WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 Pendant que le loup n'y est pas... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 20 ans
ϟ localisation : Vers la civilisation ! Yeah !
ϟ feat. : Jang Dongwoo
ϟ DC : Gwak Na Yong & Zheng Huan Yue
ϟ messages : 74

MessageSujet: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Dim 24 Fév 2013 - 20:35


    C’était le moment balade. Le moment que toute la petite famille attendait impatiemment. Usiku et Tamu sur les talons, il se dirigea en chantonnant vers la forêt. Là-bas, ils avaient de quoi s’occuper, tous. Usiku allait simplement courir dans tous les sens, voir vouloir jouer avec son maître… et Tamu trouvera un coin tranquille pour piquer une de ses très célèbres siestes. Moka quand à lui allait ramasser des branchages avant de les attacher en baluchon pour les ramener à la cabane. Avec ça, il pourrait concocter de bons repas pour Jun… Il n’était toujours pas prêt à lui faire de la viande mais… Il pourrait toujours tenter le poisson, non ? Il pouvait au moins faire ça pour elle qui le supporter tous les jours, non ? C’était la moindre des choses à ses yeux… Il n’avait déjà pas l’impression de servir à quelque chose… Il avait bien compris qu’elle ne supportait plus ses herbes et ses fruits donc il allait tester un peu du nouveau !

    Bon, ça commençait bien, Tamu commençait à faire son gros paresseux gâté… Il traînait la patte, poussait des gémissements plaintifs… C’est bon, Moka avait compris le message, cet animal était pire qu’un gosse. Il attrapa Tamu par-dessous le ventre et le souleva pour le prendre correctement dans ses bras. C’est bon, là, la grosse – et lourde surtout, peluche vivante semblant contente et se blottit bien contre lui. Moka sourit… comment pouvait-il vouloir à ces boules de poil ? Il le serra un peu plus fort. De toute façon, ils n’étaient plus très loin… Heureusement car Usiku commençait à montrer des signes de jalousies… et il ne se voyait vraiment pas porter ses deux petites mascottes. C’est que ça pesait lourd ces machins ! Mine de rien !

    Il pénétra dans la forêt et tout de suite, il fut un peu plus frais… Heureusement qu’il avait pris sa grosse jaquette dans sa valise… Maintenant sur l’île, il voyait pas comment il aurait put survivre sans ! Sa veste était encore moins chaude que cette bonne vieille jaquette à triple couches… C’est sûr qu’entre la Tanzanie et cette île, ce n’était pas du tout le même climat ! Il regrettait presque les matins frais de Séoul, c’est pour dire ! A la base, ce n’est pas quelqu’un de très frileux mais quand on a passé toute son enfance au bord de la savane africaine et qu’on finit sur une île venteuse et humide… et bien n’importe qui devient frileux. Mais en six mois, on commence doucement à s’habituer.

    Oh ! En y pensant, il aurait dû demander à Byeong Heon s’il voulait bien venir avec lui… Cela leur aurait permis de passer du temps ensembles et Moka en aurait profiter pour demander au plus jeune s’il avait besoin de quelque chose… Dommage, ce serait pour une autre fois. Il aurait dû prévoir plus vite, pour une fois ! Bon, il ramènerait un peu plus de bois pour en donner à son ami, cela pourra toujours lui être utile ! Au pire, il pourra échanger ça contre quelque chose de plus intéressant…

    Ouf ! Arrivés à destination, tout le monde descend ! Il lâcha Tamu qui s’était endormi dans ses bras… Le réveil ne lui plut pas tellement car il mordilla la main de Moka pour lui montrer son mécontentement. Ce dernier le caressa et le poussa un peu aux fesses pour lui signaler qu’il pouvait aller jouer dans les alentours… et Tamu ne se fit pas plus prier et disparut se trouver un coin pour la sieste. Ce qui était étonnant, par contre, c’est qu’Usiku semblait décidé à rester près de lui… Bon, cela ne le dérangeait pas, c’était juste… inhabituel…

    Il se pencha pour ramasser son premier morceau de bois et directement, Usiku sauta dessus pour le mâchouiller. Ah non, très mauvaise idée ! Cela n’allait pas être très pratique si Monsieur Usiku faisait cela à chaque bois ! Moka n’allait pas avancer très vite ! Il rit en voyant comment l’animal semblait être accroché au bâton. Bon, il était pas prêt de le récupérer ! Oh ! Peut-être qu’Usiku faisait comme un chien ? Il tira le bâton de la gueule de l’animal et le jeta très loin. L’animal… le regarda avec de grands yeux. S’il savait parler, Moka était persuadé qu’il le traiterait de gros con… Bin quoi, il a des yeux de tueurs Usiku ! C’est pas de sa faute ! Il lui fait peur parfois ! Il s’empressa alors de prendre un autre bâton pour le tendre à l’animal, qui le prit aussitôt et partit jouer plus loin avec. Ouf, catastrophe évitée de peu ! Il était le meilleur !

    Mais il sursauta tout à coup, il avait entendu du bruit… « Il y a quelqu’un ? » Le truc le plus… bateau à dire dans de telles circonstances, on l’applaudit !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ feat. : Lee Do Hyeong |Ulzzang|
ϟ DC : Abbott Benjamin.
ϟ messages : 50

MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Jeu 28 Fév 2013 - 20:53

    Est-ce qu’il allait oser faire un pas en sa direction ? Il n’en était plus vraiment sûr, depuis quelques temps, Woo Eun semblait totalement bouleversé par la relation qu’il pouvait entretenir avec Se Kyun. Il ne cessait de se servir de lui et il ne pouvait s’empêcher à la fois de le protéger dès qu’un danger le guettait, cela était plutôt contradictoire non ? En tout cas, le scientifique avait du mal à se concentrer depuis que sa route avait croisé la sienne. Il était souvent à lui faire comprendre où il ne devait pas aller et surtout ce qu’il ne devait pas manger. Certes, Woo Eun vous jurez ne pas agir de la sorte et serait capable de vous faire regretter rien que le fait de l’avoir pensé. Pourtant à le voir assis dans un fauteuil devant les écrans de contrôle, à moitié nu, Woo Eun ne semblait pouvoir décoller son regard de son cadet d’une année. Il avait une dentition pas des plus parfaite, il fallait l’avouer, un comportement étrange et il était surement le type le plus agacent de cette planète néanmoins à le fixer à l’écran, le surdoué lâcha un long soupire alors qu’il se laissait glisser dans son fauteuil, il en était sur et certain, il était foutu. C’était trop tard ! En moins de deux il allait se retrouver à penser uniquement à lui. Ah … Même alors qu’il répare les ordinateurs ou encore les systèmes de sécurité, Woo Eun avait tendance à rêvasser de lui et sourire bêtement. Il était déjà fichu n’est-ce pas ? En tout cas, il n’allait pas se laisser abattre ! A ca non ! Il fallait traiter le mal par le mal ! Il allait faire en sorte que Se Kyun le déteste ! Qu’il remarque qu’il se sert totalement de lui et qu’il ne lui adresse plus la parole. Oui, voilà ! Il allait agir de telle sorte que son camarade allait le détester et ne plus vouloir entendre parler de lui.

    Se levant brusquement de sa chaise, le jeune homme se mit en marche bien déterminé à être le plus odieux possible avec Se Kyun pour qu’il arrête de penser à lui continuellement. Ah ah ! Il allait voir, ce qu’il allait voir ! Néanmoins à peine avait-il quitté la pièce qu’on le vit la retraverser dans le sens inverse en trottinant. C’est bien beau d’aller dire des choses odieuses à Moka, s’il y allait en boxer simplement, cela pourrait paraitre suspect. Mettant alors ses vieux vêtements qu’il sortait lorsqu’il voulait passer pour un Honja, le scientifique pu alors sortir de QG pour avancer sur l’île. D’après les dernières images qu’il avait vues, Se Kyun se dirigeait dans la forêt avec ses deux pandas roux. Cela lui donnait un avantage, il allait avancer plus vite et rapidement le trouver.

    S’enfonçant dans la forêt, le surdoué mis rapidement la main sur sa cible, se cachant du mieux qu’il le pouvait ne voulant pas se faire voir, il prit le temps de souffler. A contre vent les compagnons de Moka ne pourront pas l’avertir de sa présence, il n’avait donc plus qu’à attendre le bon moment pour lui tombé dessus. Voyant un bâton atterrir non loin de lui, le jeune homme se pencha regardant discrètement ce que pouvait bien fabriquer, Se Kyun. Affichant un air moqueur sur son visage, le jeune homme le trouvait bien bête, comme ci un panda roux allait rapporter un bout de bois … Mais à le regarder de plus prêt il semblait si attendrissant … Raaah ! Non ! Il faut se reprendre. Soufflant doucement, le coréen se redressa et attrapa le morceau de bois avant d’avancer dans la direction de sa cible en posant sa main sur son front et gémissant de douleur.

    Mais la remarque de Moka le consterna. Non ! Il ne pouvait décidément pas être amoureux d’un type pareil. Non, idiot c’est toi qui viens de marcher sur une branche… Roh ! Bon certes, cela aurait pu être possible. « Bien sûr qu’il y a quelqu’un ! Je te signale que j’ai reçu un morceau de bois sur la tête, je cherchais le responsable ! Qui est l’abrutis que lance du bois à travers la forêt ? » Montrant le bout de bois qu’il avait ramassait au sol, le jeune homme le lâcha par la suite et frotta son front frénétiquement. Il pouvait donner l’impression d’essayer de faire disparaitre la douleur en réalité il essayait surtout d’avoir le front rouge pour tenir avec son accusation. Se stoppant pour regarder le jeune homme de haut en bas, il finit par prendre un air faussement choqué. « C’est toi qui m’a lancé ca ? Pourquoi ? Tu voulais me blesser ? » Le jeune homme s’approcha de lui pour pousser légèrement son cadet au niveau des épaules l’air furax. Ils faisaient la même taille a quelque centimètre prêt donc il était facile pour Woo Eun de le fixer droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ localisation : Vers la civilisation ! Yeah !
ϟ feat. : Jang Dongwoo
ϟ DC : Gwak Na Yong & Zheng Huan Yue
ϟ messages : 74

MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Mar 5 Mar 2013 - 19:18

    Ce n’est un secret pour personne que Moka n’était pas très… malin… Intellectuel, d’accord, mais futé, tout dépendait de la situation. Il pouvait avoir des élans d’intelligence assez surprenant tout comme des excès de débilité. Là, on pouvait dire que ça penchait pour la deuxième possibilité. Il était bel et bien en train d’essayer d’apprendre à Usiku de ramener un bâton de bois. Si quelqu’un le voyait, il le prendrait certainement pour un cinglé… Mais à vivre si longtemps sur une île déserte, on perd un peu la boule à un moment. Quoi que… lui était peut-être dans cet état bien avant d’arriver là. Mais chut, personne ne le savait donc faisons comme si de rien n’était ! S’il pouvait garder un minimum de dignité et de crédibilité… autant le faire.

    Ah ! Il n’était pas complètement fou ! Il y avait bien quelqu’un ! Oh… d’après la voix, cette personne n’était pas très contente… Zut ! Oh ! C’était Woo Eun ! Sans trop savoir pourquoi, un énorme sourire se figea à ses lèvres ! Il avait bien ce type, mine de rien ! Woo Woo était quelqu’un de très très gentil, il en était persuadé. Il ne savait pas trop comment l’expliquer mais… pour lui, c’était une certitude. Il courra vers lui lorsqu’il comprit que… le pauvre Woo avait reçu son bâton en pleine tête… « Oh ! Désolé Woo Woo ! C’était vraiment pas fait exprès ! Comme Usiku et Tamu se comportent souvent comme des chiens… J’ai voulu tester quelque chose… visiblement, ça marche pas ! »

    Ah… Moka… dans toute sa splendeur… avec son sourire… il était insupportable pour la plupart des gens. En espérant sincèrement que Woo n’en faisait pas partie, sinon, il était mal… Pourquoi cela lui importait tant ? Il ne savait pas vraiment. Mais Woo était gentil et… il ne voulait pas le décevoir. Pourquoi dans sa tête, cela semblait être l’une des pires des choses ? Peu importait. Réfléchir ne servait pas à grand-chose sur cette île. Les réponses allaient bien arrivées d’elle-même un jour, n’est-ce pas ?

    « Je t’ai tapé la tête ? Tu veux que je regarde ? Je suis… un « presque-véto » mais je connais tout de même les trucs de bases pour la médecine humaine, tu sais… Je peux te faire une décoction de plantes pour que je puisse te l’appliquer sur la bosse ? » Oui. Moka… pouvait parler beaucoup lorsque cela le lui disait. Trop. Pour la plupart des gens. Il ne manquait plus qu’à voir si Woo allait le tolérer et si oui, combien de temps. Parce que là, apparemment, il n’avait pas de bâillon sous la main. Ou sinon, il était très bien dissimulé ! « Tu faisais quoi ici ? Tu me cherchais ? Enfin… pourquoi tu me chercherais c’est con… »

    Bien… il regarda autour de lui et ses yeux s’écarquilla… mais oui ! « Oh ! Tu viens aussi ramasser du petit bois ici ? C’est un bon coin, non ? On en aura assez pour deux sans problème ! Il y en aura même en trop ! On pourra revenir un autre jour… ou faire plusieurs voyages pour avoir du stock !» Il était tout content d’avoir de la compagnie, le petit Moka. Il n’avait pas encore énormément d’amis, mine de rien… alors toute présence lui était importante. Et Woo était agréable à côtoyer, malgré ce que certains disaient. Lui, n’était pas du genre à écouter ce que la majorité disait. C’était ainsi qu’il se faisait régulièrement avoir… tout comme il arrivait régulièrement à avoir des merveilleuses surprises au-delà des préjugés et de la conscience collective. Il espérait que son instinct ne le trompait pas pour Woo… Il… en avait un peu marre d’être déçu, mine de rien.

    Soudain, il sentit Usiku et Tamu dans ses jambes… Le premier ne semblait pas très… heureux que Moka ne leur accordait pas plus toute son attention. C’est vrai qu’avec l’arrivée de l’autre homme… il les avait un peu oublier. Usiku grognait ouvertement contre Woo. Et Tamu, de son côté se frottait énergiquement contre sa jambe pour qu’il lui accorde de l’importance. Moka ne put s’empêcher de rire à gorge déployée.

    Sauf que… la pluie tomba brusquement. Presque douloureuse tant elle était forte. Les pandas roux piaillèrent et se cachèrent rapidement sous un arbre. Moka attrapa la main de Woo et le tira derrière lui. Direction : l’abri qu’avait trouvé ces deux petits loups… Merci à l’arbre au-dessus d’eux qui était plus ou moins étanche ! « Wouhaaa… on se prend une super douche, là… t’as apporté du shampoing ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ feat. : Lee Do Hyeong |Ulzzang|
ϟ DC : Abbott Benjamin.
ϟ messages : 50

MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Dim 10 Mar 2013 - 22:28

    Essayant de paraitre le plus énervé possible, le scientifique du se rendre à l’évidence que de le voir en vraie plus faisait perdre un peu ses moyens. Evitant de le regarder dans les yeux, le jeune homme perdu sa force pour le pousser du doigt en l’entendant le surnommer « Woo Woo » ; il fit la moue, pas vraiment fan du surnom. Cela n’était pas très beau à entendre, mais qu’importe ce n’était pas le moment. Regardant Se Kyun surpris et un peu blasé, il ne sut quoi lui répondre. Pourquoi est-ce qu’il avait l’air aussi niais et mignon à la fois. Ouvrant la bouche voulant l’envoyer balader et le traiter de cinglé, le jeune homme ne s’en sentit pas capable à l’idée même de lui faire du mal. Est-ce qu’il pensait qu’il était cinglé ? Un peu spécial à la rigueur, mais rien de plus méchant. Ce type était tout simplement attendrissant et adorable. Pour une ex star du porno gay cela faisait une sacrée différence. Il faut dire que les types gentils et doux, il n’en n’avait pas spécialement connu durant sa carrière, il avait plutôt eu la malchance de tomber sur des personnages assez durs et brusques. Et Se Kyun était d’une douceur et gentillesse incroyable. Regardant le sourire de Moka, Woo Eun semblait plus du tout sur la défensive, presque totalement sous son charme. Pourquoi cet idiot semblait si mignon en souriant de la sorte ? Se mordant la lèvre inférieure, Woo Eun, voilà qu’il voulait le soigner, il ne semblait même pas remarquer l’agressivité qu’il avait pu avoir à son encontre juste avant. Bon sang ! Ce type est bien trop angélique et doux. Woo Eun avait l’impression de gâcher sa pureté en entendant proche de lui. « Je … Euh … Non ca devrait aller … Merci à toi. » Un peu perplexe le jeune homme restait sur place à attendre et le regarder. Oh ! Bon sang, c’est lui qui devait avoir l’air bête en ce moment même !

    En l’entendant lui demander pourquoi il était ici, Woo Eun, se mit soudainement à rougir. Oh bon sang ! Comment avait-il su ? Mais Se Kyun se reprit rapidement, sentant son rythme cardiaque augmenter, le scientifique venait de frôler la mort subite. Bon sang ! Ce type voulait le tuer ! « J’étais là pour … » Ne sachant quoi répondre, le jeune homme le « sauva » en lui parlant de petit bois. Affichant un beau sourire il se baissa pour en ramasser deux trois branches. « Oui ! Voilà ! Tout as fait ! Puuuf ! Ah ! Non … J’ai déjà fait deux voyages pour ma part, ce n’est pas la peine et puis toi tu vis au campement, moi je suis un honja donc je vis seul plus en recul… Donc … Autant partir de notre côté ! Cela sera nettement plus simple ainsi ! » Se massant soudainement le front, le scientifique en avait assez de réfléchir autant pour mentir à Moka. Cela était tellement désagréable, il savait tant de chose mais il ne pouvait pas lui dire. « J’ai remarqué que proche de la cascade il avait du bon bois aussi … Et des fruits délicieux, mais les bais ne sont pas comestibles, j’y ai trouvé un lapin mort proche … » Ou comment lui dire ou plutôt lui ré indiquer de ne jamais manger de bais de cette île. Elles étaient pour la plus part nocive et il était très dur de le reconnaitre entre elles.

    Reculant un peu en voyant un des deux pandas roux grogner contre lui, Woo Eun fronça un peu les sourcils surpris. En général les peluches l’aimaient bien alors pourquoi est-ce que celle-ci agissait de la sorte à son encontre ? Et l’autre qui se bidonne parce le deuxième lui gratte la jambe, il se fout de lui ou quoi ? Voulant protester, le coréen fut soudainement surpris de sentir de l’eau lui tomber sur le nez. Soulevant le visage, il se sentit entrainé de force. Courant avec Moka sous l’arbre, le coréen soupira en sentant ses cheveux lui coller un peu au visage. Ah ! Bon sang ! Il avait donc si peu de chance ? Regardant Moka alors qu’il se remit à parler. S’approchant de lui, le jeune homme attrapa le visage de Se Kyun entre ses mains pour l’embrasser. Semblait comme dans un état second, il n’avait plus trouvé le moyen de se retenir. Il était mouillé, les cheveux collant au visage, fatigué nerveusement et cet idiot n’arrêtait pas de parler. Il avait finit par craquer… Lâchant doucement les lèvres de Moka en soupirant. « Merde ! Tu fais chier ! Tu pouvais pas te taire ? » Quittant l’abris le jeune homme se mit à ramasser des bouts de bois tout en se mettant à pester entre ses dents. L’ennui c’est qu’à cause de la pluie qui s’abattait fortement, le sol étant devenu glissant, Woo Eun finit rapidement sur les fesses. Penchant la tête en avant tout en restant assis sans bouge, les mains au sol tenant un peu de bois encore, le plus vieux se mit soudainement à trembler à cause de la pluie lui tombant directement sur la nuque. « Pourquoi j’ai fais ca ? » Il venait de se compliquer réellement l’existence en embrassant Se Kyun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 20 ans
ϟ localisation : Vers la civilisation ! Yeah !
ϟ feat. : Jang Dongwoo
ϟ DC : Gwak Na Yong & Zheng Huan Yue
ϟ messages : 74

MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Mar 19 Mar 2013 - 14:45

    Woo Woo… l’avait embrassé… Euh… c’était pas… normal, ça, non ? C’était pas quelque chose qu’il aurait pu prévoir ? Ce n’est pas quelque chose qu’il aurait dû voir arriver gros comme une maison et qu’il avait complètement loupé ? Comme bien souvent… ? Non… il avait tout de même pas mal décodé tous les messages que lui envoyé Woo Eun, non ? Il ne pensait pas… Alors pourquoi il l’embrassait ? Il n’en avait pas la moindre idée pour le moment. Mais il espérait que tout s’éclaire très vite. Il n’aimait pas quand tout était si brouillon dans sa tête. Cela donnait rarement de bonnes choses.

    Oh mais bien sûre ! C’était pour le faire taire ! C’était logique ! Il a toujours trop parlé au goût des gens… ah… par contre, Woo Woo était fâché ? Pourquoi il partait ? Trop surpris et confus, Moka le laissa s’éloigner sans rien dire. Usiku et Tamu se collèrent à ses jambes, comme pour le réconforter… Mais réconforter de quoi… ce n’était pas comme s’il était triste que Woo parte… n’est-ce pas ?

    Voyant Woo Eun tomber, il courra vers lui alors que ses pandas roux restèrent tranquillement à l’abri. Il savait bien que ses petits adorés n’aimaient pas franchement la pluie… il n’y a déjà qu’à voir comment ils réagissaient quand il tentait de leur donner un bain… c’était un défi sportif. Arrivé à la hauteur du plus vieux, il dit d’un ton un peu boudeur… « Tu sais, il y a d’autres manières de me faire taire… mais j’avoue que les bains de boue s’est agréable pour la peau ! » Ce n’était pas à cause du baiser, non… ça… ça ne l’avait pas vraiment dérangé en fait… c’était plutôt le fait que Woo Eun parte comme ça sans rien dire… Il n’était pas en colère. Évidemment. Il était très rarement en colère… Pour le moment, il ne l’a jamais été depuis qu’il était sur l’île. Certains disent que c’est un exploit, d’autres simplement qu’il est trop bête pour être fâché.

    Il tenta de faire un pas de plus pour se retrouver devant Woo Eun… mais… se rata lamentablement et s’étala de tout son long dans la boue… Dire qu’il a toujours eu envie d’un t-shirt brun ! C’était trop de bonheur pour lui ! Il se redressa tout piteux. Dire qu’il voulait paraître un peu classe pour une fois. Ce serait pas pour aujourd’hui. Il se retourna vers Woo Woo. Bon, espérer que ce dernier n’ait rien vu était un peu… non, beaucoup, stupide. Il lui fit un sourire idiot. « T’as vu… mon corps a voulu te rejoindre dans le bain de boue… » Dédramatisé tout ce qu’il lui arrivait, inconsciemment, c’était dans sa nature. C’était plus fort que lui. Cela pouvait taper sur les nerfs de certains comme être appréciés.

    « Tu crois qu’il y a des verres de terre ? » Bon… d’accord… il avait aussi l’art de casser les choses parfois. Mais c’est vrai quoi, depuis qu’il était ici, il n’avait pas vu un seul verre de terre ! Pourtant… il devait bien y en avoir, non ? Pour la pêche, il utilisait toute sorte d’autre insectes mais surtout, il préférait la méthode du filet qui était plus efficace. Mais là, n’était pas vraiment le sujet de l’instant. Plus loin, il entendait Usiku et Tamu couiner. Ils ne devaient pas être très heureux que Moka les « abandonne » pour rejoindre Woo Woo. Pourtant la dernière fois qu’ils s’étaient vus, les pandas semblaient bien aimé le plus vieux… Rahh, cela n’était pas forcément logique ! Ces petits étaient si caractérielles que plus rien ne l’étonnait avec eux ! En y pensait… il devrait peut-être veiller à les dresser un peu mieux… Il devait paraître comme un mauvais maître… non ? Enfin, non, il ne devait surtout pas les dresser plus que nécessaire. Au final, cela restait des animaux sauvages et non pas de petits chiens domestiques…

    Bon, il devait avouer qu’il avait étudier l’effet de la boue sur la peau et les articulations des animaux mais… franchement, il ne savait pas grand-chose pour les humains. Mais bon, ce n’était qu’un détail. Il essaya de se relever pour aider Woo Eun à en faire de même mais… quand ça veut pas… ça veut pas… à peine à genoux, il retomba. Sur le cul cette fois. Il poussa un long gémissement. « On aura l’air magnifique à boiter tous les deux parce qu’on a mal aux fesses ! » Oh… il disait ça tout innocemment, vous savez…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 21 ans
ϟ feat. : Lee Do Hyeong |Ulzzang|
ϟ DC : Abbott Benjamin.
ϟ messages : 50

MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   Mar 16 Avr 2013 - 16:40

    Assis dans la boue Woo Eun semblait totalement désespéré, il avait agit sous la pression et qui plus est cela allait surement circuler parmi ses collègues comme le fait qu’il se retrouve les fesses par terre dans la boue. Il risquait d’avoir de la moquerie dans l’air. Rah ! L’univers semble décidément contre lui ! Il ne savait plus quoi faire pour s’en sortir et aller de l’avant. Cela était réellement une situation délicate pour lui. Regardant son apparence en pestant le jeune homme semblait bien idiot à présent. Soupirant lentement il finit par essayer d’arranger son visage couvert de boue mais plus il s’essuyait plus il remettait de la boue sur son visage. Sentant les larmes monter à ses yeux Woo Eun se sentait tellement humilié que finalement s’allonger dans la boue pour ne faire plus qu’un avec pouvait être la meilleure solution. Reniflant de façon peu élégante, il sursauta rapidement en voyant quelque chose tomber proche de lui. Voyant Se Kyun tomber et se retrouver à côté de lui. Sentant son envie de passer quelque peu, il lâcha un petit rire amusé par la situation et regarda Moka soudainement inquiet pour lui. Il espérait qu’il n’ait pas mal. S’approchant de lui, il lui caressa un peu le dos sans pour autant réussir à lui demander s’il allait bien la gorge un peu noué encore. Souriant à Moka à sa réflexion, il trouvait cela adorable. Il venait de tout déformer… Tourner cela à l’humour, voilà ce qui le rendait adorable. Le regardant d’un air doux, il finit par rire à sa dernière remarque. Des vers de terre ? Hum … Regardant autour d’eux, il haussa doucement les épaules avant de lui sourire. « Surement… Aurais-tu une phobie ? Monsieur le vétérinaire ! » Se retournant en entendant les pandas roux couiner, Woo Eun afficha un petit sourire amusé et regarda leur maitre. « Je pense qu’il y a des jaloux là-bas… »

    Le voyant essayer de se relever, il fut surpris de le voir retomber et se retenu au maximum pour ne pas éclater de rire en le voyant de cette façon dans la boue. Il essaya de se retenir de rire malgré la difficulté de la chose, il posa sa main sur le dos de Se Kyun pour le masser un peu. « Ca va ? … Tu as fait une véritable plongeon là … » Se remettant à rire en repensant à la scène, il sentit des larmes monter à ses yeux à force de rire, réellement amusé par la situation. Levant sa main il caressa doucement sa joue, le fixant dans les yeux avec envie. Il était plein de boue, mais sa gentillesse et sa nature innocente le rendant réellement attirant. Il faut dire que Woo Eun jusqu’à présent avait toujours été par les hommes forts, musclés qui étaient superficiels. Moka était différent et gentil avec lui.

    Se mettant à sourire, il se rapprocha de lui pour l’embrasser à nouveau avec tendresse, il prit son temps, n’ayant plus envie de lâcher ses lèvres. Attrapant entre ses doigts le haut du coréen, le plus vieux lâcha lentement ses lèvres pour le regarder de nouveau. Rougissant il fut étonné de son propre geste, baissant soudainement les yeux perdus. « Pardon … Je … C’est juste que je te trouvais juste irrésistible… » Pinçant un peu ses lèvres voulant chercher le contact de ses lèvres contre les siennes. Se redressant en faisant attention de ne pas tomber, il tendit sa main à Se Kyun pour lui proposer son aide pour se relever. Sentant la pluie sur son visage, le jeune homme alla vers un point d’eau pour se rincer le visage. Il finit par se retourner vers Se Kyun pour le regarder et il afficha un petit sourire malgré sa gêne. « Tu veux te rincer le visage ? » Il changeait au mieux de sujet comme il pouvait. Se sentant mal à l’aise…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Pendant que le loup n'y est pas... [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pendant que le loup n'y est pas... [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♪ Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... ♫ [PV Harmonic Prose]
» Le jeu du loup garou
» A genoux les yeux au ciel, j'hurle comme un loup mais la lune s'en fout ... ✖ Everdeen
» Vapoter pendant la recharge ?
» Patte de loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬west :: Forêt
-