il n’en savait rien, mais il n’avait pas envie de risquer le coup. « Tu aurais pas du paniquer de la sorte … Je te tenais, tu risquais rien ! Tu … Tu aurais pu te faire tuer en remontant de suite à la surface ! Un feu de foret ne passe pas si vite ! A quoi tu joues ? Tu risques nos vies. » Passant sa main de nouveau sur son visage, le jeune homme, il avait des soucis pour respirer sincèrement. Posant sa tête contre la paroi, le jeune homme souffla un long moment de nouveau, alors qu’il sentait son esprit un peu perdu. Il ne se sentait pas réellement au meilleur de sa forme. Sentant de nouveau sa respiration s’accélérer, il savait que Na Yong n’allait pas paniquer en le sentant respirer rapidement. Il avait déjà eu l’occasion d’être en présence de lui, lors d’une crise. « Na Yong … J’ai … J’ai du mal à … respirer. » Sa respiration était sifflante et il fermait les yeux de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mar 12 Fév 2013 - 21:23

    Peut-être avait-il perdu connaissance un court moment… Il ne se rappelle de rien en tout cas. Tout ce qu’il sait, c’est que lorsqu’il a repris ses esprits, il était en dehors de l’eau… dans un endroit où il n’avait jamais mis les pieds. Quelques regards par-ci par-là et il comprit qu’il était dans une sorte de grotte… derrière la cascade. Ce qui expliquait pourquoi il n’était jamais venu… pour ça il aurait dû nager. Il entendit brièvement la voix de Benji lui demander s’il allait bien… Comme si ce dernier était très loin de lui. Il ne répondit pas. Il ne connaissait même pas la réponse… Il s’aperçut que ses mains tremblaient comme des feuilles… Non, c’était faux, en fait, tout son corps tremblait. Violement. Le choc n’était apparemment pas passé. Une pensée cohérente surgit pourtant dans son esprit… Il avait perdu son sac d’habits dans toute cette agitation.

    Ben lui faisait des genres de reproches… Mais il était bien incapable de répliquer la moindre chose. Pouvait-il au moins parler ? Rien n’est moins sûr. Il n’osait pas vraiment essayer… Il n’avait pas la force de se battre contre l’autre. Pas la force d’ouvrir la bouche. Et encore moins de réfléchir à quoi que ce soit… Mais tout à coup, il se rendit compte que… son camarade était étonnement calme. Trop. Il reprenait lui-même peu à peu ses esprits. Il pouvait sentir d’ici la fumée que dégageait l’incendie. Il espérait juste que cela ne les asphyxient pas. Lentement il tourna la tête vers Benjamin… puis il l’entendit. Oh merde. Ce n’était pas le moment. Vraiment pas ! Le cœur de Na Yong repartit en trombe. C’était douloureux… Mais c’était certainement encore plus douloureux pour l’autre à cet instant précis.

    Il se mordit la lèvre inférieure. Il y a un peu moins d’une année, il se rappelait bien de… ce que sa mère lui avait obligé à faire : se renseigner sur l’asthme. Autant vous dire que cela l’avait royalement fait chier ! Surtout que c’était juste pour ce parasite de Benjamin qu’il devait le faire ! Sa mère… était un démon à ses yeux. Elle a toujours cherché à le responsabiliser le plus possible. Et… elle avait du boulot… Mais du coup, là, il faut avouer que cela s’avérait bien utile à cet instant… Mais Na Yong n’oserait jamais avouer à voix haute face à Benjamin qu’il s’était renseigner pour sa pomme, même contre sa volonté.

    « Euh… Non, franchement, me faire le coup-là, Benji ! » En une fraction de seconde, il pensa à un détail… un détail qui changeait tout. S’il arrivait quelque chose à Benjamin… - même si ce n’était pas la mort ! – lui était fichu. Il ne pourrait pas nager pour se sortir de cette grotte. Crier à l’aide ? Il risquait de passer un sacré moment à attendre que quelqu’un passe par ici… et même, le vacarme de la cascade couvrirai sa voix… Nager ? Simplement hors de question. C’était une impossible. Evidemment, c’était très égoïste. Mais c’était sa paranoïa ainsi que son obsession de la survie qui l’animait à cet instant… Non, il n’avait pas le droit à ça. Pour une fois, ce n’était pas le moment de penser à lui. Juste pour cette fois…

    « T’as pas ton spray-machin ? Non… évidemment… ce serait trop beau ça… » Chancelant, il se releva pour se rapprocher un peu de l’autre. Il poussa légèrement sur l’épaule de Benji pour que ce dernier se redresse. « Respire profondément. Chut… ça va aller… Tu devrais avoir l’habitude, non ? Respire bien. »

    Bon, il devait avouer que ces souvenirs sur le sujet était… assez lointain. Tout ce qu’il se rappelait, c’est qu’il devait aspirer une sorte de petit gaz dans un tuyau… et si cela persistait, Na Yong devrait appeler l’ambulance. Sauf que… c’est marrant mais il était pas sûr que l’ambulance arriverait jusqu’ici ! Et puis, même pour le petit tuyau c’était raté. Il frotta gentiment le dos de Benjamin. Quoi ?! Même lui pouvait être gentil parfois ! Vestige de sa vie d’avant… Bon, d’accord, en ce qui concerne sa relation avec l’Occidental, c’était peut-être la première fois… Mais il faut bien commencer un jour, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Lun 25 Fév 2013 - 21:48

    Sentant son souffle lui manquer l’anglais prit peur, il ne pouvait se permettre de jouer les chiants de suite, ils étaient dans une assez mauvaise posture ainsi. Posant sa main sur son torse pour essayer de respirer normalement, son rythme cardiaque s’emballa de plus belle le poussant à se pencher en avant. Pourquoi maintenant ? Et surtout en présent de Na Yong, ce dernier allait surement se délecter du moment et le regarder mourir sous ses yeux. Le côté positif c’est que l’évaporation de l’eau permettait à Benjamin de respirer difficilement certes, mais sans trop souffrir. Sentant qu’il n’arriverait pas à se calmer, seul, l’anglophone leva les yeux vers son ancien colocataire, ou plutôt hébergeur. S’adressant alors à ce dernier avec une difficulté évidente, il essaya en vain de lui demander un peu de son aide. La réponse de Na Yong, ne lui annonçait rien de bon, il était presque sûr qu’il allait le laisser se débrouiller sans lever le petit doigt. Il était con ou quoi ? Pour une fois dans sa vie, un peu d’humanité ne serait pas trop demandé si ? Posant la main au niveau de sa gorge, le jeune homme essayait au mieux de se calmer, néanmoins, avoir en tête l’idée que Na Yong s’amuserait avec sa dépouille ne l’aidait pas à prendre sur lui et respirer calmement. Toussant sous l’énervement, rien ne semblait l’aider à aller mieux. Grognant un peu, il releva les yeux en entendant la voix de Na Yong, bien sûr que non qu’il n’avait pas sa Ventoline sur lui ! Il ne pensait pas avoir à subir autant d’émotion d’un seul coup. Sentant de la douleur dans le bout de ses doigts, le jeune homme sentait la terre lui tourner alors qu’il sentait sa gorge lui bruler à chaque nouvelle inspiration.

    Ne réalisant pas ce qu’il se produisait autour de lui, le jeune homme semblait sur le point de tourner de l’œil, alors qu’il se recroquevillait un peu plus chaque instant sur lui-même. Ce fut alors qu’il ne semblait pas réussir à se calmer, laissant tomber sa tentative de reprendre sur lui alors qu’il sentit quelque chose le faire se redresser. Gardant les yeux clos, le jeune homme écouta la voix de Na Yong lui parler. Ce qui était étrange c’est qu’habituellement sa voix aurait eu tendance à l’agacer, lui taper sur le système, aujourd’hui, elle était la seule chose qui arrivait à le détendre.

    Soufflant doucement pour essayer de reprendre une respiration correcte, le jeune homme rouvrit lentement les yeux en sentant quelque chose frotter son dos. Na Yong ? C’était bien lui ? Qu’avez-vous fait du petit démon que Benjamin connaissait si bien ? Il n’avait jamais été aussi doux avec lui, c’était réellement étonnant d’ailleurs, c’était à peine si le jeune homme arrivait à reconnaitre son cadet. Toutefois, ce contact présent dans son dos, lui apportant une sorte de réconfort, réussit à apaiser un peu l’angoisse de l’anglophone.

    Continuant à respirer doucement, Benjamin sentit son souffle lui revenir peu à peu, tandis qu’il se massait le crane nerveusement un peu perdu tout de même. « Tu … Tu crois qu’on va pouvoir rentrer chez nous un jour ? » L’inquiétude de ne jamais revoir sa sœur ou encore de devoir rester ici toute sa vie. Du moins, s’il ne se faisait pas tuer avant ne lui disait rien de bon. Il voulait rentrer en Angleterre revoir Leina. Ses parents ? Oui, il les aimait, mais sa sœur passait avant tout. Elle avait tellement fait pour lui, elle lui avait tant offert et appris. Attrapant la main de Na Yong en douceur, il posa cette main sur son front avant de toucher celui de Na Yong. « Il fait drôlement chaud non ? » Pas possible de prendre de l’eau pour se rafraichir avec le feu elle était devenue relativement très chaude. Soupirant en lâchant le front et main de Na Yong, l’anglais, se calla le dos contre une paroi regardant autour d’eux sans savoir ce qu’il espérait trouver. « Cela va mettre combien de temps à passer à ton avis ? » Le soufflant encore court et difficile, Benjamin fermait les yeux de temps en temps pour souffler doucement essayant de maitriser sa crise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Dim 3 Mar 2013 - 14:36

    Si sa mère était ici, elle le féliciterai très certainement d’avoir su plus ou moins géré la situation et d’avoir pris soin de Benji. Sauf que… elle n’était pas ici. Personne n’était ici. Ni père, ni mère, ni même… la personne qu’il avait commencé à fréquenter avant de partir. Ici, il n’y avait que Benjamin. Ce très cher Benjamin.

    Toute cette situation… était complètement insensée. Quel pourcentage de chance – ou plutôt de malchance – avait-il de finir sur une île déserte, perdre tous ses biens dans un incendie ravageant l’île… et pour finir être coincé dans une grotte avec un Benji asthmatique ? 0.00008% ? Non, même pas. Enfin le « pour finir », n’était pas exact. Son aventure n’était certainement pas terminée. Il n’avait pas encore réussi à se tirer de cette île. Pour le moment. Enfin… sans nager, comment pouvait-il se barrer ? C’était impossible. Personne ne viendrait les chercher. Personne ne tentait de les chercher, même ! Si cela se trouvait, tout le monde les avait oublier depuis bien longtemps. Rahhh ! Cela ne servait à rien de penser à des trucs comme ça ! Il n’avait pas besoin de ça en ce moment. Il lui fallait des solutions. Pas plus de problèmes.

    « Je ne sais pas. » Il n’avait pas la force de dire plus à ce sujet. Il ne souhaitait même pas mentir pour rendre la vérité un peu plus douce. Allaient-ils vraiment rentrer ? Est-ce que ce cauchemar se finirait un jour ? Pour lui, cela faisait déjà plus de six mois que tout cela durait… Pour Benjamin… à peine… une semaine… deux ? Quelques jours ? Comment il allait tenir si seulement après si peu de temps il pétait un câble ? Et avec son asthme… Na Yong sera les dents. Il ne voulait pas y penser. Ils avaient beau ne pas se supporter, ce n’était pas pour autant qu’il souhaitait la mort de l’autre. Même s’il ne le montrait pas… au final, il s’était attaché à ce parasite. Oh ! Ils ne seraient certainement jamais amis ! De toute façon, leur relation était indéfinissable. Et le resterait jusqu’à la fin, sans aucun doute.

    Il se laissa aller contre la parois de la grotte. Autant profiter tant que celle-ci était encore fraîche… Car Benjamin avait raison. Il faisait chaud. Atrocement chaud. Il lui laissa prendre sa main et en faire ce que bon lui semblait. Il avait l’impression d’être soudain vidé de toute force. C’était trop pour une seule journée comme émotions. Il fallait qu’il se repose… que son esprit s’éteigne pour un moment… Mais s’il s’endormait –là… est-ce qu’il se réveillerait ? Et si oui, dans quel état ? Non, il ne pouvait pas encore se laisser aller. La situation ne le permettait pas… Et il devait veiller sur Benji. Pour une fois.

    « Rohh… arrête de te plaindre ! Tu crois que beaucoup de monde peut profiter d’un hammam-sauna gratuit ?! » dit-il en plaisantant. C’est vrai que la vapeur commençait à effumer un peu la grotte… Foutue cascade ! L’eau allait lui pourrir la vie jusqu’à la fin ! Mais en y pensait… l’humidité de l’air pourrait certainement aidé Benjamin a respirer ! Il espérait car dans le cas contraire, lui ne pouvait rien faire de plus pour aider l’autre… Il était inutile. Comme d’habitude.

    « Pour toi… je sais pas… Mais comme moi je ne compte pas remettre un seul orteil dans l’eau… bin jusqu’à ce qu’un hélicoptère ou un bateau vienne me chercher. » L’humour. Dans ce genre de situation, il n’y avait plus que ça pour se défendre contre cette situation merdique. Quoi que… en y cherchant bien, on pouvait déceler qu’il y avait une part de sérieux. Il ne pourrait pas retourner dans l’eau. Pas maintenant… pas avant quelques jours. Tout son courage et son instinct de survie était parti dans ses chaussettes depuis longtemps. Ah merde, il avait pas de chaussettes… Elles étaient beaucoup trop trouées donc au bout d’un moment, il s’était mis à les utiliser comme chiffons. Enfin, de toute façon, sa cabane isolée avait sûrement brûlée… donc peut importait.

    « Rahhhh ! Entre l’humidité et la chaleur, mes cheveux doivent ressembler à ceux d’une sorcière ou des poils de chien ! » dit-il en gémissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Dim 10 Mar 2013 - 13:44

    Toussant un long moment, l’anglais regarda Na Yong en souriant un peu perdu dans ses pensées. Finalement le coréen n’était pas si désagréable que cela, c’est dommage que le coréen ne lui avait jamais montré ce côté de sa personnalité avant aujourd’hui. Passant ses mains sur son visage, Benjamin avait retrouvé une respiration normale et se sentait mieux lors et déjà malgré la chaleur presque étouffante. Enfin quitte à choisir il préférait cette chaleur là, contrairement à celle de l’autre côté, ou il sait qu’il aurait perdu la vie. Souriant un peu à la remarque humoristique de son ami, l’anglais fit un peu la moue avant d’hausser les épaules. De toute manière sauna, hammam ce n’était pas trop son truc, avoir aussi chaud dans un lieu si petit… Il ne fallait pas être net pour aimer cela. Poussant un peu Na Yong de la main pour le taquiner, il se mit bien vite à rire. « Idiot ! Mais il est vrai qu’il vaut mieux penser qu’il s’agit d’un hammam qu’un feu qui détruit tout sur son passage, je te l’accorde. » En tout cas, l’avantage c’est que venant à peine d’arriver, il n’avait pas le temps de regretter ou craindre la mort de quelqu’un ! Il ne connaissait personne et puis, le seul qu’il connaisse était actuellement avec lui. C’était une chance qu’il se soit rencontrés n’est-ce pas ? Ils avaient pu se sauver mutuellement, s’ils n’avaient pas été à deux, ils seraient morts.

    Heum … Na Yong, avait vraiment peur de l’eau dis donc. Le problème c’est qu’il ne voyait pas comment sortir d’ici sans repasser par l’eau… La grotte derrière la cascade semblait s’arrêter peu après eux. Regardant d’un air inquiet Na Yong, Benjamin ne pouvait s’imaginer le laisser pourrir ici bas… Gonflant les joues, finit par se lever cherchant dans le fond un passage en vain. Apparemment ils étaient commandés à repasser par l’eau. « Tu te doutes, que cela va être difficile non si tu n’acceptes pas de passer par l’eau ? On ne peut pas sortir ailleurs Na Yong. » Autant lui dire la vérité, qu’il commence à accepter le fait qu’ils n’avaient pas réellement le choix que de repasser par là. Revenant s’asseoir, cette fois-ci plus proche du coréen, le jeune homme lui adressa un léger sourire alors qu’il se mit à rire à sa remarque vis-à-vis de ses cheveux. Se redressant un peu de la paroi pour regarder la chevelure du plus jeune, Benjamin fit une petite moue avant de lui lancer en souriant : « Non ! Ils sont dans leur état naturel… Ils sont toujours ainsi habituellement. » Une pure taquinerie. Il ne le disait pas dans le but de lui faire mal contrairement à d’habitude. Il faut dire que la situation n’était pas dès plus joyeuse alors à quoi bon se disputer en plus de nouveau avec Na Yong ? Cela ne les mènerait nulle part à part gaspiller leur temps et salive. Surtout que la salive était un élément important lorsque l’eau proche de vous est trop chaude pour être bu.

    « Dire qu’il aura fallu un incendie pour que je découvre, que tu n’es pas une sale peste … Tu peux être agréable. Pourquoi tu n’as jamais montré cela avant ? Va savoir on aurait pu unir nos forces contre d’autre coréen ! » Riant un peu, l’anglais poussa de nouveau un peu Na Yong pour le taquiner. Se levant alors il s’approcha de l’eau pour toucher cette dernière, il grimaça un peu en sentant la chaleur. Il se retourna vers Na Yong en soupirant. « L’eau est encore chaude, mais je vais aller voir ce que cela donne de l’autre côté, on va pas pouvoir rester la éternellement.» Descendant dans l’eau assez chaude, le jeune homme plongea pour passer de l’autre côté, le feu s’était éloigné, mais le spectacle à voir n’était pas des plus réjouissants. Les arbres étaient tous brulés et l’odeur de brulé n’était pas agréable. L’air aussi n’était pas des plus faciles à respirer. Revenant alors sur ses pas pour revenir dans la grotte Benjamin remonta à la surface pour s’approcher de la terre ferme et se hisser dessus. « Le feu s’est éloigné Na Yong … Il faudrait y aller pour voir ce qu’on peut récupérer. » Il voulait bien sûr parler de leur affaires mutuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ localisation : Le plus loin possible... de l'eau sans fin. Donc Nord-Ouest... en général.
ϟ feat. : Lee Taemin
ϟ DC : Nop
ϟ messages : 58

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Mar 19 Mar 2013 - 11:58

    Peut-être que… si Na Yong n’avait pas décidé de le prendre en grippe dès son arrivée chez lui à cause d’un caprice de gamin… oui, peut-être qu’à ce moment-là, Benjamin et lui aurait pu être de bons amis. Il s’en rendait compte maintenant. Amèrement. Mais… il ne regrettait rien. Ce n’était de toute même pas sans nature. Regretter ne servait strictement à rien si ce n’est de se torturer les méninges pour se racheter une conscience dans cette douleur psychologique.

    Rahhh ! Mais merde, il savait bien que s’il voulait sortir, il devrait au moins remettre un orteil dans l’eau… Sauf qu’il n’était pas prêt ! Pas du tout ! De toute façon, au-delà de cette grotte, que trouverait-il ? Rien. Il n’avait plus rien. Sa cabane qu’il avait passé des heures, des jours, des semaines à construire, était certainement en cendres. Avec toutes ses affaires. Évidemment. Il avait meilleure temps de rester ici après-tout. Au moins, il avait de l’eau plate pour survivre. Quelques temps.

    Il fit la moue en entendant la réplique de Benjamin sur ces cheveux. Dieu sait à quoi ils ressemblaient… Il… devrait les couper… c’était certainement la meilleure solution… Il avait bien remarqué qu’avec Ham Gil, il n’arriverait pas à avoir régulièrement du shampoing pour les sauver. Et depuis six mois passés sur cette île, ils avaient perdus toute leur superbe. Autant arrêter cette horreur… lorsqu’il rentrera à la maison, sa vraie maison, en Corée du Sud, il les refera pousser comme il voudrait. Même si cela prendrait du temps.

    Bien sûre. Benjamin avait raison. Si Na Yong n’avait pas été si désagréable avec lui, tout se serait certainement mieux passé. Mais là, tout ce qu’il voulait, c’était crier à l’autre de ne pas y aller. Que c’était de la folie d’y retourner avec… cette eau bouillante et le feu. Il préférait le garder près de lui, pour le rassurer, que de le jeter maintenant en éclaireur. Mais il ne dit rien. Il le laissa partir. Il n’avait pas le droit de le retenir égoïstement.

    Alors il attendit. En se serrant contre le mur de la grotte et se mordant le pouce. Encore un peu plus et il se faisait une cicatrice à vie. Benjamin remonta à la surface de l’eau juste à temps. Il s’en approcha à quatre patte le plus rapidement qu’il put pour l’aider à remonter. Mais c’était déjà trop tard. Il fit mine de rien et écouta les paroles de l’autre. En entendant que la voix était libre, il ne put s’empêcher de lâcher un petit « Oh… » de compréhension. Oui, il savait bien ce que cela signifiait… Benjamin allait partir. Avec ou sans lui.

    Il soupira, reprenant son pouce entre ses dents. Il détestait ce genre de dilemme. Il avait l’impression de devoir choisir entre une lente mort de faim dans cette grotte… ou une mort par noyade atroce… mais rapide. Ironique pour lui qui voulait à tout prix survivre. Sa paranoïa n’avait pas empêcher qu’il se retrouve au milieu de toute cette merde. Il regarda Benjamin droit dans les yeux. Pouvait-il lui faire confiance ? Son esprit lui criait qu’il ne fallait pas. Mais c’est certainement la paranoïa qui parlait. Encore. Toujours.

    Tch. De toute façon, tout ça, était peine perdu. Qu’avait-il vraiment à perdre ? Il était fatigué et même sa paranoïa lui demandait trop d’énergie pour que quelque chose de sensé en sorte. Il attrapa la main de Benjamin et la serra. Il laissa échapper un petit soupir « une mort rapide est toujours préférable… » Ce n’était à peine un murmure. Juste pour lui-même. Peut-être pour se convaincre. « Si tu me noies, je te hanterai jusqu’à la fin de tes jours… sache-le. Et si je finis griller comme une saucisse, mon âme s’introduira dans ton corps et je te possèderais. Je te ferais faire pleins de choses très ridicule comme porter un string, danser devant tout le monde en tutu rose avant une capote au bout de chaque doigt… Crois-moi, j’en serai capable. »

    Il lui fit un petit sourire mais ses yeux disaient bien qu’il était sérieux, au fond. Il était fatigué, perdu, traumatisé, confus, d’accord, mais il gardait toujours un soupçon de paranoïa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 23 ans
ϟ feat. : Francisco Lachowski
ϟ DC : Rhee Woo Eun.
ϟ messages : 204

MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   Dim 24 Mar 2013 - 20:37

    Remontant à la surface, le jeune homme occidental se doutait bien que cela ne serait pas évident de faire attendre raison à son compagnon d’infortune. Connaissant sa peur, il savait pertinemment que rien de tout cela n’allait l’aider à s’entendre mieux avec lui, mais il n’avait pas le cœur à être mauvais avec lui. Après tout, il lui avait sauvé la vie lui également, il ne pouvait donc pas le laisser ici. Il resta sans voix après avoir annoncé à Na Yong qu’ils pouvaient s’en sortir, le jeune homme ne semblait pas accepter facilement le fait de retourner dans l’eau et cela était compréhensible, même angoissant surement pour lui. Pourtant, Benjamin resta à attendre, il aurait pu partir, l’abandonner le laisser se débrouiller tout seul. Après tout, le coréen l’aurait bien mérité après tout ce qu’il avait pu lui faire ou dire ! Néanmoins il n’avait pas le cœur ni même l’envie de le laisser pourrir ici, aussi étrange soit-il Benjamin estimait le jeune homme. Il était un peu la première tête qu’il avait vue en arrivant en Corée du sud et même si elle n’avait pas été des plus accueillantes, il ne pouvait s’empêcher d’apprécier le plus jeune.

    Tendant doucement sa main au plus jeune il afficha un léger sourire qu’il voulait au maximum rassurant, il n’allait pas lui faire courir le risque de mourir. Bien que Na Yong, n’allait surement pas s’en sortir facilement dans l’eau. Il avait bien l’idée de l’assommer pour traverser plus facilement mais à quoi bon ? Cela était perdu d’avance. Même dans les vapes il était persuadé que Na Yong allait réussir à se débattre. Affichant un plus grand sourire alors que l’asiatique attrapa sa main, l’anglais le regarda amusé par sa déclaration. Eh bien ! Cela avait le mérite d’être clair ! « Faisons ainsi alors ! Et inversement si je meurs je vais t’en faire baver Na Yong. » Lui souriant aussi, le jeune homme ne prenait pas cela pour une vraie menace, après tout le côté optimiste de Benjamin le poussait à penser que tout allait bien se dérouler. De plus, il était le super héro non ? Il était là pour sauver Na Yong, les parents de ce dernier l’avait envoyé le chercher, il ne pouvait décidément pas repartir sans lui.

    Attrapant Na Yong par la taille, le jeune homme se rapprocha de l’eau et se mit à réfléchir un moment. Comment pourrait-il calmer l’asiatique pour qu’il ne cherche pas à les faire couler. Le regardant un instant il préféra l’option de lui expliquer ce qu’il comptait faire. « Bon écoute, tu vas te tenir à mon cou, on va juste plonger sous l’eau, le temps de sortir de la grotte et on va remonter en surface de suite une fois de l’autre côté, pour rejoindre le rivage. On va rester quelques secondes sous l’eau, mais si tu te débats de trop, ca va être plus long. Je sais, cela sera pas simple pour toi, mais ferme les yeux et imagine que si tu retiens ton souffle le plus longtemps possible tu gagneras notre duel ok ? » Lui adressant de nouveau un doux sourire, l’anglais lui ébouriffa les cheveux avant de prendre ses bras pour les mettre autour de son propre cou, pour s’assurer qu’il le fasse bien. Descendant dans l’eau, jusqu’au moment où elle lui arrivait au milieu du ventre, l’anglais regarda de nouveau son colocataire en souriant. Bon allez il allait falloir se jeter à l’eau. « Ne tant fais pas, je vais pas te laisser, tu vas t’en sortir ! » Fermant un instant les yeux pour se détendre, de peur que Na Yong ne les fasse couler à nouveau, l’anglais descendit de nouveau dans l’eau, tenant les mains du coréen pour l’empêcher de filer loin de lui. Il n’avait pas le choix, ils allaient traverser. Nageant tranquillement vers la chute d’eau, l’anglais regarda Na Yong pour s’assurer que tout aller plus ou moins bien, plongeant alors, Benjamin fit de son mieux pour revenir à la surface de l’autre côté, reprenant alors son souffle rapidement. Cependant il n’avança pas, préférant questionner le coréen avant. « Est-ce que ca va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|   

Revenir en haut Aller en bas
 

[OPEN] Chapitre I ▬ Des retrouvailles pas forcément souhaitées. |Na Yong|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un scanneur de malwares en complément : PrevX SCI
» Otenir le nom d'un élément d'un listView [Résolut !]
» Type de véhicule en supplément sur la carte
» Refus résiliation complément box par bouygues
» Open est la réponse d'Orange à Ideo de Bouygues...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬west :: Cascade
-