WAI FERME SES PORTES ;o;
Plus d'infos ici

Partagez | 
 

 perfect shrink ▬ PV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ϟ âge : 21 ans.
ϟ localisation : perdu, mais souvent vers l'ouest.
ϟ feat. : js (best) [by couture]
ϟ messages : 118

MessageSujet: perfect shrink ▬ PV.    Mar 5 Fév 2013 - 17:44



« Je hais ma vie, mon dieu. ». C'était bien la seule phrase qui résonnait encore dans son esprit. Ham Gil ne supportait plus d'être ici. Je ne compte plus le nombre de fois qu'il l'a pensé. Sa vie, et cette île, il les déteste pour le moment. Sa vie est des plus ennuyeuses, ou dangereuses, tout dépend de son humeur et dans quelle situation il se trouvait. Traînant encore vers le côté ouest de l'île. De loin son côté préféré. Il y'avait toutes les choses dont il avait besoin. Nourriture, eau, abris. Parfait. Quoique, la clairière l'avait séduit, il adorait cet endroit, et y retournerait volontairement ce jour là. Hélas, sa mémoire n'était pas du même avis. Il ne se souvenait plus du tout du lieu et du chemin menant vers la clairière. Il faut dire, il y était allé totalement par hasard. Un bon hasard. C'était d'ailleurs ce qu'il cherchait. La clairière. Il voulait se reposer, s'allonger dans l'herbe qui chatouille son dos, regarde le ciel pour s'endormir, comme un enfant. Mais tout le contredisait. Il ne se souvenait plus du chemin, et de la pluie semblait venir, pour une fois. La pluie qu'il avait tant demandé. Tout le contredisait, vraiment, tout ! Il ne pourrait pas se reposer, si la pluie lui tombait dessus. Alors tout ce qu'il pouvait faire, c'était chercher quelque chose d'autre. Mais quoi ? Où pouvait-il bien aller ? Il soupira, marchant depuis maintenant plus d'un heure. « Fait chier. ». Cette phrase sorti de sa bouche comme elle entra dans ses oreilles. Sans laisser de passage. Il s'en foutait, de parler, là. Que quelqu'un l'entende se plaindre ! Il soupira à nouveau, avant de se laisser tomber à côté d'un arbre. Il se reposerait un peu avant de continuer sa longue marche, pour trouver un lieu égal à la clairière, sans trop risquer de teindre sa chemise en vert, à cause de la pluie.

Il s'assit donc simplement, soupirant encore et encore. Si seulement. Si seulement quelqu'un pouvait être là pour l'aider. Lui dire où elle était, la clairière. Peut-être le mec qu'il avait rencontré là-bas, et qui l'avait nourrit ? Ouais. Mais il n'y avait pas de trace de lui dans le coin. Tout était fait pour l'agacer, aujourd'hui. Il craque ses doigts, un par un. S'ennuyant tellement. Il n'avait plus d'autres activités que de dormir, manger, boire, se laver les cheveux, se laver, faire du shampoing et stalker des personnes. Vraiment, rien. Avant, il avait son portable, son ordinateur, ses jeux, ses livres, ses mangas, ses stylos et même ses cours. Il regrettait vraiment tout ça. Au fond, il ne se rendait pas compte de la chance qu'il avait, avant. Si seulement il pouvait retourner en arrière, pour ne jamais partir en voyage. Sa tête était de nouveau envahie de questions sur le pourquoi du comment. Son collier qui prenait la rouille, cette île en particulier, ce voyage, tous ces naufragés, ces personnes qui semblent cacher quelque chose, le mange de vivre. C'était vraiment chiant. Il secoua sa tête. Il ne voulait pas penser à ça, il ne voulait plus y penser. Pas pour l'instant. Il passa sa main dans ses cheveux, puis se leva doucement. « C'est reparti. ». Encore un soupire. Il se remit en marche, partant vers la gauche.

Il se retrouva finalement vers quelque chose ressemblant à une cascade. Il regarda calmement, mais un air captivé apparut sur son visage. Une cascade ! C'était presque paradisiaque, non ? Un peu comme dans les films. C'était beau, grand, et remplie d'eau. Il y'avait peut-être quelque chose derrière ? Une grotte menant vers une sortie ? Ham Gil était tenté d'y aller, mais non. Il risquait d'être deçu, et si jamais quelqu'un qu'il connaissait le voit là, il se moquerait certainement de lui. Il soupira, encore une fois. Décidément. Tout pour gâcher sa joie, ici. Il s'adossa contre un rocher, le premier qu'il trouva. Il avait envie de tout larguer. Son malheur, sa haine, son envie de tout raser, son envie de noyer, ses problèmes. Tout. Il lui fallait un psy. N'importe qui ferait l'affaire. Il fallait qu'il largue tout. Il soupira, encore une fois. Finalement, même si personne n'est là pour l'écouter, il le dirait. Pour lui même, pour que ça sorte. Juste ça, pour que ça sorte. « Marre. J'en ai marre putain. C'est quoi cette île de merde ? Un collier à mon cou. Et puis quoi encore, on me prend pour un chien ? Si jamais je trouve celui qui m'a foutu ça, je porte plainte et je le fait décapiter, lapider sur place. Qu'est-ce que j'ai fait, Ö bon dieu, pour mériter un sort pareil ? Je vais la raser, cette île, et tout ceux qui s'y trouvent ! Basta. Rien à foutre. Je m'en branle limite. Pourquoi, pourquoi ça ne tombe que sur moi ? Et la clairière, où elle est cette putain de clairière ? Pourquoi il faut que je me retrouve contre un rocher à me parler tout seul ? Je vais devenir fou, fou de chez fou à cause de cette île ! Non mais vrai ... . Il sentit quelque chose. Il ne pouvait pas finir sa phrase, il sentait une touffe de cheveux contre la sienne. Pour la première fois, il espérait que cette touffe de poils, cheveux ou je ne sais quoi, soit un phacochère. Pas un humain, un phacochère. Il n'y avait pas de psy, sur cette île. Alors il ne pouvait pas raconter ça à n'importe qui. Sinon, foutu. Foutu de chez foutu. Il racla sa gorge, avant de passer sa main dans ces cheveux, se retournant légèrement. Ce qu'il sentit lui cloua le bec.

C'était bien un humain. Des cheveux sales. Il frissonna. Que devait-il faire, maintenant ? Il venait de tout, ou presque, dire à un inconnu ? Il racla une seconde fois sa gorge, avant de se lever doucement, pour tourner autour du rocher et arriver en face de l'inconnu. Un coréen brun. Il resta bouche bée. Il frotta ses yeux, histoire de vérifier si il ne subissait pas d'hallucinations. Mais non, le jeune coréen était bien là. Toujours et encore là. Il soupira, avant d'empoigner son haut. « T'es arrivé quand ? Tu n'as rien entendu, j'espère ? Oublie, si tu as entendu, oublie. T'es qui, surtout » Et puis merde. Il était là, maintenant, le mec. C'était une bonne personne pour parler, non ? Pourquoi faisait-il son difficile, Ham Gil ? Il soupira. « Tu t'appelles comment ? Ton âge ? Depuis quand tu es là ? il posa son doigt sur son collier, arquant un sourcil, avant de le lâcher définitivement et de se placer en face de lui. Autant faire la causette. Tout le monde a ce putain de collier, ou quoi ? Dis. Pourquoi le tien à un signe, dessus ? Réponds bien à mes questions et je ne te raserai pas avec l'île. ». Un psy parfait.



∞ i'm so a sexy guy.
and rich, arrogant, proud and banana.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ϟ âge : 17 ans
ϟ feat. : Park Hyung Sik [ZE:A]
ϟ messages : 57

MessageSujet: Re: perfect shrink ▬ PV.    Jeu 14 Fév 2013 - 11:11

Park Min Woo était un paresseux. Enfin pas tellement, il avait juste tellement l'habitude de rester dans son lit, sur un chaise, pour lire un bon bouquin pendant des heures. Ce n'était clairement pas bon pour sa santé physique. C'était d'ailleurs pour cela qu'il était grand et maigrelet, ayant fait sa croissance surtout assis sans de beaux muscles. Mais enfin, comme attirer les filles n'étaient pas un souci premier qui lui obsédait la tête, avoir les abdos pour la plage n'était pas vraiment nécessaire.
Cette île allait bien changer son quotidien. Certes s’asseoir dans l'herbe ou sur un rocher ne le dérangeait pas. Bon, c'était moins confortable qu'un canapé, il fallait l'avouer. Qui préférerait un la pierre au coton ? Mais outre se poser tranquillement, il devait aussi faire quelque chose pour sa survie, manger, préparer un feu ? Il avait senti ce changement d'environnement et de rythme, tellement ses bras fragiles le lançaient quand il se réveillait le matin. Tant d'effort d'un coup, c'était beaucoup pour son corps. Mais il commençait à prendre une certaine habitude, et voyait se former des lignes agréables sur ses membres. Une étape pour devenir un homme, c'en était presque drôle. Il commençait à passer du sorcier ne sachant de gesticuler de sa baguette magique au chevalier qui soulevait ses lourdes épées à dos de cheval. Bon, Min Woo avait toujours eu un penchant pour les magiciens, mais être un chevalier était davantage plus pratique.

Bref, le jeune homme était en quête d'un quelque chose pour son petit abri. Il ne savait pas exactement quoi, mais un petit truc qui pourrait se montrer utile. Non, il ne cherchait pas une pierre tranchante, mais plutôt à manger. Oui, c'était ça, à manger. Il n'avait pas particulièrement faim en ce moment, mais il savait qu'il aurait besoin d'un casse-croûte quand l'envie serait là. Il y avait des cas où Min Woo pouvait se montrer très patient. Attendre la tombée de la nuit, ou la lecture de son chapitre. Mais quand il voulait quelque chose, il le lui fallait tout de suite. Attendre d'aller chercher, ramener et manger, c'était trop long pour lui. C'était pour cela qu'il allait cueillir des réserves, rien que pour lui, pour satisfaire son envie d'avance.
Tandis qu'il avançait dans l'herbe haute à la hauteur des mollets, il sentait le collier contre sa poitrine. Ce bijou impossible à enlever, que tout le monde avait et qui le reliait à son binôme. Ce dernier n'était pas vraiment une personne agréable, mais ils n'avaient pas eu l'occasion de se parler non plus. Après tout, Na Hyun était là depuis plusieurs mois et il n'avait pas eu besoin de son partenaire. Pourquoi en aurait-il besoin maintenant ? De plus, les deux jeunes hommes semblaient vivre dans des mondes différents, malgré qu'ils soit tous les deux bloqués sur cette île commune. Min Woo ne savait pas trop quoi faire avec lui, mais en attendant, il allait juste laisser ce silence entre eux planer un peu plus. Jusqu'à ce que les circonstances les rassemblent.
Il fallait dire que cet enfant riche n'était pas très sociable. Enfin, il aimait tellement ses livres qu'il ne les lâchait jamais. Au point de se désintéresser des autres et de les éviter. Là aussi, s'il avait pu vivre tant de temps sans personne, pourquoi aurait-il besoin de compagnie ? Lui seul lui suffisait. Et c'était bien moins d'ennui. Manquerait plus qu'il ne se supporte plus lui-même.

Il marchait depuis un moment dans une forêt épaisse. Loin d'être sportif, le rat de bibliothèque se fatigua rapidement. Il n'avait pas marché longtemps, mais ses pieds lui criaient leur douleur. Il continua encore quelques minutes avant de se reposer à l'ombre d'un arbre, juste contre un rocher. Enfin un peu de repos. Il ne comptait pas rester là de heures, mais juste assez pour récupérer. Il commença à partir dans une réflexion, une fantaisie propre à lui, quand il se trouvait se rien à faire. Mais il en sortit rapidement, quand il sentit qu'une autre personne le rejoint. Il avait été suivi ? Mais Min Woo s'en redit rapidement compte que le nouveau venu, brun avec un air plutôt contrarié, ne semblait pas avoir remarqué sa présence. Pourtant, il se tenait quasiment côte à côte. Le jeune lecteur allait lui dire quelque chose de banal, bonjour, salut, hello, pour s'annoncer. Mais il n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit, l'autre avait commencé à déballer tous ses soucis. Marre, dieu, île, clairière. Il s'arrêtait net là dans ses propos, quand la tête des deux adolescents se cognèrent. Oui, effectivement, l'autre n'avait pas eu vent qu'il n'était pas seul. Mais loin de prendre peur, d'avoir l'air étonné, il soupira avant d'empoigner le col de Min Woo. Même si ce geste avait une connotation agressive, le visage du nouveau venu ne semblait pas si en colère. Mais le fou de livre n'essaya pas de le contrarier plus et répondit simplement aux questions. « J'étais là avant toi. Je m'appelle Min Woo, Park Min Woo, et j'ai 17 ans ». Puis en regardant son collier, son symbole dessus, il dit simplement qu'il avait un binôme. Qu'il avait un partenaire sur l'île. Le jeune homme avait juste l'impression de passer un interrogatoire, et s'arrêta là dans les révélations. Il demanda à l'autre « Et toi ? Comment tu t'appelles ? Pourquoi tu es si fâché ? ». Silence. Min Woo n'avait pas osé lui en demander plus. Depuis son arrivée, voilà quelques jours, le jeune homme ne s'était pas vraiment rapproché des gens, un point qu'il n'avait pas encore changé. Il savait que tous atterrissaient sur l'île depuis leurs voyages scolaires. Mais connaissant les écoles, il y avait bien souvent des brutes. Et Min Woo préférait ne pas se frotter à eux, histoire de ne pas avoir d'ennuis. Il marchait sur un terrain inconnu, et il voulait y aller doucement pour savoir si cela était miné ou non. Enfin, ce n'était pas s'il était le champion des relations sociales. Tout le monde ne pouvait pas être ami avec tout le monde, il était bien placé pour le savoir. Son statut de riche ne lui avait jamais porté chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

perfect shrink ▬ PV.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» VARIO Perfect 1200 Platinum
» Plugin - perfect split : comme scission
» Foxit Reader et ASK
» she looks so perfect standing there ▬ KYLE
» Resize à la vitesse de la lumière : shrink-o-matic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Where am I :: 
THE ISLAND ∞
 :: ↬west :: Cascade
-