WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 17 ans
ϟ feat. : Kang Dong Ho - Baek Ho [Nu'est]
ϟ DC : Pas encore de DC mouhaha
ϟ messages : 49

MessageSujet: BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~   Sam 16 Fév 2013 - 19:09

Cette île était vraiment… Agaçante, enfin si on part du point de vue qu’il n’y a aucun confort mais je devrais être un peu habitué maintenant, depuis le temps n’est ce pas… Sauf que je n’ai que dix-sept ans alors ne me demandez pas trop de choses, parfois je voudrais juste être ailleurs. Enfin, si j’étais encore chez moi, je serais toujours dans ma petite bulle en quelques sortes et il faut dire que ce n’était pas une si mauvaise expérience. D’ailleurs, ça me permettait de me balader dans une clairière, chose que je n’avais jamais vraiment faite avant dans un sens. Il ne fallait pas que je me perde dans des pensées un peu nostalgiques comme ça, sinon ça allait finir en déprime totale et je ne suis pas quelqu’un qui est de ce genre… Je crois. Puis d’abord, il y a quoi à faire dans une clairière ? Cueillir des fleurs… Se rouler dans l’herbe comme un enfant et atterrir dans un nid de fourmis… Mais ça mord les fourmis et ça se faufile partout, horrible. Oui on voit les mauvaises expériences de ma petite enfance. Mes pensées sont assez bizarres mine de rien… Je peux penser à des fruits, des insectes et toutes sortes de choses n’ayant aucun rapport juste pour faire fonctionner mon cerveau.

Puis je sors soudainement de mes pensées en voyant une silhouette que je reconnais il me semble. Bon en même temps il n’y en a pas cinquante comme lui ici, grand, fin, décoloré et… Trop mignon à en faire fondre plus d’un, même le plus hétéro ou presque parce que j’abuse certainement. Vous me direz, pas toutes les personnes ne pensent comme moi et je pense peut-être ça parce que je l’aime bien malgré son caractère de cochon parfois… ? Donc, je m’approche lentement de lui en me demandant ce qu’il peut bien faire là, planté comme un presque piquet et tout seul. Vous me direz, il a l’air souvent accompagné… Ceci est ironique parce que bon, quoi que je ne le connais pas encore vraiment hein…

Il ne m’avait pas entendu approcher, la chance en fait. J’en profitais donc pour me « cacher » dans son dos avant de glisser mes bras autours de sa taille pour l’enlacer en me collant dans son dos et poser ma tête sur son épaule en regardant droit devant moi. « Tu fais quoiiii ? Il y a quelque chose d’intéressant là-bas ? » Oui, peut-être que je le dérangeais totalement mais tant pis n’est ce pas. Il ne pouvait pas m’en vouloir de rechercher sa compagnie, après tout nous sommes partenaires ou pas. De toute façon maintenant que je le connaissais un minimum, je ne comptais pas le lâcher de si tôt, enfin sauf s’il me rejetait violemment, là bien évidemment je prendrais mes distances. Rien que de penser comme ça, je sentais mon cœur se serrer, je me sentirais mal si ça arrivait et me connaissant un peu, je pense que ça me ferait pleurer. Parce que oui, j’ai une sensibilité, normal pour un nounours hein !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Ki Young
ϟ ADMIN TORDU

avatar
ϟ âge : sixteen y.o
ϟ feat. : choi min ki (ren) ; nu'est
ϟ DC : gaga la diva ~
ϟ messages : 216

MessageSujet: Re: BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~   Sam 2 Mar 2013 - 16:44

Une clairière. Une clairière aurait été un endroit magnifique en toutes autres circonstance: ici, Ki Young n'arrivait qu'à y voir un endroit complètement déprimant, un lieu gris et moche, terne et vide d'intérêt. De l'herbe entourée d'arbres, franchement, que pouvait-il bien y avoir de plus ordinaire que ça ? Il détestait la place, vraiment, c'était sans doute le pire emplacement sur lequel il était tombé depuis son arrivée, et... Et pourtant, il y était planté debout depuis une trentaine de minutes déjà, immobile, sans trop savoir ce qu'il faisait ici. Évidemment qu'il y avait de bien pires terrains sur cet endroit de malheur, mais le moral du blond était si à plat qu'il tendait à divaguer vers des songes affreusement négatifs et c'était précisément ce qu'il lui arrivait à l'instant-même : il se morfondait horriblement, flottant dans de sombres pensées. Il ne croyait pas résister encore bien longtemps à l'envie de laisser tomber ses efforts de survie et ainsi se laisser dépérir dans un coin... De toute façon, il ne risquait pas de manquer à grand monde ici, ils auraient tôt fait de l'oublier, ils avaient mieux à faire que de pleurer son départ. Il les comprenait tout de même, lui-même réalisait parfois quelques jours plus tard qu'une nouvelle personne manquait à l'appel dans le groupe.

Au fur et à mesure qu'il laissait cette foule de réflexions déprimantes l'envahir, notre jeune blond sentait, malgré tous les efforts qu'il entretenait pour ne pas se mettre à pleurer, les larmes lui monter aux yeux, venant brouiller sa vue - ce qui l'énerva à un point tel qu'il tenta de chasser ses pleurs d'un geste rageur avant de croiser les bras en fixant toujours un point invisible au loin. Il doutait cependant que la manoeuvre soit efficace très longtemps et il aurait d'ailleurs fort probablement été incapable de se retenir d'éclater en sanglots la deuxième fois si il ne s'était pas senti ainsi agressé par derrière, sursautant violemment en poussant un bref cri aigu avant de rapidement plaquer une main sur sa bouche, se sentant complètement idiot d'avoir ainsi hurlé. Il tourna la tête dans l'intention de bien dire à ce pauvre crétin, peu importe qui il était, que d'ainsi faire peur aux gens ne se faisait absolument pas, qu'il était un être insipide et sans but, mais en voyant de qui il s'agissait, il ne fut qu'en mesure de lui adresser une moue boudeuse:

- Ce que je faisais ? Je réfléchissais bien paisiblement avant que tu ne tentes de m'assassiner de la sorte...

Grommela-t-il en posant à nouveau ses yeux devant lui, lui tournant ainsi dos sans bouger toutefois. Il aurait normalement giclé sans remords quiconque serait aussi proche de lui, mais enfin, ce qu'il vivait depuis quelques temps déjà n'était définitivement pas normal et, bien qu'il n'aie jamais été très tactile, le câlin ne lui déplaisait aucunement. À cette pensée, il sentit ses joues rosir légèrement et remercia ses longs cheveux blonds d'être là pour empêcher le plus vieux de voir son embarras soudain et d'ailleurs complètement sans raison. Vraiment, il était irrécupérable à constater de telles choses...



Crazy little thing called love
Each morning I get up I die a little, can barely stand on my feet. Take a look in the mirror and cry, Lord what you're doing to me ? Save me, I can't face this life alone, I'm naked and I'm far from home...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-t-s.forumotion.com/
ϟ âge : 17 ans
ϟ feat. : Kang Dong Ho - Baek Ho [Nu'est]
ϟ DC : Pas encore de DC mouhaha
ϟ messages : 49

MessageSujet: Re: BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~   Mer 13 Mar 2013 - 2:41

Je me doutais bien que l’intrusion comme je venais de la faire n’allait pas être bien prise ais je ne m’étais vraiment pas attendu à ça… Il venait de crier, genre agression des oreilles et fuite des animaux aux alentours, c’était certain mais je ne pensais pas que je l’aurais autant effrayé. J’en fis une petite moue avant de finalement reprendre un air normal. « Ce que je faisais ? Je réfléchissais bien paisiblement avant que tu ne tentes de m'assassiner de la sorte... » Bon, allez dans ma tronche en fait. Je reste immobile quelques secondes avant de le lâcher parce que je ne vois pas tellement quoi faire d’autre maintenant surtout que bon, je le dérange apparemment. Un faible soupire s’échappe alors d’entre mes lèvres ainsi qu’une rapide phrase pour lui dire que je suis désolé de le déranger avant de finalement m’éloigner pour marcher plus loin. Parfois je me demande s’il se rend compte qu’il en arrive à me piquer avec des phrases du genre alors que je ne pense pas à mal du tout et que l’idée de le tuer est très loin de moi. De toutes façons, ce n’est pas grave, il ne peut pas toujours avoir envie d’être en compagnie, la mienne n’est pas non plus des meilleures je dois l’avouer. Donc voilà, je m’étais considérablement éloigné et j’étais assis dans l’herbe maintenant comme le pire des imbéciles que la terre n’ait jamais créée et c’était comme ça. Enfin…

Parfois je me demandais comment je le considérais, lui qui est mon binôme par la force des choses, je sais qu’il se passerait bien de moi. Mais en réalité, même si ça ne fait que quelques mois qu’on se connait, je sais déjà qu’il m’est indispensable dans le fond. Bon, par contre lui dire est absolument hors de question, vu le boulet collant que je suis déjà au quotidien, il doit me détester pour de bon et… Tant pis, personne n’aime les sangsues ou les pots de colle. Mais passons donc hein, de toute façon maintenant je n’avais rien de mieux que martyriser la nature en arrachant l’herbe qui avait le malheur d’être sous mes mains, quel beau programme en somme n’est ce pas ? Je me désespérais réellement de ne pas savoir quoi faire de ma pauvre vie. Je voulais un chien, au moins je pourrais lui lancer et m’occuper puis en plus c’est affectueux et même si ça mord, au moins ça ne lance pas des phrases cinglantes au visage et Dieu sait que je n’avais pas besoin de ça. Enfin, ça sert à quoi d’essayer de donner de l’amour à une personne qui n’en veut clairement pas ? Vraiment à rien du tout, voilà à quoi ça sert et pourtant comme des idiots, il y a des personnes qui comme moi le font. Grand mal leur en fasse.

En fin de compte, j’avais commencé à torturer les fleurs, en arrachant les pétales tout en jouant à ce stupide jeu enfantin de… Il m’aime, un peu beaucoup etc. Bonjour, je m’appelle Ahn Jung Wan et je n’ai rien de mieux à faire de ma vie. Qui plus est, je suis gros encore alors que je devrais être tout maigre, à croire que mon métabolisme est une grosse fiente. Oui j’insulte ce que je suis parce que bon, quand je vois les autres et que je me dis que je mange moins qu’eux mais que je suis toujours pareil je pense aussi qu’on doute de moi et qu’on imagine que je cache des choses. Au final, les fleurs avaient eu raison de moi et mon mini espoir, je tombais toujours sur « pas du tout » au dernier pétale alors zut voilà. « Fait chier… Mais j’ai compris, il ne m’aime pas, de toute façon, normal quoi. Ce n’est pas comme si c’était nouveau. » Il pouvait bien entendre ce que je disais, tant pis car après tout maintenant je venais de me réfugier dans ma bulle et je ne savais pas s’il était encore là ou pas surtout que bon, je m’étais beaucoup éloigne mine de rien et je ne m’en étais pas rendu compte. Juste pour ne pas l’ennuyer, je suis un peu trop gentil ou bête ou même les deux en même temps parfois, c’est un cruel défaut. N’est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jang Ki Young
ϟ ADMIN TORDU

avatar
ϟ âge : sixteen y.o
ϟ feat. : choi min ki (ren) ; nu'est
ϟ DC : gaga la diva ~
ϟ messages : 216

MessageSujet: Re: BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~   Jeu 14 Mar 2013 - 4:10

Le problème avec Ki Young, c'est qu'il avait le réflexe souvent mauvais d'attaquer avant qu'on ne l'attaque en premier : évidemment, la majorité de ses interlocuteurs n'avaient jamais eu de telles intentions et souhaitaient tout bêtement lui parler tranquillement, mais c'était bien plus fort que lui et les remarques acerbes lui venaient naturellement, coulant à profusion. Habituellement, la plupart des personnes lui fichaient la paix sans demander leur reste et évitaient par la suite de lui adresser la parole, craignant sans doute une nouvelle agression verbale... Mais son binôme ne semblait pas particulièrement se vexer de ce qu'il pouvait lui balancer comme pique - à leur rencontre du moins, car il apparaissait à l'adolescent que de plus en plus, Jung Wan semblait touché par ce qu'il lui disait et il faisait désormais des efforts surhumains pour cesser d'être aussi froid envers le plus vieux, lui qui ne lui avait jamais rien fait de mal. Oui, il faisait de gros efforts et y arrivait la plupart du temps, mais existaient tout de même quelques fois où ses lèvres délicates articulaient contre sa volonté une réponse cinglante, et c'était précisément le cas à l'instant. Imperceptiblement, il s'était mordu l'intérieur de la joue, un peu énervé contre lui-même. Peut-être que son compagnon ferait semblant de ne pas le remarquer, ne s'y attarderait pas, ne relèverait pas et le garderait quand même dans ses bras... Pendant un moment, le blondinet eut espoir de ne pas l'avoir vexé, mais sut qu'il avait malheureusement gaffé lorsque l'autre marmonna une phrase d'excuses avant de s'éclipser, laissant en plan notre maladroit... Qui finit par le suivre après avoir hésité quelques instants en le regardant s'éloigner.

Le suivre ? L'idée lui aurait presque semblée grotesque en toutes autres circonstances. Il n'avait pas du tout l'habitude de tenter de réparer ses dérapages verbaux: il les croyait souvent mérités ou du moins, ne se souciait pas suffisamment des gens à qui ils étaient adressés pour se racheter auprès d'eux, mais le grand brun n'avait rien fait pour mériter ça et, Kiyoung était forcé de l'admettre, il comptait à ses yeux. Ce n'était probablement pas très évident, vu le nombre infime de sourires qu'il daignait lui adresser et la foule de commentaires un peu inutiles qu'il pouvait lui déverser dessus, mais depuis qu'il l'avait rencontré, il ressentait une solitude immense lorsqu'il n'était pas en sa compagnie, ce qui faisait que, bêtement, ses pensées étaient constamment dirigées vers lui dans ces cas-là. Oh, le jeune homme n'était point dupe sur les raisons de cette agaçante obsession, mais préférait de loin tenter de la refouler au plus profond de son être : il s'était promis, quelques jours après son arrivée, de ne s'attacher à personne pour ne pas être triste de les laisser derrière lui lorsqu'enfin il arriverait à s'enfuir, et... Et même si, dans un quelconque revirement de situation, il finissait par admettre ses sentiments naissant à l'égard du plus costaud, jamais au grand jamais ceux-ci avaient le moindre risque d'être partagés, non seulement par le fait qu'il croyait fort improbable que Jung Wan soit attiré par les hommes, mais également parce qu'il ne l'approchait sans doute que parce qu'il était son binôme et non parce qu'il appréciait le caractère trempé du blondinet.

Ce dernier s'arrêta d'ailleurs à quelques mètres de celui qu'il suivait lorsqu'il le vit s'asseoir pour arracher les brins d'herbe qui lui tombaient sous la main, habitude que Kiki adoptait souvent lorsqu'il était de mauvaise humeur. N'osant pas vraiment le déranger dans ses activités, il se contenta donc d'observer son binôme de dos, absorbé avec une légère culpabilité par le mouvement de ses larges épaules qui s'agitaient lorsque leur propriétaire s'amusait à détruire de pauvres fleurs. La voix de Jung s'éleva finalement dans un grommellement et la tête blonde tendit l'oreille pour saisir ce qu'il disait, sentant son coeur se serrer en l'entendant. Ainsi, quelqu'un hantait déjà le coeur et les pensées de celui qui était assis... Bien sûr, il aurait du s'en douter, et il avait été un idiot de s'être attardé à l'attachant nounours de cette façon. Il avait perdu quelques mots du à la distance, mais en avait assez compris pour en déduire qu'il ne semblait pas en très bonne forme... Allez, il lui devait bien ça. S'avançant à pas de souris vers le brun, il s'assit à ses côtés en lui lançant un bref regard avant de fixer le sol:

- Tu, tu ne devrais pas baisser les bras comme ça, tu sais... J'ignore de qui tu parles, mais enfin... N'abandonne pas si facilement.

Il se détestait d'avoir dit ça, de le pousser dans les bras de quelqu'un qui le connaissait probablement même pas... Mais ce serait beaucoup plus simple comme ça en fait.

- Désolé pour tout à l'heure, au fait...



Crazy little thing called love
Each morning I get up I die a little, can barely stand on my feet. Take a look in the mirror and cry, Lord what you're doing to me ? Save me, I can't face this life alone, I'm naked and I'm far from home...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://b-t-s.forumotion.com/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~   

Revenir en haut Aller en bas
 

BOUH ! Tu as eu peur... Avoues... || PV~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand les fantômes font « BOUH » | Chuck
» Cargo3, un FPS qui va faire peur
» Peur de ..
» Bouh !
» La Steam Box ne fait pas peur à Microsoft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬North :: Clairière
-