WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 24 ans
ϟ feat. : Cho Kyuhyun [Super Junior]
ϟ messages : 123

MessageSujet: Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]   Lun 18 Mar 2013 - 12:39


Et si on se

détendait un peu ;



Lim Chi Sunk & Rhee Woo Eun


    Après avoir pris milles précautions pour ne pas qu’on le suive et que l’on suspecte quoique ce soit, Chi Sunk retourna en direction de l’Est afin de rejoindre ses collègues matheux. L’enlèvement de ses « camarades » pour un nouveau petit test lui permettait de faire une pause dans sa mission et de venir faire un compte rendu à ses collègues. Tout en se reposant un minimum ! Le jeune homme se réjouissait déjà de prendre une bonne douche chaude et de dormir dans des draps confortables. Malheureusement, il ne pourrait pas trop toucher à son apparence physique de peur de réveiller les soupçons, mais se décrasser un peu lui ferait toujours un énorme bien !

    Le protocole lui permettant de pénétrer dans les lieux parut lui prendre un demi siècle tant il avait hâte de quitter son statut de Robinson Crusoé. Mais il put enfin mettre les pieds dans les sous sols de l’île. Là, il se dirigea vers son appartement, qu’il avait du abandonné il y a environ un mois. Un soupire d’aise lui échappa quand il retrouva son petit nid douillé. Sans plus attendre, il se dirigea vers sa douche, et y passa plus d’une demi-heure, le temps de se frotter de haut en bas, et de savourer une eau à température décente. Il n’avait pas envie d’arrêter ce petit moment de bien être, sachant pertinemment qu’il devrait aller faire un compte rendu détaillé à ses supérieurs dès qu’il se serait séché. La barbe !

    Le reste de la journée se passa à une vitesse plus ou moins rapide. Il s’arrêta dans cinquante bureaux différents, eut l’impression de redire cinquante fois la même chose. Il put cependant envoyé balader une cinquantaine de personnes aussi… Cela avait tout de même quelques avantages de rentrer au bercaille après un mois d’absence ! Ces idiots lui avaient manqué. Et leur mine déconfite à chacune de ses remarques acides, également. A présent, il avait quartier libre jusqu’au surlendemain, récompense de son dur labeur. Et il ne savait même pas ce qu’il allait faire de ces précieuses heures dans cet environnement moderne. Dormir ? C’était bien tentant. Il aurait bien aimé savourer de longues heures de sommeil dans son lit, sans craindre à chaque fois de se faire tuer dans son sommeil, attaqué par un animal sauvage ou détroussé par un autre rescapé. D’un autre côté, il ne voulait pas non plus perdre du temps. En geek qu’il était, il aurait bien aimé travailler sur son ordinateur pendant de longues heures, en profitant pour prendre des nouvelles de ses parents, et du monde extérieur… Curel dilemme que voici.

    L’appel du lit se fit plus fort que tout le reste. Il se coucha en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, s’attendant à s’endormir ci tôt que sa tête aura touché l’oreiller. Mais il n’en fut rien. Son cerveau marchait toujours à cent à l’heure. Il avait beau être épuisé, et avoir des cernes jusqu’au menton, son esprit était trop occupé pour pouvoir s’endormir tranquillement.

    Il se posait milles questions. Comment se passait le nouveau test préparé par ses collègues ? Comment les rescapés s’en sortaient-ils ? Qui étaient impliqués ? Il ne connaissait pas tous les détails. Malgré lui, il se faisait du souci pour les quelques personnes avec lequel il s’était rapproché. Il n’y avait pas grand monde, mais il n’était pas un salopard sans cœur. Il lui arrivait de se sentir inquiet pour les autres. Surtout pour ceux qui en valaient la peine.

    0h54. Chi Sunk n’arrivait toujours pas à fermer l’œil. Jurant dans sa barbe, il finit par se relever, réalisant qu’il n’allait pas réussir à s’endormir de ci tôt. Plutôt que de rester seul dans le noir, dans son appartement, il décida de rejoindre la salle de détente des bunkers scientifiques. Il ne savait pas s’il allait y croiser quelqu’un. A vrai dire il ne savait pas s’il avait réellement envie de voir quelqu’un. Mais qu’importe, son cerveau était pour le moins déréglé pour le moment. Aussi s’y rendit-il sans réfléchir d’avantage. Ce qui était sur, c'est qu'il n'y allait surement pas pour prendre un café. Il était assez nerveux comme cela.

    Quelques minutes plus tard, Chi Sunk apparaissait sur le pas de la porte. Il eut la surprise de voir l'espace café vide... à l'exception de Woo Eun, qui s'y trouvait encore, installé dans l'un des canapés. Cette constatation fit plaisir au jeune homme, qui n'avait pas vu son sex friend depuis un moment déjà. Leur dernière discussion métaphysique remontait à plus d'une semaine. A cet instant, il réalisa que la présence du jeune homme et son contact physique lui avait manqué. Rien de bien romantique là dedans, ne vous faites pas d'idées. Il était juste rare de croiser quelqu'un d'aussi intelligent que lui, et surtout d'aussi compatible sexuellement parlant.

    Chi Sunk s'avança rapidement de Woo Eun, et s'installa à ses côtés sur le canapé sans y être invité. Plutôt que de le saluer normalement, le jeune scientifique s'enfonça dans le fauteuil, bascula la tête en arrière et finit par demander d'un ton égal :

    " Insomnie passagère ?"


    Non pas que ça l'intéressait vraiment. Après tout, chacun sa vie ! C'était uniquement afin d’amorcer la conversation.


    Spoiler:
     




Lim Chi Sunk



❝ Quand tout est fichu; il y a encore le courage. ❞
© Freedom.thief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ feat. : Lee Do Hyeong |Ulzzang|
ϟ DC : Abbott Benjamin.
ϟ messages : 50

MessageSujet: Re: Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]   Ven 22 Mar 2013 - 22:14

    Cela fait plusieurs jours que Woo Eun se sentait atrocement mal et triste, pourquoi cet idiot était allé là-bas ? Enfin ! C’était évident qu’il allait se faire kidnapper… Soupirant en se tournant et retournant pour la centième fois dans son lit, le coréen n’arrivait décidément pas à fermer l’œil. Ce n’était pas possible, être attiré par Se Kyun n’était pas une bonne chose, il était constamment à s’inquiéter pour lui et angoisser à l’idée qu’il puisse lui arriver quelque chose de mal. Se levant de son lit se baladant en boxer à faire les cents pas dans son appartement, le coréen finit par sortir de sa chambre pour aller vers les écrans de surveillance essayant de trouver du réconfort via ses derniers, sans grand succès… Moka était invisible, enfin, il devait être encore retenu prisonnier dans ce bunker à la noix. Ah ! Pourquoi est-ce qu’on l’avait choisi lui ? Woo Eun avait l’impression que son estomac allait rendre l’âme à force qu’il s’inquiète pour lui. Soupirant doucement il se massa les tempes avant d’aller vers le frigo qu’il avait dans sa chambre. Prenant un pot de glace, le petit génie alla s’asseoir dans le salon commun des scientifiques pour se mettre à manger de la glace à ne plus en finir. Tant pis, s’il devait avoir des kilos en trop, s’il devait gros et moche ! Cela serait la faute de Se Kyun de tout manière. Il serait obligé de prendre ses responsabilités et l’aimer tout de même. Rah ! Et voilà qu’en plus il pensait amour ; c’était stupide ! Comment est-ce que Se Kyun pouvait-il tomber amoureux d’un type qu’il ne voit presque pas ? En tout cas, tout cela perturbait assez l’informaticien pour manger entièrement le pot de glace et à croire que cela ne suffisait pas, le coréen s’allongea dans le canapé pour regarder des films déprimant à la télévision. Rien de mieux que voir le malheur des autres pour se dire que finalement sa vie était parfaite !

    Lâchant un soupire remplit de tristesse et de manque, le jeune homme laissa sa tête pendre dans le vide au bord du canapé. « Achevé-moi … Ca finit toujours bien pour les héros… » Oui, il parlait tout seul et alors ? Il était assez désespéré pour avoir le droit de tout. Allant jeter le pot de glace, le jeune homme retourna s’asseoir sur le canapé pour fixer le mur en face de lui, perdu dans ses pensées, il ne semblait plus réellement faire partie de notre planète. Un triste soupire trahit ses lèvres, alors qu’il semblait comme rongeait d’inquiétude.

    Soudainement tiré de ses pensées, le coréen sursauta en entendant quelqu’un lui parler. Bon sang ! Il avait frôlé la crise cardiaque de peu, pourquoi est-ce qu’il n’avait pas attendu personne arriver. Posant alors son regard sur Chi Sunk, le plus jeune ne sembla pas le reconnaitre de suite, il hocha doucement la tête encore un peu perdu dans ses pensées. « hmm … Oui, j’ai du mal à m’endormir ces derniers jours… » Est-ce qu’il avait réellement besoin d’exposer sa vie ? Oui surement, Woo Eun semblait tellement perdu ces derniers temps que l’aide de n’importe qui était la bienvenue. Penchant la tête sur le côté, pour poser son crane sur le dossier, le jeune homme fronça soudainement les sourcils. Se redressant, le jeune informaticien afficha un sourire heureux en reconnaissant enfin son ami. Venant se mettre à califourchon sur ses jambes, le petit blond semblait totalement ravi de le revoir. « Nooon ! Je n’y crois pas ! Chi Sunk ! Ca fait un moment que je n’avais pas vu ta tête dans le coin ! Que fais-tu là ? » Oh, c’était peut-être lui l’infiltrés revenu pour donner des nouvelles de comment avance l’opération avec les élèves enlevés.

    Pensant à nouveau à Se Kyun l’angoisse reprit d’attaquer d’assaut le ventre du blond qui soupira doucement avant de sourire à nouveau en regardant Chi Sunk. « Tu sais … Je me suis ennuyé de toi, ce n’est pas aussi marrant quand tu es sur le terrain, j’ai personne d’assez capable pour parler avec moi … Et pas que pour parler d’ailleurs. » Affichant un merveilleux sourire pervers au coin de ses lèvres, Woo Eun passa ses bras autour du cou de Chi Sunk. Il ne fallait pas lui en vouloir, son passé d’acteur pour les films d’adultes homosexuels pour parler correctement à laissé quelque petites « séquelles » en lui. Il avait l’habitude de ne pas y aller par quatre chemins, perdant son visage dans le cou de Chi Sunk, mordillant un peu sa peau avec envie, le jeune homme se mit cependant soudainement à soupirer agacé avant de se laisser tomber sur le dos sur le canapé laissant Chi Sunk tout seul dans son coin. « Raaah ! Je le déteste ! Pourquoi ? » Il se redressa soudainement pour regarder Chi Sunk l’air agacé. « Tu es d’accord avec moi, l’amour n’existe pas, c’est juste une odeur, une stimulation de nos hormones qui font que nous avons cette impression d’être amoureux. Alors pourquoi je n’arrive pas à le mettre de côté et passer du bon temps avec toi ? Non mais c’est vrai c’est du gâchis… Tu n’es pas souvent là et je suis souvent seul la nuit … »

    Cela n’était décidément plus possible, il devait trouver une solution et vite ! Surtout qu’après tout, il embêté Chi Sunk avec ses affaires de cœur, pas sur que le plus vieux soit intéressait par cela. Revenant alors se mettre sur les jambes de l’autre asiatique, le blond fit une petite moue toute mignonne. « Je sais ! … Aide-moi à l’oublier. » Il avait de la suite dans les idées, il ne fallait pas s’inquiéter pour lui, Woo Eun avait toujours su se débrouiller pour avoir le beurre et l’argent du beurre …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 24 ans
ϟ feat. : Cho Kyuhyun [Super Junior]
ϟ messages : 123

MessageSujet: Re: Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]   Sam 30 Mar 2013 - 21:27

    Chi Sunk jeta un coup d'oeil à Woo Eun et ne put retenir un sourire. Au fond, sa présence lui avait manqué. Il aimait bien voir sa petite bouille et passer du temps avec lui. Il était sur qu'entre eux, il n'y avait aucune prise de tête. Ils discutaient toujours de choses intéressantes en rapport avec leur passion commune (les sciences) et leur présence sur l'île. Et quand ils ne parlaient pas, ils savaient aussi très bien se comprendre physiquement. Les mots n'étaient souvent pas utiles. Au fond, Chi Sunk avait l'impression qu'il pouvait comprendre Woo Eun rien qu'en observant son visage. Il devinait tout mais n'usait jamais de cet avantage pour son propre intérêt ou pour mettre l'autre dans une situation embarrassante... sauf lorsqu'il avait envie de le taquiner un peu. Ce qui, au fond, était souvent le cas, lorsqu'on connaissait le caractère vicieux de Chi Sunk.

    Alors qu'il interrogeait de façon détournée sur la raison de sa présence ici, il vit le jeune homme poser brièvement les yeux sur lui pour lui répondre, perdu dans ses pensées. Allons bon... il devait vraiment avoir l'esprit ailleurs... Le temps que l'information lui arrive au cerveau...10... 9... 3...2...1

    « Nooon ! Je n’y crois pas ! Chi Sunk ! Ca fait un moment que je n’avais pas vu ta tête dans le coin ! Que fais-tu là ? »

    Et voilà que Chi Sunk se retrouvait avec un gamin surexcité sur les genoux. Passant les bras autour de sa taille pour éviter qu'il ne tombe, le scientifique sourit à son tour avant de lui répondre :

    " Va falloir penser à réviser ta caboche parce que les informations ont du mal à arriver jusqu'à ton cerveau Eunie."

    Sur ce, il lui pinça les cottes avant d'expliquer la raison de sa venue dans le bunker : " Je profite de l’enlèvement des élèves pour venir faire mon rapport. Ça faisait un bail que je n'en avais pas eu l'occasion. C'est vraiment le bordel depuis que cet avion s'est scratché sur la plage !"

    Il marqua une pause, remarquant bien le malaise du jeune homme qui se trouvait sur lui. Il fronça les sourcils, s'intérogeant sur son état, mais déjà l'autre reprenait, l'empêchant de le questionner à ce sujet :

    « Tu sais … Je me suis ennuyé de toi, ce n’est pas aussi marrant quand tu es sur le terrain, j’ai personne d’assez capable pour parler avec moi … Et pas que pour parler d’ailleurs. »

    Ah, voilà qui ressemblait plus à Woo Eun ! Pour un peu, Chi Sunk se serait inquiété... pour un peu. Un frisson le parcourut alors que les lèvres du scientifique parcouraient son cou. L'odeur du jeune homme lui titillait agréablement les narines, mais il n'eut pas le temps d'apprécier son initiative plus longtemps car déjà Woo Eun s'écartait, se rasseyant gentiment à ses côtés. Perplexe, Chi Sunk fronça les sourcils mais ne dit rien. Il n'avait jamais été du genre à quémander, surtout lorsqu'il s'agissait de sexe. Et heureusement pour lui, Woo Eun ne l'avait pas assez touché pour le mettre trop en appétit. Il était encore... relaxé, on va dire. Mais il devait bien l'avouer, la réaction et le comportement de son ami scientifique était étrange et pour le moins inhabituel.

    « Raaah ! Je le déteste ! Pourquoi ? (...) Tu es d’accord avec moi, l’amour n’existe pas, c’est juste une odeur, une stimulation de nos hormones qui font que nous avons cette impression d’être amoureux. Alors pourquoi je n’arrive pas à le mettre de côté et passer du bon temps avec toi ? Non mais c’est vrai c’est du gâchis… Tu n’es pas souvent là et je suis souvent seul la nuit … »

    Oula oula ! Le gamin allait beaucoup trop vite pour lui, là. Il n'arrivait pas à tout analyser. L'amour ? Woo Eun lui parlait d'amour ? Lui qui était aussi rationnel que Chi Sunk ? Il fallut encore quelques secondes pour que toutes les informations arrivent dans le cerveau du jeune homme. Et lui qui se moquait de Woo Eun quelques minutes auparavant. Il finit par pouffer doucement en regardant son collègue.

    " Non mais qu'est-ce qui t'arrive ? Tu as fini tout ton stock de porno ou quoi ?! Au point de te rabattre sur des romans à l'eau de rose ?... "

    Sur ce, il se redressa sur le canapé, se tournant pour faire face à son sex friend. Il passa un bras sur le dos du canapé, et s'y appuya avant de rajouter :

    " Bien sur que l'amour n'existe pas. C'est un truc idiot inventé par des filles frustrées en manque de cul. On en a déjà parlé... alors pourquoi tu me sors ça tout d'un coup... tu... tu as bu de l'eau non potable ?! "

    Chi Sunk et son éternel tact légendaire. Son ton était moqueur, mais au fond, il se demandait bien où Woo Eun voulait en venir. Était-il tombé amoureux de quelqu'un ? En vue de sa réaction, il semblait bien que oui. Dans quels foutoirs s'était-il encore fourré ?

    Mais déjà le jeune homme revenait s'installer sur ses genoux et lui proposait de l'aider à oublier. Avec une moue si mignonne qu'il était bien difficile d'y résister. Mais Chi Sunk n'était pas un imbécile. Et même si une partie de jambe en l'air lui ferait le plus grand bien, il n'était pas non plus désespéré au point de coucher avec quelqu'un qui pensait à un autre.

    " Attends Woo Eun... Je n'aime pas vraiment jouer les roues de secours, si tu vois ce que je veux dire. Si tu me disais d'abord ce qui va pas avant de profiter de mon corps d’Apollon ? "

    Dit-il, pince sans rire. Il ne voulait pas jouer au psychologue, et il n'était pas non plus du genre à écouter les confessions des autres. A vrai dire, tous ces trucs là l'ennuyaient royalement. Mais il espérait que Woo Eun se désintéresserait de ses soucis pour se consacrer à lui... entièrement. Sans penser à quelqu'un d'autre pendant qu'il couchait ensemble.




Lim Chi Sunk



❝ Quand tout est fichu; il y a encore le courage. ❞
© Freedom.thief
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ feat. : Lee Do Hyeong |Ulzzang|
ϟ DC : Abbott Benjamin.
ϟ messages : 50

MessageSujet: Re: Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]   Mar 16 Avr 2013 - 20:14

    Chi Sunk avait raison, l’amour n’existe pas ! Il le savait cela était évident, mais pourquoi ? Pourquoi est-ce qu’il fallait qu’il soit dans cette spirale idiote de penser être amoureux de quelqu’un. Sur ses jambes de Chi Sunk, l’ancien acteur X gonfla les joues et bougea un peu ses hanches sur Chi Sunk jouant avec ses cheveux dans sa nuque. Se penchant pour l’embrasser, le plus vieux le repoussa quelque peu. Aie ! Il savait parfaitement qu’il voulait se servir de lui pour oublier Se Kyun ? Affichant un petit sourire pervers ; il se mit à faire une petite moue toute timide mais à la fois perverse. Venant mordiller le cou du scientifique, le jeune homme laissa ses mains glisser sur son torse habillé. Se redressant tout de même pour répondre à Chi Sunk il afficha un magique sourire. « Tu as raison … Mais tu sais … Il y a une partie de ton anatomie que j’ai en admiration … » Affichant un petit sourire en coin pervers, il finit par déboutonner tranquillement le pantalon de Chi Sunk en se mordant la lèvre inférieure sous l’excitation. Venant lui mordre la joue avant de se mettre à rire un moment il se redressa à nouveau. « Tu as raison … Je me suis fait avoir comme les filles… Je suis seulement en manque de tendresse … Enfin tendresse … On va dire cela ainsi. » Mordillant le lobe d’oreille de Chi Sunk, il souffla doucement contre sa peau alors qu’il laissait glisser une main dans le pantalon du plus vieux, Woo Eun lui adressa un beau sourire. Tiens cela faisait un moment qu’il n’avait pas eu le plaisir d’aller à sa rencontre. C’était fou ce que cela lui avait manqué leur petit moment intime à tous les deux. Rapprochant ses lèvres de celle de Chi Sunk, il lui mordit doucement la lèvre inférieure avant de lui sourire. « Tu n’as pas pris soin de moi … Tu es un mauvais amant Chi Sunk … Tu sais combien de personnes rêverez d’avoir un acteur pornographique dans son lit … » Faisant mine de réfléchir tout en s’amusant à caresser l’entre jambe de Chi Sunk, il se mit à sourire de plus belle et rire un peu. « Ben en fait, pas grand monde … J’effraie les gens, ils ont peur de pas être à la hauteur… »

    Chose idiote ! Les autres acteurs n’avaient pas été forcément au meilleur de leur forme. Ah ! Bon sang, il en avait passait mine de rien du temps à simuler. L’avantage c’est qu’avec Chi Sunk, il ne le faisait jamais. Sortant sa main du pantalon de son camarade qu’il lui retira son haut, venant embrasser avec délicatesse et envie son torse. Laissant ses mains courir sur son torse il lui mordilla la clavicule alors qu’il le regardait en souriant. « Au fait … Il se passe quoi sur le terrain ca va ? » Inconsciemment il ne pouvait s’empêcher de savoir comment Moka pouvait aller. Il s’inquiétait pour lui et avait du mal à se le sortir de l’esprit. Une chance pour lui, il avait eu une bonne habitude avec sa carrière, faire obstruction de sa vie et de ce a quoi il pouvait penser était devenu un jeu d’enfant pour lui.

    Jouant un peu avec les cheveux du plus vieux, Woo Eun l’embrassa à nouveau sensuellement liant sa langue avec la sienne, alors qu’il laissait ses mains caresser de nouveau son torse avec envie. Laissant ses mains glisser il finit par tirer sur son pantalon pour lui retirer, bien que le fait qu’il soit assis rende la tache plus compliqué. Se mettant à rire en remarquant qu’il n’allait pas y arriver tout seul, il regarda Chi Sunk avec une bouille plutôt enfantine. « Est-ce que vous pourriez soulever votre magnifique postérieure très cher ? Je suis un peu bloqué … » Ce qu’il aimait dans leur relation ? Tout ne devait pas être parfait. Il arrivait à plaisanter avec lui sans avoir peur de passer pour un idiot. Chi Sunk arrivait toujours à le mettre en confiance, l’avantage c’est que même s’il plaisanter il ne changé pas d’objectif final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Et si on se détendait un peu... ? [Woo Eun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬East :: Bunker central
-